Partagez
 

 Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite]   Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite] Icon_minitimeMer 5 Juin - 19:51

- C’est bon les gars, encore quelques centimètres sur votre gauche et ce sera parfait !

Bougeant négligemment sa main droite, Dyonisos indiquait à sa meute d’éphèbes improvisés déménageurs l’emplacement exact d’une estrade de bois noir vernis, qui ferait office de scène pour les danseuses ce soir. Il sourit de satisfaction avant d’avaler une gorgée de champagne. Il n’y avait pas à dire, il adorait son job ; il était organisateur d’évènements nocturnes sur l’île, notamment pour des « touristes », et pour les différents quartiers divins. Aujourd’hui, il ne savait pas qui diable pouvait bien être son boss, mais en tout cas il le laissait mener ses affaires comme il lui plaisait, et ça lui convenait très bien. Tant qu’il remplissait les salles, on ne lui demandait pas de compte. C’était l’avantage d’être un dieu neutre : il ne ressentait ni affection ni inimitié pour un peuple en particulier, et traiter avec les romains ou les égyptiens lui était totalement égal, tant qu’il avait ce qu’il voulait à la fin.
Ce soir, le thème était « anges déchus ». La direction, surement nostalgique de l’époque où avoir une paire d’aile dans le dos n’était pas vraiment fantaisiste, lui avait réclamé des plumes. Beaucoup de plus, de partout, et du champagne aux bulles si fines qu’elles rendraient aériennes les têtes tout le long de la soirée.
Le projet avait séduit le dieu de l’ivresse, qui y avait perçu une occasion de célébrer … Et bien, la vie, la sienne surtout, de s’amuser gratuitement et d’apporter un peu de théâtralité à l’ensemble. Il avait fait venir des masques vénitiens, ou en tout cas des contrefaçons de belle qualité, couvertes de plumes d’oiseaux exotiques, parfois d’une hauteur insensée, pour couvrir les yeux des invité VIP ; après tout, quoi de plus excitant qu’une fête couverte par l’anonymat ?

Le beau dieu sauta de son tabouret haut et, d’un pas preste, monta sur l’estrade pour en tester la stabilité ; les danseuses, déguisés en oiseaux de nuit, devaient tenir à cinq ou six sans se bousculer, et surtout sans que la base ne s’effondre. Il sauta dessus a pied joint avec une grâce peu commune, ne faisant qu’à peine trembler le liquide ambré dans le verre qu’il tenait dans sa main.

- Et bien en voilà du bon travail mes amours, allez donc vous débarbouiller et vous préparer pour ce soir, il s’agit de ne pas décevoir les convives du patron !

Les colosses acquiesçaient docilement avant de s’éclipser ; ils travaillaient souvent pour le dieu qui, malgré son ton badin et léger, était un meneur d’homme exigeant et pointilleux : on ne rigole pas avec la fête. Pourtant, il n’en demeurait pas moins u homme généreux et agréable a vivre, tant qu’on était apte à saisir le second degré.

Un fois seul, Dyonisos termina sa coupe d’un trait, s’ébroua puis se posta derrière les platines du futur DJ pour vérifier le bon état des disques, et la connexion de chaque instrument. Alors qu’il effectuait ses vérifications, il entendit plus loin quelqu’un entrer dans l’établissement, passer le bar habituellement ouvert en journée, puis pénétrer dans la salle de fête. Il sourit à demi, avant de dire à la volée :

- Et bien, soit tu es en avance de quatre heures sur la soirée, soit tu es définitivement folle de moi mon cœur !

Aphrodite, déesse de l’amour, venait d’apparaitre sous la lumière tamisée du lieu.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite]   Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite] Icon_minitimeSam 8 Juin - 11:14

- Héphaïstos, je m'en vais, je reviens avant la tombée de la nuit !

Aphrodite avait pris l'habitude de prévenir son mari. Elle savait parfaitement que si elle ne le faisait pas, elle pouvait être certaine que ce dernier ne lui laisserait aucun répit. Il la suivrait sans lui laisser le temps de faire quoi que ce soit.

La déesse grecque sortit donc en trombe de sa demeure. Elle partit avec un sourire au coin des lèvres, se dirigeant dans une direction bien précise : la salle des fêtes. Elle avait entendu parler de cette soirée qui se déroulerait ce soir, organisée par Dyonisos. Bien-sûr, dans ce potin que les femmes pitoyablement ridicules de cette île proférait à vive allure, ce n'était pas la fête qui l’intéressait, mais bien Dyonisos. Ce dieu avait toujours donné des frissons à la belle blonde. Il la troublait et savait comment la mettre hors d'elle en quelques minutes. A ce jour, il était pratiquement le seul homme à ne plus vouloir partager les plaisirs de la chair avec elle. Aphrodite y voyait là un défi de plus qui ne l'impressionnait guère mais plutôt qui lui faisait ressentir de l'excitation.

Arrivée à l'entrée de la salle, la divinité grecque ne prit pas la peine de savoir si elle dérangeait. Elle entra de sa démarche nonchalante, passa le bar habituellement rempli à cette heure ci. Dans l'embrasure de la porte qui séparait le vivre à boisson alcoolisé et la pièce principale de la salle des fêtes, elle s'accouda. Elle aperçut Dyonisos donnant ses directives aux larbins qu'il avait du engager pour l'occasion. Aucun d'eux ne bronchait, peut-être parce que le dieu de la fête et de tous les excès leur promettait de les payer en nature. Très récemment, Aphrodite avait appris l'indécision de Dyonisos face à ses orientations sexuelles, homme, femme, femme, homme. Il semblait ne faire aucune différence et prenait plaisir avec les deux. Et la déesse grecque avait bien l'intention de changer cela...

Elle observa de loin sa futur proie. Dyonisos semblait plutôt satisfait de son travail, comme toujours. Pour lui rien ne semblait compter autant que de vivre constamment au coeur de la fête. Et tout le monde savait que ces fêtes là ne pouvaient être manquer. Alors que le dieu grecque s'installa aux platines comme si ce dernier connaissait comme sa poche ce genre d'instruments, Aphrodite s'approcha et se mit a rire lorsqu'il s'adressa à elle de sa voix amusée.

- Je suis venue prendre un pass d'accès spéciale... dit-elle sans se détacher d'un sourire en coin.

La fête pour les deux dieux grecques allait débuter un peu en avance.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite]   Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite] Icon_minitimeSam 8 Juin - 12:47

Une fois les derniers câbles branchés, Dionysos se redressa pour se tenir totalement debout, et non accroupi derrière les machines. Contrairement à certains dieux, il s’était tout de suite adapté à la technologie humaine. Peut-être parce que contrairement aux autres dieux, il ne s’était pas enfermé dans une tour d’ivoire en haut de l’Olympe et, toujours sur les routes, il avait vu les hommes inventer tour à tour des objets de fêtes magnifiques et des engins de mort. Par conséquent, il était tout à fait à l’aise avec l’électronique, les spots et la musique moderne. Une sacré différence avec des hommes préhistoriques comme Héphaïstos qui restaient bloqués dans une époque où forgeron était un métier d’avenir.
Agile, il sauta de l’estrade pour atterrir sur ses deux pieds juste en face d’Aphrodite. Et quand je dis en face, c’est quasiment collé à elle, ses pieds touchant les siens, et son torse légèrement appuyé contre sa poitrine.

- Pour avoir le droit à un pass spécial, Il faut être spéciale mon cœur … tu crois que c’est dans tes cordes ?

Sans aucun signe avant coureur, il souleva le menton de la déesse de l’index et l’embrassa. Puis se retourna comme si de rien n’été, pour se retrouver derrière le bar, et sortir du congélateur une magnifique statue de glace représentant un oiseau prenant son envol. Encore en rapport avec son thème, il avait attendu le dernier moment pour se décider de son futur emplacement dans la pièce.

- Si tu es là pour avoir de la viande fraiche, j’ai deux ou trois mâles en train de prendre leur douche à l’étage. Tu peux aller te servir, c’est de la bonne qualité, docile comme tout, je sais c’est moi qui leur ai tout appris.

Un nouveau clin d’œil, et finalement il posa la statuette sur un piédestal près de l’entrée. Satisfait, il balaya la salle du regard : les convives seraient surement sous le charme du décor, ni trop chargé ni trop sobre. A la place de la fumée ou des bulles, les canons enverraient des plumes blanches et argentés dans les airs dès que la piste de danse se remplirait. Cela allait encore être une fête mémorable, parce que c’était lui qui en avait eu l’initiative.

- Tu n’as pas ramené ton mari pour la soirée ? il ferait un malheur sur le dance floor avec sa démarche boiteux, les gens vont le prendre pour un danseur de break dance ! ou pour un pauvre drogué ayant abusé de l’ectasy … ça lui irait bien aussi à ce vieux grincheux !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite]   Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite] Icon_minitimeLun 10 Juin - 18:12

Aphrodite attendit impatiente et agacée que le dieu de la fête lui porte un minimum d'attention. Comme toujours, il ne semblait pas remarquer la beauté de la déesse, la grandeur et l'importance qu'elle avait eu autrefois. La déesse grecque avait toujours été réputé pour sa longue chevelure blonde et son corps sans défauts. Sa réputation sur la terre n'était plus à faire. Autrefois... A présent sur cette île, endroit où elle avait réellement fréquenté et scellé une relation avec Dyonisos, elle n'était plus considérée. Les autres dieux ne la craignaient plus. Les femmes qui redoutaient la colère de la déesse grecque n'ont plus de quoi être terrifier. Son mari, Héphaïstos, ne cessait de la traquer et de l'épier chaque jour un peu plus, comme ci elle n'était qu'une proie prise au piège d'un mariage qui ne semblait avoir aucun sens. Certes, elle pouvait avoir tous les hommes qu'elle désirait, sa beauté étant restée intact. Elle pouvait tous les avoir, sauf un. Le dieu des excès ne semblait pas plus attirer que cela par la belle. A la fois irritée et agacée, Aphrodite ne cessait de vouloir faire craquer Dyonisos une nouvelle fois. Elle le voyait comme un nouvel enjeu, une nouvelle raison de pouvoir évacuer toute la colère accumulée depuis qu'elle s'était faîte chasser de la terre.

Sans bouger, telle une statue de pierre parfaite, Aphrodite attendit que Dyonisos prête attention à elle. Elle le regarda finir son travail de DJ, jusqu'à ce qu'il s'approche d'elle dans un bond presque animal qui le rendait irrésistible. Il atterrit si près d'elle qu'Aphrodite en fut presque surprise. Elle l'écouta d'une oreille, préférant profiter de la proximité de leur deux corps. Elle se colla un peu plus à lui tendit qu'il parlait, respirant son souffle, profitant de son torse contre le sien. Elle trouva presque naturel que Dyonisos l'embrassa furtivement. A peine la blonde eut-elle le temps de rendre son baiser que le dieu se replongea dans ses préparations pour la fête. Aphrodite, gardant un visage impassible, le regarda disparaitre.

- Tu ne devrais pas douter de ma spécialité, plusieurs hommes l'ont approuvée...

Aphrodite regarda Dyonisos ressortir avec une statue de glace représentant un oiseau. Un oiseau sérieusement ? C'est tout ce qu'il avait trouvé pour sa soirée minable ? La déesse grecque se rappela de la statue que les hommes avaient retrouvée à son effigie. Cette statue là était digne des dieux. Et non un vulgaire et stupide oiseau.

- Tu te rabaisses à de pauvres larbins ? Tu me déçois mon cher.

La déesse alla s'installer sur une table et s'assit dessus le temps que son ancien amant cesse toutes activités et lui donne enfin l'attention qu'elle méritait. A peine eut-elle le temps de s'asseoir que le dieu de la fête proliférait des mots, certes réalistes, mais que certains verraient comme injurieux contre son mari.

- Mon mari avait au moins du goût en statue, contrairement à d'autres.. dit-elle parfaitement consciente que la statue trouvée par les hommes avait été créée par les mains de son époux.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite]   Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite] Icon_minitimeMar 11 Juin - 20:16

-oui mais tu vois, c’est une soirée classe, alors le bosse m’a interdit les call girls. Va falloir trouver autre chose !

La réponse avait claqué sèchement dans la bouche du dieu, et pour une personne extérieure, tout portait à croire qu’il était sérieux. Mais c’était le jeu qu’il jouait avec la déesse de l’amour. Ils pouvaient se balancer les pires horreurs à la figure de manière totalement naturelle pour se retrouver à moitié à poil derrière le bar une fraction de seconde après. Ils partageaient un don commun pour attirer ce genre de situation. Il se recula pour admirer sa statue. C’est vrai qu’une effigie d’Aphrodite nue aurait fait sensation aussi, mais ce n’était pas le thème. Et son boss était attaché au caractère « BCBG » de sa soirée, et il y avait des choses sur lesquelles il n’avait pas son mots à dire. Il se tourna vers la déesse assise sur une table. Même à faire la gueule elle était belle, c’était énervant. Il prit un air faussement offusqué.

- De pauvres larbins ? Cela sont des larbins de compèt’, leur vie se limite à faire de la muscu et à se plier aux moindres de mes désirs, même les plus tordus. Après soit, j’ai un peu de mal à nouer le contact quand il s’agit de littérature ou de philosophie, mais que veux tu, on ne peut pas tout avoir …

Il eut ce petit sourire en coin agaçant et sexy qui donnait envie aux gens de le gifler et de l’embrasser en même temps. Il s'avança vers Aphrodite, appuyant ses mains sur les genoux de la déesse pour se pencher vers elle.

- Ton mari a des gouts exquis et un sens aigu de ce qui est beau, un vrai esthète. Ça doit être dur pour lui de se regarder dans le miroir tous les matins au reveil, la gueule enfarinée, et de se demander ce qu’une aussi belle femme fait avec lui … oh, c’est vrai, tu n’y es pas de ton gré, tu as juste été donnée comme un morceau de viande avec une bouche et des boucles blondes. Ça va, il le vit bien ?

Il éclata de rire et se recula de deux pas, pour sauter au dessus du comptoir. Tiens, pouvoir dire du mal d’Héphaïstos le mettait d’encore meilleur humeur il pouvait se moquer du pauvre dieu boiteux pendant des heures avec une délectation malsaine. Peut être était ce la présence d’Aphrodite qui exacerbait son petit coté peste. Qu’importe, il assumait son comportement irrespectueux. Il fouilla d’une main dans le bac à glaçons, en sortit une bouteille de champagne et d’une pichenette l’ouvrit en explosant le goulôt. De l’autre main, il attrapa deux flutes, les remplissant a rabord, pour ensuite en rapporter à la déesse de l’amour. Elle ne refusait jamais une boisson de qualité. Avec des bulles et de l’alcool dedans de surcroit.

- Mais ne parlons pas Que de choses qui fâchent, cette soirée promet d’être plutôt sympa. Alors vas-tu me dire en quelle honneur es tu venue ici ? Il y a des dizaines de soirées de prévues le samedi soir en ville, tous quartiers confondus. Pourquoi es tu là ce soir ?

Haussant un sourcil, il trinqua avec la déesse avant de boire son verre, cul sec. En dehors les cloches d’une église ou d’un temple quelconque sonnèrent huit heure et demi du soir. La soirée n’allait pas tarder à commencer, bientôt les invités se presseraient derrière la porte, rêvant d’être approchés par un des éphèbes du dieu, voire même, soyons fou, par le dieu lui-même… alors imaginez un peu le degré d’excitation si ces simples mortels apprenaient la présence de la plus belle des déesses ce soir …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite]   Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu es Belle, je suis Beau, C'est un signe non ? [Pv Aphrodite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Intrigue 1 : Les Humains-