Partagez
 

 Père et fille [Thor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeVen 10 Mai - 14:22

Les rayons du soleil traversèrent les stores de la fenêtre et virent titiller le visage de Thrùd. Son visage apaisé se crispa un peu, sa bouche se tordit et ses sourcils se froncèrent. Elle ouvrit les yeux et se retourna dans son lit, espérant se rendormir. Jusqu'alors couché sur le tapis, Sigr se leva et s'agita, jappant et grattant à la porte pour sortir. La valkyrie se leva donc en maugréant et ouvrit la porte au loup pour qu'il puisse sortir dans la cour devant la cahute. Elle sortit à sa suite, seulement vêtue de sa tunique et tira un peu d'eau au puis: elle n'avait pas l'eau courante.
Thrùd but, puis se lava le visage et se rinça la bouche dans le seau. Elle constata alors qu'on voyait le trou noir laissé par la molaire qu'elle avait perdu dans son affrontement avec Perséphone quand elle ouvrait la bouche ou souriait. Ce n'était pas la première dent qu'elle perdait dans un affrontement, mais les précédentes étaient située plus profond dans sa bouche et cela ne se voyait pas.
Thrùd soupira et rentra dans la maison. Elle prépara des flocons d'avoine sur le poêle, car elle n'avait pas de gazinière, puis dévora son petit-déjeuner, appuyée à la fenêtre. Elle supportait de moins en moins bien l'oisiveté. La proposition que Loki lui avait faite arrangerait peut-être ceci? Elle n'en savait rien. Il faudrait qu'ils en reparlent à l'occasion. Si elle partait à sa recherche aujourd’hui? Il devait certainement habiter rue d'Asgard. On pourrait certainement lui indiquer où il vivait une fois qu'elle serait là-bas. Et elle en profiterait pour faire courir un peu Sigr, histoire qu'il ne soit pas surexcité par son excès d'énergie.
Thrùd enfila donc son armure de cuir, juste pour l'allure, car elle ne prendrait ni son casque ni son bouclier et s'armerait juste de son épée, puis sortit, le harnais de Sigr à la main. Le loup, présentant une sortie, s'approcha en battant de la queue.
Le harnais ressemblait à celui d'un chien de traineau, mais il était équipé d'étriers et d'une sellette, ainsi que de plusieurs sangles permettant d'y suspendre des sacoches ou des armes.
Thrùd commença à harnacher Sigr, qui restait calme pendant qu'elle s'en occupait. Soudain, l'animal commença à s'agiter. Elle lui intima de rester calme en lui tordant une oreille, puis continua son ouvrage, jusqu'à ce qu'il se remette à bouger.

"Vas-tu te calmer animal de malh..." cria-t-elle.

Thrùd s’interrompit et se retourna, suivant le regard du loup. Ses yeux s'agrandirent de surprise.

"Père? souffla-t-elle, incrédule.
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeVen 10 Mai - 16:49

Thor & Thrùd
Suite à une conversation que le dieu du tonnerre avait eu avec une de ses rares amies, Perséphone, Thor avait été rappelé à ses responsabilités paternelles, si toutefois on pouvait appelé ça ainsi. Thrùd, sa fille, en était venue aux mains avec la reine des enfers et le nordique avait décidé d'agir, plutôt que de regarder les femmes s'entretuer durant une prochaine rencontre. Si Perséphone était ce qu'on pouvait appeler sa meilleure amie - un titre honorifique quand on connaissant Thor - Thrùd n'en était pas moins sa fille et il avait vaguement suivit de loin ce qu'elle était devenue. Quand elle avait choisis de devenir une valkyrie, Thor avait été impressionné mais n'était jamais venu le lui dire. Du peu qu'il savait, elle lui ressemblait beaucoup, tant physiquement que par sa vision des choses et aujourd'hui, il pourrait voir tout ça par lui-même.

Étrangement, le fils d'Odin sentit une légère appréhension en se rendant de si bon matin chez sa fille. C'était déjà tellement bizarre de prononcer ces mots "enfant", "descendant", "fille", et d'autres du même genre. D'autant que la petite blonde avait bien grandit, c'était une femme maintenant et il ne savait aucunement comment elle prendrait ce soudain revirement de situation. Elle serait peut-être heureuse de le voir, mais ça, il en doutait quand même. Lui, à sa place, il n'aurait cure que son père s'intéresse à lui après autant de temps, même s'il ferait éventuellement des efforts pour qu'il y ait un minimum de paix et de respect entre eux. De toute façon, il serait bientôt fixé. S'étant levé à l'aube, Thor avait passé du temps à s'entrainer au combat avant de finalement se rendre dans la demeure de sa propre fille. La première fois qu'il la verrait d'aussi près et la première fois qu'il la verrait depuis bien longtemps. Deux sujets le préoccupaient, tandis qu'il arrivait à la hauteur de l'habitation : son altercation avec Perséphone mais aussi qu'l avait ouïe dire qu'on l'avait aperçu avec Loki. Vérité ou simple rumeur, il aimait autant tirer cette affaire au clair, car même s'il tentait de raisonner son frère, il n'était pas certain du résultat et ne voulait pas que sa fille le suive dans sa folie.

S'approchant, Thor aperçut une chevelure d'or près de l'entrée, qui était occupée à harnacher un loup. Si la valkyrie ne l'avait pas vu arriver, l'animal n'avait rien raté de sa présence et se mit à grogner. Sa fille - car il supposait que c'était bien elle malgré le temps qui s'était écoulé depuis la dernière fois qu'il s'y était intéressé - le gronda et la bête se tut un moment, avant de reprendre de plus belle. Thor s'était arrêté à trois mètres d'elle et l'observait avec curiosité. Elle était élancée, musclée et on pressentait dans chacun de ses gestes qu'elle était le genre de personne sûre d'elle, confiante et qu'elle était une véritable battante. Un sourire fugace passa sur ses lèvres, avant que la belle jeune femme ne se tourne finalement vers lui, alerté par le loup qui s'était remis à grogner malgré ses représailles. Stoppée net dans ses actions, elle le regarda d'un air incrédule, soufflant un "père" qui fit bizarre au dieu. Il avait presque l'impression qu'elle ne s'adressait pas à lui...

- Thrùd...

Au moins connaissait-il son nom même si un "ma fille" aurait pu être plus pertinent pour commencer une conversation qui se voulait amicale.

- J'ai à te parler quelques instants, tu as du temps ? demanda-t-il plus pour la forme que par réel intérêt.

Thor s'approcha de quelques pas, s'invitant presque chez sa fille. Pouvait-elle vraiment refuser de lui parler ? Peut-être, mais il ne la laisserait pas faire. Deux grands caractères allaient se confronter et il était bien possible que ça fasse des étincelles.
code by loverdose


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeSam 11 Mai - 9:56

Thrùd resta là, les yeux comme des ronds de flancs. Elle avait souvent rêvé la première fois qu'elle parlerait à son père. Les détails changeaient souvent en fonction de son humeur, mais il venait toujours la féliciter d'un haut-fait particulièrement épique et le décor était souvent le Walhalla où vivait Thrùd avec les autres valkyries. Sigr était souvent à ses cotés, mais il était d'une beauté terrible et d'un calme sculptural. Elle n'avait jamais imaginé que leur première rencontre se déroulerait dans la cour d'une cahute, coincé entre un puis et un arbre beaucoup trop grand pour le petit espace.
Sigr échappa à la main de sa maitresse et alla renifler les pieds de Thor, un comportement qui manquait cruellement de dignité, mais qui eu au moins l'effet de faire sortir Thrùd de sa torpeur.

"Sigr! Cesse de te comporter comme un chien!"

Il donna un petit coup de museau dans l'épaule du dieu en battant de la queue, puis alla se coucher au pied du frêne en attendant que Thrùd soit à nouveau disponible pour lui. La valkyrie passa une main sur sa mâchoire tuméfiée, comme pour chercher à cacher la blessure, puis leva le regard vers Thor. Ils avaient les mêmes yeux, constata-t-elle.

"Venez asseyons nous sur le banc." dit-elle d'une voix un peu tremblante.

Thrùd désigna de la main le banc adossé au mur de la maison, sous l'ombre du frêne, puis s'y dirigea à pas mesurés. Elle ne voulait absolument pas montrer son intérieur étriqué et bordélique, son lit défait et ses armes qui trainaient dans tout les coins à son père. Elle osa à peine respirer une fois qu'il fut assis à coté d'elle et se contenta de tendre la main vers Sigr pour le gratter derrière les oreilles, attendant que Thor prenne la parole.
Si elle faisait quelque chose qui lui déplaisait? Il était probablement venu à cause de son altercation avec Perséphone. Si il se contentait de la réprimander sévèrement et de repartir pour ne plus jamais reparaitre? Thrùd en mourrait d’humiliation et elle repartirait certainement pour des millénaires d'exploits pour attirer son attention.
Elle se souvenait que déjà toute petite, elle combattait avec ardeur les fétus de pailles que les valkyries lui donnaient pour jouer à la guerrière. Ce souvenir lui fit monter un goût doux amer à la bouche.
Les valkyries. A la fois ses mères adoptives, ses tantes et ses soeurs, elles étaient jadis les personnes dont Thrùd était la plus proche. Elle n'en avait vu aucune depuis son arrivée sur Némeïl.
Finalement, elle jeta un coup d'oeil furtif à Thor.

"Et qu'est ce qui vous amène?" demanda-t-elle d'une petite voix. On sentait toute fois un reproche dans ses paroles. Elle ne l'avait pas dit, mais il était parfaitement compréhensible que la question qu'elle avait posé était: "Qu'est ce qui vous amène après tout ce temps?
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeDim 12 Mai - 9:31

Thor & Thrùd
Le moment paraissait irréel, et sans doute l'était-il. Un grand silence avait accueillit l'arrivé de Thor, et seul l'agitation du loup qui tournait autours du nordique rendait la scène vivante. Celui-ci agissait d'ailleurs plus qu'un chien domestiqué que comme le loup qu'il était. La bête était venue renifler les pieds du dieu, mais Thor ne lui avait accorder qu'un coup d’œil furtif, son attention étant portée sur sa fille. Thrùd, en voyant l'animal se comporter ainsi le rappela à l'ordre et il partit se coucher sous l'arbre, un frêne, après avoir posé un instant sa truffe sur l'épaule de Thor. Depuis combien de temps ne l'avait-il pas vu, cette fille qu'il n'avait jamais prit la peine de connaître bien qu'il souriait de fierté quand certains faits d'arme lui revenaient aux oreilles ? Impossible de s'en souvenir. Trop longtemps en tout cas, et la voir de si près, lui parler, il se rendait compte qu'il avait fait une belle erreur. Peut-être était-ce pour ça qu'inconsciemment, il n'avait jamais voulu la voir, elle serait devenue une faille, un moyen pour le toucher. Alors qu'en étant loin d'elle il se protégeait lui, mais il la protégeait aussi elle. Et puis Thrùd n'était pas devenue n'importe qui, c'était une valkyrie, bien qu'ici ce titre n'ait plus vraiment de sens. Thor avait toute les raisons d'être fier d'elle, mais pouvait-elle en dire autant de lui ?

Sa fille lui proposa alors, dans une hésitation, de venir s'asseoir un instant sur le banc jouxtant la maison. Elle s'installa sur le bord ou se tenait la loup, non loin, tandis que Thor s'installait à ses côtés. L'endroit était vétuste, rien de grandiose, mais c'était personnelle, un endroit sûr où on se sentait chez soi et à l'abri. Elle n'avait cependant pas voulu le faire rentrer chez elle mais le scandinave n'en prit pas ombrage. Il était bien normal qu'elle lui en veuille d'avoir été absent et la jolie blonde devait se demander ce qu'il pouvait bien lui vouloir, idée qui fut bientôt confirmée par le ton qu'employa la jeune femme. Ce qui l'amenait ? C'était si simple et si compliqué tout à la fois... Un instant le dieu du tonnerre hésita. Quelle attitude devait-il adopter ? Lui dire qu'il était désolé de ne venir que maintenant, mais qu'il avait suivi ce qu'elle était devenue de loin ? Ou était-il préférable de taire tout cela pour se concentrer sur son idée première ? Finalement, il opta pour la conversation frontale, au moins ce serait fait. Pour le reste, il aviserait en temps voulu.

- J'ai entendu parlé de ton altercation avec la déesse des enfers, Perséphone. Il paraît que tu avais un peu trop forcé sur l'hydromel... J'aimerais savoir ce qui s'est passé réellement entre vous deux, car tu n'ignores pas, je crois, que c'est une amie à moi.

Il n'avait aucun droit de venir ainsi, un beau matin, et de lui demander de lui rendre des comptes. Depuis le moment ou l'idée de venir voir Thrùd l'avait effleuré, il avait su que cette conversation serait difficile et qu'elle paraitrait insensée. Sa fille penserait qu'il chercher à protéger Perséphone, mais la vérité n'était pas tout à fait celle-ci. Certes, il doutait que ce soit une bonne idée que les deux en viennent aux mains, mais surtout Thor avait sentit une certaine détresse du côté de sa fille. Sa venue sur Néméil était peut-être aussi dure pour elle qu'elle l'était pour lui... Toujours est-il que quand Perséphone lui avait parlé de Thrùd, il avait été surpris. Oui il avait une fille et il serait temps qu'il s'en souvienne. C'était juste misérable de sa part de venir pour lui parler de ça, plutôt que de venir pour la féliciter.

- Est-ce que tu te sens bien ici, sur Néméil ? demanda-t-il alors de manière inattendue.

Était-ce une bonne idée d'être venu ici ou non ? Aucune importance dans le fond. A présent il était auprès de sa fille et il comptait en profiter, même s'il ne savait pas exactement de quelle façon ni ce que ça impliquerait. L'avoir juste à ses côtés, il avait envie d'apprendre à la connaître.
code by loverdose


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeDim 12 Mai - 15:40

Sigr appuya sa grosse tête contre ses genoux alors que Thrùd le grattait partout autour des oreilles et sous le menton pour dissiper sa nervosité.
Thor aborda alors ce qu'elle redoutait: son altercation avec Perséphone. La valkyrie ne comprenait toujours pas trop ce qui l'avait poussée à se jeter sur elle pour la rosser. Sa propre logique d'ivrogne lui échappait. Il lui semblait qu'elle était juste de mauvaise humeur et qu'elle avait caressé l'espoir d'attirer enfin l'attention de Thor. Thrùd sourit, et bien c'était réussi.

"J'étais ivre morte et de mauvaise humeur. Elle s'est trouvée au mauvais endroit au mauvais moment. Votre amie c'est bien battue."

C'était une manière comme une autre d'expliquer simplement quelque chose d’embarrassant, à savoir qu'elle avait tabassé Perséphone par jalousie. La valkyrie frotta la gorge de Sigr qui commença à gronder de satisfaction.
Thrùd resserra une boucle du harnais de la grosse bête, puis s'adossa au dossier du banc et tourna son regard vers Thor. Maintenant qu'elle avait expliqué les raisons de son conflit avec Perséphone, la valkyrie s'attendait à voir son père la gronder, puis repartir et elle voulait le regarder en face, malgré sa déception. Elle se sentait malade de tristesse, mais n'en laissait rien paraître. Dès que Thor serait partit, elle irait à la recherche de Loki et le suivrait dans son plan.
Mais quand son père rouvrit la bouche, à sa grande surprise, ce fut pour lui demander comment elle se sentait sur Némeïl. Thrùd laissa exploser un sourire sur son visage, puis le réprima aussitôt.

"Non. Je déteste cet endroit. Je tourne en rond et Sigr devient complètement taré. Tout ce que je veux, c'est rentrer à Asgard. Et vous? Vous vous plaisez ici?"

La valkyrie était transportée de joie, mais elle avait tellement envie de savoir pourquoi est-ce que Thor avait mit tout ce temps à venir. Mais de l'autre coté, elle avait peur qu'il s'énerve et qu'il parte si elle se montrait trop brusque. Thrùd avait l'impression d'être face à une illusion, un rêve, qui disparaitrait avant qu'elle réussisse à y croire. Finalement, elle osa glisser une allusion.

"Ca fait longtemps, non?"
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeLun 13 Mai - 13:11

Thor & Thrùd
L'explication était courte et simple. Elle n'était pas dans son bon jour et l'alcool n'avait fait que renforcer son irritabilité. Perséphone s'était simplement retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment, rien d'autre à ajouter, affaire classée. Thor se contenta de hocher la tête pour toute réponse, perdu dans ses pensées, mais un léger sourire s'esquissa sur ses lèvres lorsque Thrùd affirma que la déesse des enfers s'était bien battue. Elle était bien la digne fille de son père pour prononcer de telles paroles. Reconnaître la valeur de son adversaire était une qualité importante et nécessaire pour un véritable guerrier, et sa fille en faisait partie, il n'avait aucun doute là-dessus.

Appréciant la compagnie de sa fille, même s'il se sentait un peu gêné d'être ici après tout ce temps, le nordique resta quelques instants sans rien dire, observant la valkyrie caresser le loup, avant de finalement lui demander si elle se plaisait sur l'île. Sa réponse était sans détour : elle détestait cet endroit et avait hâte de retourner à Asgard, comme lui. Thor la regarda, amusé et agréablement surpris. Il semblerait que les deux-là aient plus de points communs qu'il ne l'aurait jamais imaginé.

- Je déteste cet endroit. Tout est trop calme et nous ne sommes définitivement pas chez nous. Asgard me manque, et j'escompte bien trouver une solution pour partir d'ici.

Lui aussi se sentait devenir fou à lier sur cette île. Les montagnes de la Scandinavie lui manquaient, parcourir les mondes et partir à l'aventure aussi. Plus que tout, les combats contre les géants le laissaient amer. Ici il n'y avait plus rien, et ses capacités elles-même étaient altérées. Son marteau Mjöllnir avait disparu quand il était arrivé ici, et le foudre ne lui obéissait plus aussi bien qu'avant. Néméil ? Une torture, une mort lente et douloureuse, l'exact opposé de ce qu'il désirait. Il doutait même de l'arrivée du Ragnarök. D'une manière ou d'une autre, il faudrait qu'il trouve la solution pour s'échapper d'ici, avant que la folie ne le prenne et qu'il ne réduise tout à feu et à sang. Le dieu scandinave était partagé entre l'envie de poursuivre la conversation, d'apprendre à la connaitre, et la peur de s'attacher à elle et que ça n'interfère dans ses décisions et sa façon de penser. Mais avant qu'il ne se décide, Thrùd avait reprit la parole, disant que ça faisait longtemps. Thor se retourna vers elle, sourcils froncés. Est-ce qu'elle avait su quand il venait, parfois, pour la voir de loin ? Et savait-elle par conséquent que cela faisait des décennies qu'il n'était pas revenu ? Il ne savait comment interpréter ses paroles mais il avait en revanche la nette impression que c'était un sous-entendu qui lui était adressé, signifiant qu'il avait été absent des siècles durant et qu'elle comptait bien lui en toucher un mot ou deux. Peut-être aurait-il du partir, mais maintenant qu'il était là, Thor avait bien envie de répondre aux éventuelles questions de sa fille. Il appréciait sa compagnie et était fier d'elle, mais il ignorait encore s'il reviendrait la voir, alors autant lui faire ce cadeau.

- Trop longtemps sans doute... laissa-t-il échapper dans un murmure.

C'est alors que contre attente, il lui fit une proposition qui le surprit lui-même.

- Est-ce que ça te plairait qu'en attendant qu'on trouve le moyen de partir d'ici, on s'entraine au combat ensemble ? J'ai entendu parler de tes victoires et de tes succès. Je ne suis jamais venu te féliciter mais sache que malgré tout j'ai toujours été fier de toi. Je suis sûr qu'à nous deux on pourra se faire des combats épiques, sourit-il avec douceur.

Thrùd lui dirait sans doute qu'il vient un peu tard et qu'elle n'a pas besoin de lui, mais le dieu du tonnerre n'a jamais été très doué dans ses relations avec les autres, et sa tentative pour se rapprocher de sa fille lui était compliquée. Au moins aura-t-il essayé. Dans tous les cas, il ne partira pas sans la mettre en garde contre Loki.
code by loverdose


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeLun 13 Mai - 20:21

Thrùd comprit alors en écoutant parler son père qu'il était atteint du même vague-à-l'âme qu'elle. La douleur de l'expatrié qui ne sait pas si il reverra un jour sa patrie, la terre qui l'avait vu naitre, qui ne sait pas si il retrouvera son foyer en ruine ou aussi florissant qu'avant son départ, qui sait que même si il retrouve son pays, plus rien ne sera jamais pareil et qu'il n'oubliera jamais ses années d'angoisse et de douleur.
Thrùd hésita à dire que Loki pensait connaitre la solution pour rentrer à Asgard, même si il n'en avait pas dit plus, mais préféra finalement se taire. La valkyrie ne croyait qu'à moitié son oncle, tout de même connu pour ses plans alambiqués ainsi que pour son penchant pour la manipulation. Elle le soupçonnait de chercher à s'approprier la fidélité d'une bonne guerrière pour des motifs personnels. Il n'y avait pas besoin d'être une Norne pour deviner que Thrùd était douée en jugements hâtifs, péremptoires et autre décisions stupides, mais elle se méfiait de Loki, même si il avait sut appuyer aux bons endroits pour la tenter. Les bons orateurs ne lui inspiraient pas confiance du tout.
En attendant, la voix de Thor lui plaisait. Thrùd aimait beaucoup l'idée de se mesurer à son père. Elle était sûr qu'il avait des choses à lui apprendre: de nouvelles bottes, par exemple. Que ce soit à l'épée, à la hache ou même au couteau ou à mains nues, elle verrait forcément des nouveautés. Thor n'était-il pas le meilleur guerrier d'Asgard?

"J'adorerais ça! M'opposer à toi est un rêve de longue date!" le passage au tutoiement c'était fait tout seul, sans même que Thrùd ne s'en rende compte. "J'ai combattu toutes sortes de créatures, mais jamais encore un dieu de la foudre!"

Soudain débordante d'enthousiasme, la valkyrie se leva. Son père était à ses cotés et elle en rêvait depuis assez longtemps pour ne pas lui faire de reproches alors qu'elle venait de le retrouver. Il viendrait le temps où elle lui expliquerait à quel point elle avait souffert de ne pas lui parler.
Thrùd réalisa soudain que si il était au courant de ses exploits et de ses hauts-faits, c'était qu'il était moins indifférent que ce qu'elle pensait! Un sourire lumineux explosa sur son visage: elle avait l'impression d'être une grande enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeMar 14 Mai - 12:53

Thor & Thrùd
S'il avait su que sa fille accueillerait sa proposition avec autant de joie et d'enthousiasme, il n'aurait pas tant fait de manière ! D'un côté, la vive ardeur que manifestait Thrùd le ravissait, il avait craint de se faire rejeter. Et en même temps, il se rendait compte du temps qu'il avait perdu à faire semblant de l'ignorer. Un jour arriverait ou ils parleraient de tout ça, de son absence, de la carence affective qu'elle avait peut-être eu, de l'identité de sa mère... mais pas aujourd'hui, pas maintenant. L'heure était à la découverte et les deux tentaient de montrer à l'autre qu'il voulait créer un lien, malgré tous ces siècles passées. Thor fut d'ailleurs rempli d'une tendre affection devant le rayonnement de Thrùd à l'évocation de s'entrainer ensemble, et il nota aussi le changement du vouvoiement au tutoiement, sans rien dire, tant il était heureux. Le dieu nordique se rendait aussi que visiblement, sa fille l'admirait et ne le haïssait pas, comme il l'avait souvent passé. Pourtant, elle aurait eu de quoi. Lui-même n'aurait sans doute jamais été la personne qu'il est aujourd'hui si son père, Odin, avait agi de la sorte avec lui. Aurait-il prit le même chemin que Loki ? En tout cas Thrùd était là, heureuse, et s'il avait eu un doute quand à ce qu'il ferait après cette rencontre, il savait maintenant qu'il voulait rattraper le temps perdu avec elle. Son énergie, sa fougue et son innocence le faisaient se sentir bien et il en oubliait même qu'il était sur Néméil.

La blonde se leva, pleine d'entrain, et un immense sourire illumina bientôt son si jolie visage. Son père la regardait, toujours assis et se laissait aller à lui rendre le même genre de sourire, soulagé que tout se passe si bien, finalement. Se levant à son tour, il lui proposa, maintenant que l'idée était lancée :

- Eh bien ! Si tu veux, on peut aller dans l'espace Ragnarök et se faire quelques duels, à moins que tu n'aies déjà prévu d'autre chose, et dans ce cas-là, on peut se prévoir un jour.

Le dieu de la foudre ne doutait pas un instant que sa fille s'était déjà rendu sur l'espace de duel et qu'elle devait même être une des rares à y aller souvent. D'ailleurs, c'était étonnant qu'ils ne s'y soient jamais rencontrés, mais il est vrai aussi que le terrain était vaste. Là-bas il continuerait d'apprendre à la connaître et tenterait aussi de savoir ce qu'elle pense de l'attitude de Loki. Il doutait qu'elle se laisse si facilement manipulé, vu son tempérament de feu, mais il était bien curieux de savoir ce que son frère attendait d'elle. Nul doute qu'il devait avoir une idée derrière la tête, et Thor n'aimait pas ça du tout. Il serait là pour protéger sa fille, quoiqu'il arrive.
code by loverdose


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeSam 18 Mai - 11:00

Quelque chose de prévu? Oui, Thrùd voulait aller voir Loki, mais elle se garda bien de le dire à son père. Que ce dieu de la fourberie et de la lâcheté soit dévoré par Fenrir, il méritait bien d'être engloutit par son propre fils! A eux deux, Thor et elle feraient une équipe explosive, elle en était sûre. Sensible à l’excitation de sa maitresse, Sigr s'était levé et avait commencé à faire les cent pas dans la cour en glapissant et hurlant, chose qu'il faisait avec ses frères et sœurs de meute avant les chevauchées vers Midgard avec les autres valkyries. C'était quelque chose de voir ces loups énormes, excités comme des chiens avant la curée courir en hurlant touts harnachés devant le Walhalla, les armes de leur maitresses bringuebalant bruyamment contre leurs flancs. Quand l’excitation atteignait son point culminant, les valkyries sortaient de leur hall, étincelantes dans leurs armures.
Thrùd ne portait pas la sienne quand elle avait été envoyée sur Némeïl et avait donc été obligée de se contenter de son armure de cuir, plus légère qu'elle portait aux entrainements.

"Oui! Allons-y! Je vais en profiter pour faire courir Sigr, sinon il va hurler toute la nuit. Je vais m'armer un peu mieux je reviens."

La valkyrie laissa donc son père seul dans la cour et entra dans la maison comme une tornade, après avoir botté la porte bloquée par le désordre. Elle accrocha au râtelier l'épée courte qu'elle avait prévu d'emporter et en soupesa deux autres, finissant par opter pour une bâtarde qui lui permettrait de porter une hache ou un bouclier de l'autre main. Elle choisit ce dernier et sortit de la maisonnette en passant son épée dans sa ceinture. Elle accrocha
le bouclier au harnais de Sigr et sourit à son père.

"Nous pouvons y aller!" une idée germa soudain dans sa tête. "As-tu une monture, un destrier ou quelque chose comme ça? Nous pourrions faire des assauts montés."
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeLun 20 Mai - 12:41

Thor & Thrùd
Si elle avait quelque chose de prévu elle n'en dit rien, et préférait de toute évidence venir faire quelques duels avec son père, ce que le dieu apprécia à un point que Thrùd ne pouvait s'imaginer. Il était resté loin d'elle bien longtemps durant, alors que souvent il aurait aimé venir la voir, lui dire qu'il était là, qu'il connaissait son existence et qu'il veillait sur elle, même si elle n'en avait pas conscience. Mais il ne l'avait jamais fait, s'assurant ainsi que personne ne viendrait s'en prendre à elle pour l'atteindre lui et aussi accessoirement parce qu'il n'avait jamais su quoi lui dire. Il était un dieu célèbre, un dieu de la guerre, de la vengeance, de la justice... difficile de l'imaginer en père, tenant sa fille dans ses bras et s'amusant à la faire sauter sur ses genoux ! Et pourtant, bien des fois il y avait songé. Mais inutile de repenser au passé avec des "et si" qui ne changeront rien à l'affaire.

Thrùd, excitée, partit dans sa cahute pour mieux s'équiper au combat et c'est avec un air amusé que le dieu nordique l'entendait s'agiter derrière la porte. Thor s'avança alors vers le loup, avant de le caresser à l'encolure. C'était une belle bête que sa fille entretenait au mieux. Thrùd avait de la chance d'avoir pu conserver son loup quand elle avait été envoyé ici, contrairement à lui qui avait perdu Mjöllnir, peut-être à jamais d'ailleurs... à cette seule pensée, sa colère se raviva.

- Tu es un guerrier à part entière qui mérite le respect.

Thor flattait l'animal quand Thrùd finit par sortir. Le nordique se retourna alors vers sa fille qui lui demanda si à tout hasard, il n'avait pas un animal à monter, histoire qu'ils s'entrainent à des joutes et à des combats montés.

- Nous passerons non loin de mes appartements en allant vers le champ d'entrainement. Nous nous y arrêterons quelques instants le temps de trouver une monture digne de ce nom si tu le souhaites.

Finalement, Thor, Thrùd et Sigr se mirent en marche jusqu'à la demeure du dieu de la foudre. Thor, lui, espérait ne pas tomber sur Sif, car il n'avait aucune envie de lui expliquer ce qu'il pouvait bien faire avec sa fille ici et maintenant, alors qu'il n'avait jamais été la voir, du moins c'est ce qu'il lui avait fait croire, de même qu'il lui avait fait croire pendant un temps qu'il n'avait engendré personne. Il était pourtant temps qu'il assume une bonne fois pour toute sa paternité.

- Alors, est-ce que tu as eu l'occasion de parler à d'autres dieux depuis notre arrivée ici ?

Non, il n'avait pas oublié cette rumeur sur une hasardeuse rencontre entre elle et Loki, et il finirait bien par savoir le fin mot de cette histoire. Tout en parlant, ils arrivèrent vers l'écurie ou Thor choisit un étalon blanc comme la neige qu'il se mit à harnaché comme il se doit. Une fois fait, il resta cependant à pied pour rejoindre l'espace d'entrainement, histoire de ne pas arriver trop vite et d'avoir un peu de temps avec sa fille, qu'ils parlent ensemble.
code by loverdose


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.


Dernière édition par Thor le Mer 22 Mai - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeLun 20 Mai - 19:22

Avec plaisir, Thrùd constata que Thor caressait Sigr. L'animal se laissait faire avec ravissement, heureux d'avoir de l'attention. Après avoir vérifié les sangles de son harnais, chose qu'elle referait avant de monter en selle, la valkyrie suivit son père, d'abord dans la rue de Jötunheim, puis dans celle d'Asgard. Cette partie du quartier nordique la mettait mal-à-l'aise. Non pas que l'endroit fut laid ou désagréable à vivre, mais il lui rappelait trop l'original pour lui plaire. L'endroit était trop riche, trop beau pour ne pas lui donner l'impression que ceux qui y vivaient n'étaient pas déterminé à y rester pour le reste de leur éternité.
Thrùd laissa Sigr devant l'écurie et suivit son père, sans oser y croire. Elle réalisait enfin: elle suivait son père! Ils s'entraineraient ensemble! Aujourd'hui se réalisait enfin un de ses rêves, celui qu'elle poursuivait depuis son enfance. Il dépassait même ses attentes, puisqu'elle n’espérait à l'origine qu'une brève rencontre où il reconnaitrait ses exploits et ses hauts-faits. Thor semblait bien décidé à lui accorder de l'attention régulièrement.
La valkyrie eu du mal s'empêcher de sautiller de joie pendant que son père préparait son splendide étalon. Pour s'occuper les mains, elle caressa le chanfrein et l'encolure du bel animal. Thor aborda ensuite un sujet gênant: les autres dieux. Tout en marchant vers la sortie de l'écurie, Thrùd et son père de part et d'autre du cheval blanc, elle répondit.

"Non, assez peu. Ma plus chère amie, Sigrùn, une autre valkyrie, s'est isolée peu de temps après notre arrivée sur Némeïl et moi même je n'ai pas franchement l'envie de voir du monde. J'ai parlé avec Idun, je me suis battue avec Perséphone, mais tu le savais déjà..." la valkyrie hésita, un instant, grimaçante, puis décida qu'il ne fallait pas qu'elle lui cache un "détail" d'une telle importance et ajouta la tête basse: "J'ai faillit me faire avoir par Loki. Nous nous sommes croisés dans le parc. Il a si bien mit des mots sur mes faiblesses que je me suis laissée hypnotiser. Il avait prétendument trouvé le moyen de quitter cette île maudite. Finalement je lui ai demandé de me laisser du temps pour réfléchir et quand tu es arrivé...Je...J'allais le trouver pour lui annoncer que je le suivrais."

Thrùd était transpercée de honte, mais soulagée d'avoir exprimé le poids qui lui pesait sur la conscience. Elle leva lentement la tête vers Thor, cherchant dans son regard le dégout ou le pardon. Espérant furieusement y trouver le dernier et déjà prête le cas échéant à prendre la fuite sous l’opprobre. Elle avait faillit céder à Loki, c'était la pire chose qu'elle aurait pu faire, elle en était bien consciente, mais son père ne se rendait peut-être pas compte de la puissance des névroses qui la plombaient depuis son arrivée sur Némeïl.
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeMer 22 Mai - 11:32

Thor & Thrùd
Perséphone n'avait pas mentit quant elle avait affirmé que Thrùd, sa fille, avait le même caractère que lui. Impulsive oui, il avait déjà eu l'occasion de la voir à l’œuvre. C'était une combattante hors norme, dont les valeurs telles que la justice, l'honneur et la gloire n'avaient d'égalité que celles de son père. Au début il avait eu peur de devenir père, car bien que le sien lui ait laissé un bon exemple, il doutait d'avoir les capacités nécessaires pour s'occuper d'un enfant, d'autant plus quant il avait appris que c'était une fille. Pas vraiment doué pour les relations avec les autres, il n'avait cependant jamais le fruit de ses entrailles et était souvent passé voir ce qu'elle devenait, et elle devenait toujours plus une fierté. Mais si la valkyrie avait hérité de ses bons côtés, il se pouvait qu'elle ait aussi hérité de ses côtés moins enviables, comme le fait de vouloir croire les bonnes paroles de Loki. Finalement, Thor n'avait pas eu à beaucoup l'interroger pour qu'elle lui parle de lui, et c'était tant mieux. Thrùd avouait que son oncle était venu lui parler, prétendant connaître le moyen de partir d'ici et lui proposant de venir à sa suite. Cette révélation plongea le dieu scandinave dans de grandes réflexions. Sa fille parlait de ses faiblesses, mais c'était aussi les siennes. Thor n'avait aucune envie de rester sur cette île des millénaires durant, il en mourrait avant ! Aussi, bien qu'il avait commencé à se méfier de son frère, il ne pouvait que comprendre l'attitude de Thrùd, il aurait réagi de la même façon. Même s'il savait que c'était un Maître de l'illusion et de la fourberie, l'entendre dire qu'il savait comment partir d'ici était une affirmation autrement plus tentante. Cela dit, il craignait pour sa fille, que Loki ne soit irrécupérable et qu'il ne l'entraine du mauvais côté en exploitant ses failles. Il faudra qu'il aille converser avec son frère...

- Je vois...

Il comprenait comment Loki avait tenté de duper sa fille, mais pourquoi ? Pourquoi tentait-il de l'amener de son côté ? N'avait-il pas ses propres enfants comme Hel, Fenrir ou Jörmungard ? Qu'espérait-il d'elle ? Il ne le saura sans doute jamais mais il était bien déterminé à protéger la chair de sa chair. Thor comptait bien aller le trouver pour tirer tout ça au clair.

- J'ignore pourquoi Loki tente de te soumettre à sa cause mais j'aimerais que tu te tiennes loin de lui et que tu n'écoutes aucunes des paroles qu'il puisse déclamer. Il est fourbe et quoiqu'il fasse, ce ne sera jamais dans ton intérêt.

Le nordique se rendit aussi compte que s'il n'était pas venu ce matin-même, les choses avec sa fille aurait pu se passer bien autrement. Thrùd semblait heureuse qu'il soit à ses côtés, mais qui sait ce qu'aurait pu lui faire croire Loki sur lui ? Tout ça n'avait tenu qu'à un cheveu et Thor allait garder un œil plus qu'attentif sur elle. Lui-même avait souffert du revirement de position de son frère, et il ne le laisserait pas emmener sa fille. Déjà car il en souffrirait, mais aussi parce qu'il savait pertinemment qu'un jour ou l'autre il la blesserait aussi sûrement qu'il l'avait poignardé lui. Posant une main rassurante sur l'épaule de Thrùd, il lui fit un sourire.

- Merci de t'être confiée.

Il était bien conscient que si Thrùd avait failli faire une erreur, c'était sa faute à lui, et uniquement à lui. Il n'aurait jamais du feindre l'ignorance aussi longtemps et quant ils étaient arrivés ici, il aurait du la retrouver pour voir comment elle allait. Heureusement, malgré tout, rien de fâcheux n'était survenu, mais il s'en était fallu de peu. Il était temps qu'il se réveille. Et dire qu'il ne serait pas là, s'il n'avait pas eu vent de sa rixe avec son amie.

- Je suis désolé de m'être abonner aux absents tout ce temps, mais ça va changer maintenant.

En dire plus ? Ou bien avait-il déjà trop parlé ? Était-il sage qu'il s'avance sur ses intentions de cette manière ? Quoiqu'il en soit c'était fait et il n'y avait aucun retour en arrière possible. Chaque seconde qu'il passait en compagnie de Thrùd lui donnait envie de rattraper le temps perdu. Cette gamine, il l'avait toujours aimé et il commençait seulement à se rendre compte à quel point c'était vrai !


- Alors, tu veux commencer par quoi ? demanda-t-il quand ils furent arriver sur le champ d'entrainement.
code by loverdose


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeJeu 23 Mai - 19:51

Thrùd se crispa. Ce laconique "Je vois" ne lui disait rien qui vaille. Se mordant les lèvres, elle se rapprocha insensiblement de Sigr et enfoui sa main dans la crinière du loup, empoignant les longs poils gris, les doigts crispés. Elle n'avait jamais connu de peur pire que celle qu'elle connaissait à cet instant. Elle ne s'était pas parjurée certes, mais ce n'était pas passé loin et c'était peut-être suffisant pour Thor.
Thrùd ne pu retenir un long soupir de soulagement quand il se contenta de lui conseiller de se tenir loin de Loki. Ca de toute façon, elle n'y manquerait pas. La folie qui lui avait donné envie de marcher sur les traces de son oncle avait été dissipée par la voix de son père. Elle se souvenait à présent où devait aller sa loyauté: Odin à qui elle avait prêté serment de fidélité, Freya la première des valkyries, celle qui menait toute les autres au combat et Thor, son père et son modèle.

"Il a besoin d'un bras armé pour se débarrasser des gens qui s'opposent à notre départ de cette île maudite. Du moins c'est ce qu'il dit."

Il posa une main ferme et rassurante sur son épaule. Thrùd leva la tête et lui adressa un sourire tordu, un peu chamboulée par la belle trouille qu'elle venait d'avoir. Elle qui était si fière et si indifférente venait de découvrir l'angoisse de déplaire. Cette peur avait toujours été sous-jacente en elle, mais elle ne l'avait jamais ressentie clairement.
Ils arrivèrent rapidement au terrain d'entrainement et la valkyrie se sentait mieux. Son sourire ne l'avait pas quittée et flottait légèrement sur ses lèvres. Sigr se mit à courir, heureux de retrouver des grands espaces. Il renversa un fenrir qui aiguisait son arme assit sur un tabouret pliable, dérangea un duel à son point culminant et sema grand trouble sur le pas de tir, jusqu'à ce que Thrùd le rappelle, se retenant à grand peine de rire, en lui promettant qu'il pourrait courir plus tard.
Elle se tourna ensuite vers son père et tira son épée, choisissant une garde défensive.

"Quelques passes d'arme à pied pour l'échauffement?"
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeDim 26 Mai - 9:55

Thor & Thrùd
Loki cherchait apparemment à s'entourer de guerriers pour se créer une armée capable d'assurer ses arrières pendant qu'il tente de trouver une solution pour quitter cette île. Néanmoins, et outre le fait que le dieu de la foudre avait du mal à croire ça, Thor comprenait difficilement pourquoi il s'était intéressé à sa fille. Loki savait parfaitement qu'il veillait sur Thrùd, même s'il n'avait jamais été lui parler, et qu'à un moment ou à un autre, Thor apprendrait qu'ils se sont parlés et qu'il viendrait protéger sa fille. A moins qu'il ne cherchait autre chose ? Au fond qu'importe, le fils d'Odin serait sur ses gardes maintenant. En plus, Loki devait se douter que s'il avait proposé à son frère le même genre de pacte, il aurait certainement accepté, enragé comme il était de se retrouver ici. Trop de questions pour le moment, Thor se promit cependant d'obtenir des réponses, dans la limite du possible évidemment, car il était difficile de se fier à ce fourbe de géant. Pour le moment, il se contenterait de garder tout ça en tête et quand l'occasion lui serait donné, il déballerait ce qu'il venait d'apprendre. Si Loki disait connaître le moyen pour les faire partir d'ici, Thor méritait qu'il s'y intéresse et qu'éventuellement ils conjuguent leurs forces et leurs dons respectifs pour y arriver.

Pour le moment, ils étaient arrivés sur le terrain d'entrainement et Sigr se mit à courir comme un fou, semant une belle pagaille parmi les combattants déjà sur les lieux. Thor regardait la scène, amusé par la fougue du loup qu'il avait en commun avec sa fille, Thrùd. Cette dernière le rappela, lui promettant qu'elle lui permettrait de se dégourdir les pattes plus tard. Pour l'heure, elle désirait faire quelques exercices avec son paternel qui lui demanda par quoi elle voulait commencer. La valkyrie opta pour quelques passes d'arme à pied, Thor accepta d'un signe de tête et tira une longue épée en acier rouge ainsi qu'un bouclier en cuivre. C'était tellement étrange pour lui de ne pas avoir Mjöllnir... heureusement qu'il savait se battre avec tout type d'arme.

- Très bien, en garde !

Commençant à se déplacer, les deux nordiques tournaient l'un autours de l'autre, cherchant une faille dans la défense de l'autre et le meilleur angle d'attaque. Finalement, le combat proprement dit commença et Thor asséna un grand coup d'épée sur le bouclier de sa fille, ce qui la déstabilisa tant le choc était puissant. Il en profita pour l'obliger à se retrancher dans ses défenses en menaçant d'en donner un deuxième tout aussi fort. Il laissa Thrùd se remettre en position et attendit qu'elle propose un enchainement... qui ne tarda pas à venir. Ses coups étaient ajustés, vifs et précis et Thor ne les évitait que par son habitude au corps à corps et ses aptitudes de grand guerrier.

- Bien, parfait.

Elle lui rappelait lui, à ce même âge, quand son père s'amusait quelques fois avec lui à ce type d'entrainement. Plus il apprenait à la connaître, plus il l'aimait. Entre observer quelqu'un de loin de temps à autre et être à ses côtés et évoluer avec, la différence était grande. La valkyrie le rendait fier et il ne se lassait pas de le penser. Elle lui ressemblait à un point inimaginable, plus qu'il n'aurait pu le penser. C'était un véritable plaisir d'être en sa compagnie, d'autant qu'elle partageait son monde et ses idéologies.
code by loverdose


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeDim 26 Mai - 20:17

Thrùd détacha son bouclier de son dos pour l'accrocher à son bras alors qu'elle observait Thor, prête à charger d'une seconde à l'autre. Finalement, ce fut lui qui attaqua le premier en lui flanquant un tel coup sur le bouclier qu'elle en fut déséquilibrée. On voyait dans sa manière de combattre qu'il était plus habitué au marteau qu'à l'épée. Son père était connu pour sa force phénoménale dont elle avait partiellement héritée, mais elle ne s'attendait pas à ça. Après avoir fait quelques pas sautillants en arrière pour se placer hors d'atteinte quelques secondes, elle planta solidement ses talons dans le sol, les genoux fléchit, la jambe gauche devant pour servir d'appui si elle avait besoin de donner un coup de pied.
Thor la gratifia encore de quelques coups impressionnants qu'elle para avec son bouclier, puis recula à son tour pour lui donner un peu de répit. Thrùd se mit à le harceler de petits coups pour le fatiguer, comme on attaque une bête énorme, trop grosse pour être tuée d'un coup. Elle n'avait pas autant de force que son père et elle était bien plus petite, mais elle était en contre-partie plus rapide. C'était perturbant pour elle: plus grande et plus solidement charpentée qu'un humain adulte, elle n'était pas habituée à être la plus vive dans un combat et usait plutôt de la force brute, la valkyrie découvrait donc un nouveau style de duel.
Thrùd continuait ses attaques à un rythme infernal, espérant finir par surprendre assez son père pour le toucher, sans s'arrêter quand il la félicita. Elle feinta vers le haut, frappa vers le bas, sautilla sur un coté puis de l'autre pour trouver une faille dans les défenses de Thor, abandonna audacieusement son bouclier pour le lancer vers la droite en guise de distraction, puis se permit grâce à sa nouvelle légèreté d'autres attaques encore plus acrobatiques. Elle éclata de rire, puis bondit hors de portée de Thor, roula sur le coté et repéra ce qu'elle cherchait: une faille! Thrùd s'approcha, vive comme l'éclair. Si elle frappait, son père serait désarmé à coup sùr! Elle trébucha. La bouche arrondie par la surprise, elle chut lamentablement et se rattrapa au bouclier de Thor, l'entrainant dans sa chute.

"Navrée..." marmonna-t-elle, étalée de tout son long dans l'herbe près de son père, son arme toujours en main. Elle roula sur le dos, la main sur les yeux, hilare.
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeMar 28 Mai - 20:17

Thor & Thrùd
Bien que beaucoup était persuadé que les scandinaves n'étaient que des brutes épaisses qui ne savaient se servir que de la force sans jamais y allier stratagème, la vérité était tout autre, comme Thrùd et son père étaient justement en train de le démontrer. Sa fille en particulier usait d'observation et de feintes soigneusement étudiées et placées pour remporter ce premier duel. Thor de son côté se contentait de la titiller pour l'obliger à montrer de quoi elle était capable, et ce qu'il découvrait le ravissait. Elle ne se contentait pas de lui asséner de grands coups en utilisant sa puissance de demi-déesse pour le terrasser mais utilisait plutôt une stratégie digne des plus grands guerriers et nul doute que sa fille en faisait partit. Heureux de pouvoir partager un instant aussi insolite avec sa fille, Thor n'en demeurait pas moins sur ses gardes car ses talents de combattant étaient rudement mis à l'épreuve. Souriant intérieurement, le nordique se délectait de chaque seconde quand soudainement, sa fille chargea... pour trébucher et l'emmener dans sa chute. La force de Thrùd combinée à son élan les envoyèrent au tapis, et Thor s'était attendu à tout sauf à ce que la valkyrie se mette à rire de la sorte. Il se retourna vers elle, amusé tout autant que sa fille et la regardant avec tendresse. Bien que des décennies aient passé, elle était son enfant et le resterait toujours même si elle venait un jour à le surpasser. Mais surtout, c'était tellement étrange de partager un moment de complicité si peu de temps après leur "première" rencontre.

- Eh bien ma fille, c'est une manière comme une autre de mettre son adversaire à terre ! riait-il.

Allongé de tout son long sur l'herbe, le nordique se tourna vers sa fille, un grand sourire aux lèvres et contre toute attente, il s'approcha pour lui déposer un baiser sur le front, après quoi il se releva et lui tendit la main pour l'aider à se relever. Son geste était probablement déplacé et son empressement à rattraper trop vite le temps perdu pouvait paraitre suspect, mais sur ce coup-là, il ne s'était pas contrôlé. Impulsif, il se découvrait ce trait de caractère même dans ce genre de situation là. Un instant, il eut une pensée pour Sif. Avec elle, il parvenait étonnamment bien à se contrôler, même si c'était très dur à certain moment et particulièrement depuis qu'il s'était confié sur ce sujet à Perséphone. Mais sans doute que l'affection d'un père pour sa fille et d'un homme pour une femme n'avait rien à voir. Passons...

- Tu veux qu'on tente des assauts montés ou tu veux continuer à pied ?

Il valait peut-être mieux pas s'étendre sur le sujet de ce qui venait de se passer, mais il est vrai que la valkyrie devait se poser bien des questions sur l'absence de son père et sa présence inespérée aujourd'hui. Il se promettait néanmoins intérieurement que ce jour ne serait pas le premier et le dernier qu'ils passeraient ensemble.
code by loverdose


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.


Dernière édition par Thor le Jeu 30 Mai - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeMer 29 Mai - 19:22


"En effet, mais ce n'était pas l'effet recherché!'

Thrùd commença à se calmer et se redressa sur un coude dans l'herbe. Elle réalisa soudain que c'était la première fois depuis une éternité qu'elle riait. Elle avait l'impression de redécouvrir la joie. Thor se tourna vers elle. Lui aussi semblait trouver la situation hilarante. Soudain, il se pencha vers elle et lui déposa un baiser sur le front. La valkyrie cessa de rire, perturbée et accepta machinalement la main qu'il lui tendait pour se relever. Le geste lui semblait doublement saugrenu: premièrement parce qu'elle n'était pas vraiment habituée aux gestes affectueux. Personne ne n'avait eu de geste tendre pour elle depuis son enfance. Il arrivait bien sûr à Thrùd d'embrasser des gens, mais c'était généralement des mourants dont elle voulait récupérer l'âme, et qu'elle cherchait à apaiser ou des compagnons de beuveries avec qui elle avait parfois forniqué. Rien à voir, donc, avec le baiser de père que Thor venait de déposer sur son front. Et deuxièmement, justement parce qu'il n'avait rien de spirituel ni de sexuel.
Thrùd fut extirpée de ses pensées par son père et répondit simplement:

"Hein? Ah oui, essayons des assauts montés!" elle appela Sigr, qui cessa d'importuner un individu qui lançait des javelots pour venir se ranger à ses cotés. La valkyrie pointa le cheval de son père du menton. "Il est superbe. Si il est aussi brave que beau, vous ferez des adversaires redoutables."

Elle tendit le bras et caressa le nez du cheval, puis se détourna et mit le pied dans l'étrier du harnais amélioré de Sigr. Les loups géants avaient le dos osseux et il était plutôt désagréable de les monter à cru. De plus, les étriers permettaient une meilleure stabilité pendant le combat. Thrùd mit sa monture au trot et alla récupérer son bouclier à l'autre bout du champs d'entrainement, puis se tourna vers son père et chargea au galop sans prévenir.
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeJeu 30 Mai - 20:08

Thor & Thrùd
Le nordique remarqua qu'il avait perturbé sa fille, mais il préféra ne rien dire, il en avait déjà fait bien assez. Incapable de savoir comment se comporter en sa présence, il tentait d'y aller au feeling mais on ne pouvait pas dire que ce soit une réussite. Peut-être devrait-il s'inspirer de son propre père, Odin, pour savoir quel père être ? Il aimait Odin, ça ne faisait aucun doute. Il recherchait constamment à le rendre fier même si ce n'était pas toujours une réussite et s'ils ne voyaient pas les choses de la même manière. Le truc c'est qu'entre un père et son fils et un père et sa fille, les relations ne sont pas les mêmes. Et puis son père n'avait pas non plus été très présent. L'esprit quelque peu embrouillé, Thor finit par demander à Thrùd si elle souhaitait passer aux attaques montées, ce qu'elle accepta. Le dieu de la foudre se dirigea donc vers son cheval, un bel étalon immaculé. Il provenait du meilleur élevage qu'on pouvait trouver et c'était la plus puissante des montures qu'il avait trouvé sur cette île. La valkyrie lui fit d'ailleurs la réflexion que s'il était aussi fort que beau, l'assaut serait difficile.

- N'est aucun doute là-dessus, il l'est, souria le dieu.

Thrùd s'installa sur le dos de son loup et se positionna à l'autre bout de l'espace destiné aux entrainements, récupérant son bouclier au passage. Thor aussi avait récupéré le sien entre temps. Paré au combat, il laissa sa fille charger la première, ce qu'elle ne tarda pas à faire, et donnant un coup de talon dans les flancs de sa monture, il partit lui-aussi à vive allure contre la valkyrie. L'étalon prit rapidement de la vitesse et la distance entre les deux adversaires se réduisait rapidement quand soudain un grand bruit sourd se fit entendre. Thor y avait mit toute sa force et sa fille manqua de tomber à la renverse. Elle l'avait esquivé de peu. Les montures à présent côte à côte, c'était aux cavaliers de faire la différence en se battant du mieux qu'ils le pouvaient. Les assauts montés étaient plus difficile pour le dieu, habitué à se mouvoir comme il le voulait. Mais il se débrouillait bien et on sentait que c'était un guerrier expérimenté et rompu au combat. Les champs de bataille n'avaient plus rien à lui apprendre. Thrùd se défendait bien et le lien qui l'unissait à son loup y était pour quelque chose. Elle était plus habitué que lui à se battre sur le dos d'un animal. Finalement la valkyrie réussit à lui donner un coup qui le désarçonna ce qui, d'une certaine manière, le soulagea. Il était largement plus adroit sur ses deux pieds. D'ailleurs, il ne se priva pour sourire, plus sûr de lui maintenant qu'il était en posture défensive sur le sol.

- Tu veux continuer ou ma chute signifie ta victoire ?

Il n'avait aucune mal à lui accorder les honneurs, elle le méritait amplement et il était fier d'elle. Il ne se lassait pas de le penser d'ailleurs. Une combattante émérite et il était convaincu qu'elle s'entendrait parfaitement bien avec Sif, si cette dernière ne se montrait pas amère qu'il est eut une fille avec une autre...
code by loverdose


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeLun 3 Juin - 20:21

Thrùd sourit en voyant que son père l'attendait. Elle espérait avoir l'effet de surprise pour elle, mais tout bien réfléchit, cela aurait été un peu fourbe de le prendre par surprise. L'étalon blanc de Thor était partit au galop à la rencontre de Sigr. Le choc allait être dur: le loup semblait plus léger, même si il était plus rapide. Les montures des valkyries étaient plutôt faites pour charger en groupe. En meutes, il transperçaient presque touts les murs de boucliers, et ceux qu'ils ne pouvaient pas enfoncer. Rien que l'effroi qu'ils déclenchaient chez leurs ennemis avec leurs hurlements lugubres était déjà un avantage de poids. Mais la charge de Sigr ne valait pas grand chose face à un étalon aussi impressionnant.
Au dernier moment avant le choc, Thrùd fit faire un léger écart à sa monture, ce qui lui permit de ne pas être désarçonnée par le choc titanesque qui survint. Les coups de Thor lui faisait étrangement penser à la foudre: surpuissants et dévastateurs. Il n'en était pas le dieu pour rien!
Le combat en lui même s'engagea. La valkyrie était habituée à combattre sur le dos de Sigr et les deux faisaient une paire redoutable. Il connaissait l'art et la manière de déranger les chevaux en les mordillant pour leur faire faire des mouvements gênants pour leurs cavaliers. En combat, il devinait ce que Thrùd voudrait avant même qu'elle n'en ai clairement conscience et lui permettait de se consacrer au duel, n'ayant besoin que de lui donner une indication de la voix ou des jambes de temps à autre. L'étalon de Thor n'était pas doté de la même capacité d'adaptation que Sigr, mais la force du dieu équilibrait le combat.
Ce fut grâce à sa monture que Thrùd fini par réussir à désarçonner son père. Le loup planta ses dents à la naissance de la queue du cheval. La morsure était particulièrement douloureuse et l'animal fit un écart au moment où la valkyrie lançait sur le bouclier de son père un coup de taille particulièrement puissant. Elle vit Thor glisser lentement de sa selle, puis choir au sol.
Thrùd fit un moulinet avec son épée et lança un cri triomphant pendant que Sigr poursuivait le cheval sur quelques mètres pour le faire fuir. L'animal se réfugia à l'autre bout du terrain d'entrainement, en compagnie d'un autre destrier au repos, pendant que la valkyrie et son loup revenaient vers Thor au galop. Sa monture n'était même pas encore arrêtée qu'elle sautait déjà à terre vers son père, l'épée levée dans une ébauche de coup.

"Non! Ce n'est pas fini! Tu peux encore gagner"
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeSam 8 Juin - 11:27

Thor & Thrùd
Une fois à terre,Thor prit une posture défensive, des fois que sa fille décide que le combat ne s'arrêterait pas là. Après tout, c'était un duel entre guerriers scandinaves et la fin d'une joute s'arrêtait rarement une fois que l'ennemi était à terre, pas ici en tout cas. Attentif, le dieu de la foudre regarda Thrùd poursuivre son cheval sur quelques mètres en poussant un cri de guerre, ce qui attira un grand sourire amusé sur le visage du blond, après quoi il attendit de pied ferme que la valkyrie vienne vers lui. Cette dernière n'attendit d'ailleurs pas que son loup s'immobilise pour descendre mais sautant de sa monture, elle atterrit avec grâce mais surtout avec force devant lui. Le combat ne touchait pas encore à sa fin.

Brandissant son épée tout en restant à l'abri derrière son bouclier, Thor ne se le fit pas dire deux fois et asséna un premier coup que Thrùd esquiva. La valkyrie en profita alors pour tenter de le priver de son épée, mais Thor avait une sacrée poigne et il tenait puissamment ses armes. Ils décidèrent alors de se tourner autours, cherchant une brèche dans la défense de l'autre, ou plutôt, attendant le meilleur moment pour attaquer l'autre. Mais ces failles existent-elles vraiment chez des combattants aussi aguerris ? Quoiqu'il en soit, Thor décida de frapper le premier et, s'approchant vivement de sa fille, il lui donna un grand coup d'estoc qui la déstabilisa et fit voler son bouclier au loin. Marchant d'un pas assuré vers elle, il se démuni de son propre bouclier. Il voulait que le combat soit loyal et qu'ils guerroient sur un pied d'égalité, bien que son rang de dieu le rendait inévitablement plus fort. Cela dit, sa fille avait une incroyable ressource et un combat n'était pas fait que de force et de dextérité. Il fallait aussi savoir faire preuve de ruse et d'intelligence, hors sa fille en avait à revendre. Pour lui, ça ne faisait aucun doute qu'elle tenait plus des dieux que des humains, et c'était tant mieux. Ces derniers temps, on ne pouvait pas dire qu'il appréciait ces êtres faibles et orgueilleux qui pensaient s'en sortir sans eux.

Finalement, les deux adversaires se retrouvèrent pris au fer, frappant, esquivant, se donnant toujours plus dans cet art magnifique de la guerre. Tantôt la valkyrie prenait le dessus, tantôt c'était le fils d'Odin, mais aucun ne cédait de terrain à l'autre. La lutte était acharnée, devenant épuisante. Leur combat était tellement impressionnant qu'un cercle de curieux finit par se fermer autours d'eux. Ces guerriers encourageait les deux concurrents, rendant le combat toujours plus épique. Sans doute le premier assaut qu'on chanterait sur Néméil. Mais bientôt, après plusieurs longues minutes, le duel s'arrêta. Le dieu de la foudre rassembla toute sa force pour donner un ultime coup à la valkyrie et...
code by loverdose


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeMar 11 Juin - 18:22

Thrùd esquiva un coup, mais le suivant fit voler son bouclier à travers le terrain d'entrainement. Elle avait le bras quelque peu douloureux après avoir encaissé un coup pareil, mais se remit tant bien que mal en garde. C'était perturbant, elle n'avait pas l'habitude de se battre avec son épée seule. Son bouclier ne jouait pas seulement un rôle défensif dans sa manière de combattre: il était une arme qui lui servait à frapper, sonner son adversaire et donner de la puissance à ses charges. Les valkyries étaient les meilleures skjaldmö, la plus faible d'entre elle surpassait toute leurs homologues humaines et même les hommes ne pouvaient leur tenir tête.
Mais la meilleure skjaldmö d'Asgard depuis sa création ne pouvait pas l'emporter face à Thor sans bouclier, sans même une hache à long manche dans la main gauche. Toute fois, Thrùd se battit longtemps, s'appliquant à lui donner le plus de fil à retordre possible. Elle s'économisa au départ, se contentant d'esquiver et de parer de son épée de temps à autre.
Progressivement, la valkyrie s'immergea dans une sorte de transe proche de la furie, mais contrairement à celle-ci, elle avait une parfaite conscience de ses actes. Tout ses gestes étaient parfaitement maitrisés, mais elle ne se souvenait pas des détails qui s'étaient produit dans le duel à peine quelques minutes plus tôt, et encore, quand elle s'en souvenait!
Thrùd se jeta à corps perdu dans la bataille. Les coups s'enchainaient à une vitesse folle, émettant un bruit énorme, musique métallique qu'elle appréciait tant.
Elle avait vaguement conscience de la petite foule qui se formait autour d'elle et de Thor. Les encouragements de la plus part des femmes de l'assistance lui était adressées par solidarité féminine, si bien qu'encore plus exaltée par son publique, elle redoubla d'efforts, si bien qu'elle pu prendre le dessus quelques minutes. Les cris du publique excitaient la fureur de Thrùd, lui rappelant le tumulte de la bataille, mais visiblement, Thor y était sensible aussi.
Les deux combattants s'éloignèrent et la valkyrie en profita pour reprendre une garde correcte, différente de celle qu'elle adoptait quand elle portait son bouclier, elle même variant légèrement de celle utilisée avec une hache et de celle utilisée pour résister à pied à un assaut de cavalerie.
Mais un régiment de cavaliers n'aurait pu égaler la puissance du coup porté par Thor à ce moment là. Thrùd la lame s'abattre l'air impuissant. Elle tenta de parer, mais sa main ne fut pas assez sûre et le coup lui arracha son épée, qui alla se planter à plusieurs mètres de là, aux pieds d'un archer qui la fixa, l'air hébété, réalisant qu'il était passé à deux doigts de devenir un dommage collatéral de ce choc des Titans.
Le coup de Thor continua son chemin et heurta le flanc de Thrùd. Son armure de cuir absorba une bonne partie du choc, mais il lui coupa le souffle et lui entailla le flanc. Renversée, elle chut dans l'herbe piétinée sans même avoir eu l'idée de se rattraper. Elle mit quelques instants à se remettre, finalement deux spectateurs la relevèrent et lui rendirent son épée et son bouclier, espérant qu'elle reprenne le combat.

"Désolée, mais le spectacle est fini!" dit-elle en riant, rangeant son épée et raccrochant son bouclier sur son dos. "J'ai eu ma dose!"

Thrùd se tourna vers son père, toujours riante. Elle effleura de sa main libre la légère blessure de son flanc: ce n'était qu'une égratignure, elle en avait vu des bien pires! Elle se souvenait de cette fois où elle avait prit une épée en travers du corps et pourtant elle était toujours là. Cette petite plaie saignait à peine, demain elle serait guérie, mais elle pouvait tout de même dire merci à son armure qui avait amorti une bonne partie des dégâts.
La valkyrie tendit la main à son père, geste qu'elle était habituée à faire à chaque fois qu'elle perdait un duel d'entrainement, pour montrer qu'elle n'en gardait pas de rancune. Entre valkyries, elles se donnaient l'accolade, mais elle n'attendait qu'une simple poignée de main de la part de Thor.

"Ce fut épique! Il y avait longtemps que je n'avais pas été vaincue!"
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeLun 17 Juin - 13:59

Thor & Thrùd

Et la pauvre valkyrie fut propulsée avec violence dans l'herbe, à plusieurs mètres. Son épée avait glissé de sa main pour se planter près d'un archer qui manqua de défaillir, tant sa mort avait bien failli tomber aujourd'hui. Thor lui, resta un instant bouche-bée devant sa propre force, conscient qu'il avait peut-être été un peu trop loin et blessé gravement sa propre fille. Aussi resta-t-il immobile un moment, avant que deux spectateurs ne relève la demi-déesse. Contre toute-attente, celle-ci riait et décida que le combat avait assez duré, accordant la victoire de ce duel à son père. L'asgardien ne savait pas trop comment se comporter. Il avait été trop loin, c'était une certitude. Jamais il n'aurait du utiliser ses talents de combattant millénaire de la sorte ! Il venait à peine de rencontrer sa fille, lui proposait de s'entrainer tranquillement ensemble et voilà qu'il faisait n'importe quoi ! Peut-être était-il réellement une brute épaisse en fin de compte... Gêné par ses actions, il tenta néanmoins de garder la face en allant féliciter sa fille mais surtout en s'excusant.

- Excuse-moi, j'ai été un peu trop vif sur ce coup-là. Heureusement tu es une guerrière d'exception ! Rares sont ceux qui se seraient relevés avec aussi peu de blessure.

Posant une main sur son épaule, il la regarda droit dans les yeux avec une grande fierté qui cachait mal cependant mal la peur qu'il s'était faite, avant de finalement l'attirer à lui pour la prendre quelques secondes dans ses bras. S'il était peu habitué à se montrer aussi tactile et à faire preuve de ce genre de tendresse, il était encore bien moins habitué à avoir une peur pareil. S'il avait blessé sa fille de manière irréversible, il ne se le serait jamais pardonné. Et pour cause... Il s'était toujours intéressé à elle bien qu'il ne l'ait jamais dit et bien qu'il ne soit pas un père exemplaire.

- La prochaine fois, nul doute que ce sera toi qui m'enverra à terre. Tes prouesses de combattante sont impressionnantes ! Je suis plus que fier de la voie que tu as choisi et dans laquelle tu excelles avec tant de maitrise.

Relâchant son emprise, il resta encore un moment devant elle, à poser les mains sur ses épaules et à lui sourire, avant de se retourner devant les autres et de lever un bras de sa fille.

- Cette valkyrie qui m'a défié avec tant de bravoure et de puissance, moi Thor le dieu de la foudre, je vous le dis, elle n'a probablement d'égal que son propre père, c'est-à-dire moi-même ! Et je défie quiconque remettrait ma parole en doute !

Grand moment s'il en est, Thor reconnaissait devant tous et de manière officielle que cette valkyrie était son enfant, la chair de sa chair et qu'en elle coulait le même sang divin. C'était peut-être un peu trop en une seule journée, mais n'avait-il déjà pas suffisamment perdu de temps ? L'annonce fut ainsi faite et après que la foule eut accueillie la nouvelle avec des acclamations de circonstance, Thor dissipa la foule et fit quelques pas avec sa fille pour aller récupérer son épée. Etant ainsi loin des oreilles indiscrètes, il demanda :

- J'espère que ça ne te dérange pas ce que je viens de faire...

Trop impulsif, comme toujours, il demandait après avoir déjà prit les devants. Y avait-il vraiment une utilité à faire les choses à l'envers ? Il se disait même qu'il devrait peut-être organiser une fête en l'honneur de leurs retrouvailles ou quelque chose du genre. A moins qu'il ne soit plus convenable de simplement aller boire un coup entre eux deux pour ne pas effrayer sa fille ? Dur à dire, il n'y connaissait rien là-dedans. Bien plus habitué à combattre qu'à se sociabiliser, il lui arrivait souvent d'être en décalage avec le reste du monde. Mais au fond une seule chose comptait réellement en cet instant : que pensait sa Thrùd de tout ce qui se passait depuis la matinée ? Avait-il été trop loin ?



We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeDim 23 Juin - 15:29

"Ce n'est pas grave! Le vol plané m'a un peu secouée, mais rien de grave! Des contusions et une égratignure..."

Thrùd se sentait touchée par l'inquiétude manifeste de son père, bien plus que par le fait qu'il l'ai qualifiée de guerrière d’exception. Ce qu'il fit ensuite la surprit plus. Au lieu de la simple poignée de main à laquelle elle s'attendait, il l'attira contre lui quelques secondes. Restant interdite un instant, elle fini par éclater de rire et serrer Thor dans ses bras en lui tapant dans le dos.

"Avec un entraineur comme toi, je deviendrais rapidement meilleure que n'importe qui!"

Thor recula à peu près en même temps qu'elle. Thrùd croisa à ce moment son regard. Il semblait avoir eu une belle peur, mais on lisait aussi la fierté dans ses yeux. Si elle avait enfin réussi à rendre son père fier, alors elle était heureuse. Elle éclata d'un grand rire tonitruant, joyeux, allègre, comme le hennissement d'un cheval dans l'aube après la nuit du solstice d'hiver.
Thor saisit le bras de Thrùd au moment où elle s'y attendait le moins et le souleva en l'air. Ses paroles émurent la valkyrie plus que tout. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il la reconnaisse publiquement si rapidement. Elle leva son deuxième poing en l'air en signe de défi et pour dissiper son émotion lança à la foule:

"Si quelqu'un en doute, qu'il vienne essayer!"

Les acclamations jaillirent de tous cotés pendant quelques instants, puis chacun retourna à son entrainement. Sigr revint vers sa maitresse et baissa la tête vers la blessure légère de son flanc, il la renifla et la lécha pour la nettoyer. Thrùd, qui était rendue un peu euphorique par les derniers évènements éclata de rire sous la chatouille, puis reprit son sérieux en repoussant son loup pour répondre à Thor.

"Pas le moins du monde! Je suis au contraire heureuse que tu me reconnaisse en publique comme ta fille si rapidement." elle hésita quelques instants, puis ajouta, un peu gênée: "Et puis, je suis aussi contente que tu sois fier de moi." finalement, elle releva la tête et ajouta d'un ton plus guilleret: "Ton cheval a filé, veux-tu que je le rattraper avec Sigr?"
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitimeJeu 27 Juin - 19:32

Thor & Thrùd

Des compliments ça ne fait jamais de mal, mais contrairement à Thrùd, Thor doutait quelque peu d'être un bon professeur. Il n'avait pas assez de patience pour ça, et sans doute pas les autres qualités nécessaires comme l'abnégation ou l'écoute. D'ailleurs, ce duel le prouvait bien. Malgré qu'il se batte contre sa propre fille, son esprit de guerrier avait pris le dessus et il lui avait asséné un puissant coup, duquel elle s'en était sortit avec qu'une égratignure uniquement grâce à ses prouesses martiales. Si elle avait été une novice, il n'aurait pas donné pas cher de sa peau... Cela dit, il ne comptait pas débattre de ça maintenant. Pour l'heure, il voulait profiter de sa fille qui elle, semblait parfaitement heureuse. Hors de question de gâcher ses retrouvailles, et il profita d'ailleurs de ce moment pour la reconnaitre publiquement. Les spectateurs accueillirent la nouvelle dans une liesse que les dieux n'avaient pas du connaître depuis bien longtemps, ce qui ne fit qu'amplifier le sourire de l'asgardien. Dispersant ensuite la foule, Thor se demanda s'il avait bien fait ou si c'était trop tôt, bien que maintenant il était trop tard pour revenir en arrière. Posant la question à Thrùd, elle affirma que ce n'était pas une erreur, bien qu'elle soit surprise qu'il la reconnaisse si tôt. Le nordique eut un petit sourire d'excuse. Pour lui il était plus qu'évident qu'il n'était pas trop tôt mais qu'il aurait du le faire bien avant. C'était sa fille et elle lui ressemblait incroyablement, que ce soit physiquement ou mentalement. Mais passons, on ne peut guère revenir en arrière. En revanche, il pouvait travailler à un avenir commun pour eux deux. Déjà, il espérerait que la valkyrie et Sif s'entendraient bien. Avec Perséphone, c'était déjà un peu plus délicat. Mais bon, maintenant que Thor était entre les deux, il y aurait certainement du progrès, d'autant que la déesse grecque lui avait confié ne pas lui en vouloir.

- Tu es trop aimable avec moi. La vérité c'est que j'aurais du être présent dès le début.

La culpabilité, l'asgardien ne pensait pas qu'il la ressentirais avec tant de poigne. Pourtant Thrùd ne montrait pas la moindre trace d'amertume, au contraire ! Elle riait, acceptait de lui parler et même de s'entrainer. C'était une bonne personne, ça ne faisait aucun doute. Néanmoins, la valkyrie semblait un peu gênée mais il devinait que ce n'était pas à cause de sa venue. C'était plutôt parce qu'ils ne se connaissaient pas réellement, en dehors de leurs exploits. Tout cela allait changé et ça avait déjà commencé.

Sigr était revenu vers sa maîtresse et sentant l'odeur ferré du sang, il vint lécher sa blessure, ce qui fit rire Thrùd, visiblement chatouilleuse. Le poussant gentiment par la truffe, elle proposa ensuite d'aller chercher l'étalon immaculé de son père qui avait fui pendant le combat, après qu'il se soit pris un coup de morsure.

- C'est généreux de ta part, mais je vais l'appeler.

Sifflant un air particulier, le cheval se mit à galoper en direction de son cavalier et s'arrêta près de lui mais prit soin de se mettre hors de porté du loup, ce qui fit sourire le nordique.

- Cette brave monture est loin d'être inconsciente, ria-t-il. Puis il se retourna vers sa fille, le visage légèrement inquiet.Et maintenant, est-ce que tu as quelque chose de prévu ou est-ce que ça te dirait de passer dans une taverne pour boire une chope d'hydromel ?

Il n'avait aucune envie de la quitter maintenant, mais il ne pouvait l'obliger à passer toute la journée avec lui, surtout si elle avait d'autre chose de prévue. Si jamais, il la verrait très probablement au cours d'un des festins que les scandinaves organisaient tous les soirs.



We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Père et fille [Thor]   Père et fille [Thor] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Père et fille [Thor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Intrigue 1 : Les Humains-