Partagez | 
 

 Rencontre au coin du feu PV Thor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Rencontre au coin du feu PV Thor   Jeu 20 Juin - 8:46

Privé

Rencontre au coin du feu


Depuis quelques temps Maât cherchait à briser son quotidien. Entre sa quête personnelle et son désir de rencontrer de nouvelles personnes, la déesse était parvenue à surmonter ses réticences envers les dieux de certaines origines, notamment les grecs qui lui avaient fait grande impression.
La plume d’Egypte cherchait maintenant un nouveau défis à s’imposer à elle-même, quelque chose qu’elle n’avait encore jamais fait et que pendant longtemps elle ne voyait pas réellement l’intérêt, sortir le soir.
Cela peut sembler de rien pour d’autres, mais Maât n’était pas vraiment ce qu’on peut appeler une fêtarde. Jamais elle n’était sortie, qui plus est sans son mari. Mais ses temps-ci il était encore moins présent que d’habitude pour elle, il fallait bien qu’elle s’occupe, qu’elle rencontre des gens et qu’elle brise les habitudes.
Après tout, ils avaient une sorte de nouvelle vie ici. Même si ce n’était pas forcément désiré, elle n’avait plus sa fonction de plume pour la pesée des âmes et elle avait terriblement besoin de compenser pour éviter de penser qu’elle ne servait à rien.
 
La déesse avait visité une grande partie de Néméïl mais pas encore la partie Nordique. Maât avait toujours émis une réticence quant à rencontrer les dieux nordiques. Elle ne connaissait d’eux que les préjugés qui circulaient, barbares, incontrôlables. Mais il était temps qu’elle se rende compte par elle-même. Après tout on ne peut juger sans avoir vu par soit même.
La déesse s’habilla, mais pour sortir le soir cette fois-ci. Elle prit soin de prendre une veste avec elle, bien qu’il fasse chaud, elle ne voulait risquer d’avoir froid.
La déesse sortit donc de chez elle d’un pas décidé.
Direction le quartier Nordique.
 
Une fois arrivée sur place, la première chose qui la perturba fut les noms des rues, des avenues. Des noms qu’elle trouvait bien longs et bien compliqués. Certes les hiéroglyphes n’étaient pas toujours aisés à comprendre mais au moins ils ne formaient pas des mots à rallonge. Elle voulait se rendre au feu de camp, elle en avait entendu parler quelque fois et ça avait piqué sa curiosité. De plus cela semblait être un lieu idéal pour faire des rencontres et parler.

Maât regarda le nom de la rue, perplexe, « Jötunheim », c’était … particulier. Finalement elle s’engagea dans la rue. Il était déjà au moins 19h30 et déjà elle voyait des personnes marchant un verre ou bouteille d’alcool à la main. Elle qui ne buvait de l’alcool en très petite quantité, voir autant d’alcool pour chaque personne était un peu … choquant ! Alors les nordiques étaient adepte des soirées très alcoolisées ?
En fait cela ne l’étonnait guère, les Romains et les Grecs aussi buvaient beaucoup. 

Chez les égyptiens on buvait, certes, mais étant la femme de Thot, qui était contre l’alcool, elle n’avait jamais eu l’occasion de participer à ce qu’on appelle les « beuveries ».
Une fois arrivée au feu de camp, la musique et les rires étaient bien plus fort que ce qu’elle avait imaginé. Les nordiques étaient donc plus festifs que les autres ? Enfin à ce qu’elle pouvait en voir.

Mais déjà quelques hommes étaient ivres et dansaient en faisant de grands gestes. La déesse essayait de s’éloigner d’eux pour se rapprocher du feu de camp et être plus tranquille quand un homme l’empoigna par la taille pour danser.
Choquée, elle protesta et le fit lâcher sa prise par un regard plus que mauvais. Mais les mésaventures continuèrent quand l’un des hommes ivres en bouscula un autre, qui tomba littéralement sur Maât, lui faisant perdre l’équilibre et la faisant tomber à la renverse.
 
Elle voulait de la nouveauté et un changement d’habitude, elle était servie ! 

Créditsimage 1 : créateur | image 2 : créateur
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   Lun 24 Juin - 13:22

Maât & Thor
“ tu es comme mon reflet dans le miroir ”



Si les festins bien arrosés étaient déjà de mise en Asgard, il semblait à Thor que les soirées festives aient prit un nouvel élan depuis leur arrivée sur Néméil. Certes, le nordique n'allait pas s'en plaindre mais au fond de lui, il ne pouvait s'empêcher de constater que cet essor n'avait pour but que de masquer l'incompréhension et le malaise de cette vie forcée. Alors oui, le fils d'Odin avait toujours un pincement au cœur quand il voyait ça, avant de finalement faire comme eux. De toute façon, que pourrait-il faire d'autre ? Son père veillait sur ce nouvel empire et lui, il tentait de continuer son existence. Mais quelle vie pouvait-il encore avoir ? Il n'y avait plus de peuple à guider ici. Parfois, il se disait que la seule chose qui pourrait encore avoir de l'intérêt serait une belle bataille entre mythologie, mais honnêtement, il n'en avait pas très envie. Sa rancœur allait vers les humains, nul autre, et il ne voyait pas quel intérêt il pouvait avoir à chercher querelle avec les autres dieux. Eux-aussi avaient subit le même sort et même si tous n'avaient pas le même point de vue sur leur présence ici, ils étaient finalement tous des prisonniers. Prisonnier de l'orgueil des hommes et de cette île. Au début, l'asgardien avait parcouru cet étrange endroit, à la recherche d'une sortie. Mais très vite il avait comprit qu'il n'y avait aucune porte de secours et qu'ils étaient enfermés ici. Sa colère et son désir de vengeance avaient redoublé, avant qu'une vague de chagrin ne le prenne, le poussant un isolement mortifère. Et puis il s'était mis à errer par-ci par-là, finissant par tomber sur d'autres dieux et déesses qui peuplaient désormais eux-aussi cet île maudite, tant celle-ci était petite. La première fut Perséphone, avec qui il liait une belle amitié malgré leur fort caractère respectif. Lui parler l'avait incité à arrêter de fuir et de ruminer, et à s'ouvrir aux autres dieux pour, pourquoi pas, trouver le moyen de rentrer chez eux ? Quoiqu'il en soit il était redevenu plus amical et avait retrouvé son côté taquin, et puis il n'y avait pas que de mauvaise chose ici. Par exemple il avait remarqué qu'entre lui et Sif les choses avaient légèrement changé. Il ne savait pas encore jusqu'à quel point ni ce que ça signifiait exactement, mais il lui semblait que c'était une bonne chose, bien que la vie s'avérerait très certainement pleine de surprise dans les mois prochains.

Ainsi, en ce début de soirée, Thor avait rejoint comme à son habitude les siens au coin du feu pour commencer les réjouissances. Il n'avait pas réellement envie de boire à en perdre raison, mais en revanche, il avait une forte envie de viande bien juteuse. Près du feu, il s'obligeait à entamer la conversation avec ses pairs, bien qu'il ait surtout envie de s'isoler. Après tout, être proche de ses frères d'arme était plus que normal. Installé là, les chansons et la musique finirent par dissiper la mélancolie de l'asgardien, qui se mit à ripailler avec les autres en bon scandinave qu'il était. La joie s'accrochant à son cœur, il allait maintenant de table en table pour trinquer avec les autres, se montrant espiègle, taquin et riant de bon cœur. Une chope d'hydromel dans une main, le nordique se leva pour aller blaguer avec d'autres dieux quand un des danseurs le bouscula si fort qu'il tomba à la renverse. Sa chute fut amortie par une personne qu'il ne reconnu pas. Et en effet, en se relevant il avait face à lui une femme au teint halé qui de toute évidence était plus habituée à la chaleur qu'à la fraicheur de ce début de soirée.

Toutes mes excuses, s'empressa-t-il de s'excuser , tout comme le dieu maladroit qui se rendit compte qu'il avait fait choir Thor lui-même et une inconnue. Mais celui-ci ne demanda pas son reste, déjà bien trop imbibé, et repartit danser. La chope du grand blond aux yeux azur s'étant vidé quelques mètres plus loin, il se dit que finalement, c'était peut-être aussi bien comme ça et, tendant la main à l'inconnue, il l'aida à se remettre debout. Aussi légère qu'une plume. Force est de constater que vous n'êtes pas d'ici. Vous venez nous rendre visite ou vous vous êtes perdues ? demanda-t-il avec bienveillance et une certaine curiosité. Jusqu'ici il avait surtout croisé des grecques et quelques rares romains. Et elle, d'où venait-elle ? D'une autre mythologie ? C'était bien possible car elle avait le teint mat, mais il ne fallait pas toujours se fier aux apparences. En tout cas, sa présence avait cassé la routine et qu'importe comment se passerait la suite de la conversation, l'étrangère restera gravée dans la mémoire de l'asgardien un bon moment. En bien ou en mal, telle était la question.


Codage fait par .Jenaa


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   Mer 26 Juin - 10:11

Privé



Thor et Maât

Avant de tomber à la renverse Maât découvrait avec engouement une culture différente et surtout une autre manière de célébrer. Bien qu’ici la déesse ne comprenne pas vraiment ce que les dieux et les créatures pouvaient bien fêter.
Mais ce n’était peut-être pas plus mal, boire et faire la fête pour oublier les soucis. L’égyptienne n’avait jamais eu recours à cette méthode mais beaucoup lui en disait le plus grand bien.
La chute fut donc des plus surprenante car elle ne l’avait réellement pas vue venir, ni le blond qui lui était tombé dessus d’ailleurs.
Heureusement pour elle, il ne s’étala pas de tout son poids sur elle et elle ne se fit pas mal non plus en tombant.
Un parterre de lichen avait considérablement amortit sa chute. L’homme blond lui présenta sa main tout en se confondant en excuses, pour l’aider à se relever.
La déesse saisit cette main qui la releva avec une force des plus impressionnantes, il l’avait relevée comme si elle ne pesait rien. Un peu sonnée, Maât remercia l’élément perturbateur de sa soirée tout en s’époussetant pour enlever la terre qui s’était collée à ses vêtements.  
Lorsqu’elle releva enfin la tête elle découvrit un homme blond aux yeux bleus et d’une blancheur de peau impressionnante. Pour elle habituée aux teins hâlé c’était bien nouveau et plutôt « exotique ».
Le visage de son interlocuteur était marqué de quelque chose de profondément bon avec un soupçon de sauvage. Les nordiques étaient donc vraiment bien différents des égyptiens qui avaient un physique plutôt gracieux. Lui était tout en muscle, elle ne pût s’empêcher de le trouver beau dans ce côté force « brutale ».
La déesse eu un petit sourire et secoua la tête pour chasser ces idées, décidément il fallait qu’elle arrête d’analyser ainsi lorsqu’elle rencontrait de nouvelles têtes.
L’inconnu blond prit la parole le premier.

« Force est de constater que vous n'êtes pas d'ici. Vous venez nous rendre visite ou vous vous êtes perdues ? »

Il parlait d’une voix grave et profonde, Maât eu un sourire et repoussa une mèche de devant ses yeux avant de parler à son tour.

« Très bon sens de l’observation ! » dit-elle avec un petit rictus lui tordant les lèvres.
« Etant donné que je ne connais personne ici, je ne dis pas que je rends visite, mais que je me suis volontairement perdue pour visiter un peu l’île. Je ne m’attendais pas réellement à ce que ce soir aussi … mouvementé … ici. »

Maât était intriguée par cet inconnu et elle se demandait quel genre de personne il pouvait bien être. Dans tous les cas elle était venue ici pour rencontrer et découvrir de nouvelles personnes, de nouvelles mythologies, elle avait une chance ici de pouvoir le faire.
Elle lui tendit la main gracieusement afin qu’il vienne la serrer.

« Je me nomme Maât, je suis la plume d’Egypte, et par qui ai-je eu l’honneur de me faire renverser ? »

Anubis se moquait souvent d’elle lorsqu’elle se présentait ainsi, il disait que cela avait un petit côté arrogant. Mais après tout, elle était ce qu’elle était, et puis elle trouvait que c’était une très bonne manière de se présenter. Arrogance ou pas elle disait la vérité et c’est ce qui importait !
En tout cas le scandinave, car c’était certain qu’il l’était, en face d’elle était forcément un dieu. Elle le sentait, il avait cette aura que seuls les dieux et déesses possédaient. Pour avoir pesé les âmes humaines la majeure partie de sa vie, elle faisait aisément la différence entre dieux et humains. En tout cas la déesse était curieuse et presque impatiente d’en savoir plus sur cette nouvelle rencontre et elle espérait que ce soit que du bon.

Créditsimage 1 : créateur | image 2 : créateur
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   Ven 28 Juin - 9:45

Maât & Thor
“ tu es comme mon reflet dans le miroir ”



Ni en visite ni égarée, la jeune femme était simplement ici de son plein gré pour faire le tour de l'île. Si cette excuse était valable, puisque tous les dieux (ou presque) avaient fait de même en arrivant sur Néméil, l'asgardien était cependant étonné que la visiteuse ne sache pas qu'elle se trouvait dans le quartier scandinave. Alors visiter l'île, oui, mais c'était apparemment surtout pour rencontrer des dieux d'autres mythologies. Si tel était le cas, peut-être devrait-il l'amener à son père ? Thor se ravisa bien vite. Après tout il n'était plus un enfant et pouvait (voire devait ?) s'occuper de la curieuse ; après s'être assuré bien évidemment qu'elle ne venait en quête de quelques querelles. Mais ça, il en doutait très fortement. Les yeux sont les portes de l'âme et c'est pourquoi le nordique ne se privait pas de regarder ses interlocuteurs droit dans les iris. Ainsi, il savait rapidement à qui il avait à faire, et ça permettait également à l'autre de comprendre que le grand Thor n'était nullement quelqu'un d'impressionnable et qu'il parviendrait à ses fins avec force s'il le fallait. Ici, le regard de la métisse n'avait rien de fourbe ou de concupiscent, ce qui suffit à l'asgardien pour juger qu'elle méritait d'être traitée avec respect et attention.

Mouvementé ? répéta-t-il amusé. Tous les soirs c'est comme ça ici. Pour autant qu'il se souvienne, la journée se déroulait silencieusement dans l'entrainement intensif de la guerre ou la méditation, et le soir les festivités commençaient. Thor imaginait difficilement sa vie autrement qu'en vivant de la sorte, mais chaque personne était habituée à son mode de vie non ? Cela dit, il comprenait que ça pouvait surprendre de prime abord et il tout à fait disposé à expliquer les us et coutumes de ses paires à la jeune femme. Celle-ci d'ailleurs se présenta sous le nom de Maât, dont la fonction était d'être la plume d’Égypte. L’Égypte, évidemment ! Il aurait du s'en douter vu le teint mat de la déesse. Par contre, Plume ? Il ignorait ce que ça signifiait chez eux mais une chose était sûre, elle était aussi légère qu'elle. Je me nomme Thor, dieu scandinave de la foudre et ancien protecteur des humains. Et il insistait sur ancien, parce qu'aujourd'hui il n'y avait plus d'humain à défendre et quand bien même ce serait le cas, ce n'était pas sûr qu'il le ferait après avoir été traité de la sorte. En tant que fils du dieu des dieux parmi les nordiques, je me permets de vous souhaiter la bienvenue en notre quartier. Vous joindrez-vous à nous pour la soirée ? Je peux éventuellement répondre à vos questions. Un autre dieu passa à côté d'eux et Thor en profita pour lui arracher sa chope des mains et la tendre à la nouvelle venue. Ici l'état d'esprit était plutôt à la bonne franquette, alors inutile de faire la fine bouche. Mais une chose titillait l'asgardien. Excusez ma curiosité mais vous avez dit être la Plume d’Égypte, qu'est-ce exactement ? Et tout en parlant, Thor l'avait amené près d'une table ou s'étendait de la nourriture à perte de vue, et il lui fit signe de s'asseoir. Ils seraient tout aussi bien tranquillement installés, et le fils d'Odin pourrait lui faire faire quelques connaissances et lui expliquer certaines valeurs de leur mythologie, comme par exemple que ripailler gaiement était un signe de respect et non de débauche.

Codage fait par .Jenaa


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   Dim 30 Juin - 23:36




Depuis son arrivée sur l’île Maât avait pu constater qu’ici se trouvait un grand nombre de demi-dieux et de créatures. Les dieux étaient moins nombreux et surtout plus discret. La déesse se rendait compte à quel point se fondre dans la masse était devenu quelque chose de courant pour les dieux alors qu’auparavant ils étaient les premiers à vouloir se faire remarquer. Ce qui la rendait le plus perplexe était que les personnes ici semblaient continuer de vivre comme autrefois, comme si rien n’avait changé, elle se demandait alors si elle était la seule à prendre cet exil comme une injustice des plus ignobles qu’il soit.
Les personnes vivant dans le quartier scandinave fêtaient, buvaient comme si tout semblait normal. Était-est-ce t’elle qui mettait du temps à s’adapter ou eux qui passaient plus rapidement à autre chose ? Cette question resta d’autant plus en suspens lorsque le dieu Nordique lui répondit qu’une telle ambiance était des plus naturelles.
L’égyptienne haussa les épaules tout en se disant qu’après tout chaque mythologie avait ses coutumes et ses modes de vie différents.

Le dieu se présenta alors à elle. Il était donc un dieu de la foudre ? C’était étrange à concevoir pour elle, égyptienne qui était habituée à ce qu’un dieu soit attribué à une fonction et non pas un élément. Mais après tout encore une fois chacun son mode de fonctionnement. La déesse ne pouvait pas se permettre de juger un tel ou tel mode de fonctionnement meilleur qu’un autre. Ce n’était pas un jugement digne d’elle. Par contre elle eut un petit tic lorsqu’il précisa « ancien » protecteur des humains. S’il disait cela de cette manière c’était que lui aussi peut-être avait un sentiment mélangeant colère et dégoût. Elle préféra demander confirmation, trouver quelqu’un qui soit du même avis qu’elle serait été une bénédiction sur cette île.

« Enchantée Thor ». Elle hocha la tête très sobrement, puis continua de manière faussement détachée.
« Lorsque vous dites « ancien » protecteur des humains, vous signifiez l’idée que vous ne désirez plus l’être ou que l’ils vous on destitué ? »

Elle espérait simplement ne pas le vexer avec cette question, on lui reprochait si souvent de dire les choses de manière trop brute.
Le dieu Nordique l’invitait à la soirée tout en se proposant comme guide, Maât trouva cette idée bonne. Après tout elle était venue pour découvrir ce peuple si lointain et différent. Par contre il eut un geste qui eut le don de stupéfaire la déesse. Il arracha la boisson des mains d’un passant pour la lui donner. Maât attrapa la chope, tout en le regardant étonnée. L’homme qui venait de se faire prendre son verre ne sembla pas plus alarmé, c’était presque naturel et partit prendre une autre boisson.
Pour la première fois l’égyptienne eu un réel sourire amusé et bu la boisson proposée du bout des lèvres. Toujours délicate, que ce soit dans n’importe qu’elle situation.
Thor lui demanda ensuite des précisions sur sa fonction de plume. Maât réalisa qu’elle avait donné son surnom comme si il était déjà connu. Ici forcément que non.
Elle s’installa auprès du feu dans le coin qu’il lui avait proposé et repoussa la chop de ses lèvres pour s’excuser et s’expliquer.

« Oh oui, je suis navrée, je me suis présentée ainsi comme si cela tombait sous le sens. Ma fonction de plume d’Egypte est que je suis en quelque sorte la plume représentant une âme juste et qui mérite la vie éternelle dans le monde des morts. Avant on me pesait sur la balance des âmes et l’on déterminait si oui ou non elles méritaient d’accéder au royaume des morts. Une sorte d'indicatif de pureté si vous voulez »

Elle avait essayé de s’expliquer au mieux, mais il n’était pas simple d’expliquer que sa fonction était à la fois sa façon d’être. La déesse porta le verre a ses lèvres afin de boire une gorgée avant de continuer.
« Je suis assez curieuse par rapport à votre mythologie, je ne connais rien de vous, vous m’étiez si lointain ! Par exemple, avez-vous une hiérarchie ? Avez-vous un royaume des morts ? Et j’en ai encore tellement d’autre ! »
La déesse se calma et lui lança un sourire contrit :
« Je suis désolée de vous harceler de tant de questions, mais j’ai encore tant de choses à apprendre sur les autres mythologies, et qui sait peut-être vais-je trouver un moyen de partir de cette île et de comprendre pourquoi les humains, ces ingrats, nous ont fait une telle ignominie. »

Créditsimage : tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   Jeu 11 Juil - 15:21

Maât & Thor
“ tu es comme mon reflet dans le miroir ”



Sans doute l'asgardien avait-il parlé avec plus d'amertume qu'il ne le pensait, mais la visiteuse remarqua sa manière d'insister sur l'ancien protecteur des humains et lui demanda aussitôt des précisions sur sa tournure de phrase. La vivacité d'esprit de la déesse égyptienne le surpris. Généralement, personne ne lui demandait plus avant ce qu'il pensait des humains, la réponse coulait de source, mais elle cherchait des détails sur ce qu'il disait. Alors oui il était surpris mais pas que. Il était aussi heureux que pour une fois, quelqu'un s'arrête sur ce sujet et lui en demande la cause. C'était sans doute purement parce que ça lui permettrait de cracher son venin sur ces êtres méprisables qu'étaient les humains. Ancien en ce sens qu'à la minute même ou j'ai atterri ici, il était évident qu'ils rejetaient ma protection. Alors d'une certaine manière oui, c'est comme s'ils m'avaient destitué. Et en même temps je refuserais à l'avenir de les protéger, même si ce serait en mon pouvoir. Pourtant quelque part, il se disait qu'il y avait obligatoirement des humains qui continuaient de croire en eux et qui devaient voir la disparition des dieux comme la pire chose qui puisse leur arriver. Après tout, tous les humains ne se valaient pas, de même que tous les dieux ne se valaient pas. Il y en avait des biens et d'autres qui l'étaient moins. Mais dans le fond, ça ne changerait rien, à moins que ce ne soit ces humains-là qui pourraient les faire revenir ?

Délestant un dieu de sa chope, Thor ne prêta pas la moindre attention à l'étonnement de Maât quand elle vit cette scène des plus improbables. C'était ça que le fils d'Odin aimait particulièrement dans son peuple. Loki mit à part, il ne connaissait aucun dieu scandinave qui soit intéressé par le pouvoir ou les richesses. Parce que chez eux, seule comptait la gloire qu'on acquerrait au combat et les seules richesses qui importaient et qui étaient réellement précieuses étaient la valeur du cœur. Bravoure, honneur, loyauté, justice, il n'y avait que ça de vrai. C'était peut-être aussi à cause de cette idéologie ancrée en eux que Thor en voulait tant aux humains. Ces ingrats les avaient exilé comme ça, du jour au lendemain, sans motif, sans raison, sans explication. Une véritable trahison. Et face à la trahison, il n'y avait qu'une chose à faire : mettre à mort les rebelles pour faire cesser la mutinerie et donner l'exemple.

Une fois assis auprès du feu, l'asgardien s'intéressa à son hôtes en lui demandant des précisions sur sa fonction de Plume et il fut assez surpris par sa réponse. En fait, elle avait un rôle de juge pour dire qui méritait d'accéder à l'autre monde et qui ne le méritait pas. Ce qui était fascinant dans son rôle, c'est qu'elle l'exerçait avec une justice parfaite. Il allait réellement apprécié la compagnie de cette femme et pour cause, une justice sans faille, il se targuait d'être ce genre de personne et avec elle, il était sûr de s'entendre et d'avoir raison. Une fonction Ô combien primordiale qui devait être ardue mais bénéfique à votre peuple. Et que faisiez-vous de ceux qui ne méritaient pas de passer dans l'autre monde ?

Ensuite de quoi la visiteuse s'empressa de poser elle-aussi une montagne de question sur sa mythologie et leur croyance avec une telle rapidité que l'asgardien ne put s'empêcher de sourire, amusé. Non, votre harcèlement de questions est charmant mais à vrai dire, j'y suis tellement habitué et mon peuple aussi que je ne sais quoi vous répondre. Le mieux serait sans doute de vous adresser à un scalde. Enfin cela dit, je vais tenter de satisfaire au mieux votre curiosité. Certes le nordique était fier de parler de son peuple et de ce qu'ils représentaient, de ce qu'ils étaient, mais d'habitude ce de lui dont on parlait dans les chants et à lui qu'on lançait des louanges, alors se retrouver à la place de celui qui conte les récits de sa patrie était un exercice auquel il n'était guère habitué. Néanmoins il fera de son mieux. Une hiérarchie ? Disons qu'il y a deux sortes de dieux chez nous : les Vanes et les Ases. Les Vanes sont plus vieux et les Ases sont considérés comme des dieux inférieurs mais aujourd'hui, nous n'y prêtons plus tellement attention. Nous obéissons à notre Roi qui jusqu'à ce jour et depuis bien des millénaires maintenant n'est autre que Odin qui est aussi mon père et bien que je sois bâtard, c'est moi qui aurait du lui succéder. Mais à présent que les dieux avaient été banni sur Néméil, cela remettait tout en question, du moins c'est ce que pensait Thor. Ensuite nous avons effectivement un monde des morts et c'est Hel qui s'en chargeait. Elle non plus n'était pas là, la foule ce n'était pas son truc. Le nordique passa alors une bonne partie de la nuit à lui donner le nom des dieux présents qui ripaillaient autour d'eux et leurs fonctions. Il lui expliqua aussi certaines coutumes de chez eux, comme l'importance de la gloire quant on meurt, de l'honneur au combat et de toute autre valeur qui lui tenait à cœur à lui ainsi qu'à ses compagnons. Le temps passa alors à vive allure quand Thor finit par s'arrêter là, jugeant qu'il avait bien assez assommé la déesse de tout cela. Néanmoins, il n'était pas encore décidé à la laisser partir car il avait bien compris qu'elle-aussi n'avait pas accepté cet exil. Il eut même un sourire quand il entendit qu'elle avait employé les mêmes mots que lui les humains, ces ingrats et il était donc certain d'avoir trouvé en elle une alliée des plus importantes. Et puis, sa compagnie était plus qu'appréciable. Elle était agréable, naturelle et plus il passait du temps avec elle, plus il avait l'impression qu'ils étaient tous les deux tailler dans le même bois. S'en était presque irréel. Bien. Je pense vous avoir suffisamment noyer avec toutes mes explications mais j'espère que mes réponses ont été convenables. Cela dit, vous disiez au début de notre rencontre que vous réfléchissiez à un moyen de quitter cette île, et si on s'alliait dans cet objectif ? Une requête peut-être trop prompt, mais l'impulsivité du dieu n'était plus à démontrer depuis bien des siècles...

Codage fait par .Jenaa


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   Lun 7 Oct - 18:22






Maât s’était assise auprès du feu de joie que les nordiques avaient installé. C’était très d’un style très sauvage aux yeux de la déesse, on était très loin des fêtes et festins très délicats organisé par son peuple pourtant la plume y trouvait quelque chose de bien plus vrai, plus authentique que ce dont elle avait l’habitude. Ici tout le monde se côtoyait. Chez elle tout le monde respectait son rang avec très grande minutie.
La plume d’Egypte eu un sourire amusé en regardant ce grand dieu blond qui lui tenait compagnie. Il était de nature forte et loyale on le voyait à ses yeux. Et après tous les yeux sont le reflet de l’âme. Ce qui la perturbait c’était le fait qu’il lui ressemblait dans sa façon de penser et qu’elle ne pensait pas cela possible. Même ses rares amis avaient parfois du mal à comprendre ses méthodes de raisonnement et sa façon d’être.
La preuve en Anubis, il la chérissait mais essayait toujours de la faire changer d’avis sur certaines personnes. Non une fois qu’elle avait cerné quelqu’un il était impossible de la faire changer d’avis.
La question que le dieu nordique lui posa fut celle qui en général choquait la majorité des personnes à qui elle expliquait son rôle. Mais elle ne cachait jamais la vérité, on lui posait une question elle ne faisait qu’y répondre en toute franchise.
 
« C’est très simple, les âmes impure se voyait dévorer le cœur par Babaï, la grande dévoreuse. Une bête mi-lion mi-crocodile. Une sorte de deuxième mort au lieu d’accéder à la vie éternelle. »
 
La déesse avait toujours considéré cette méthode comme la meilleure pour se débarrasser des âmes humaines souillant le monde. Maintenant si elle devait reprendre son poste, combien d’humains succomberaient à la grande dévoreuse ?
C’était maintenant au tour de Thor de présenter son peuple et ses coutumes. Il était tout aussi fier de son peuple qu’elle était du sien. Il était impressionnant de voir comment un dieu pouvait aimer les siens quoi qu’il advienne.
Le monde nordique semblait légèrement plus complexe que celui des égyptiens, ou alors la déesse n’y connaissait tellement rien que cela lui paraissait compliqué et alambiqué. Des classes inférieurs de dieux ? C’était quelque chose qu’elle n’arrivait pas tout à fait à saisir, mais si en plus ces rangs n’étaient plus respectés au final à quoi servaient-ils ?
Thor était visiblement un dieu qui ne s’occupait pas des affaires du monde des morts. Elle le comprit à la façon dont il éluda le sujet. Mais après tout, tout le monde ne pouvait s’occuper des morts, il fallait bien s’occuper des vivants !
La déesse eu un rire franc lorsque le nordique lui dit qu’elle avait dû se noyer dans ses expliquations.
 
« Je ne suis pas noyée, mais je n’en suis pas loin ! » répondit-elle avec des yeux pétillants.
 
Lorsqu’il aborda le sujet sur le moyen de quitter l’île ils redevinrent sérieux tous les deux.
C’était donc quelque chose de commun à tous les dieux, tout le monde voulait se sortir désespérément d’ici. Retrouver leur patrie, leur monde. Ici ils étaient des exilés sans fonction sans terre.
 
« En effet je pense que comme beaucoup je souhaite trouver un moyen de sortir de cette prison dorée, avec mon mari nous cherchons une solution, mais c’est très compliqué de comprendre déjà comment nous sommes arrivés là. Personnellement arriver au milieu de nulle part du jour au lendemain laisse peu d’indice pour trouver comment partir. »
 
La déesse soupira, peut-être qu’en s’alliant avec d’autres dieux ils arriveraient ensemble à trouver une solution. Dans tous les cas une guerre ne mènerait à rien c’était certain.


Créditsimage : tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   Mar 8 Oct - 21:19

Maât & Thor
“ tu es comme mon reflet dans le miroir ”



Le monde des morts étaient, à quelques nuances près, la même chose dans toutes les mythologies. Les âmes qui avaient mener une bonne vie pouvait se reposer dans le royaume des défunts, tandis que les autres se voyaient punis et étaient à jamais torturés. Du moins, cela se passait de cette façon chez les romains et les grecs. Chez les nordiques, la chose était différente et ça semblait aussi être le cas des égyptiens. Chez eux, les âmes jugées indignes étaient dévorées par un certain Babaï, et de ce fait détruites à jamais. Personnellement, le dieu préférait largement cette pratique. Si la justice requerrait qu'on punisse ceux qui pratiquaient le mal, les torturer à jamais était contre nature. La justice ne consistait en rien à devenir comme ceux que l'on châtie. Pareillement chez les scandinaves, les plus valeureux guerriers étaient acceptés au Valhala pour pariticiper au Ragnarök au côté des dieux, tandis que les autres rejoignaient simplement le royaume des morts. Vos méthodes de jugement des morts sont, de loin, celles que je juge les plus justes. Ici, enfin, lorsque nous étions encore sur terre, nous accueillons les plus braves dans nos rangs, même s'ils ne portent pas le nom de dieu, afin de nous aider lors du grand Ragnarök, tandis que les autres défunts rejoignaient le royaume de Hel, notre déesse des morts et fille de Loki. Je vous expliquerais tout cela en détail une autre fois, sourit-il. En effet, il y avait bien des choses à expliquer sur son peuple pour quelqu'un qui n'y connaissait rien, et Thor préférait alors se concentrer sur le plus important pour le moment. Il lui parlait ainsi de la hiérarchie dans son monde, ainsi que le nom et la fonction des dieux les plus importants, si toutefois l'on pouvait réellement désigner untel comme étant plus important que l'autre. Dans les faits bien sûr, chaque maille de la chaîne était essentielle pour que tout fonctionne parfaitement. Finalement, Maât, aussi malicieuse et intelligente que l'était son homonyme nordique, lui affirma qu'elle n'était certes pas noyée par ses explications, mais que ça n'en était pas loin. Les deux rires franchement. Oui, chaque chose en son temps. Nous aurons, je l'espère, l'occasion de nous revoir et de parler plus avant de tout cela. Je serais de mon côté aussi heureux et honoré de vous conter l'histoire de mon peuple que d'écouter la vôtre. Si le peuple égyptien était aussi intéressant que la jeune femme qu'il avait en face de lui, alors il avait hâte d'en savoir davantage.

Finalement, le grand blond aborda le thème qui préoccupait tous les esprits : leur arrivée sur Néméil et le comment repartir dans leur monde d'origine. Maât mettait d'ailleurs le point sur des choses intéressantes. Déjà, il était vrai que certaines personnes, dieux ou créatures, se plaisaient sur cette île. Ils n'étaient pas la majorité, heureusement, mais le fait qu'il y ait ce genre de dissension idéologique n'était pas très bon pour l'unité, et donc pour la préservation de la paix. Néanmoins, le plus tragique, c'était la partie ou la déesse mettait en relief le fait qu'il serait bien difficile de trouver une issue alors qu'ils ignoraient toujours comment ils avaient atterri ici. Exact, mais nous ne pouvons partir perdants. De mon côté, je ne resterais pas les bras croisés et je suis preneur de toute l'aide possible. Je pense aussi qu'il nous faudra unir nos forces plutôt que de les disperser. Si vous avez déjà entrepris des idées, peut-être pourrais-je m'y joindre ? Des idées, ce n'était pas ce qu'il manquait à l'asgardien, mais avant d'en dire davantage, il préférait être sûr que Maât était intéressée, sans quoi il serait inutile de continuer cette conversation. Et puis, il se rendit compte que la nuit était bien avancée et qu'avec le soleil déclinant, les températures se rafraichissaient promptement. Thor se leva donc l'espace d'un instant et partit chercher une couverture en peau d'ours qu'il tendit à l'égyptienne. Voilà, il serait quand même malheureux que notre invitée succombe à un froid hivernal. Sa prévenance était peut-être surprenante et pourtant, il était un véritable gentleman. Il savait aussi que l'égyptienne devait avoir froid car Perséphone, une amie précieuse, avait souvent froid ici, étant peu habituée aux températures septentrionales. Or, pour autant qu'il se souvienne, il faisait tout aussi chaud, voire plus, en Égypte. Et puis, veiller au confort des hôtes étaient bien normal, surtout en sa qualité de prince.

Codage fait par .Jenaa


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   Jeu 10 Oct - 18:45

Quand le feu rencontre la glace






Maât buvait littéralement les paroles du nordique. Même si elle devait avouer que le mot Ragnarök ne lui disait absolument rien. Il semblait passionné, il aimait parler de son peuple et ses traditions. Autant qu’elle aimait parler de ses traditions. Chacun avait tant à apprendre de l’autre, Maât se demandait pourquoi les dieux n’avaient jamais tentés de se mélanger auparavant. Quelques dieux égyptiens avaient été adoptés par les grecs et les romains durant une période. Mais jamais de véritable alliance ne s’était créé. Peut-être que leur présence sur cette île allait permettre une alliance entre les dieux des différentes mythologies. C’était l’occasion après tout, de rattraper le temps perdu. Mais ce qu’il fallait prendre en compte c’était que dans tout peuple certaines personnes ne s’appréciaient pas et c’était surement ceci qui risquait de faire pencher la balance entre le bien et le mal, entre une alliance et la guerre.
Pour rien au monde la plume d’Egypte ne voulait qu’une guerre éclate. Cela chamboulerai tout, et n’aiderai en rien l’envie de partir de cette ile. Il fallait que tout le monde coopère et mette ses différents de côtés, mais allait expliquer ça aux autres.
 
L’égyptienne souriait au dieu nordique. « Ce serait un immense plaisir que de discuter avec vous à nouveau. Et d’ailleurs je vous propose pour cela de venir un de ces jours me rendre visite au quartier Egyptien. Vous pourrez sentir la différence de culture … et de température ! »
 
Ce fut à ce moment qu’il choisit justement de la couvrir d’une couverture, la déesse le remercia.

«  Il est bien vrai que le moment est très mal choisit pour tomber malade ! »

 
Ce que disait Thor, elle le pensait elle-même, c’était impressionnant comme elle avait l’impression de s’entendre parler.
 
« Vous m’ôtez littéralement les mots de la bouche ! Je suis absolument d’accord sur le fait de s’unir même si certains dieux ont eu ou ont des différends, il est temps de les mettre de côté et de s’unir. Je n’ai pour l’instant pas vraiment parlé de paix avec qui que ce soit puisque je n’ai rencontré que très peu de personnes. Mais je sais que je peux compter sur des dieux et déesses près à s’unir pour être plus forts."


Elle faisait bien-sûre référence à Anubis, son plus grand ami, Bastet, sa sœur chérie.
Thot, peut-être, mais son mari avait tant de personnes non recommandables dans ses fréquentations, tout particulièrement Seth …
 
La déesse soupira, «  j’espère simplement que d’autres sont dans notre état d’esprit, parce que sinon la route sera encore bien plus longue qu’elle ne l’est déjà. »
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   Dim 20 Oct - 9:20

Maât & Thor
“ tu es comme mon reflet dans le miroir ”



Venir la voir dans le quartier égyptien ? Excellente idée ! La Plume égyptienne semblait avoir la même manière de penser et d'être que l'asgardien, et ça lui plaisait vraiment ! Thor n'avait jamais eu l'idée de nécessairement se rendre chez les autres mythologies pour quémander des alliances, mais finalement, il devrait peut-être y réfléchir. Lui, pour le moment, s'occupait principalement de prendre soin de son peuple. A côté de ça, il continuait de s'entrainer au combat et visitait l'île pour chercher des réponses sur leur exil, et surtout un moyen de s'en aller. Les autres divinités qu'il connaissait, c'est plus par hasard que comme réelle envie de créer des liens. Rongé par la colère et sa soif de vengeance, il était également quelqu'un d'assez solitaire et donc, ça ne facilitait pas toujours l'échange avec les autres insulaires. Néanmoins, plus il croisait de dieux et de déesses, plus il se rendait compte qu'il y avait beaucoup à faire et beaucoup de belles amitiés à nouer. Maât en était la preuve. Et puisqu'elle l'invitait à passer, il n'allait pas se faire prier. Quelle joie de faire une alliance avec un peuple aussi sage que les égyptiens semblaient l'être ! Avec grand plaisir ! Je viendrais sans nul doute dans les prochains jours et nous pourrons alors parler plus avant d'une future alliance. Nul doute qu'elle sera profitable à nos deux peuples. Thor ne connaissait que peu d'égyptien. Il avait bien un jour croisé un certain Anubis tandis qu'il visitait l'île, mais mis à part lui, Maât était la seule de cette nation avec qui il avait conversé de la sorte. Les deux égyptiens lui avaient laissé une excellente impression et il ressentait dans leur mythologie la même sagacité que les nordiques possédaient eux-même. Une alliance entre eux, sans compter que les scandinaves étaient de féroces guerriers, ne pourrait qu'être bénéfique. Les jours allaient lui paraître long, jusqu'à ce qu'un accord en bonne et due forme ne soit réellement ratifier entre leur deux rois. Peut-être que tout cela n'était que des paroles en l'air, mais la Plume semblait réellement y croire, tout comme lui-même était excité à l'idée. Enfin les choses se mettaient à bouger !

Lorsque Maât lui confia qu'elle connaissait des divinités sur lesquelles elle savait pouvoir compter, Thor pensa de son côté directement à Sif qui œuvrait pour la paix, et qui d'ailleurs allait régulièrement prospecter dans les autres mythologies à la recherche d'alliés. Peut-être connaissez-vous une certaine Sif ? Une déesse scandinave qui est également une de mes excellentes amies, et peut-être même tellement plus. Je sais qu'elle parcoure l'île à la recherche d'autres dieux qui, comme elle, prône la paix et aspire à faire des alliances pour justement, maintenir un équilibre ici avant de pouvoir trouver le moyen de partir. Il n'avait pas encore discuter de cela avec Sif, ne se voyant pas autant qu'il l'aurait souhaité. Il faudra d'ailleurs qu'il y remédie. Quand au fait d'être plus fort en s'unissant sous une même bannière, c'était indispensable. Thor se doutait bien que créatures magiques et divinités malfaisantes risquaient de mettre une belle pagaille, voire de mener à la guerre et que pour les contrer, il faudra que les dieux dotés de raison se liguent pour faire barrage. Et plus tôt une alliance aboutirait, mieux se serait pour la sauvegarde de tous. Je pense que beaucoup, pour ne pas dire tout le monde, aspirent à retourner sur notre planète d'origine. Or pour cela, il nous faire preuve de cohésion alors oui, je pense que beaucoup d'autres suivront notre mouvement, si nous montrons l'exemple. Après hélas, il y aura toujours des idiots qui tenteront de mettre l'île à feu et à sang. Nous devons donc au plus vite mettre en place un moyen de limiter tout ça. Et ce moyen, je crois que c'est nous, parce que nous ne nous voilons pas la face et que parce que c'est la paix qui guide nos pas, contrairement à d'autres qui voudront s'allier dans l'unique but de s'ériger en tyran. Il lui semblait aussi qu'il y aurait plus de dieux pour que contre la paix sur l'île. Néanmoins, l'asgardien savait pertinemment qu'un seul grain de sable pouvait arrêter le mécanisme, qu'un seul dieu doté de mauvaises intentions pouvaient mettre le feu au poudre. Une alliance ne serait ainsi pas suffisamment, pas à proprement parlé. Il faudra aussi que les membres de cette alliance apprennent à se connaître, car il faudra de la confiance pour construire quelque chose de durable. Je propose que nous réfléchissions à tout cela en détail chacun de notre côté et qu'on mette en commun nos idées lorsqu'on se reverra ? Ça me permettra de mon côté d'en toucher quelques mots à notre Roi. Si vous êtes d'accord, évidemment. Il était peut-être le fils d'Odin mais c'était bel et bien son père qui en définitive, devait prendre les décisions finales et Thor s'y plierait, à la condition évidemment que son père se rallie à lui, sinon il ferait comme d'habitude et passerait outre l'ordre de son père pour faire ce qui lui semblait être juste. Et ce qui lui semblait être juste, c'était de monter des alliances pour préserver la paix et d'unir leurs forces et leurs connaissances pour trouver le moyen de partir d'ici. Rien d'autre ne comptait plus que ça pour le moment.

Codage fait par .Jenaa


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   Mer 23 Oct - 21:03

Quand le feu rencontre la glace





La déesse de la justice buvait les paroles de l’Asgardien, tout en se blottissant dans la couverture qu’il lui avait mise sur les épaules. La température se rafraichissait considérablement. Maât était si loin de la chaleur dont elle était habituée. Elle posa ses yeux sur le feu de joie en face d’elle, les pensées un peu dans le vague. Discuter de paix avec un dieu inconnu était une chose qu’elle n’aurait jamais pu imaginer dans ses rêves les plus fous. Les Egyptiens étaient fiers et n’aimaient pas se mélanger aux autres mythologies. D’ailleurs ils avaient eu beaucoup de mal avec la cohabitation avec les Grecs lorsque ceux-ci accostèrent leurs terres. Maintenant elle était prête à changer sa vision des choses, elle comprenait que tous les dieux étaient au final dans le même sac et que déclencher des guerres par fierté ne mènerait à rien. Le souci restait dans le fait que beaucoup avaient encore du mal à penser ainsi. Beaucoup de dieux aimaient profiter des situations instables pour semer la discorde.
Le dieu Nordique était apparemment comme elle, droit et fier de ses convictions mais comme elle la désillusion sur les hommes avait été plus que soudaine.
Mais elle menait a des choses nouvelles, comme à une alliance entre les dieux Egyptiens et Nordiques, deux peuples radicalement opposés.
Il fallait gonfler les rangs à tout prix.
 
Lorsque le dieu blond lui demanda si elle connaissait une certaine Sif, Maât secoua la tête.
 
« Vous êtes le tout premier dieu Nordique que je rencontre, je ne connais donc pas Sif. »


Ce nom lui semblait bien étrange, tout comme Thor d’ailleurs. Les langues étaient bien étranges.
 
« Mais je suis contente de voir que lorsqu’on parle de personnes de confiance vous aussi vous avez d’ores et déjà des personnes autour de vous. J’ai été une très grande solitaire pendant très longtemps, mais j’ai quelques amis à qui je confirais ma vie sans douter un instant. »
 
Apparemment cette déesse Sif, était très active dans la recherche d’alliés. Décidément les nordiques étaient pleins de surprise !
Thor souligna ensuite exactement ce qu’elle pensait vis-à-vis des dieux désirant la discorde.
 
« Le soucis qui va se poser comme vous le dites si bien, c’est qu’il y aura surement une alliance de dieux désirant la guerre et la discorde qui va se former. Il y a au moins 2 ou 3 dieux par mythologie qui ne sera pas d’accords avec nous, ou qui refusera de pactiser avec ses ennemis. Je n’ai pas personnellement d’ennemis, mais je sais que quelques dieux égyptiens risqueraient de vouloir semer la discorde. Malheureusement il y a des mauvaises têtes partout. Mais ce que je ne saurai dire c’est face à qui nous pourrons avoir à faire. C’est également une chose importante à savoir le plus rapidement possible.»
 
La déesse était convaincue de ses paroles, tout comme elle approuvait à 100% ce que disait Thor. Mais lorsqu’il proposa qu’ils en parlent chacun de leur côté à leur roi elle eut un petit tic. Son roi, c’était son père … et elle ne lui avait pas parlé depuis des années et elle redoutait qu’elle puisse parler d’alliance avec lui.
 
« Pour ce qui est de parler avec nos roi, je ne sais pas si de mon côté cela sera possible. Je ne considère pas mon père comme une personne de confiance. Chose grave quand il s’agit du dieu des dieux égyptiens. »
 
Son visage c’était soudainement fermé à l’évocation de Râ.


 
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   Sam 26 Oct - 20:17

Maât & Thor
“ tu es comme mon reflet dans le miroir ”



Visiblement, même après des mois sur cette île il était difficile pour certains dieux de sortir de leur quartier pour aller à la rencontre des autres mythologies. Maât semblait en faire partie et Thor ne pouvait guère la juger sur cette révélation. Les nordiques eux-mêmes étaient extrêmement renfermés, croisant des divinités d'autres mythologies uniquement par hasard ou par nécessité. D'ailleurs, quand l'égyptienne lui avoua qu'elle était d'une nature solitaire mais qu'elle avait néanmoins des personnes sur qui compter, l'asgardien ne put qu'avoir un grand sourire, il était le même. C'était presque choquant cette similitude qu'il y avait entre les deux protagonistes, alors que de prime abord, ils n'avaient rien de commun. Ce n'était cependant pas pour déplaire au grand blond qui au contraire, avait la sensation de pouvoir nouer et faire croître une grande et belle amitié avec une personne qui lui ressemblait autant ! Un Thor version féminin et égyptienne, qui eut cru que ça existait ? Pour être honnête, je ne suis pas un grand extraverti non plus mais en visitant l'île, j'ai fais des rencontres intéressantes. Bon, c'était surtout du hasard, mais quand même. sourit-il. Il pensait alors à Perséphone, la femme de Hadès et la reine des enfers chez les grecs. Qui aurait pu croire qu'ils deviendraient amis ? Qui aurait pu prédire que ces deux-là, avec leur fort caractère aurait pu s'entendre ? Non, il y avait vraiment des amitiés et des alliances insoupçonnables ici mais chaque découverte de ce type faisait grand plaisir et pourrait même presque faire changer d'avis le sauvage asgardien. Certes il savait se montrer amical et diplomate, mais question de faire confiance et de passer du temps avec des personnes qu'il considérait comme des amis, il y en avait très peu, vraiment très peu. Maât, au vu de son tempérament ressemblant au sien, ferait d'ailleurs sûrement partie de ses rares personnes et ça risquait de s'entendre sur Néméil ! Quand à Sif, elle ne la connaissait pas et il était le premier scandinave qu'elle rencontrait. Au vu du nombre de normands qu'il y avait autours du feu à ce moment-même, Thor comprit qu'elle parlait de converser avec un homme du nord. Cela dit pour lui, c'était pareil, à part Anubis, il n'avait vu aucun égyptien. Il faut croire que les peuples du Sud et du Nord avaient, contre toute attente, plus de point commun qu'on n'aurait pu le penser.

Pour ce qui était des alliances, on pouvait facilement prédire que dans chaque mythologie, il y aurait au minimum deux ou trois déités qui seraient contre la paix et pour la discorde. Quand à savoir lesquels, ce serait déjà plus compliqué à définir. Chez eux, il pensa directement à son frère, Loki. Thor essayait de raisonner son frère, de le récupérer et de retrouver cette complicité d'antant mais ce n'était pas une franche réussite et l'asgardien redoutait qu'il ne se lie avec d'autres dieux aux esprits conflictuels qui emporteraient son frère encore plus loin de lui. Il devait donc veiller aux fréquentations de ce dernier mais il était clair que ce serait extrêmement difficile, d'autant que Thor tentait de nouer un lien avec sa fille, ce qui lui demandait du temps et de l'attention. Et fallait-il vraiment dire que Loki avait le don de s'attacher à ceux qui le faisaient sombrer encore plus bas ? Thor ne désespérait pourtant d'un jour lui montrer à quel point il tenait à lui et de le voir changer d'avis. De toute façon, il était son frère, quoi qu'on en dise, et il comptait bien lui faire entendre raison, même s'il ignorait encore de quelle manière car il fallait bien le dire, jusqu'ici ses tentatives s'étaient révélées vaines. Néanmoins, il préférait trouver qui chez les autres divinités étaient de mauvaises compagnies. Dans votre mythologie, de qui devrais-je me méfier ? quémanda-t-il alors. Ici je vous dirais Loki. A part lui, le reste des déités nordiques sont de confiance, enfin normalement. Avec ce que nous ont fait les humains, difficile de dire jusqu'où sont prêts à aller certains. Thor lui-même aurait tendance à passer de l'autre côté de la barrière s'il laissait la colère le guider. Heureusement, son sens de la justice était en principe plus fort que sa colère et il n'avait alors jamais fait quelque chose qu'il regrette. Je pense qu'on devrait aussi se pencher sur le cas des créatures magiques. Comment savoir quelle partie elles soutiendront ? D'ailleurs je n'ai pas souvenir d'en avoir croisé une seule... Est-ce qu'elle ruminait leur rage elles-aussi, ou est-ce qu'elles étaient satisfaites de leur sort ? Difficile à dire mais logiquement, leurs avis devaient être aussi divergents que ceux des dieux. Les créatures ne semblaient cependant pas être une priorité pour Thor. Le plus important, c'était de former des alliances avec les autres dieux qui avaient la même ligne d'idée que lui et Maât mais évidemment, il gardait à l'esprit que les créatures pourraient être un atout considérable. Il ne devait pourtant pas se précipiter et monter tout cela prudemment mais sûrement. Le plus tôt serait le mieux, car la discorde était un poison qui se nourrirait facilement de la méfiance que les peuplades se vouaient.

Dans ce plan, il y avait cependant un léger problème qui se soulevait de suite. Maât ne s'entendait pas à merveille, c'était apparemment le moins qu'on puisse dire, avec son paternel qui était également le Roi des dieux égyptiens. Plus grave encore, elle ne le considérait pas comme une personne de confiance. Effectivement, ça ne commençait pas hyper bien, mais le nordique refusait de laisser retomber la bonne humeur si facilement. Pour l'instant, ce n'est pas très grave. On va commencer par ceux en qui nous avons une confiance indéfectible et à partir de ce groupe que nous serons, on agrandira les rangs suivants ce que nous dicte notre instinct. Et puis, peut-être que votre père n'est pas une mauvaise personne mais qu'il faudrait une nouvelle approche avec lui ? Si vous voulez, je pourrais en parler avec Sif. Il pourrait toujours voir ce que ça donnerait en venant à lui avec une idée d'alliance en tête, s'il accepterait ou non. Au pire, ce n'était pas pressant. Si elle connaissait d'autres dieux ou déesses à qui en parler, ce serait déjà bien. Lui de son côté en parlerait à son père et Sif ainsi que d'autres combattants qui le suivaient, prendraient partit pour la paix afin de concentrer les efforts sur le comment quitter cette île pour rentrer chez soi. Ils devraient réussir à former de bons rangs assez rapidement et qui sait si cette unité ne serait pas leur ticket de sortie ?

Codage fait par .Jenaa


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre au coin du feu PV Thor   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au coin du feu PV Thor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Intrigue 1 : Les Humains-