Partagez
 

 Un famille en désordre [Sigyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Un famille en désordre [Sigyn]   Un famille en désordre [Sigyn] Icon_minitimeSam 1 Juin - 9:42

Privé

Une famille en désordre

Sigyn & Antero

Une envie aventurière me prit dans la journée, et je me mis à la découverte de lieux encore non visités du quartier Nordique. Mon quartier. Je m'y sentais chez moi, sans aucun problème. J'aurai volontier proposé à ma chère sœur de m'accompagner, mais celle-ci avait prévu autre chose pour sa journée. Nous partions donc chacun de notre côté profiter de notre nouvelle vie.

Je ne m'étais encore jamais trop aventuré à Valhöll, sachant qu'il ne s'y trouvait aucun bar, aucun endroit où rencontrer de jolies filles, de s'amuser. J'allai donc y faire mes premiers pas aujourd'hui.
Je m'y rendis assez rapidement, et orientai mes pas vers ce que je comprenais être un kiosque. J'en fis le tour, tâtant le bois de cette construction, préservant le silence bienveillant des lieux. Je ne la vis pas tout de suite, assise à l'intérieure de l'édifice, bouquinant.

Elle avait des cheveux de jais, longs, ondulants, ce genre d chevelure qui capte votre regard tout de suite. Mais je n'eu pas le temps de scruter sa chevelure superbe plus longtemps qu'elle releva la tête vers moi: si ses cheveux attiraient déjà l'attention, ses yeux ne pouvait que captiver tous les regards. Si clairs, si brillants. En bon gentleman je lui souris, et la saluais.

-Bien le bonjour, madame. M'excuserez-vous de déranger quelques instants votre lecture ?

Qui était-elle ? Je n'en savais rien. Créature, Demi Déesse ou Déesse, peu m'importait. Elle était ravissante. Voila ce qui comptait.

image 1 : créateur | image 2 : créateur
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un famille en désordre [Sigyn]   Un famille en désordre [Sigyn] Icon_minitimeLun 3 Juin - 15:00

    L'envie de sortir me tiraillait depuis quelques jours. Il y avait si longtemps que je n'avais pas profiter d'une simple ballade. La peur de la confrontation avec une ancienne connaissance, la peur de perdre la maîtrise de mes sentiments devant ceux qui n'attendaient que cela. Mais la journée ensoleillée et la curiosité qui me rongeait me poussèrent dehors. Je traversais le quartier sans m'arrêter jusqu'au Valholl. J'avais emprunté quelques jours plus tôt de nombreux ouvrages traitant des diverses mythologies comme les humains nommaient ce que nous appelions Histoire. Je voulais apprendre à connaître qui étaient ceux qui nous entouraient. J''ignorai la part de vérité dans ces écrits, je ne me faisais nulle illusion, j'avais simplement besoin de savoir. Qui était l'égal de qui, quels histoires tragiques avaient forgés des êtres si semblables à nous. Parfois certaines histoires faisaient bizarrement échos à d'autres, comme si nous n'étions que divers acteurs dans des adaptations plus ou moins fidèle d'une pièce de théâtre. C'était amusant et à la fois assez dérangeant. J'en venais à me demandez qui nous contrôlait nous, les prétendus dieux. Mes yeux étaient toujours posé sur les pages du livre, mais je me rendis compte que je ne lisais plus depuis quelques seconde lorsqu'une ombre glissa sur les pages, suivit d'une voix qui m'interpella. Une voix inconnue et c'était une bonne chose. Un peu agacée tout de même que mon moment de quiétude soit interrompue, je ne relevais pas immédiatement la tête.

    « Et pourquoi feriez vous une chose pareille ? »

    Mon ton était vaguement ennuyé et je ne relevais les yeux vers l'inconnu qu'un instant après. Ce que je vis me surpris légèrement et je ne pus le camoufler. Il était familier sans que je l'ai jamais vu. Un parfait inconnu qui me laissa une impression étrange. Je déposais mon livre à mes côtés, un sourire un peu amusé aux lèvres. Je ne pouvais encore dire pourquoi, mais la méfiance qui m'était coutumière fondait comme neige au soleil. Quelque chose dans le regard de cet inconnu, c'était un charmeur, tout le criait chez lui, en outre j'avais toujours su les voir venir. Mais au lieu d'une réplique sèche et d'un départ précipité je ne bougeais que pour m'installer plus confortablement contre l'arbre qui m'abritait de son ombre. Je remarquais à cet instant quelques dessins qui courraient sur sa peau et me demandait leur signification, était ce un guerrier et ces traces les signes de ses victoires. Ou un quelconque mage ? Il me paraissait bien jeune, bien qu'aucun de nous ne faisait réellement son âge, au sens humain du terme tout du moins, lui paraissait réellement jeune. Je mentirais en disant que j'étais étonnée, j'avais remarqué que quelques personnes se détachaient du lot des dieux et déesses. Il y avait les créatures et les demi dieux, dans quelle catégorie jouait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un famille en désordre [Sigyn]   Un famille en désordre [Sigyn] Icon_minitimeVen 7 Juin - 19:05

le ton de la jeune femme me surpris quelque peu. En fait, non. Il est vrai que je la dérangeai alors qu'elle avait semblé si absorbée dans sa lecture. Mais son ton lasse m'avait quelque peu décontenancé. Une jeune femme totalement fermée aux rencontres, à ce que je vois ! Sans me décourageai, je souris en coin, et allais lui répondre lorsqu'elle finit par m'adresser un regard. De si beaux yeux, si profonds... On pouvait y lire la justice, la douleur aussi. Mais finalement, ces sentiments plutôt négatifs quittèrent son regard tout à coup, et son visage se fendit d'un sourire. Venait-elle de céder à mon charme ?

Je pris le fait qu'elle pose son livre comme une invitation, et m'assis auprès d'elle. Je pris sans lui en demander l'autorisation son ouvrage et en lu la quatrième de couverture. Je souris, amusé.

-Vous vous intéressés aux autres mythologies, à ce que je vois... Je les connais plutôt bien, malgré que la nôtre soit celle qui m'ait toujours fasciné, j'avais lu moi aussi quelques livres sur ces différentes religions...

Une idée me vint alors. Une idée qui pourrait me permettre de poursuivre la discussion avec cette magnifique femme, de l'étonner, de la charmer. Je souhaitai en apprendre plus sur cette femme mystérieuse qui aux premiers abords semblait se désintéresser de toute personne, et chasser les gens qui avaient le malheur de s'intéresser à elle.

-Souhaiteriez-vous que je partage mon savoir ? Si vous avez des questions précises sur n'importe quelle mythologie, peut-être pourrais-je y répondre... ? lui demandais-je avec un sourire charmeur.

Etait-elle célibataire ? Mariée ? En couple ? Peu importait, je m'imaginai déjà l'inviter boire un verre, caresser sa chevelure d'encre, embrasser ses lèvres roses. Je tendis alors une main vers elle, prenant l'une des sienne délicatement dans ma main, et embrassai l'embrassai doucement, comme je savais si bien le faire, en bon gentleman que je me m'amusais à être.

-Mon nom est Antero. A qui donc ais-je l'honneur ? demandais-je, les yeux pétillants.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un famille en désordre [Sigyn]   Un famille en désordre [Sigyn] Icon_minitimeDim 9 Juin - 4:03

    Sans attendre une autorisation, il s'assit près de moi et attrapa mon livre, je l'observais faire avec une pointe d'amusement. Il semblait que rien ne pouvait entailler sa confiance en lui. Là ou il me surpris c'est lorsqu'il parla de notre mythologie, bien que familier d'apparence, il ne me semblait jamais l'avoir vu, et pourtant il se réclamait des nordiques. Curieux. Je n'oubliais jamais un visage et j'étais quasi certaine que je n'aurai pu manquer le sien. Il possédait cette perfection froide, les même traits anguleux qui m'avait marqué chez mon époux. Je me gardais de partager cette pensée que je jugeais pour le moment dérangeante et qui m'amenait à une déduction dont je ne voulais pas. Loin de se décourager devant mon silence pensif, il poursuivit. Renseigné sur toute les mythologie il offrait son aide, ce qui aurait été très aimable, si son seul intérêt était de partager son savoir. Et je connaissais assez les hommes pour reconnaître un séducteur quand j'en voyais un. Puis enfin il se présenta, et quand il me le demande à son tour me vint une idée.

    « Puisque tu connais si bien les mythologies, je te propose un jeu. »

    Peu de personne connaissait cette facette de ma personnalité, que je croyais moi même avoir perdu, noyé dans la douleur et la perte d'êtres chers. Mais me voici de nouveau joueuse, avide de distraction. Comme c'était dans la nature des dieux, nous nous ennuyons si rapidement lorsque nous avons l'éternité. Je perdais mon masque d'indifférence, juste parce que ma curiosité était éveillée. Peut être mon plus grand défaut, ou ma plus grande qualité, qui pouvait le dire.

    « Tu ignores apparemment à qui tu as affaire, sais tu que ça peut être chose dangereuse ? »


    Mais il n'avait pas froid aux yeux, je le voyais. Il se moquait que je sois célibataire ou non, il ne doutait pas une seconde de son charme et de ses capacités. J'ignorais si cela m'agaçait plus que ça ne m'amusait. En général, je haïssais ce comportement, mais parce que ceux qui ce comportaient ainsi, voulaient d'avantage blesser mon époux ou satisfaire un ego personnel déplacé quand à mon titre.

    « Essaie de le deviner, si tu trouves, je me plierai à l'une de tes requêtes. »


    Je ne lui proposais que parce que j'étais certaine que l'évocation de mon lien avec Loki le ferait fuir. La peur des représailles, la crainte de voir le chaos s'abattre sur sa vie. Il suscitait une crainte qu'il était sans doute sage d'éprouver, nombreux étaient ceux qui avaient les frais de ses tours, de sa colère. Certaine de la fuite de ce jeune coq, je ne ressentais pas ce malaise coutumier. Et il était agréable de parler avec quelqu'un, sans qu'il ne soit comme inscrit au fer rouge sur votre front vos antécédents et ce que vous représentez.

    « Je suis bonne joueuse et je vais tout de même te donner un indice, Antero. Bien que ce ne soit pas là mon titre officielle, je suis une amie de la victoire. »


    Je n'avais pas choisi l'approche la plus simple, et peu connaissait ce détail, mais c'était le sens véritable de mon prénom. Mon père, ce fier guerrier que je n'ai pas connu avait tenu à m'appeler ainsi pour ce porter chance pendant la bataille. Je crains malheureusement que cela ne lui fut pas d'un grand secours lorsqu'une épée lui traversa le flan. Je triturais distraitement une boucle de mes cheveux en me demandant s'il connaissait si bien notre Histoire, et quelle serait sa réaction. Ce jeune Antero m'intriguait plus que je ne le laissais paraître.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un famille en désordre [Sigyn]   Un famille en désordre [Sigyn] Icon_minitimeLun 10 Juin - 17:01

La jeune femme sourit, visiblement amusée. Ca tombe bien, j'adore voir un si beau visage se fondre d'un sourire, je trouvais ça très séducteur, et puis bon, femme qui rit.... Quoi que je m'emballe là, encore faudrait-il que je lui arrache un rire. Défi accepté. Alors que je m'attendais à une réponse précise de sa part: un oui, ou un non, elle m'invita à deviner son identité. Pouah. Dure question. Sachant qu'aucun Humain n'avait d'idée concernant le physique des Dieux... Je souris tout de même.

-Très bien, mais alors si je trouve, vous devrez accepter mon invitation à sortir à mes côtés un soir ?

Bah quoi ? Faut jamais perdre le nord ! Bien, commençons. Une nordique. Sûrement mariée -à force de côtoyer les femmes, j'avais fini par deviner dans le regard d'une personne si elle était liée à un homme par un lien si fort qu'était le mariage, ou non. Qui étaient les Déesses mariées Scandinaves ? Idun ? Déesse de l'immortalité, donc...Non. Idun avait été enlevée, peu de chances donc pour qu'elle se trouve sur Néméïl, ou alors si elle l'était, je pouvais être sure qu'elle ne m'aurait pas laissé l'approcher ainsi. Suivante. La femme d'Odin, peut-être ? Sigyn ? Femme de... Loki. Tiens tiens... voila qui serait intéressant, si tel était le cas ! L'idée d'avoir une belle-mère si charmante me fit tant espérer que c'était bien elle que je stoppai net mes recherches et me lançai:

-Loki a beaucoup de chance, au bras d'une si belle femme...

Puis, je fis un effort pour me remémorai ce que je savais de cette femme. Très peu de choses, en fait. Loki l'avait trompé, alors que si mes souvenirs sont bons... Sigyn n'est autre que la Déesse de la fidélité. Quel ingrat ! Moi au moins, je ne fais espérer personne. Les femmes couchent avec moi et savent très bien qu'il ne faudra rien attendre de plus. N'avait-elle pas des enfants, aussi ? Peut-être avaient-ils eu une fille ? Je n'en avais aucune idée, mais si elle pouvait être aussi belle que la mère... Puis, je me rendis compte que j'avais un avantage dans la situation: Je savais qui j'étais pour elle, alors qu'elle n'en avait aucune idée. Ca ne lui paraîtrait donc pas immoral d'être séduite par moi, si ? Ha, oui, j'oubliais... Déesse de la fidélité. Fidélité, quelle connerie !

Mais me doutant des pratiques que devait apprécier une femme telle que Sigyn, je me levai et lui fis la révérence, en bon gentleman que j'étais -seulement dans les manières, hein, faut pas abuser.

-Et bien si tel est le cas, permettez moi de me retirer, non par peur du courroux de votre mari, mais plutôt par respect de vos fonctions.

Mais en réalité, je ne savais toujours pas si j'avais juste ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un famille en désordre [Sigyn]   Un famille en désordre [Sigyn] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un famille en désordre [Sigyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Intrigue 1 : Les Humains-