Partagez | 
 

 "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Jeu 25 Juil - 22:54


Pour leur petit rencard entre Dieux beaux, grands, forts et appréciant le vin, Thor et Dionysos avaient convenus de se rencontrer dans le quartier neutre de Néméil, afin que ni grecs ni nordiques ne puissent les observer trop facilement. Ils avaient choisi un bar assez connu, où il y aurait assez de monde pour se fondre dans la masse, mais pas trop pour pouvoir s’entendre et profiter de la soirée. De plus, le vin et la bière étaient bonnes, et pas hors de prix. C’était un bon compromis.
Le dieu grec n’était pas un proche de Thor. Tout au plus ils s’étaient croisés à répétition dans les bars, les fêtes et autres lieux de boissons. Aussi, la plupart de leurs conversations s’étaient résumés à des bavardages d’hommes ivres, des chansons paillardes et de franches bourrades de leurs forces surhumaines. Ils pouvaient se cogner dessus sans craindre se faire mal, contrairement aux autres humains qui se casseraient en deux à la moindre gifle.

Dio s’était installé au bar, un petit peu en avance par rapport à l’heure prévue. Il pouvait ainsi observer la populace, savoir qui était là, et dans quelle ambiance cette petite discussion allait se dérouler. Pur l’instant, il n’y avait que des habitués, et l’endroit était plutôt calme. La serveuse, une charmante rouquine aussi petite que menue, ressemblait à une petite fille derrière son comptoir. Pourtant, il savait qu’en l’absence du patron, elle gérait la salle d’une poigne de fer, n’hésitant pas à beugler comme un charretier pour rappeler les indélicats à l’ordre. Et le plus souvent, c’était la surprise plus que ses invectives qui calmaient les ivrognes. Mais bon, cela rendait l’endroit pittoresque, et il n’y avait que peu d’échauffourées, et c’était plaisant. Le dieu grec prit une biere brune en attendant que son pendant du nord daigne montrer le bout de son nez. Il sirotait sa pinte d’un air distrait, le regard perdu dans le vague en face de lui. Ces derniers temps avaient été plutôt intenses sur l’île, et nul n’ignorait que des choses étranges se tramaient. Le soleil qui disparaissait, des langues qui changeaient, des alliances et ds inimitiés naissantes… Le calme et l’harmonie étaient plus que jamais conjugués au conditionnel, et ce n’était pas pour déplaire au dieu grec. Simplement, il n’avait pas encore toutes les données, et il ne pouvait s’empêcher de vouloir en savoir plus, toujours plus. Et paradoxalement, les dieux scandinaves étaient ceux qu’il arrivait le moins bien à cerner. Ils étaient secrets, presque sectaires, et se couvraient beaucoup mutuellement. Il était rare de voir un dieu nordique seul, ils étaient souvent en meute, ou tout le moins à deux. Même les femmes et les demis dieux, c’était troublant. Le quartier nordique était le plus opaque, celui duquel filtrait le moins d’information, de rumeurs. Si Dionysos avait réussi à étendre son influence chez les romains et les grecs de manière assez naturelle, la rudesse et la discrétion de la quatrieme mythologie lui donnait du fil à retorde. Il lui manquait un allié, un être de confiance à manipuler pour avoir un maximum d’information. Il avait Azelle et Gemma chez les romains, Néthi chez les Egyptiens. Le monde grec n’avait plus de secret pour lui depuis des siècles. Aussi, il espérait bien trouver en Thor, ou du moins dans sa version avinée, quelqu’un de bavard et d’utile à ses ambitions.

Quand la porte de la Taverne claqua plus bruyamment que d’habitude, Dionysos n’eut même pas à tourner la tête pour deviner qui entrait. Avec un petit sourire, il reprit un peu de liquide ambrée, avant de se redresser pour accueillir comme il se devait son camarade de Beuverie …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Ven 26 Juil - 13:31


« all it takes, is a spark, to ignite my bad intentions »
Falling in Reverse

D'habitude, Thor ne se souciait guère de s'occuper des dieux qui ne représentaient aucun intérêt d'un point de vue guerrier. Mais pourtant, dans les rencontres les plus improbables qu'il avait fait, il s'était plus au moins lié d'amitié avec un certain Dyonisos, dieu grec de la fête. Il n'y avait personne de comparable chez eux. C'est sans aucune doute aussi pour cette raison que Thor avait été assez fasciné par ce dieu qu'il trouvait insolite. Et puis finalement, ils avaient sympathisé et le temps passant, l'asgardien avait réellement éprouvait de l'intérêt pour ce grec. Si la dieu de la foudre n'était pas aussi distant avec les autres, il pourrait presque lui donner le nom de "ami". Après tout, Dyonisos savait faire la fête comme les scandinaves et pour ça, il méritait le respect. Du coup, ils se retrouvaient assez souvent pour trinquer ensemble et aujourd'hui était un de ces jours-là. Là au moins il pouvait oublier un instant ses responsabilités au sein des nordiques, même si dans les faits, ça restait toujours dans un coin de sa tête. Depuis que Loki avait tenté de lui prendre le trône, il était devenu plus méfiant et moins fonceur, en tout cas en théorie parce que dans la pratique, son impulsivité le prenait encore avec une rare violence.

Quittant la rue d'Asgard, Thor saluait ses compatriotes avant d’emprunter le chemin qui le mènerait au quartier neutre. Plutôt que d'aller dans un endroit spécifique, les deux dieux avaient décidé d'aller en terrain neutre pour pouvoir être tranquille et se parler sans devoir faire attention à ce qu'ils pourraient se dire. Un lieu où il y aurait du monde de différente mythologie, un lieu convivial et agréable pour la boisson était à la hauteur des dieux qu'on servait. De son pas guerrier, Thor n'était en rien discret et ne cherchait pas à l'être. Il était imposant et sa haute stature lui permettait de pouvoir marcher sans devoir éviter les autres, puisqu'on se desserrait sur son passage. Il y était habitué et n'y prêtait même plus attention. Arrivant au bar, il poussa la porte avec sa force habituelle et son regard se posa rapidement vers un des clients au comptoir. Très naturellement, l'asgardien vint s'asseoir sur la chaise à côté de lui et commanda une Dame du Lac avant de se tourner vers son ami.

- Alors, comment va mon compagnon de beuverie ? A moitié plein j'espère ! fit-il avec un sourire espiègle.

Après tout, un dieu de la fête qui n'est pas ivre n'est pas très convaincant sur sa fonction. Mais trêve d'idiotie, Thor voulait certes profiter de ce moment de détente mais il voulait aussi lui demander s'il avait assisté aux évènements étranges de Néméil. Pour en avoir discuter avec d'autres nordiques, il n'avait pas eu d'hallucination et une éclipse de Soleil avait bien eu lieu, après quoi il avait fait un froid auquel seul les scandinaves étaient habitués. Bref, l'île avait bougé et c'était inquiétant. Peut-être Dyonisos avait-il eu vent de certaines explications en conversant avec d'autres dieux ? Lui qui était probablement l'ami de bon nombre de résidents d'ici, il avait peut-être des hypothèses à lui narrer. Enfin, chaque chose en son temps.

- Ça fait longtemps que t'es là ?

Préjugé peut-être, mais le grand blond avait tendance à penser que Dyonisos devait passer sa vie accouder au comptoir. Une image tant ancrée en lui qu'il avait bien du mal à le voir faire autre chose de ses journées... Cela dit, il serait sans doute très amusant de savoir comment Dyonisos le voyait, lui. Si on devait continuer dans les préjugés, ce serait sûrement comme un berseker maculé de sang. Mais cette image n'était pas très loin de la vérité. Si Odin et ses amis ne seraient pas là pour tempérer l'asgardien, sa vie entière aurait probablement été ainsi. Mais passons, l'heure n'était pas à la philosophie, pas encore.


créée par Matrona



We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Dim 28 Juil - 17:31

Dionysos répondit au sourire avenant de son camarade par le sien, dont il ne savait pas lui-même si il était sincère ou pas. Qu’on se le dise, il considérait que Thor n’était pas franchement une flèche ; c’était un guerrier, un combattant hors pair, et donc l’exact inverse du dieu grec qui ne savait pas même tenir une épée. Sans sa résistance surhumaine, dionysos ne tiendrait pas trente secondes face au dieu nordique. Et pourtant, il avait tenté de faire fi de cette inversion du ratio cerveau/biscoto pour se couler au mieux dans l’idée que Thor se faisait de lui : le nordique avait décidé que son rôle se réduisait à celui d’un dieu grec frivole et alcoolique ? il jouerait à la perfection, ce n’était pas bien dur. Il n’avait qu’à forcer certains de ses penchants naturels et à en gommer d’autres, sans tomber dans la caricature. Ses talents de dieu de la tragédie devraient faire l’affaire. Comme on dit, il est plus facile pour quelqu’un de malin de se faire passer pour un idiot que l’inverse. Il hocha de la tête, désignant sa pinte de bière déjà vide. Bien sur ce n’était pas grand-chose pour le dieu, mais la chopine faisait facilement un litre, un litre et demi. De quoi commencer à échauffer les esprits.

-je ne me serais pas permis d’en prendre trop sans toi ! j’ai seulement pris un peu d’avance, de quoi m’échauffer, rien de plus.

Pour illustrer ses dires, il demanda à la petite serveuse un Weng-Weng. Le cocktail était un breuvage philippin excessivement fort contenant pas moins de 6 alcools différents : de la vodka, de la tequila, du scotch, du brandy, du rhum et de bourbon. Le tout arrosé d’un peu de jus d’orange et de grenadine. Pas vraiment de la boisson de débutant, et particulièrement traitre de par son gout sucré. Il était particulièrement apprécié dans les bars de Floride, à l’époque où le dieu était encore dans le monde humain. Heureusement pour lui, les humains et demi dieux ici avaient gardé un certain savoir faire en matière d’alcool et de cocktails. A croire que la boisson était un langage universel.
Une fois sa bombe alcoolisée servie, il en prit une gorgée, avant de répondre tranquillement :

-Non pas tant que ça, rien de vexant. Je préfère être celui qui attend que de faire attendre les autres à vrai dire Wink

Mais l’heure n’était pas uniquement aux politesses, et il savait que le dieu de la foudre n’en avait pas grand-chose à faire, au final, de si il venait d’arriver ou s’il était arrivé la veille. Il leva son verre pour trinquer avec le nordique, puis se tortilla sur son tabouret pour se tourner vers lui. Il ne savait pas trop par où commencer dans tout ce mic mac. Il y avait eu tellement de chose. Comme Thor, il n’avait pas participé à la réunion divine dans la plaine au moment de l’éclipse ; il n’était arrivé qu’un peu après, guidé par la curiosité et cette espèce de force qui avait amené près de la moitié des divinités connues du territoire à se retrouver au même endroit au même moment. Il avait vécu l’incident du « Babylone », comme il avait pu le surnommer plus tard, quand chacun d’entre eux avait perdu la faculté de comprendre l’ensemble des langues. En temps normal, ils connaissaient tous toutes les langues du monde, c’était leur petit coté omniscient/omnipotent qui faisait ça, et il fallait avouer qu’ils considéraient tous ce don comme acquis depuis leur naissance. Se retrouver à ne pas comprendre ce que dit le voisin est particulièrement déstabilisant. Par étonnant que les humains soient parfois racistes : quand on ne comprend pas celui d’à coté, on a tendance à tout de suite le percevoir comme une menace. Et cela n’avait pas loupé, chacun s’était montré particulièrement tendu, et ils étaient passés à deux doigts de la crise. Mais avant de lui compter tout ça, il avait besoin de savoir clairement ce que le scandinave savait et ne savait pas. Cela aurait été dommage de lui mentir sur un fait dont il avait déjà la connaissance …

-Alors, venant on aux faits, ni toi ni moi ne sommes du genre à tourner au tour du pot. Qu’en penses tu toi, de tout ce bazar ? je veux dire, l’éclipse, la température et toutes ces bizarreries …
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Jeu 1 Aoû - 13:19


« all it takes, is a spark, to ignite my bad intentions »
Falling in Reverse

Dyonisos se comportait exactement comme Thor pouvait se l'imaginer venant d'un dieu de l'ivresse, à tel point que s'en était parfois déconcertant cette facilité de le cerner. Cela dit, il doutait néanmoins que le dieu grec ne se résumait qu'à ça, pour la très bonne raison qu'il savait très bien ce qui se disait sur lui. Tout le monde ou presque voyait le dieu de la foudre comme un idiot seulement apte à terrasser à lui tout seul des centaines d'ennemis. Pourtant, l'asgardien ne se résumait pas seulement à ça. Était-ce aussi le cas de Dyonisos ? Pour le moment ce n'était pas la question. La divinité alcoolique se montrait courtoise, avenante et amicale. Thor n'allait sûrement pas craché sur quelqu'un de sa trempe, d'autant que c'était un excellent connaisseur en boisson. Ce dernier lui confirma d'ailleurs qu'il ne l'avait pas attendu et qu'il avait pris un peu d'avance. Le nordique hocha la tête. De tout sens, quand on attend quelqu'un, boire un coup et souvent le meilleur moyen de se passer le temps.

- Non pas tant que ça, rien de vexant. Je préfère être celui qui attend que de faire attendre les autres à vrai dire.
- Tant mieux ! Moi c'est l'inverse ! La patience ne fait pas vraiment partie de mes qualités mais j'y travaille.

Son père avait été clair sur le sujet, il fallait qu'il calme son impulsivité s'il voulait un jour régner sur ses sujets avec justice et équité. Nul roi ne se fait aimé et respecté en écrasant les autres simplement parce qu'il est susceptible. Néméil était de ce côté-là une excellente préceptrice. A part des dieux et des créatures magiques, il n'y avait aucun monstre et aucun ennemi à attaquer et à battre. Cela dit, les choses ne demeureraient pas en l'état. Thor avait entendu parlé de certaines créatures qui voulaient se rebeller. C'était complètement idiot, suicidaire même, mais à défaut d'humains à tourmenter, les divinités allaient apparemment se déchirer en guerres intestines. Quelle pitié... Néanmoins, si cela arrivait vraiment, ça fera de la distraction et l'asgardien pourra montrer à tous ces étrangers que sa réputation n'est pas usurpée. Enfin un peu d'action...

Mais cessons de parler pour ne rien dire. L'imposant scandinave commanda cette fois de l'hydromel, boisson préférée de son peuple, tandis qu'il écoutait Dyonisos lui demander ce qu'il pensait de ce qui s'était passé sur l'île, il y a peu. A ce moment là, Thor se promenait. Il se souvenait que d'un coup, il avait fait nuit noire et, levant les yeux, le soleil avait disparu. Une éclipse. Surprenant mais pas suffisamment pour que ça ne l’intrigue. Les éclipses étaient un phénomène naturel auquel il avait pu maintes fois être spectateur. Ce qui avait commencé à lui dire qu'il se passait quelque chose de surnaturel, c'est lorsque la température s'était mise à baisser avec une rapidité irréelle. Le dieu n'en avait guère souffert, habitué à ce genre de température, mais il avait soupçonné qu'il se passait quelque chose d'anormal. Décidant d'avoir l'avis d'autres insulaires, il avait rejoint à grandes enjambées son quartier et tomba sur quelques frères d'armes qui s'étaient réuni au milieu de la rie d'Asgard. Eux-aussi avaient remarqué ce phénomène et en parlaient entre eux, s'interrogeant. Puis plus tard, d'autres dieux nordiques arrivèrent et expliquèrent qu'ils étaient sur la place neutre, en contrebas et qu'ils avaient assisté à tout ça. Ils confièrent que les langues avaient été confondus et que plus personnes ne pouvaient se comprendre, sauf ceux venant de la même mythologie. Une grande controverse eut lieu. On soupçonna les scandinaves d'être responsable de ces évènements mais heureusement, nulle guerre ne se déclara. Ce qu'il pensait de tout ça ?

- Que ce n'est peut-être pas un casse-tête aussi compliqué qu'il n'y parait. Soit il y a quelqu'un sur cette île de plus puissant que nous qui s'amuse à nos dépends, soit l'un des nôtres a trouvé le moyen de récupérer l'intégralité de ses pouvoirs et pour une raison inconnue tente de nous monter les uns contre les autres, soit les humains en sont la cause. En tout cas, cette île me parait bien étrange et pas aussi tranquille que ce qu'on pensait. Je ne serais pas étonné que d'autres bizarreries comme tu dis, arrivent à nouveau. Il faut qu'on reste sur nos gardes et qu'on tire tout ça au clair. Mais je crains que depuis, une certaine méfiance ne soit né dans le cœur de chaque dieu. Ça ne m'étonnerait pas qu'à cause de cela éclosent des dissensions entre peuple. Trouver la cause de ces évènements insolites devient donc une priorité.

Vidant cul sec sa chope, il redemanda la même chose à la serveuse. Bien que ses paroles étaient lourdes de conséquences, la bonne humeur de Thor ne semblait nullement altérer par ses propos. Non, il n'avait pas envie de se prendre la tête aujourd'hui, seulement de discuter pour, avec de la chance, trouver une logique à tout ça. Et peut-être que Dyonisos, constamment installé dans les lieux publics, avait entendu quoique ce soit d'intéressant.

- Et toi, t'en dis quoi ? T'as entendu quelque chose depuis ?

Peut-être que même sans en avoir conscience, il aurait des indices à donner, ou peut-être des paroles d'autre peuple qui l'informerait éventuellement si une guerre était à prévoir ou non. Tout était bon à prendre.


créée par Matrona



We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Dim 4 Aoû - 17:22

Thor n’était pas un dieu patient … voilà une découverte qui n’en était pas une. A force de les cotoyer, Dionysos avait fini par définir la trame des stéréotypes qui collaient à chaque mythologie, bien qu’évidemment, ce n’était pas une logique imparable. Néanmoins, on pouvait y regrouper des similitudes assez troublantes : Ainsi, les Grecs étaient un peuple d’esthètes et assez énergique : il n’y avait, en dehors d’Héphaistos bien sur, que peu de divinités ou de créatures laides parmi eux. Et ils avaient depuis leur arrivée sur l’île bien plus enquêté sur leurs conditions de prisonniers que les autres mythologies. Ils étaient les premiers à donner leur avis, à faire entendre leur voix dans les rassemblements, même quand cette voix était discordante en son sein. Il n’y avait qu’à voir le fossé qui le séparait lui-même de sa demi sœur Artémis. Le romains étaient plus secrets, mais paraissaient également parmi les plus dangereux. Ils n’exprimaient jamais leur opinion de manière trancher, et leur mythologie comptait les créatures les plus dangereuses qu’il avait eu à rencontrer ci pour l’instant : les harpies. De plus, il avait entendu dire que les romains avaient conservé des pouvoirs notablement puissants, car relatifs aux capacités mentales de leur adversaire… contrôle, soumission, détection des sentiments… cela en faisait des êtres durs à manipuler ! Les égyptiens, à son humble avis, étaient, malgré leur ancienneté, un peuple assez naïf, et profondément bon et harmonieux, ce qui l’irritait au plus haut point, lui le dieu du désordre et de l’excès. Cette volonté de faire régner l’ordre et leur sagesse ancestrale en faisait des dieux assez arrogants, même s’ils ne le faisaient pas exprès. En revanche, ils avaient tendance à voir d’abord le bon chez leurs interlocuteurs, et il n’avait jamais eu trop de mal à gagner leur confiance, même en les méprisant intérieurement de toute son âme. Enfin, les nordiques. Il ne savait trop comment se situer concernant ce peuple qui semblait aussi uni que divisé. Il savait que des guerres intestines faisaient rage, mais il n’avait pas eu vent de confrontations marquantes depuis son arrivée sur Néméil. L’exil aurait il fini de les souder ? Comment savoir… Ce qui était sur, c’est qu’une bonne entente desservirait les intérêts des autres mythologies : d’aucun savait que les nordiques comptaient les meilleurs combattants, divinités ou non, de l’île, et que la pitié n’était pas leur vertu première…

Mais tout cela n’était que son avis et il n’était pas sur de vouloir l’exprimer en profondeur à l’Asgardien. Il craignait de trop laisser transparaitre sa personnalité de ce jugement, et avait besoin de plus de temps pour cerner le grand blond, qui le dépassait facilement d’une vingtaine de centimètres. Il ferait un adversaire redoutable, et il ne doutait pas de ne pas durer plus de 3 minutes en combat loyal. En revanche, il était à peu près sur de pouvoir s’insinuer dans sa tête et d’y rependre quelques germes d’idées saugrenues. A lui de vérifier si il était aussi habile.

Il écouta Thor donner son avis tout en descendant son cocktail avec une régularité totalement irresponsable si il n’avait pas été le dieu de l’alcool. Il venait de boire l’équivalent de 5 verres en un, et ce n’était que le début. Mais l’alcool ne jouait pas de la même manière sur ses synapses que sur le communs des mortels et des divinités, et il lui en fallait beaucoup, vraiment beaucoup pour commencer à perdre ses moyens. Le dieu nordique avait donc plusieurs hypothèses à lui soumettre, qui avaient déjà été émises, notamment par son peuple : une divinité supérieure, un traitre ou les humains. Les trois étaient plausibles, mais ils n’avaient encore aucune preuve pour asseoir une idée plus qu’une autre. Mais il soulignait un point que le dieu grec considéra comme le plus lucide et important de son analyse : la tension entre les dieux. Mais là où il n’était pas d’accord avec Thor, c’est qu’il considérait que cela ne se jouait pas entre les mythologies. C’était bien plus complexe que ça. Il commanda un autre cocktail, avant de répondre à son camarade :

-J’en dis que tu as probablement raison, que l’un de ces hypothèses est la bonne, bien que nous ne puissions le certifier pour le moment. Néanmoins, je ne pense pas que la réponse soit le nœud de l’histoire. Peu importe qui nous manipule, dès lors que nous ne pourrons rien contre lui ou elle, c’est une perte de temps de s’y intéresser vraiment.

Il haussa les épaules, jetant un coup d’œil dans la salle : les tables se remplissaient de badauds, de demis dieux et de créatures ravis de venir se détendre après une dure journée ; Dionysos était toujours abasourdie de voir la quantité de rejetons que les dieux avaient enfanté sur terre. La « chose » et les humains qui les avaient amené ici avaient ils collectés tous leurs descendants depuis la nuit des temps ou seulement ceux qui étaient encore vivants de nos jours ? Difficile à évaluer…

-Je pense en revanche qu’il n’y aura même pas besoin que les affrontements se fassent Entre mythologies. Il y a des dissensions dans chaque groupe, certains espèrent retrouver leur condition divine très vite, d’autres… voient en Néméil la possibilité de repartir à zéro, d’effacer leur ancienne vie médiocre pour en retracer une plus belle, plus éclatante ici. Et je ne parle même pas des humains et créatures qui peuvent nous supplanter à présent à tout moment. * il fit tourner le liquide dans son verre, l’air songeur* Après tout … nous sommes tous mortels à présent, et c’est parti pour durer …


Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Lun 12 Aoû - 18:40


« all it takes, is a spark, to ignite my bad intentions »
Falling in Reverse

Comme il se l'était quelques instants plus tôt, il ne fallait pas se fier aux apparences. Dyonisos avançait que la menace d'une guerre ne se ferait pas entre mythologie, mais entre personnes ayant les mêmes lignes de pensées. Ainsi, il y avait ceux qui désiraient recouvrer leur gloire le plus rapidement possible, ceux qui décidaient de repartir de zéro et il fallait aussi prendre en compte les humains (dont il avait découvert la présence il y a peu d'une manière assez étonnante) et les créatures. Le dieu de l'ivresse s'inquiétait apparemment de ce que ceux-ci pouvaient se soulever contre les dieux. Thor de son côté n'avait aucune crainte à ce sujet. Quand bien même avait-il perdu beaucoup de sa splendeur, il n'en restait pas moins un stratège dans l'art militaire et un des meilleurs guerriers. Combien de millénaire avait-il ? Bien trop pour qu'il se laisse réduire à néant par quelques créatures ou humains en manque de divinités. Par contre, il n'était pas d'accord avec Dyonisos. Même si l'ennemi était plus fort qu'eux, il était essentiel de le débusquer. Tout le monde a ses failles et en trouvant celui ou celle qui se jouait d'eux, il ferait déjà un grand bond dans leur possible retour sur Terre. Néanmoins, l'avis qu'ils portaient sur la question était suffisamment tranché pour que Thor refuse d'en créer une polémique qui de toute évidence finirait stérile. Le grec souligna aussi le fait qu'à présent tout le monde sur l'île était mortel.

- En ce qui nous concerne, nous les divinités scandinaves, cela ne nous change pas grand chose, nous avons toujours été mortels.

Il avait vaguement entendu parlé que les autres dieux des autres mythologies étaient immortels, ce qui, en un sens, le rendait méditatif. L'asgardien, bien que cela puisse être étonnant, préférait de loin que sa vie dépende de ses choix et de sa capacité à se montrer plus fort et plus intelligent que les autres. Ainsi, il ne perdait jamais de vu l'importance de se renouveler chaque jour en continuant de s'entrainer et d'apprendre ce que le monde pouvait leur apporter, et la connaissance n'avait aucune fin. Son père, Odin, avait dû sacrifier un œil lorsqu'il avait voulu boire dans la source du savoir, mais apparemment, même là, il ne savait comment les faire retourner chez eux. La source ne fonctionnait peut-être que pour le savoir de la Terre. Existait-il une telle source ici ? Où peut-être étaient-ce les humains qui les avaient suivit qui étaient la clef de leur retour ? Après tout, si des humains avaient pu les exiler, n'y avait-il pas possibilité que ceux qui croyaient encore en eux inversent le processus ? Savoir que certains de ces traîtres vivaient ici, près d'eux, faisaient se poser bien des questions au dieu de la foudre, qui ne put s'empêcher d'interroger son compagnon de beuverie à ce sujet.

- Et parlant d'humains, qu'est-ce tu penses d'eux ? Sont-ils plutôt alliés ou ennemis ? Je trouve étrange que ceux-ci se soient fait jeter ici par leurs semblables. Mais je doute tout aussi fortement qu'ils soient ici dans le but de nous espionner. J'en ai croisé une dans notre quartier et je compte bien l'interroger plus avant. D'ailleurs, depuis quand sais-tu pour leur présence ?

Tous les dieux ne semblaient pas être au courant que des humains se pavanaient dans les contrées de Néméil mais à présent, nul doute que toutes les mythologies allaient le savoir. Thor n'avait pas encore annoncé sa découverte aux siens, attendant d'en savoir plus sur eux et la signification de leur présence, mais il comptait bien le faire incessamment sous peu. Que se passerait-il alors ? Y aura-t-il une vague de violence contre eux ? Le nordique devait réfléchir à tout ça. Pour le moment, il ne savait toujours pas comment se positionner face à ceux qu'il considérait comme des traîtres et pourtant, il s'était retenu de mettre fin au jour de l'humaine qu'il avait sauvé avant de l'étrangler à moitié. Sans doute qu'au fond de lui existait toujours cet instinct protecteur qui le poussait à venir en aide aux plus faibles dont faisaient partie les humains. Depuis tout ce temps qu'il avait passé à veiller sur eux, il n'était pas aussi évident que ça que de retourner sa cape et de les écrabouiller. Enfin, en principe. Parce qu'il devait reconnaître que cette humaine n'avait eu la vie sauve que par sa volonté de vivre. Elle avait réussi à trouver la phrase pour le dissuader de la terrasser alors que la rage qui l'avait étreint sur le moment semblait impossible à arrêter. Il savait que la ligne entre justice et vengeance était fine, mais la limite semblait tout aussi fine entre vengeance et stupidité. Sur quelle ligne se trouvait-il ?


créée par Matrona



We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Mer 14 Aoû - 17:07

Les nordiques avaient toujours été mortels ? En voilà une nouvelle ! le grec ne cacha pas sa surprise après cette découverte qu’était la déclaration de Thor. Cela rendait se peuple d’autant plus intéressant à ses yeux : comment diable avaient ils pu survivre tant de temps, sans s’entretuer ? parce que les récits de leurs aventures étaient on ne peut plus mouvementés, et ils passaient leur temps à se quereller ! comment, en plusieurs milliers d’années, Loki ou Thor avaient pu être incapables de se départager ? C’était totalement invraisemblable …
Mais bien qu’intéressante, cette question n’était pas le nœud de la conversation, et surement s’enquerrait il du sujet plus tard.

Déjà l’asgardien avait embrayé sur un autre sujet, apparemment d’humeur bavarde. L’alcool aidait déjà surement, d’autant que le bar était étonnamment surchauffé, tant par le monde qui s’y ramassait que par le feu dans l’âtre de l’imposante cheminée qui jouxtait l’un des murs de la bâtisse. La chaleur et les vapeurs d’alcool montaient aisément à la tête, et il ne doutait pas que lui-même ne tarderait pas d’avoir l’esprit embrumé. Mais pour l’instant, il gardait les idées plutôt claires, et la mine presque grave de son compagnon l’exhortait de répondre à ses interrogations, si possible le plus honnêtement possible.

- Et parlant d'humains, qu'est-ce tu penses d'eux ? Sont-ils plutôt alliés ou ennemis ? Je trouve étrange que ceux-ci se soient fait jeter ici par leurs semblables. Mais je doute tout aussi fortement qu'ils soient ici dans le but de nous espionner. J'en ai croisé une dans notre quartier et je compte bien l'interroger plus avant. D'ailleurs, depuis quand sais-tu pour leur présence ?

Il réfléchit un instant, finissant un énième verre d’un air pensif, mais néanmoins serein. Pour l’instant, il n’avait pas réellement besoin de mentir à Thor, et c’était tant mieux. C’était toujours autant de parole qu’on ne pourrait lui reprocher plus tard :

-Hum, d’abord, je n’ai rencontré qu’une jeune femme humaine pour l’instant, il y a très peu de temps d’ailleurs. Je n’ai pas eu la chance d’en croiser d’autres… Mais je suppose qu’ils sont bien plus nombreux qu’il n’y parait. Pour ce qui est de ce que j’en pense, et bien … J’ai toujours vécu parmi eux. Je ne sais pas si tu le savais, mais malgré ma divine naissance, je n’ai jamais été le bienvenue sur l’Olympe. J’ai grandi parmi les nymphes, et fait mes armes parmi nos anciens adorateurs. Alors j’ai bien du mal à leur en vouloir de nous avoir écartés… Les dieux m’avaient de toute façon abandonné avant eux. Mais je ne peux dire si les humains présents sont des geôliers ou des alliés potentiels. Surement qu’il y a un peu des deux, comme tu le disais, il faudrait le demander à qui de droit … Une autre Boisson s’il te plait ma colombe !

La serveuse lui rendit un sourire complice avant de lui servir une autre boisson, toujours aussi forte. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas bu aussi ouvertement, et cela faisait fichtrement du bien ! L’alcool était pour lui une boisson organique, dont il ressentait les effets, et surtout les bienfaits plus que quiconque. Il n’était pas le dieu de l’alcool et de l’ivresse pour rien, il avait ça dans le sang. Et il avait l’intime conviction que la boisson avait un effet bénéfique sur lui, plus que sur les autres dieux. Il vida donc la moitié de sa nouvelle boisson d’un trait, comme s’il buvait un lait à la fraise, sans la moindre grimace.  Il balaya la salle d’un regard réchauffé par l’alcool :


-Les choses changent… Néméil n’est pas la Terre, les règles antérieures ne s’appliqueront pas forcément ici … Avant nous étions le sommet de la chaine alimentaire. Maintenant, nous sommes des proies comme les autres, que nous ayons été des grands dieux ou des petits … Forts ou non, si on tombe nez à nez avec une créature ou un humain qui veut notre peau et qui possèdent une arme à feu ou des pouvoirs supérieurs aux notres, nous mourrons, point barre.
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Dim 18 Aoû - 9:24


« all it takes, is a spark, to ignite my bad intentions »
Falling in Reverse

L'annonce de la mortalité chez les dieux scandinaves fut une grande surprise chez le dieu grec qui de toute évidence n'était pas au courant. En revanche, cela n'étonnait guère l'asgardien. Il est vrai qu'en tant que divinité, il était normal de penser qu'ils étaient immortels et non uniquement éternels. D'une certaine manière, ça expliquait peut-être pourquoi les nordiques étaient d'aussi bons combattants, ils ne pouvaient se permettre de se reposer sur leurs lauriers, se disant que rien ne pourrait leur arriver car il était impossible de les tuer. Mine de rien, ça leur procurait un sacré avantage par rapport aux autres dieux. Habitués à ce que la mort puisse se présenter à eux, ils ne craignaient aucunement pour leur vie sur Néméil, ils étaient bien trop endurcis pour avoir peur comme une fillette dans une ruelle sombre la nuit. Néanmoins, Dyonisos ne fit aucun commentaire et répondit aux interrogations que lui posait le dieu du tonnerre.

Thor eut alors le privilège d'en savoir plus sur l'histoire de son compagnon de beuverie. Celui-ci ne nourrissait aucune rancœur particulière contre les vers car il avait déjà été rejeté par sa propres famille divine, l'obligeant à vivre parmi les humains et les créatures magiques de sa mythologie. L'asgardien avait beaucoup de mal de se représenter cela. Loki lui-même, après que l'on eut appris qu'il était un demi-géant avait pu continuer de vivre parmi les scandinaves. Certes il y en avait eu beaucoup qui s'était méfié de lui mais Thor avait toujours tout fait pour qu'il ne se sente pas différent, continuant de le traiter comme son frère. Pour le coup, il éprouva de la compassion pour le dieu de l'ivresse qui, même s'il ne le disait pas, avait sans aucun doute dû souffrir de ce rejet. Ça n'empêchait cependant pas que le guerrier se demandait comment Dyonisos pouvait accepté aussi facilement de se faire exilé une seconde fois par ceux qui l'avaient adopté ! La force de l'habitude peut-être ? Le grec expliqua aussi qu'il n'avait croisé qu'une humaine mais qu'il devait il y en avoir beaucoup d'autres. Quant à savoir s'ils étaient des alliés ou des ennemis à abattre... il faudrait déjà les trouver et les questionner pour savoir ce qu'ils font là. Thor avait déjà commencé avec Saskia, l'interrogeant sur ce qu'elle faisait ici, lui demandant plus d'amples explications sur leur exil mais surtout, voulant savoir comment quitter cette île. Peut-être devrait-il en parler à Dyonisos, mais il ne le fit pas. Avant d'avancer quelques explications que ce soit, il aimait avoir approfondit le sujet et ce n'était pas encore le cas. Et de toute façon, si le dieu en face de lui qui enchainait les verres à une allure impressionnante avait rencontré un humain, nul doute qu'il l'avait interrogé comme le scandinave l'avait lui-même fait. Donc, il ne lui apprendrait rien de nouveau.

- Penses-tu qu'il faille prévenir tous les dieux de la présence d'humains ?

Bien qu'en définitive Thor prendrait lui-même une décision face à cette interrogation, un avis externe serait toujours le bienvenu. L'asgardien hésitait beaucoup, il fallait bien le dire. D'un côté, il serait normal que l'annonce de leur existence se fasse, mais d'un autre côté, ce serait lancé un assassinat de grande ampleur. Tous les dieux qui voulaient se venger serraient les premiers à se mettre sur le pied de guerre, à débusquer les humains et à les réduire en charpie. Et encore, dans le meilleur des cas. Il faudrait qu'il en parle avec quelqu'un dont la sagesse n'était plus à prouver et qui serait objectif sur cette question. La serveuse revint pour prendre commande mais tandis que Dyonisos accompagnait ses paroles d'un énième breuvage, Thor refusa poliment. Cette conversation faisait fonctionner ses synapses et il était à présent bien trop pris dans ses méditations pour se laisser aller à devenir soûl. Le grec reprit ensuite en avançant que sur Néméil tout était remis en cause. Si avant les dieux étaient le haut de la chaine alimentaire, ils étaient à présent tous égaux et ne valaient pas mieux que les autres.

- Possible...

Possible mais Thor n'y croyait pas vraiment. Ils avaient peut-être perdu nombre de leur pouvoir et de leur capacité, mais il restait qu'ils avaient des millénaires d'existence et avec eux, une riche source de connaissances et d'expérience qu'ils avaient accumulé. Alors, mortel ou non, pouvoir perdu ou non, il restait un guerrier pour qui les champs de bataille n'avaient aucun secret. Cependant il pouvait comprendre que pour les dieux qui n'avaient jamais ceint une épée, la situation devait être autrement plus compliqué et source d'inquiétude.

- Tu penses donc que les humains et les créatures nous en veulent et qu'ils risquent de nous attaquer pour se venger ?

Parce que si l'on regardait les mots qu'il employait et sa manière de les formuler, c'est bien ce qu'il sous-entendait. Mais était-ce fondé ? Savait-il des choses que le puissant Thor n'avait pas connaissance ?


créée par Matrona



We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Ven 23 Aoû - 20:48

Dionysos n’aimait pas vraiment parler de son passé. Il avait l’impression de se plaindre, de se positionner en victime, ce qu’il fut bien malgré lui en attendant d’atteindre l’âge adulte. Et même après, il avait eu son lot de mésaventure… et encore une fois, il avait toujours du se débrouiller seul. Bien sur il avait quelques connaissances, des proches, que l’on pourrait qualifier d’amis, sans pour autant qu’il ne leur fasse totalement confiance. Il ne faisait confiance à personne, jamais. Chat échaudé craint l’eau froide, surtout un chat de plusieurs milliers d’années. Il préférait donc connaitre tout le monde, mais n’être proche de personne. Quitte à se sentir bien seul, parfois. Surtout après avoir bu plus que de raison. Heureusement, il était encore loin du compte pour ce soir. Il n’était qu’au début.

- Penses-tu qu'il faille prévenir tous les dieux de la présence d'humains ?

C’était une très bonne question. Lui qui n’avait aucune loyauté envers les membres de sa race, il ne voyait pour l’instant Aucun intérêt à tirer d’une telle révélation pour lui. De plus, il n’était pas sur que tous les dieux eussent la même réaction après cette information ; bien que la confusion que cela créerait, il préférerait évidemment lâcher une telle bombe lors d’un évènement stratégique, qui exacerberait tous les sentiments. Quand on a ce genre de liquide inflammable entre les mains, autant en faire un feu d’artifice, plutôt qu’une bête flambée. Il passa le bout de sa langue sur ses lèvres, qui avaient à présent le gout de l’alcool et du sirop, avant de répondre, le nez dans son verre :

-Je ne sais pas si c’est une bonne idée. Je veux dire… je sais que certains d’entre nous vivent très mal leur exil sur l’île. Et il est probable qu’en cas de découverte de l’existence des humains, ils partent à leur recherche. Et cela ne m’étonnerait qu’à moitié que cette recherche se mue en traque, parfois mortel, pour mettre la main en premier sur un humain … Et qui sait ce qu’ils pourraient donc en faire… Il y aurait une nouvelle scission entre les dieux bienveillants, et ceux assoiffés de vengeance. Et quand il y a fracture … On ne peut qu’imaginer les conséquences qu’il y aura.

Il ne put s’empêcher de ricaner un peu en s’imaginant la scène. Peut être bien qu’une telle confrontation lui plairait. Mais il tenait, bizarrement, trop les humains en estime pour les livrer en pâture aux autres dieux. Il serait donc contraint de prendre parti clairement, et ce n’était pas quelque chose qu’il aimait faire. Son rôle de spectateur lui convenait la majeure partie du temps. Sans compter qu’il aurait été un boulet sur un champ de bataille, et une plaie pour ses alliés. Alors autant s’abstenir. Et puis, il se doutait bien que son avis n’était que purement facultatif, alors il ne chercha même pas à véritablement convaincre le dieu nordique. Il ne voulait pas avoir l’air trop passionné par le sujet. Presque aussi passionné que part la nouvelle mortalité de tous les dieux, et le soulèvement secret qu’il manigançait avec les créatures de l’île. Ça non plus, personne n’en savait rien, et il comptait faire en sorte que cela continu.

- Tu penses donc que les humains et les créatures nous en veulent et qu'ils risquent de nous attaquer pour se venger ?

-Peut être bien. Mais pour cela il faudrait qu’ils s’organisent, qu’ils soient tous d’accord sur la fins et les moyens. Or, les humains ne sont pas connus pour être des créatures foncièrement grégaires et harmonieuses. Et le problème ds créatures est qu’elles sont très différentes les unes des autres. Et surtout, certaines ont été, et sont parfois encore, des protecteurs des dieux, comme les griffons ou encore les sphinx d’Egypte. Ceux la ne seront pas du genre à trahir leurs dieux. Mais pourraient bien exacerber leur inimitié pour les autres mythologies. Il arrive que cs adorables bestioles soient plus royalistes que le roi, et plus fières de leur mythologie que leur panthéon lui-même …

Il ne précisa rien de plus. Bien sur qu’il savait des choses, puisqu’il tirait lui-même bien des ficelles de cette intrigues. Qui pouvait deviner qu’à cette heure, il avait dans la poche une aképhalos, plusieurs harpies et une nymphe à sa disposition pour mettre le bazar ? Personne. Les gens l’imaginaient n’être qu’un dieu secondaire et saoulard, dédié à la fête et à l’ivresse. Or, ce n’était qu’une toute petite partie de lui-même. Il n’était pas aussi… binaire. Mais être sous-estimé lui convenait pour le moment. Cela lui permettrait de créer une surprise d’autant plus éclatante. Terminant à nouveau son verre, il balaya la salle du regard. Il entendait certains demis dieux parler entre eux dans leur langue natale, et goutait avec satisfaction de pouvoir comprendre la moindre de leur conversation. Mais cela aussi, il le gardait pour lui pour l’instant. Il préféra cependant réorienter la conversation vers son collègue. Il ne voulait pas se laisser aller à trop de confessions :

-Et toi alors, que crains tu vraiment ici ? tu es un grand guerrier, un combattant … Mais cela fait partie du jeu d’avoir peur de quelque chose … sans peur, les guerriers perdent leur acuité et une partie de leurs capacité …
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Jeu 29 Aoû - 14:46


« all it takes, is a spark, to ignite my bad intentions »
Falling in Reverse

Qu'une guerre pourrait éclater entre les dieux à l'annonce de la présence des humains sur l'île n'était pas un scoop. Lui-même croyait faire partie des dieux qui prendraient position contre eux... du moins jusqu'à ce qu'il rencontre Saskia et qu'elle ne change quelque chose en lui par son attitude. Il se souvenait encore de la phrase qu'elle avait employé "vous deviez être mon modèle". Cette affirmation surprenante doublée de ses supplications avaient finalement réveillé en Thor sa responsabilité de veiller sur les humains, et non pas de les exterminer. Pourtant, quand elle lui avait avoué être humaine, son sang n'avait fait qu'un tour et sa rage, feu flamboyant et destructeur, avait bien failli le pousser à commettre l'irréparable. S'entourer d'autres divinités qui pensaient pareil n'était pas non pour aider mais heureusement, il demeurait pour le calmer quelques personnes comme Freyja, Sif, Odin et d'autres. Il trouvait aussi beaucoup de réconfort dans l'idée que Perséphone avait un avis instable sur les humains, comme lui. A la seule différence que son amie ignorait que certains d'entre eux étaient sur l'île, ou si elle le savait, elle ne lui avait rien dit, ce qui était une décision plus sage qu'il n'y paraissait. Alors si une telle division devait se faire - et elle se fera un jour ou l'autre, il n'y avait aucun doute là-dessus - Thor ignorait encore quel camp il rejoindrait. Entre vengeance et stupidité, l'écart n'était pas si épais... Saskia lui avait permis d'ouvrir les yeux, mais les fermerait-il à nouveau ? Avait-elle tenté de le duper simplement pour préserver sa vie ? La justice réclamait-elle réellement du sang ou était-ce simplement son orgueil mortifié qui le voulait ? En tout cas, la position de Dyonisos semblait déjà être prise mais au vu de son passé, il était plus simple pour lui de choisir.

- Des conséquences comme voir Néméil imploser sous la colère de tous les dieux ? C'est bien possible. C'est peut-être ce qui nous attend en finalité. Je doute que la vie se révèle si facile et que la paix soit durable. Il ne faut pas oublier que certains dieux veulent prendre le contrôle total sur les autres, que d'autres s'amusent à faire accroître la discorde et un jour ou l'autre, ces attitudes auront des conséquences.

Et comme disait le dicton : qui veut la paix prépare la guerre. Les scandinaves, continuant de vivre entre eux, vivant même en autarcie pour certains, foulaient chaque jour le sol du champ d'entrainement. Aguerris par les millénaires, par l'expérience contre les géants et autres monstres de leur monde, il se pourrait qu'ils aient à jouer un rôle déterminant dans le cours de l'histoire de Néméil. Cela dit, cette île se révélait être une ennemie plus doucereuse et maligne que ce que les nordiques étaient habitués à combattre. Or habitués aux attaques frontales, rien n'était joué d'avance devant la sournoiserie des lieux mais néanmoins, il semblait à Thor que leur unité serait primordiale, voire même vitale, aussi y travaillait-il et y contribuait-il en restant proches de ses frères d'armes. Il cherchait aussi à nouer des alliances car il fallait former un bloc contre les divinités ou créatures qui tenteraient éventuellement d'asseoir leur pouvoir sur les autres. D'ailleurs, en parlant de créatures magiques, Dyonisos apprit à l'asgardien qu'elles, ainsi que les humains, pourraient très bien vouloir prendre le dessus sur l'île. Certes, la perte majeure de leurs pouvoirs pourraient jouer en leur faveur mais il n'en restait pas moins que l'avantage était tout de même du côté des divinités. De toute façon, que ce soit les humains ou les créatures magiques, ils étaient chacun trop différents et trop cartésiens pour réussir à se liguer sans s'entre-déchirer. Vraiment ? Un dieu ou un demi-dieu serait pourtant bien capable de les unir en s'y prenant bien... Thor garda cette idée en tête. Pour le moment c'était une idée quelque peu farfelue et que personne encore n'avait probablement encore envisagée mais si un jour il observait des comportements étranges venant d'eux, il pourra toujours revisiter cette idée laissée par le grec qui ne semblait d'ailleurs pas s'être rendu compte de ce qu'il avait laissé entendre.

- Il faut les garder à l’œil alors... dit-il avec légèrement avec cependant un fond de vérité bien ferme.

Le dieu de l'ivresse, qui ne se lassait pas d'engloutir des verres toujours plus conséquent d'alcool qui semblait n'avoir aucun effet sur lui, l'interrogea sur ses faiblesses. Thor rit franchement. Croyait-il réellement qu'il allait répondre à ça ? Dyonisos ne posait probablement pas cette question aussi innocemment qu'il n'y paraissait et n'était peut-être pas aussi inoffensif que ce l'on pourrait croire, tout comme le nordique était loin d'être ce tas de muscles sans cerveau que beaucoup imaginaient.

- Tu as raison, nous avons tous nos failles et nos faiblesses et leurs maitrisent déterminent notre force intérieure et finalement qui nous sommes. Mais si l'intelligence nous permet de ne pas nous voiler la face et de travailler sur elles pour devenir chaque jour plus invincible, il est folie que de les étaler au su et à la vue de tous.

Question amusante, vraiment ! Mais Thor n'était pas suffisamment soûl pour répondre à ce genre d'interrogation et même s'il serait ivre mort, il y avait peu de chance qu'il y réponde quand même. A dire vrai, il n'était pas sûr non plus de ce qui l'effrayait le plus. Confronter à la mort sur les champs de bataille, avoir risquer sa vie maintes fois sous les coups d'ennemis aussi impitoyables que nombreux lui avait permis de ne pas accorder la même importance sur les choses plus banales de la vie. Non, il ne voyait pas. A moins que... ?

- Ceci dit, je crois que rien n'est pire que d'avoir été déloger de chez nous pour atterrir ici. Alors, même si j'avais des craintes, ici elles ne veulent plus rien dire. Non ?

Il aurait été trop facile de lui retourner la question et Dyonisos ne lui aurait certainement pas répondu ou alors seulement de manière vague tout comme l'asgardien venait de le faire. A la place, il préféra obtenir de lui un avis dans lequel il lui dirait peut-être quelles étaient ses propres craintes.

- Si les guerriers doivent combattre la crainte de leur Némésis sur le champ de bataille, que craignent ceux qui restent loin des batailles ? demanda-t-il finalement pour voir ce qu'allait répondre son trop curieux interlocuteur. Jouerait-il franc-jeu ou non ? Était-il finalement plus rusé qu'il n'y paraissait ?


créée par Matrona



We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Mar 10 Sep - 21:08

Le dieu de l’ivresse était légèrement aviné, mais le comportement du nordique traduisait une certaine … confiance, presque suffisance de Thor vis-à-vis de son existence sur Néméil. Il n’avait guère l’air de craindre ni les autres dieux, ni les créatures, en encore bien les humains. Aux yeux du grec, c’était une erreur, une erreur qui pourrait couter cher au nordique. Mais il était content d’en savoir un peu plus sur son état d’esprit, et il ne doutait pas qu’il la partageait avec la plupart des divinités de sa mythologie. Il ne commenta pas plus la réflexion sur une surveillance des différentes espèces, posant sa joue sur son poing fermé, le coude sur le comptoir. Cette confiance le laissait songeur, était ce ainsi que les grands dieux, les supérieurs, voyaient le reste du monde, comme des êtres inoffensifs, insignifiants ? Ca lui paraissait tellement invraisemblable que ça le laissait rêveur. Pour autant, il ne fallait pas qu’il se laisse aller à la langueur de ses contemplations et à l’ivresse, même si la tentation était là. La conversation était bien trop enrichissante pour cela.
Il était d’accord avec lui sur la précarité de la situation entre les dieux. Pour autant, il ne pouvait afficher clairement son scepticisme ; il était après tout l’investigateur de l’alliance avec Anubis. Sa réponse se fit un peu plus nuancée que son camarade :

-A défaut d’être durable, cette paix permet un temps d’observation qui sera salutaire aux plus malins d’entre nous… Pour ce qui des autres, tant pis pour eux je dirais.

Il répondit à l’éclat de rire de Thor avec un petit sourire en coin. Bien sur sa question était tenue par des ficelles aussi énormes, mais il ne voulait pas paraitre sournois aux yeux du nordique. Il était à peu près sur que ce dernier se montrerait bien plus méfiant s’il cherchait à lui soutirer les informations de manières trop détournées. Il avait besoin d’une image de dieu honnête, à défaut d’être droit. Mais si il l’amusait, tant mieux ! ce rôle de bouffon, d’amuseur public, il l’avait depuis des millénaire. Alors un peu plus ou un peu moins…

-Finalement tu joues bien avec les mots Thor d’Asgard ! ceux qui disent que les nordiques sont des tas de muscles et de fourrures n’ont de toute évidence pas passé beaucoup de soirée avec toi !

Il ricana d’un air bon enfant, s’avouant implicitement vaincu sur ce coup là. Mais qu’importe, puisque la conversation et les termes employés lui étaient plus importants encore que le contenu final de la réponse. L’alcool le rendait plus sensible aux mots, au doubles sens et autres arrières pensées. Il était au final plus clairvoyant saoul, même si cela jouait sur sa propre prudence et l’exposait à montrer plus facilement son propre visage. Mais là il avait assez bu, et il savait qu’il risquait de tourner mauvais avec quelques verres de plus, la chaleur n’aidant toujours pas.

Il haussa un sourcil à la question de Thor. Cette dernière était bien plus subtile que la sienne, et il lui fallut même un petit temps de réflexion pour saisir ce que voulait sous entendre l’asgardien. Loin des batailles ? parlait il de lui ou des dieux pacifistes en général ? il n’était pas vraiment un pacifiste, loin s’en faut . Pourtant, il était vrai qu’il était tout sauf un guerrier. Se retrouver au centre d’un conflit physique serait surement la pire situation à laquelle on pourrait le confronter.
L’alcool aidant, ce fut un Dionysos partiellement désinhibé qui répondit à la question du grand blond :

-Je suppose que cela dépend du caractère. Certains craignent que la bataille se rapproche. D’autres craignent d’être un dommage collatéral. Et il y a aussi ceux … ceux qui ne craignent rien, si ce n’est de parier sur le mauvais cheval, et de ne pas être du bon coté à la fin de la partie.

La réponse de Dionysos était étonnamment claire, et plutôt sincère. Bien sur il n’avait pas parlé ouvertement en son nom, mais sa situation était plutôt évidente. Il était un joueur, et ne craignait pas le conflit, puisqu’il aimait le créer. En revanche, il ne savait pas comme Thor réagirait à ce genre de réponse, mais c’était un risque à prendre.

Le beau dieu attendait la réponse du nordique, jusqu’à ce qu’une douleur aigue se fit ressentir à l’arrière de son crâne en même temps qu’un bruit sourd… Sérieusement ? On venait Vraiment de la fracasser un tabouret en chêne massif sur le crâne sans raison apparente ?! Son front frappa le comptoir, une expression de surprise figée sur le visage d’une manière presque comique. Puis son regard changea du tout au tout, un lueur dangereux s’allumant dans le regard du dieu dont l’arcade commencait à saigner …
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Lun 16 Sep - 11:11


« all it takes, is a spark, to ignite my bad intentions »
Falling in Reverse

Un temps d'observation ? De toute évidence, les autres mythologies étaient bien plus habituées que les nordiques aux guerres intestines. Certes, il y avait depuis quelques temps des problèmes avec Loki qui avait retourné sa veste et qui lui mettait des bâtons dans les roues avec la ferme intention de le déchoir de sa position pour s'installer lui-même sur le trône de leur père, Odin. Néanmoins, ce devait être la première fois depuis des millénaires qu'une telle difficulté se posait, tandis que ça semblait être monnaie courante chez les autres divinités, surtout chez les grecs d'après ce qu'avait pu lui confier Hercule et certaines recherches et conversations qu'il avait eu avec d'autres. Un temps d'observation ? Quelle étrange expression... Les scandinaves n'avaient pas pour habitude d'attendre et d'observer. Lorsqu'une guerre se profilait, ils s'armaient, prêt à monter au créneau et n'attendaient pas sagement que les choses se passent en priant que le meilleur n'arrive, malgré les signes évident d'une suite néfaste. Odin, bien que prônant la paix, savait reconnaître la sagesse du dicton qui affirmait que celui qui veut la paix prépare la guerre. Néanmoins, les temps avaient changé et Dyonisos avait raison. Les divinités attentives et lucides seraient à même de se défendre ou de passer à l'offensive si les choses tournaient mal, tandis que les rêveurs qui refusent l'évidence paieront cher leur manque de discernement. Thor était d'ailleurs un phare dans son pays. Constamment à l'affût d'un signe prometteur d'une bataille, il était à même de protéger les siens.

Puis finalement, l'asgardien se mit à rire franchement lorsque le dieu de l'ivresse lui demanda quelles étaient ses faiblesses. Son attitude, qui pouvait paraître désinvolte mais qui était typique du nordique, fit s'étirer un sourire sur le visage du grec qui finit par faire un compliment au dieu du tonnerre. En effet, Thor était loin d'être un idiot congénital qui ne trouvait du plaisir que dans l'action insensée d'abattre constamment Mjöllnir sur tout et n'importe qui et les scandinaves ne se résumaient pas à des barbares amateurs de sang et de violence, n'en déplaise aux friands de préjugés. Non, ils étaient très intelligents, à leur manière, et comptaient parmi eux de fins stratèges et sans aucun doute les plus fines lames que Néméil puisse porter. Thor paraissait au monde comme un être obtus d'esprit et insensible alors que bon nombre de personnes seraient à même de faire connaître des qualités dont elles avaient été personnellement témoins et nul doute que plus d'une esprit serait étonné de ce dont il est capable en matière de compassion. La mère de Thrùd, par exemple... Aussi, le compliment de Dyonisos, qui était plutôt une rectification de point de vue, dessina un sourire à la fois radieux et piquant sur les lèvres de l'asgardien.

- Non c'est exact. Mais il est vrai aussi que je ne laisse pas cette occasion à tout le monde. Il est bien plus amusant de les voir se perdre dans leurs préjugés et de les laisser se rendre compte, parfois trop tard pour eux, que leur suffisance leur sera fatale.

Et il était à peu près sûr que le grec serait d'accord avec lui. C'était aussi une manière détournée mais pourtant très visible de lui signifier que s'il était là, accoudé ici en sa présence, c'est qu'il le jugeait suffisamment digne de le côtoyer. Orgueilleux ? Peut-être. Disons plutôt qu'il s'agit d'un point de vue. Thor lui, dirait plutôt qu'il n'est pas du genre à se laisser domestiquer si facilement et à accorder sa confiance à qui veut, et si certains pouvaient s'enorgueillir de ça, l'asgardien doutait que ce soit le cas de Dyonisos qui d'ailleurs, était loin d'être un idiot. Si comme le grec venait de le faire remarquer, les scandinaves étaient loin de n'être que des tas de muscles et de fourrures, Thor pouvait lui retourner le compliment. Le dieu de l'ivresse n'était, à n'en pas douter, plus qu'un vieille alcoolique ivre plein toute la journée et dépourvu du toute intelligence. Cette conversation qu'ils venaient d'avoir en était la preuve par excellence. Thor lui retourna d'ailleurs sa question et la réponse qu'il eut le laissa songeur. Que certains craignent la bataille, c'était évident, surtout pour ceux qui n'étaient pas des guerriers, mais que certains craignent de parier sur le mauvais cheval, et de ne pas être du bon coté à la fin de la partie... peut-être était-ce le peu d'alcool qu'il avait ingurgité, mais l'asgardien avait l'étrange impression que le grec parlait de lui-même. Sinon, comment énoncer cette étrange affirmation ? Voilà qui laissant notre grand blond bien pensif mais avant qu'il n'est le temps de demander ce que le grec entendait par là, ce dernier se retrouva à moitié assommé par un violent coup à la tête. Dyonisos venait de se faire lâchement frapper par derrière si bien que même Thor n'avait pas eu le temps de comprendre ce qu'il se passait. Impulsif de nature et l'alcool aidant, sa riposte ne se fit cependant pas attendre et Thor se leva avec une dextérité typique d'un combattant aguerri et sans même s'enquérir de la santé de son compagnon de beuverie, il attrapa son propre tabouret pour le briser sur la tête de l'agresseur. S'ensuivit alors une lutte qui dura quelques instants mais si les dieux avaient perdu un nombre considérables de leurs capacités, l'asgardien avait conservé sa force colossale et il ne lui fallut pas longtemps pour calmer ces violents importuns et les laisser assommés sur le sol. Thor se retourna ensuite vers le grec.

- Est-ce que ça va ? demanda Thor en se retournant ensuite vers le grec. Joli encaissement en tout cas, rares sont ceux qui auraient accusé un choc pareil sans se retrouver à moitié mort ! Voilà qui était digne d'un guerrier nordique ! s'amusait Thor que la bagarre rendait étrangement plus joyeux. Je te conseille tout de même d'aller t'allonger un moment.

Entre les litres d'alcool qu'il avait avalé d'une traite et le coup sur la tête, il était miraculeux que Dyonisos tienne encore debout ! Suffisamment miraculeux pour que Thor respecte ça et s'en amuse. Il délaissa ensuite un instant le dieu pour attraper l'agresseur et ses amis et les jeter dehors, histoire que le tenancier puisse remettre un peu d'ordre dans son commerce. Il revint ensuite et s'installa sur un autre tabouret.


créée par Matrona



We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   Sam 28 Sep - 17:26

Ce coup derrière la tête tomba à pic pour le dieu grec qui, l’alcool aidant, commençait à avoir la langue un peu trop pendue… et ce choc eut au moins la vertu de lui remettre les idées en place ; il avait sacrément mal, mais les effets pervers de la boisson s’étaient envolés d’un coup. Oh bien sur, il n’était pas totalement inconscient auparavant, mais il s’était montré un peu inattentif, et était à deux doigts d’en dire un peu trop à Thor … il secoua la tête comme un chien qui s’ébroue, avant de la tourner pour chercher le coupable avec un regard noir. Cependant une fois encore le nordique fut plus rapide que lui et, en deux enjambés de géant, le grand blond avait saisi le fautif par le col pour lui claquer quelques baffes bien senties. Cela laissait Dionysos rêveur, lui qui était si piètre combattant aurait donné beaucoup pour avoir ne serait ce qu’un quart de la dextérité de son camarade. Mais il n’était vraiment pas bon à tout cela, même avec de la bonne volonté. Il pouvait a la rigueur que briser quelques nuques, mais a part la force brute, il ne disposait d’aucun talent guerrier. Aussi, il resta sagement sur sa chaise à s’éponger la plaie béante qu’il avait sur le front en attendant que Thor ait fini.
Le dieu du nord ne mit pas longtemps à achever les belligérants, et revint vers lui avec un large sourire, le félicitant pour sa résistance au choc. Il haussa modestement les épaules, signe que ce n’était pas grand-chose. Après tout c’était l’une des rares choses qu’il avait gardé de sa nature divine, alors il n’avait pas beaucoup de mérite… mais il prit le compliment quand même.

-Bien aimable … Mais tu as sûrement raison, je devrais aller m’allonger un peu … Ce serait quand même franchement idiot de mourir d’une commotion cérébrale quand on est un dieu, tu ne penses pas …

Il se leva, non sans peine, la tête lui tournant un peu, s’aidant du comptoir pour trouver son équilibre, le temps que les taches qui obscurcissaient sa vue s’effacent. Une fois stabilisé, il gratifia Thor d’une poignée de main vigoureuse, usant de sa force colossale pour signifier à Thor sa sympathie et son « respect ».

-Et bien mon ami, je suis bien content de t’avoir vu pour cette discussion fort plaisante, et j’espère que nous serons amenés à nous voir bien vite… surement à la fête d’Osiris d’ailleurs !

Avec un sourire énigmatique, il se retira d’un pas encore légèrement hésitant. A peine la porte de la taverne passée, il se redressa, parfaitement sobre, et tourna la tête vers celui que Thor avait jeté dehors et qui gisait sur le bas coté. Il lui siffla en latin :

-Bien joué Palès, tu as agi en temps et en heures. Je saurais m’en souvenir le moment venu …

Le pauvre hère hocha la tête, servile, alors que le dieu lui jetait quelques pièces sur le sol avant de s’étirer. Il n’avait pas perdu sa journée, et avait appris bien plus sur la culture nordique qu’en plusieurs mois d’espionnage et conversations avec des dieux et héros mineurs. Il avait du donner un peu de grain à moudre à Thor en échange, mais ne pensait pas avoir montré ni son ambition, ni la haine qui coulait dans ses veines… Mais surement le dieu de la foudre allait il s’en rendre compte un jour … il espérait juste que ce jour là arriverait trop tard.

TOPIC CLOS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor   

Revenir en haut Aller en bas
 

"So raise your glass,We will never be, never be anything but loud And nitty, gritty, dirty, little freaks" Thor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Intrigue 1 : Les Humains-