Partagez
 

 La peur est indomptable (pv Thor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nausicaa
Nausicaa Messages : 40
Date d'inscription : 26/12/2013
MessageSujet: La peur est indomptable (pv Thor)   La peur est indomptable (pv Thor) Icon_minitimeMer 1 Jan - 14:48

La peur est indomptable ou pas
Thor  & Nausicaa

   
Autre chose à dire ?

   

   
Je suis sortie de ma maison pour aller chercher de quoi remplir mon garde-manger, mais quelque chose me dérange. J'ai l'étrange impression d'être suivie. Je tourne la tête et tente d'apercevoir quelques choses, mais je ne vois rien. Pourtant, je suis sûr qu'il y a quelqu'un qui m'épie. Je frisonne et accélère le mouvement dans le but d'échapper à cette chose mystérieuse.
Des morceaux de ruines viennent se planter dans mes pieds me faisant saigner, mais je ne m'en occupe guère trop effrayée pour ça. Je ne pense qu'à courir loin, jusqu'au moment où je suis enfin en sécurité et que la douleur soit trop forte et m'oblige à m'arrêter. Je vais me cacher derrière un pan de mur et arrache un bout de mon haut pour bander mes pieds.
Une fois que j'ai fini de me soigner - un peu trop rapidement d'ailleurs- je m'adosse au mur et ferme les yeux. Une fois de plus cette journée est éprouvante, pas de changement depuis trois mois. Si seulement j'arrivai à me souvenir peut-être que j'arrêterai d'avoir peur pour un oui ou pour un non. Malheureusement pas le moindre souvenir en vue. Au contraire le néant grandis de jours en jours. Je soupire et secoue la tête. Je ne dois pas me laisser abattre sinon s'en est fini de moi. Déjà que plus d'une fois j'ai failli devenir en voulant seulement essayer de me remémorer. Je soupire. Je n'ai que des pensées noires ce soir, ce n'est pas très bon pour moi.
Je me relève, une promenade va peut-être me faire du bien, enfin si elle se déroule sans problème. Et pour ce qui est de la nourriture ce n'est pas bien grave j'irai demain, il m'en reste encore un peu. De toute façon je n'ai pas le courage de retourner là-bas pour l'instant. J'ai vraiment trop peur. Au moins ici, il ne semble pas y avoir quelque chose ou quelqu'un dans les alentours pour perturber ma tranquillité.
Je commence à marcher avec beaucoup de difficultés à cause de mes pieds endoloris. Malgré ça je continue de marcher. Je sais que si je m'arrête je vais me laisser envahir par mes lugubres pensées. Je cherche quelque chose d'agréable à regarder pour me calmer. Et mes yeux se posent sur des ronces des tourbières. C'est curieux de voir ça dans un tel lieu, mais tellement agréable.
Je m'en approche avec prudence, comme s'il s'agit d'une chose très précieuse. Je viens caresser les fleurs blanches qui se trouvent dessus. Je ne comprends pas comment ces fleurs ont pu pousser alors que la terre de Ragnarök n'est pas propice à la pousse d'aucune fleur. C'est très curieux, mais il s'agit d'un merveilleux spectacle. Je souris doucement.
Soudain une ombre se dessine sur les ronces. Il y a quelque chose derrière moi, ou plutôt quelqu'un. Je me retourne avec prudence. Et je me fige de terreur. Tout mon corps se met à trembler. Devant moi se dresse un colosse d'au moins deux mètres de haut et à la stature impressionnante. J'en reste bouche-bée, me retenant presque de respirer.
Tout mon corps est en alerte, mais je suis incapable de bouger. J'ai mis trop de temps pour réagir, pour m'enfuir : la peur m'a envahie au point de m'empêcher de bouger. Mes larmes se mettent à couler de peur et de désespoir. Pourquoi ça m'arrive à moi. Qu'ai-je donc fait pour mériter ça. Je n'ai décidément pas de chance aujourd'hui.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: La peur est indomptable (pv Thor)   La peur est indomptable (pv Thor) Icon_minitimeJeu 2 Jan - 18:23


la peur est indomptable

Il n’était pas spécialement tôt, mais la matinée avait encore de belles heures devant elle. Thor, le dieu du tonnerre, se rendait comme chaque jour à l’espace des duels qui se situait dans le quartier que les scandinaves exilés avaient nommé Ragnarök. Mais tandis qu’il marchait dans cette direction, il entendit comme un bruit non loin, du côté des ruines où personne ne se rendait jamais. Ce n’était pas la première fois qu’il avait l’impression que quelque chose ou quelqu’un arpentait ces lieux désolés et si d’habitude l’asgardien se disait simplement que ce devait être un effet du vent qui sifflait parfois sur ce chemin, ce jour-là Thor décida d’en avoir le cœur net. Il était d’ailleurs bien rare qu’il n’aille pas rapidement là ou sa curiosité le menait et si avant son besoin de s’entrainer prenait le dessus, aujourd’hui il voulait savoir si ces sons qu’il entendait étaient uniquement dans sa tête ou s’il y avait bien quelque chose par là-bas. Ainsi, quittant le chemin qu’il connaissait bien, le nordique s’engouffra dans les ruines et se laissa guider par son instinct. Très vite, il crut apercevoir une personne, apparemment une femme vu la longueur des cheveux et la forme de sa silhouette, mais avant qu’il n’ait pu dire si c’était son esprit soucieux qui lui jouait des tours ou si c’était bien réel, elle disparut. Sa curiosité attisée, l’asgardien se mit à la poursuite de cette ombre enchanteresse et moins de cinq minutes plus tard, il se retrouva bel et bien face à une femme qui était en train d’admirer des fleurs blanches qui, par miracle, avaient poussé à cet endroit. Au lieu d’annoncer sa présence et d’essayer d’entrer en communication direct avec ladite personne, Thor ne put s’empêcher de rester les yeux rivés sur les pieds de la jeune inconnue. Peu vêtue, sans bottes ni chaussures, elle semblait sortir tout droit d’une grotte et ne pas avoir connu la civilisation depuis un bon bout de temps. Son aspect était plutôt misérable et le nordique avait l’impression d’avoir affaire à un animal blessé et effarouché. Finalement elle dut sentir la présence du dieu puisqu’elle se retourna vers lui, l’œil craintif. Thor resta un instant surpris par la beauté de la jeune femme qui contrastait nettement avec ce qu’elle portait et son aspect indigent avant de réagir.

« N’ayez crainte, je ne vous ferais pas de mal. » fit-il doucement pour ne pas qu’elle se sauve et ne se blesse encore plus les pieds. « Je suis Thor, Thor d’Asgard et fils d’Odin. Et vous, quel est votre nom ? » lui demanda-t-il toujours avec une douceur qui pouvait semblait étrange quant on le voyait.

Cela dit, son visage ne lui était pas inconnu et il était pratiquement sûr de l’avoir déjà vu. Seulement, ces temps-ci sur Néméil, il voyait tellement de monde que son esprit avait besoin de rouvrir certains tiroirs pour dénicher ce souvenir. Sauf que… Oui, il la connaissait d’avant, de lorsqu’ils étaient encore parmi les humains. Soit elle était une créature qu’il avait déjà rencontré, probablement une elfe car elle n’avait pas la taille d’un nain, soit elle était une divinité mineur qu’il avait probablement croisé au palais d’Asgard. Pour qu’il ne parvienne pas à s’en souvenir aisément, ce devait faire longtemps qu’il ne l’avait pas vu. Peut-être qu’avec son nom il reconstituera plus vite sa mémoire ? Une chose était sûre, elle faisait partie du peuple des nordiques et à ce titre, il allait s’occuper d’elle en digne protecteur des siens qu’il était et comme on le requérait d’un futur roi soucieux du bien-être de son peuple.

© one more time.


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Nausicaa
Nausicaa Messages : 40
Date d'inscription : 26/12/2013
MessageSujet: Re: La peur est indomptable (pv Thor)   La peur est indomptable (pv Thor) Icon_minitimeVen 3 Jan - 16:04

La peur est indomptable ou pas
Thor  & Nausicaa

   
Autre chose à dire ?

   

   
Le nom de cet homme provoque comme un électrochoc dans mon cerveau, comme si ce n'était pas la première fois que je l'entendais. Je me mets donc à chercher quand et où je l'ai entendu, mais rien ne me vient. Rien de plus qu'un énième trou noir, comme d'habitude. Mais cette fois-ci je trouve que ce vide à un arrière-goût amer. Le goût de la déception après un espoir trop vif. Je n'aurai pas dû y croire. J'aurai dû comprendre que ça ne mènerait nulle part, comme à chaque fois que j'ai une impression de déjà-vu.
Rien ne semble pouvoir percer le mur qui entoure ma mémoire. C'est comme si on m'a condamné à errer sans la moindre identité jusqu'à la fin de ma vie. Je ne suis plus qu'une ombre sans passé, ni avenir. La réalité est parfois si cruelle qu'elle en devient insupportable. Mais pourtant je n'ai pas envie de la quitter, je veux seulement la vaincre. Un jour je retrouverai ma mémoire. Il faut que je continue à y croire, sans jamais baisser les bras. Un jour ce prénom -Thor- me dira enfin quelque chose.
En attendant mieux vaux que je réponde à ces questions, car pour l'instant j'ignore ce qu'il est capable de faire en colère. Et je ne désire pas le découvrir. Sa voix à beau vouloir être douce, sa stature est assez terrifiante. Surtout pour moi qui ai peur des êtres humains. Je frisonne un peu et me mets bredouiller des paroles incompréhensibles. Je secoue la tête et chantonne pour me reprendre et je lance à voix basse :

-Nausicaa …


Rien d'autre ne parvient à sortir de ma bouche. La peur anesthésiant encore mon corps. Je lève le regard vers lui et tremble. Je me demande bien comment je vais me sortir de ce pétrin. J'aurai dû faire plus attention, pour que personne ne puisse me suivre. Je m'en veux de ne pas avoir été plus méfiante et surtout de m'être laisser approcher par cet homme à cause d'une fleur.
Soudain mon regard s'illumine. Ce n'est pas n'importe quelle fleur qui m'a déconcentré. Il s'agit de ronces de tourbière et qui dit ronce dit épines. Et pour récupérer ces épines c'est simple il suffit de caresser la plante. Ainsi la plante n'est pas abîmée et les épines peuvent servir d'arme de défense. Je regarde le dieu nordique et approche mes mains de la plante discrètement. Je commence alors à récupérer les épines avec beaucoup d'habilité. C'est comme si j'avais fait ça toute ma vie - ce qui est peut-être le cas. Je termine de prendre les épines et je les lance sur le dieu, même si je sais que ça ne va pas lui faire grand-chose. Mais au moins ça va me permettre de m'enfuir.
Je me lève en vitesse et commence à partir. Je cours le plus vite possible, mais mon corps à bien du mal à suivre. Mes pieds me font de plus en plus mal à chaque pas. Les blessures s’ouvrent de nouveau. Je sens que je ne vais pas tenir longtemps. Il faut que je trouve un endroit où me cacher pour lui échapper. Je regarde autour de moi : rien d’assez grand pour me rendre invisible à ses yeux. Mon cœur bat la chamade à cause de la peur et de l’effort. Je m’essouffle de plus en plus.
Soudain je trébuche, me blessant encore plus au niveau de jambes. Je gémis et tente de me relever, mais je n’y arrive pas. La douleur me paralyse. Je me roule en boule et pleure. Je suis fichue, il va me rattraper en un rien de temps maintenant. Je ne sais pas quoi faire. Surtout que j’ai dû l’énerver en lui envoyant des épines en plein visage. Je tremble et cherche une autre solution, mais je n’en trouve pas. Mon acte précédant était vraiment stupide. J’aurai mieux fait de m’abstenir, surtout dans mon état physique.

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: La peur est indomptable (pv Thor)   La peur est indomptable (pv Thor) Icon_minitimeDim 5 Jan - 13:03


la peur est indomptable

Nausicaa. Cherchant dans sa mémoire, ce nom lui disait bien vaguement quelque chose. De sûr, ce n’était pas une humaine, il ne parcourait plus vraiment leur monde depuis quelques décennies, préférant aller combattre les géants de glace et autre peuples barbares. Mais eux, ils n’avaient visiblement pas été exilés. Très étrange… est-ce que les humains restés sur terre étaient présentement morts dans d’atroces souffrances de ne pas avoir eu de gardiens pour les protéger ou est-ce que les humains leur avaient réservé un autre sort semblable à l’exil des dieux ? Ça, il ne le saura probablement jamais. Nausicaa… ne serait-ce pas le nom d’une elfe qu’il avait jadis rencontré en Álfheimr ? L’asgardien n’eut pas vraiment le temps d’y réfléchir davantage pour puiser dans ses souvenirs car la jeune personne lui jeta des épines au visage. Réflexe comme tout le monde en a, il se recula en se protégeant avec son bras. La jeune femme se leva alors avec dextérité et se mit à courir comme si elle avait le Ragnarök aux fesses et après une poignée de seconde inerte ou Thor se demandait ce qui se passait, étonné par ce geste, il se mit à sa poursuite. Depuis quant les elfes de Álfheimr s’attaquaient aux divinités scandinaves ? D’autant que ne pas le reconnaître, lui, le fils d’Odin, c’était quand même sacrément vexant. Non, il devait se passer quelque chose et l’impétueux nordique comptait bien découvrir quoi. A grandes enjambées, il ne lui fut guère difficile de retrouver la trace de la demoiselle mais lorsque ses yeux se posèrent à nouveau sur elle, ce fut pour la découvrir roulée en boule à même le sol. De toute évidence, soit elle était tombée soit l’état de ses pieds étaient finalement devenu trop douloureux pour qu’elle parvienne à courir encore. S’arrêtant prêt d’elle, Thor hésita un instant quant à ce qu’il devait faire. Plus qu’effrayée, elle semblait terrorisée. Finalement, se baissant sans faire de mouvement brusque pour se mettre accroupi face à elle, Thor  réfléchit à ce qu’il pouvait lui dire.

« Je ne vais pas vous faire de mal. Je crois même que nos chemins se sont déjà croisés. Ne seriez-vous pas une elfe de Álfheimr ? »

A part là, il ignorait vraiment où est-ce qu’il aurait pu la croiser. N’arpentant principalement que les contrées inhospitalières où vivaient des monstres, des géants et ce genre de chose et comme il ne se souvenait pas de l’avoir vu durant les festivités qu’il y avait à Asgard, elle devait nécessairement venir du monde des elfes. Thor espérait aussi que la miss finisse par le reconnaitre. Après tout, si elle avait élu domicile ici, dans le quartier nordique, c’était bien qu’elle était de cette mythologie non ?

« Il faudrait nettoyer et panser vos blessures avant qu’elles ne s’infectent. » remarqua-t-il ensuite. « M’autoriseriez-vous à le faire ? Vous ne pouvez pas non plus rester ici, sur ces terres désolées. C’est assez miraculeux que vous ayez réussi à survivre. »

Quant à soigner les plaies qu’elle avait, Thor connaissait quelques plantes capables de faire des cataplasmes curatifs et il devait d’ailleurs en avoir un ou deux sur lui. Lorsqu’il se rendait sur l’espace des duels, il n’oubliait jamais – en principe – d’en avoir avec lui. Vu les brutes qu’il y avait parfois, il n’était pas rare d’être blessé ou de blesser quelqu’un. Evidemment, ce n’était pas un drame en soi. Les scandinaves avaient tous des cicatrices de guerre et en étaient particulièrement fiers. Les cataplasmes qu’avait Thor seraient donc tout à fait capables de soigner la miss. Quant à des bandages, Thor devra soit allé en chercher, soit trouver quelques feuilles qui puissent s’y subsituer. Enfin, si toutefois la demoiselle voulait bien accepter son aide.

© one more time.


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Nausicaa
Nausicaa Messages : 40
Date d'inscription : 26/12/2013
MessageSujet: Re: La peur est indomptable (pv Thor)   La peur est indomptable (pv Thor) Icon_minitimeDim 5 Jan - 16:25

Nausicaa a écrit:
La peur est indomptable ou pas
Thor  & Nausicaa

   
Autre chose à dire ?

   

   
L'homme me rejoint rapidement, beaucoup trop rapidement à mon goût. Je tremble un peu plus. Je me demande ce qu'il va se passer désormais : j'ai peur. J'aimerais qu'il me laisse tranquille, mais il ne semble pas prêt à me lâcher comme ça. Le voilà qu'il commence à s'accroupir en face de moi. Je me mords les lèvres et détourne le regard pour ne pas le voir. Je ne comprends pas pourquoi il s'acharne à me suivre, à me parler. Je n'ai pas envie de lui parler. Je désirs seulement lui échapper, mais avec mes blessures aux jambes je n'ai plus le moindre espoir de pouvoir fuir. Je ne vois plus qu'une solution à mon problème : capituler.
Je frisonne un peu plus à cette idée, mais je finis par m'y résoudre. De toute façon je n'ai plus vraiment le choix maintenant. Je respire profondément pour me calmer. Puis, je tente de me relever un minimum afin de me montrer un minimum respectueuse envers lui. Même si je sais pertinemment que mes actes précédant contredisent cette attitude. Mais bon c'est quand même mieux que rien.
C'est alors que Thor se met à parler, je l'écoute attentivement et fronce les sourcils. Je ne vois pas de quoi il me parle : moi, un elfe d'Alfheimr. Je n'en ai absolument aucune idée et ces mots ne me disent rien. Je baisse les yeux, mais peut-être que je suis vraiment un elfe. Je soupire de tristesse. J'aimerais tellement savoir si les dires du dieu scandinave sont exacts, mais c'est malheureusement impossible. Je me mets à jouer avec la terre ne sachant quoi répondre : la vérité est tellement gênante. Pourtant, Thor attend une réponse de ma part et vu ma situation je ne peux pas me permettre de rester silencieux. Je finis donc par me lancer en parlant à voix basse.

-Je ne peux pas répondre à votre question…Je … Je n’en ai absolument aucune idée… Je n’ai plus le moindre souvenir depuis que je me suis réveillée …Je ne sais même pas où on est et encore moins comment j’y suis arrivé… J’aimerais beaucoup le savoir … Je suis désolée de ne pas pouvoir vous aider…

Je jette un regard rapide pour voir sa réaction avant de détourner aussi vite les yeux. J'ai peur de sa réaction, je l'entends déjà rire aux éclats. Je me mets à gigoter nerveusement, me sentant bête d'avoir révélé mon amnésie à cet étranger. À cet instant précis j'aimerais avoir le don de me transformer en petite souris pour me cacher dans un trou et ne plus jamais en ressortir. Mais rien ne se passe et le dieu enchaîne en me demandant si j'acceptais d'être soignée. Je regarde l'état de mes pieds et de mes jambes, puis grimace. J'ai effectivement besoin de soin.
Soudain le dieu parle du fait que je doive quitter les ruines. Je me crispe et recule avec beaucoup de difficultés. Je ne veux pas partir d'ici, alors que je sais pertinemment que hors d'ici il je ne trouverai pas ma place. Je m'accroche à un bout de mur et me relève en gémissant de douleur. Je regarde Thor sur la défensive, ne voulant pas qu'il m'approche de peur qu'il m'emmène avec lui dans sa ville.

-Je ne veux pas que vous m'approchiez. Je ne veux pas aller ailleurs qu'ici ! Je n'ai pas ma place ailleurs... J'ai peur...j'ai peur des autres...Je...


Je n'ai pas le temps de parler que je tombe par terre. Mes jambes n'ont plus la force de supporter mon poids. Je halète et finis par m'asseoir tout en m'adossant au mur : fatigué. Je regarde Thor et soupire. Je n'ai plus la force de faire quoi que ce soit. Je ferme les yeux et attends.

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Thor Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: La peur est indomptable (pv Thor)   La peur est indomptable (pv Thor) Icon_minitimeMer 8 Jan - 9:47


la peur est indomptable

La vision de cette Nausicaa est vraiment particulière. Elle semble effrayée mais devant la persistance de l’asgardien à savoir qui elle est et ce qu’elle fait ici, la présumée elfe semble se résigner. Thor cherche la dernière fois que quelqu’un a eu une attitude pareille à son égard et il ne se souvient que d’humain. Est-ce qu’il se serait trompé ? Est-ce qu’elle serait une humaine piégée dans les ruines du quartier Nordique ? Si ces derniers temps le scandinave a été en proie à biens des émotions et des sentiments, cela faisait quelques temps qu’il ne s’était pas retrouvé aussi perplexe. C’est alors que la jolie brune lui déclara, après s’être relevée autant que sa santé le lui permettait, qu’elle ne pouvait pas répondre à ses questions, qu’elle ne savait plus, qu’elle avait tout oublié. A part son nom elle avait oublié tout le reste. Ses origines, cette terre d’exil et tout le reste. Etait-ce la réalité ou un subterfuge pour le tromper, Thor ne savait quoi en penser, c’était bien la première fois qu’on lui donnait des explications pareilles. Pourtant il ne pouvait s’empêcher de la croire tant elle semblait sincère. Sa panique était réelle et vu dans l’état ou elle était, ce serait bien surprenant que tout cela ne soit qu’une ruse. Cette explication lui paraissait d’autant plus plausible que des divinités n’étaient jamais arrivé sur Néméil, sûrement décédées durant le transfert et dès lors, si certains avaient purement et simplement disparu, il était tout à fait possible que d’autres aient perdu certaines choses comme leur mémoire. Quoi qu’il en soit, Thor lui donnait le bénéfice du doute.

« Je vois. »

L’asgardien resta quelques secondes dans ses réflexions avant d’expliquer à la jeune femme quel était ce lieu. S’il ne pouvait être sûr de son identité à elle, il était au moins certain de ce qu’il savait sur Néméil, en tout cas dans les grandes lignes.  

« Vous êtes sur Néméil, une île qui était jusqu’ici inconnu de tous. Nous autres, divinités, demi-dieux et créatures magiques avons été exilé ici par les humains. Personne ne sait comment ils ont fait mais tous s’accordent à dire qu’ils n’ont plus voulu de nous comme gardiens. Nous sommes depuis lors coincés sur cette île. Aussi, et même si je ne peux en être certain, je crois que vous êtes une elfe du pays d'Alfheimr. Votre visage ne m’est pas inconnu mais cela doit faire longtemps que nous nous sommes vus. Je finirais bien par me rappeler. »

L’asgardien finit alors par vouloir panser ses blessures et lui proposa de l’emmener ailleurs qu’ici. Franchement, quant on voyait ces terres désolées, on se demandait vraiment comment elle avait pu survivre ici. Mais ces questions méritaient moins d’avoir des réponses que de s’occuper des plaies de la demoiselle. Seulement, à peine eut-il affirmé qu’elle ne pouvait pas rester ici qu’elle eut un mouvement de recule tout en recommençant à paniquer. Difficilement et avec douleur, Nausicaa parvint à se relever tout en s’accrochant au mur et se mit sur la défensive. Elle refusait de quitter ces lieux et si Thor se demandait bien pourquoi elle était aussi craintive, il préfèrait autant ne pas l’affoler davantage. D’ailleurs, elle était tellement à bout de force qu’elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’elle chuta par terre. Le nordique voulut la retenir mais le visage effarouché de la demoiselle l’arrêta dans son geste. Elle s’assit alors contre le mur, et après lui avoir lancé un dernier regard, elle ferma les yeux, abandonnant apparemment toute résistance. Ce devait bien être la première fois que Thor rencontrait une telle situation et il devait donc improviser pour le mieux.

« Tenez. »

L’asgardien lui tendit un cataplasme tout en veillant à être à bonne distance pour ne pas lui faire peur encore plus.

« Je ne vous approcherais pas et ne vous toucherais pas mais prenez au moins ceci pour soigner vos blessures. »

Il était aussi manifeste que la jeune demoiselle devait avoir faim et soif. Le problème c’est qu’elle refusait catégoriquement de partir d’ici. Fort bien, il respecterait sa décision, tant est que sa vie ne soit pas en danger. Mais il devait néanmoins trouver quelque chose à lui donner, histoire qu’elle récupère des forces. D’un côté il était tenté de l’emmener avec elle et tant pis pour le reste et en même temps, il pourrait tout aussi bien retourner chez lui prendre de la nourriture qu’il lui rapporterait. Vu dans l’état qu’elle était, elle ne pourrait pas aller bien loin durant son absence même si elle tentait de s’enfuir.

« Vous devez aussi reprendre des forces. Si vous me promettez de ne pas vous enfuir pendant que je vais vous chercher quelque chose à manger, je vous promets de ne pas vous ramener avec moi en dehors de ces ruines. Vous êtes d’accord ? »

Elle n’avait peut-être rien demandé mais ce serait donnant-donnant. Il n’allait quand même pas la laisser dans cet état, écorchée et possiblement proche de la mort juste parce qu’elle le lui demandait, surtout qu’il savait pertinemment qu’il la connaissait. Il fallait seulement qu’il fouille dans sa mémoire et tôt ou tard, ça allait forcément lui revenir.

© one more time.


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La peur est indomptable (pv Thor)   La peur est indomptable (pv Thor) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La peur est indomptable (pv Thor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Avant la reconstruction-