Partagez
 

 Obsession (Hermès & Perséphone)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Obsession (Hermès & Perséphone)   Obsession (Hermès & Perséphone) Icon_minitimeMer 1 Jan - 7:53

Les sentiments sont choses bien complexes. Surtout lorsqu'ils animent le coeur des immortels...

Perséphone fille de Déméter, déesse belle comme l'aurore promise à la plus grande des destinées. Perséphone qui rejoignit Hadès en sa demeure souterraine contre toute attente. Perséphone qu'il croisa alors en menant les héros morts en enfer. Pourquoi s'enticha t'il alors de la déesse? Question qui reste encore aujourd'hui sans réponse...

Cent fois il usa de ses charmes, cent fois il lui promit monts et merveilles, cent fois il tenta de la séduire. Jamais le doute ne l'avait étreint. Ses conquêtes, qu'elles soient humaines ou immortelles, étaient innombrables et l'échec lui était presque inconnu ou sans conséquences. Jusqu'à elle...

Cent fois elle repoussa ses avances, cent fois elle ignora ses promesses, cent fois elle refusa de se laisser séduire. Tout homme normal aurait bien vite abandonné, mais pas lui, Hermès, Dieu grec et immortel. Perséphone, dure et froide, cruelle parfois, fidèle à son morbide mari, insensible à ses efforts, et la simple attirance qu'il lui portait se transforma peu à peu pour devenir une véritable obsession...

Obsession maladive, proche de la folie alors que l'image de la déesse hantait ses nuits. Seul Dionysos parvenait encore à l'enivrer suffisamment pour lui offrir quelque répit. Puis vint leur exil, apparaissant comme son salut, lui offrant l'opportunité d'un nouveau départ, la possibilité de se défaire de l'obsession qui lui rongeait le coeur et l'âme.

Et il lui semblait avoir trouvé en Proserpine, l'équivalente romaine de Perséphone un remède plus qu'agréable, et surtout apparemment bien mieux disposé à succomber à ses charmes. En tout cas il s'était évertué à en apprendre plus sur Proserpine ce qui constituait un premier moyen de ne plus penser à Perséphone. Il avait fait aussi en sorte d'éviter de croiser celle qui était devenu la source des tourments de son coeur. Un premier pas vers la guérison dirons nous.


*******************************************
AUJOURD'HUI

Par une belle journée il errait sans but dans le quartier des boutiques de la zone neutre. Soudain, au détour d'une rue il heurta une jeune femme alors qu'il observait les manoeuvres complexes de deux moineaux dans le ciel azur. Réagissant promptement il saisit le bras de l'inconnue se confondant en plates excuses.

"Pardonnez moi j'étais dans la lune."

Il n'était pas le seul car elle ne semblait pas l'avoir vu venir elle non plus.

Il la gratifia d'un de ses sourires charmants dont il avait le secret. Avec un peu de chance, cette rencontre fortuite pourrait s'avérer des plus intéressantes. Mais le destin aime jouer des tours et lorsqu'elle tourna enfin le visage vers lui, la belle phrase vantant sa beauté resplendissante qu'il avait préparé resta bloquée dans sa gorge... Il lâcha le bras qu'il tenait encore subitement comme s'il s'agissait de celui d'un pestiféré.


"Toi..."

Sa voix était un simple souffle. Perséphone, celle qu'il s'était évertué à éviter depuis qu'il était sur Nemeil, se tenait devant lui. Elle était encore plus belle que dans son souvenir, son visage d'albâtre scintillant sous les rayons de l'astre solaire. En un battement de cil tout ce qu'il avait construit pour l'oublier s'écroula alors tel un château de cartes...
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Perséphone Messages : 3950
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : Il fut un temps où vous m'auriez trouvé en Enfers...

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Déesse Grecque
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Obsession (Hermès & Perséphone)   Obsession (Hermès & Perséphone) Icon_minitimeSam 4 Jan - 10:16

Comme à mon habitude, je m'étais glissée hors des enceintes de notre demeure afin d'aller semer le trouble dans le quartier Grec. Puis, alors que le soleil se levait, j'avais abandonné mes camarades de la soirée afin de regagner le quartier neutre, histoire d'étendre mon terrain de jeu. Bien que je résiste bien à l'alcool à force de pratiquer, un mal de tête certain me prit et c'est blasée que je quittais le dernier bar où je m'étais rendue. Le regard sombre, je maudissais le fait de n'avoir aucun moyen de locomotion pour rentrer chez moi. Les jambes tremblantes, je déambulais telle une ombre dans les rues encore désertiques du quartier neutre. Quelques passants commencèrent à faire surface alors que la matinée débutait. Sans faire vraiment attention à eux, je fonçais tête baissée. Normal que je ne l'ai pas vu arriver, lui.

Le coup d'épaul ne fut pas si violent que ça, c'est plutôt l'effet qu'il eut sur ma pauvre tête qui me fit grincer des dents. Je me penchais alors en avant, cachant mon visage de mes cheveux noirs et de mes mains. Bon sang, c'était qui ce crétin ? Alors qu'il s'excusait en m'empoignant le bras, je pris une profonde inspiration. J'allais la lui arracher, cette main ! Je me retournais alors vers lui, furibonde.

-Toi..

Pourquoi fallait-il que se soit lui ? Je le repoussais vivement bien qu'il ait déjà lâché mon bras, comprenant sûrement que celui-ci était en danger s'il ne faisait pas attention à ses gestes. Main contre sa gorge, je le plaquais contre le mur à qui il tournait le dos.

-Va falloir que tu m'expliques quel malin plaisir tu prends à toujours venir me pourrir la vie malgré les siècles !

J'avais prononcé ces mots avec hargne, trop peut-être, ce qui relança mon mal de tête. Plaçant une main sur mon front comme pour empêcher mon cerveau de prendre la fuite, je lâchais Hermès et reculais, chancelante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Obsession (Hermès & Perséphone)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Avant la reconstruction-