Partagez
 

 Une rencontre dès plus particulière || Loki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Une rencontre dès plus particulière || Loki   Une rencontre dès plus particulière || Loki Icon_minitimeVen 3 Mai - 20:36

Loki & Brooklyn




    Le Quartier neutre… voilà que j’osais enfin m’engouffrer dans les ruelles, d’oser aller plus loin que le Camp des Humains et de ce lac où j’aimais passer mes moments de détente. Quelques jours s’étaient écoulés depuis l’étrange éclipse qui était soudainement apparue dans le ciel de l’ile de Néméïl rassemblant la foule. Je ne devais pas m’approcher des « autres », c’est-à-dire des Divinités prisonnières de ce monde que les Miens avaient créé pour les bannir complétement de leurs vies et de leurs croyances. Or, j’avais toujours cru aux Dieux et cela n’avait jamais changé. S’ils savaient … Si les humains qui vivaient cachés ici savaient que la première personne à qui j’avais adressé la parole était un Demi-Dieu, ils ne m’auraient interdit de me promener à l’extérieur. Etrangement ce demi-dieu dont je ne connaissais pas le nom mais qui était Egyptien n’avait eu aucune aversion pour ma race et ce que j’étais. Il avait vite deviné qui j’étais réellement et sans comprendre bien pourquoi, j’aimais me retrouver en sa compagnie. Je l’appréciais énormément et j’avais pu gouter aux joies d’une petite baignade improvisée.

    Me cacher aux yeux des autres, signifiait me protéger et protéger mon camp. Je ne préférai même pas imaginer si un jour un Dieu ou toute autre créature apprenait qu’il n’était plus seul, que leurs bourreaux qui les avaient rendus quasiment aussi humains qu’eux étaient là quelque part. Le jeu du massacre serait terrible. Mais lui ce demi-dieu Egyptien m’avait démontrée qu’il pouvait y avoir une alliance entre les deux races et que pas tous les humains étaient emplis de haine. Les règles changeaient. A nous de savoir comment les interpréter.

    J’avais laissé mon fauteuil roulant au camp, ne prenant que mes deux béquilles. D’ailleurs, je me débrouillais très bien avec une seul mais je me fatiguais très vite sur un long trajet comme celui que j’étais entrain de faire. Tant bien que mal, mon but était d’approcher voir même d’entrer à l’intérieur d’une de ces boutiques qui recelaient de vieux ouvrages. J’en cherchais un plus particulièrement. Un qui parlerait de légendes et des constellations. Mon ancien métier d’archéologue était derrière moi. J’en gardais encore les traces de cette passion de découvrir d’anciennes civilisations, leurs façon s d’évoluer, leurs croyances et quoi de mieux que de me replonger dans les mythologies que les Miens avaient si savamment étouffer et brimer sur cette île. Tout le monde se ressemblait. Les Divinités avaient pris des apparences humaines et je me fondais très facilement dans la foule même handicapée.

    J’avais trouvé mon bonheur lorsque j’avais poussé les portes de cette boutique. L’odeur bien particulière des livres, de tous ces ouvrages me parvenaient doucement. Par chance, le rayon que je désirai consulter ne se trouver pas à l’étage. M’éloignant de l’accueil et du coin des lecteurs, j’avançais pour me retrouver presque au fond de la salle, laissant mes béquilles en équilibre, posée entre quelques livres du rayonnage, je parcourrai les recueils qui s’offraient à moi, me laissant guider par leurs titres. Sans m’en apercevoir, je m’étais avancée, oubliant un peu mes béquilles qui pourraient gêner les gens. Un livre attira mon intentions « Mythes et légendes oubliées : mensonges ou pas ? ». Voilà un titre qui me paraissait tout à fait approprié. Sauf qu’au moment où je commençais à feuilleter les premières pages, un énorme bruit sourd me fit sursauter ainsi que la voix d’un homme grommelant devant mes béquilles qu’il fit tomber à terre.


    - Hey ! Mes béquilles ne vous ont rien fait à ce que je sache !
    Eviter tout de même de me les casser.


    Ma voix n’avait rien de colérique. J’étais plutôt inquiète pour « mon moyen de transport »Je m’appuyais, d’une main, aux étagères, avançant doucement vers l’homme qui ne semblait pas s’offusquer des dégâts qu’il avait produit. Une fois à son niveau, je m’abaissais pour récupérer ma première béquille, gardant mon livre sous mon bras de libre.

    - Je pensais qu’elles ne gêneraient pas ici et qu’elles seraient assez visibles pour toute personne passant à côté.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Une rencontre dès plus particulière || Loki   Une rencontre dès plus particulière || Loki Icon_minitimeSam 4 Mai - 19:24

Étrange sentiment que de pouvoir vaquer sans que les gens baissent les yeux ou s'inclinent devant vous. Au début, cela l'avait fort contrarié, lui Loki, l'égal des Dieux, héritier légitime d'Asgaard, que de n'être considéré que comme un individu normal sur cette terre. C'était particulièrement le cas lorsqu'il quittait le quartier scandinave où là, il avait encore le droit au respect dû à son rang. L'intérêt principal de la chose est qu'il n'avait pas besoin d'utiliser son pouvoir de métamorphe pour se déplacer incognito.

Jusqu'à présent, il était resté relativement discret, évitant de lier de quelconques liens avec les personnes qu'il croisait. Il observait, recueillait des informations, tentant d'en savoir plus sur les autres déités qui se retrouvaient comme lui coincées ici. Son objectif était clair, profiter de ce nouveau statu-quo qui avait remis en cause l'ordre établi pour s'imposer comme l'autorité suprême sur Néméïl. Rien de moins... Car ici, Odin n'était plus le père de toute chose, où en tout cas, il n'était plus le seul à s'en prévaloir.

Ses pas l'avaient mené jusqu'au quartier neutre. C'était là que les rumeurs les plus intéressantes courraient et l'endroit le plus simple où pénétrer sans se faire remarquer. Une enseigne avait attiré son regard et il était entré dans la boutique. Des livres constellaient des étalages complets sans réelle organisation. Il y en avait de toutes sortes, de toutes tailles, dans des langues inconnues ou non, plus ou moins anciens. Plutôt intéressant pour qui souhaitait récolter des informations sur les autres divinités, en apprendre plus sur leurs forces, et leurs faiblesses... Il feuilleta un ouvrage à la couverture défraichi par le temps, mais les caractères lui étaient pour la plupart inconnus. Il reposa donc l'ouvrage, se demandant par quel moyen il pourrait le déchiffrer.

Il continua son exploration, yeux rivés sur le dos des livres, parvenant parfois à lire un titre lorsque l'ouvrage traitait de sa propre mythologie, surpris d'en voir autant, et curieux de savoir ce qu'ils contenaient. Mais son observation fut interrompue par un fracas assourdissant alors qu'il heurtait deux objets posés négligemment en travers de sa route. Il ne put retenir un juron bien senti, son regard se portant sur les béquilles gisant sur le sol.


- Hey ! Mes béquilles ne vous ont rien fait à ce que je sache ! Eviter tout de même de me les casser.


Une jeune femme venait de le héler l'accusant presque d'avoir voulu briser les deux objets. Elle ne semblait pas se rendre compte à qui elle s'adressait. En Asgaard, une créature s'adressant ainsi à un prince aurait subi des supplices innommables. Sauf qu'Asgaard était loin et que le respect semblait être une donnée manquante sur ce nouveau monde.

La femme progressait difficilement en s'aidant de sa main pour ne pas choir. Toute personne normale se serait précipitée pour l'aider au vue de son handicap. Sauf qu'il n'était pas une personne normale et qu'il n'éprouvait aucune pitié ni compassion pour elle. Le seul sentiment qu'il aurait pu ressentir était de la colère, mais heureusement pour elle il resta calme, préférant reporter son attention sur les béquilles. Il en attrapa une l'observa avec attention. Drôle d'objet, un genre de bâton pour se mouvoir mais fort différent de ceux qu'ils connaissaient. Léger, une matière inconnue, une forme ergonomique avec une poignée fort pratique, plutôt bien pensé. Il se demande quel savant avait bien pu inventer un tel objet. Pas un asgaardien en tout cas. Apparemment trop fragile pour s'en servir d'arme. Dommage...


- Je pensais qu’elles ne gêneraient pas ici et qu’elles seraient assez visibles pour toute personne passant à côté.

La jeune femme était proche maintenant et avait récupéré l'autre béquille. Son ton était toujours aussi direct. Il s'appuya sur la béquille qu'il avait récupéré, plantant son regard dans celui de la femme. Elle était de grande taille, moins que lui malgré tout, et elle ne dégageait pas cet aura si particulière des dieux, même si celle-ci était fort atténuée sur ce monde. Une créature sûrement, en clair quelqu'un d'inutile et d’inintéressant au possible.

Il se préparait donc à l'ignorer superbement lorsque son regard fut attiré par le livre qu'elle avait sous le bras, un livre dont il était incapable de lire le titre... et si elle l'avait pris, c'est qu'elle savait le déchiffrer. Il l'observa de nouveau comme un enfant qui découvre un insecte pour la première fois.


"Savez vous lire cet ouvrage ?"

Son ton était direct et autoritaire alors que son doigt pointait le livre qu'elle avait sous le bras. Un ton qui indiquait clairement qu'il exigeait une réponse claire, nette et précise...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Une rencontre dès plus particulière || Loki   Une rencontre dès plus particulière || Loki Icon_minitimeMer 8 Mai - 12:59

Loki & Brooklyn





    Il était bien évident que je n’avais pas à faire à un humain. Pourquoi étais-je si certaine de mon idée ? Parce qu’au Camp, on se connaissait tous, au moins nos prénoms et les visages étaient familiers. Les Miens étaient pour le moment cachés des Divinités et autres créatures. Ils ne devaient pas savoir que leurs propres bourreaux, ceux qui les avaient envoyés sur cette île, vivaient avec eux. Les conséquences pourraient être terribles et moi j’étais au milieu de tout cela. Seul « Zéphyr » gardait le secret de ma vraie nature. D’ailleurs, je me demandais pourquoi se taisait-il au sujet de notre présence, Qu’avait-il à y gagner ? Je ne le saurai peut-être jamais puisque les humains me surveillaient de trop pour retourner au lac. Ils pensaient mais sans preuves –fort heureusement pour moi- que je me baladais hors du Camp. Ils n’avaient pas tort, la preuve, j’étais dans le quartier « Neutre », dissimulant ma vraie identité d’humaine.

    Me faufilait dans les rayons de cette boutique qui ressemblait plus à une bibliothèque me plaisait même si mes béquilles ralentissaient mes déplacements. J’aurai cru être tranquille, sans être dérangée mais voilà qu’un homme, grand, brun, mystérieux et dont l’aura me déstabilisait venait de faire tomber mes « moyens de transport » comme je les appelais. Mes béquilles étaient précieuse s surtout à mes yeux. Il n’y avait personne sur ile pour les réparer ou m’en fabriquer de nouvelles si je les abimais. Péniblement, j’avançais vers cet inconnu, mon livre sous le bras, m’appuyant de ma main de livre sur les étagères avant d’arriver à son niveau. Même dépourvu de leur plus grande partie de leurs pouvoirs, il semblait que certains n’avaient pas perdu de leur arrogance.

    Mais ce qui m’interloqua le plus, ce fut sa question directe voir presque froide sur le livre que je tenais. Je me redressais ayant fini de récupérer une de mes béquilles que j’avais replacée au même endroit alors que la seconde était aux mains de cet individu. Mon regard alla de cet homme à mon ouvrage, perplexe devant ses mots.


    - Oui, bien sûr que oui.
    Pourquoi me posez-vous cette question ? Je peux vous aider peut-être ?
    Et j'aimerai bien récupérer ma béquille. Ce n'est pas un jouet.


    Reste calme Brook. Il ne pouvait pas savoir qui j’étais réellement et mes béquilles ne pourraient lui indiquer que j’avais pu me faire mal, me blesser. Les Divinités avaient repris une apparence humaine avec leurs faiblesses. Donc, je pouvais toujours jouer le jeu.

    - Que voulez-vous savoir au juste ? Si je crois aux légendes ou pas ?

    Mon sourire s’afficha sur mes lèvres. J’avais toujours cru aux légendes, à toutes celles qui touchaient les Dieux quelles que soient les mythologies et leurs origines. Illogique me diriez-vous en sachant que les humains ne croyaient plus en ces belles histoires, au point de punir tous ces Dieux et leur orgueils en les enfermant dans en Enfer nommait Néméïl.

    - J’aurai peut-être dû aller dans un autre quartier. Je suis à la recherche d’un livre bien particulier et nul doute que le quartier égyptien aurait pu m’aider mais avec mes béquilles, le chemin est beaucoup trop long.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Une rencontre dès plus particulière || Loki   Une rencontre dès plus particulière || Loki Icon_minitimeJeu 9 Mai - 19:04

"Et j'aimerai bien récupérer ma béquille. Ce n'est pas un jouet."

Il ne l'écoutait que distraitement. Ses questions étaient bien trop nombreuses et hors de propos, et il n'avait que faire de sa recherche d'un livre. La seule chose importante à ses yeux était qu'elle pouvait déchiffrer des ouvrages qu'il était lui -même incapable de lire, ce qui la rendait fort utile. Restait maintenant à la convaincre d'accepter de lui faire la lecture.

Il fit tourner la béquille dans sa main, faisant mine de la laisser tomber sur le sol, s'amusant de la mine angoissée de la jeune femme alors qu'il la rattrapait au vol. Ainsi donc l'objet avait une grande importance pour elle. Parfait...


"Suivez moi si vous voulez la récupérer."

Sa voix était toujours aussi froide et autoritaire. Il pivota et se dirigea vers la sortie, s'aidant de la canne pour avancer, en une grotesque parodie de la façon dont elle se déplaçait elle même. En passant devant un rayonnage il prit un ouvrage au titre évocateur, "Gylfaginning", un de ceux qu'il était capable de lire et qui devait narrer les légendes et mythes le concernant de près ou de loin. L'homme qui tenait la boutique le héla avant qu'il ne franchisse la porte de la boutique.

"Hé, c'est pas gratuit."


Il fronça un sourcil, regarda l'homme, puis le livre, puis de nouveau l'homme. Il aurait été sur Asgaard que l'impertinent aurait vite compris son erreur. Tout était dû à un prince de son rang, et s'adresser ainsi avec une telle impolitesse était passible de mort. Mais il n'était pas sur Asgaard, et il n'avait pas l'intention d'attirer l'attention, pas encore tout du moins... Il montra donc la jeune femme qui le suivait difficilement.

"Ah, oui désolé. Elle est avec moi. C'est elle qui paiera. Merci pour votre accueil."


Il gratifia le marchand d'un large sourire et quitta la boutique sans demander son reste, laissant la pauvre humaine régler tout ça. Il continua son chemin en sifflotant, et s'assit sur un banc à une centaine de mètres là et surtout suffisamment visible pour qu'elle le voit en sortant de la boutique. Il plaça la béquille près de lui, ouvrit le livre avec précaution et commença à lire, attendant que la jeune femme parvienne enfin à le rejoindre...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Une rencontre dès plus particulière || Loki   Une rencontre dès plus particulière || Loki Icon_minitimeJeu 9 Mai - 21:26

Loki & Brooklyn





    OOOOK.
    Il n’avait aucune intention de me rendre ma seconde béquille. A croire qu’il n’avait jamais vu de sa vie ce genre d’accessoire quand une personne était blessée ou handicapée. Attend ! Réfléchis deux secondes. Tu n’as pas à faire à un humain, donc les Dieux et toutes les autres Divinités et créatures ne doivent pas tout connaitre des modes de vies des humains. Je levais les yeux au plafond, me rendant compte que la conversation n’allait pas être dès plus facile. Surtout lorsqu’il me commanda d’une voix froide et autoritaire de le suivre si je voulais récupérer mon bien. Mes épaules s’affaissèrent comme si je vais de recevoir tout le poids du monde. Non mais il plaisantait là ? Pas vraiment …

    Je n’avais pas l’habitude de marcher avec une seule béquille sauf chez moi, dans un cadre plus restreint. Ce n’était pas évident pour moi de le suivre et je le perdis très vite de vue quand il sortit de la boutique. Le vendeur m’interpella pour payer la note de son ouvrage et du mien que je tenais sous mon bras de libre. Mais quel culot ce type ! Je dévisageais le vendeur avant de reprendre mon calme.


    - Vous pouvez me dire quel livre il a pris ?

    - Oui, Mademoiselle. C’est un vieil exemple de Gylfaginning. Vous connaissez ?

    - Un peu… Je sais au moins de quoi ça parle. Et je suppose que le prix est assez élevé ?

    Il ne fallait pas oublier que j’étais archéologue, spécialisée dans tout ce qui avait attrait à l’Egypte mais j’étais aussi capable d’identifier d’autres mythologies et leurs histoires tout comme les anciennes légendes. « Gylfaginning » est un recueil qui prend la forme d’un dialogue entre le roi Gylfi et trois personnages régnant sur Ásgard. Leur entretien sert de cadre à une présentation cohérente de la mythologie nordique. Ainsi j’avais donc à faire à une Divinité nordique. Qui pouvaient être aussi acerbes et aussi hautains ? Thor ? Loki ? Fenrir ? C’était les noms qui me venaient en tout premier. Je payais les deux bouquins, m’excusant du comportement de ce type, avant de sortir, à mon tour, de la boutique. J’espérai retrouver cet individu, balayant du regard les alentours avant de le trouver à quelques mètres de moi, assis sur un banc, posé tranquillement avec cette indifférence qui le caractérisait. J’inspirai un grand coup avant d’aller à sa rencontre et de m’installer à ses côtés. Il venait d’ouvrir les premières pages du livre.

    - Gylfaginning… Les hôtes de Gylfi racontent d’abord l’origine du monde, la naissance des premiers dieux et l’apparition de l’homme. Qu’est-ce que vous cherchez à travers ce livre ?

    Et si c’était un Dieu d’Asgard, il devait savoir très exactement ce qui était conté à l’intérieur. Donc ! Il n’était pas là pour que je lui fasse un résumé de Gylfaginning, et au début, mon livre l’intéressait grandement.

    - Maintenant que vous m’avez faite venir jusqu’à vous…Je peux savoir quelle idée vous avez derrière la tête. Que peut donc rechercher une Divinité nordique à travers les livres ?

    Je venais de lui avouer que je me doutais de sa nature. Il pourrait toujours tenter de deviner quelle Déesse ou autre créature pouvait se cacher derrière mon visage, je n’étais qu’une humaine. S’il savait ! S’il se doutait qui j’étais réellement …




Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Une rencontre dès plus particulière || Loki   Une rencontre dès plus particulière || Loki Icon_minitimeLun 13 Mai - 18:31

Elle l'avait rejoint plus vite qu'il ne l'avait pensé malgré sa béquille manquante, un bon point pour elle... et elle semblait connaître beaucoup de choses sur les légendes et mythologies, dont la sienne... un deuxième bon point. Finalement, cette rencontre allait peut-être s'avérer bien plus constructive que prévue. Sauf qu'elle avait vraiment une bien fâcheuse habitude... Elle était décidément bien trop bavarde et curieuse à son goût...

Les livres recèlent le savoir. Et le savoir est la plus puissante des armes...

Beaucoup l'oubliait, pensant que seule la force brute était utile. Il lui tendit le livre qu'il lisait, ouvert à une page bien précise, celle où Gylfi parlait de Loki, prince des mensonges, maître en tromperies, l'égal des Dieux nordiques. Pas vraiment le dieu que l'on souhaite croiser par hasard.


Je ne pensais pas que les gens de Midgard avait tant d'imagination en ce qui me concerne.

Il répondait ainsi à une des questions muettes de la jeune femme en révélant son identité. Il la gratifia d'un large sourire, plantant son regard clair azur dans celui de la jeune femme, regard qui passa bientôt au vert, puis au marron pour devenir sombre comme la nuit. Un petit tour d'une simplicité enfantine pour lui mais qui faisait toujours de l'effet. Cela lui évitait les présentations d'usage.

Maintenant que je me suis présenté, il serait de bon aloi que vous fassiez de même.

Son regard changea encore, le noir se répandant dans ses yeux pour couvrir la totalité de son regard. Un peu d'intimidation n'a jamais fait de mal.

N’omettez pas de préciser qui vous êtes vraiment, et abstenez vous de mentir car je pratique depuis bien trop longtemps l'art du mensonge pour me laisser berner.

Son sourire s'effaça de son visage qui devint dur et froid comme le climat de Jötunheim... Elle avait attiré l'attention de Loki... dommage...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Une rencontre dès plus particulière || Loki   Une rencontre dès plus particulière || Loki Icon_minitimeDim 19 Mai - 14:04

Loki & Brooklyn




    Je venais de rencontrer une Divinité nordique. Maintenant, il me restait à savoir à qui j’avais à faire, et connaissant cette mythologie - même si mes études en archéologie m’avaient dirigée vers celle des Egyptiens plus précisément – je devinais que l’homme présent sur ce banc ne serait pas vraiment commode. Il me tendit le fameux libre qu’il avait « emprunté » à cette boutique. Il avait choisi un chapitre bien précis qui parlait de Loki, dieu de la tromperie. Il est le fils du géant Farbauti et de Laufey. Loki est aussi le père de plusieurs créatures; le serpent Jörmungand, le loup Fenrir, et la déesse du monde des morts Hel. Ainsi donc, le voici sous sa forme humaine. Possédait-il tous ses pouvoirs ? Je ne le pensais pas d’après ce que Zéphyr m’avait racontée sur les siens. Je n’en menais pas large d’avoir un tel Dieu à mes côtés, et dire que je cherchais les traces d’Anubis … De quelles façons réagirai-je devant le Dieu des morts Egyptien une fois devant moi ? Aucune idée …

    Pour le moment, c’était Loki qui était le plus important. Je ne devrai en aucune manière dévoiler ma vraie nature d’humaine. Je en pouvais décemment mettre ne danger le Camp à cause de cette chimère que je poursuivais depuis que j’étais sur cette île. Mon regard bifurqua vers le Dieu, l’écoutant me démontrer combien les habitants de la Terre avaient toujours eu beaucoup d’imagination. Et là, se produisit l’horreur. Les pupilles du Dieu nordique changèrent de couleur pour devenir aussi sombre que les Ténèbres. Mes doigts se crispèrent sur les pages du livre. Mon cœur s’accéléra, tambourinant à une allure folle. Non, je ne céderai pas. Je ne provoquerai pas une guerre sur cette ile. Je fermais mes yeux, respirant profondément avant de les ouvrir de nouveau et de me raccrocher à ce que je savais, ce que je connaissais par cœur. Je m’inclinais respectueusement.


    - Sabah el reir, Seigneur Loki.
    Je me nomme Sealiah. Je suis ce que l’on appelle une demi-déesse d'origine égyptienne.


    Je reprenais un peu plus confiance en moi, chassant cette peur d’être confrontée à un vrai Dieu. C’était le premier que j’approchais. Le premier qui me donnait cette nausée de peur, qui faisait naitre tout au long de mon échine des frissons intenses et incontrôlables. Mais je devais jouer le jeu pour ma survie.

    - Je ne savais pas que certains d’entre - vous avaient encore des pouvoirs. J’ai perdu tous les miens au point de n’être qu’une simple humaine sur cette île sauf le pouvoir de déchiffrer les anciennes langues et les hiéroglyphes. Que voulez-vous de moi ? Le livre que vous possédez parle de vos légendes. Les miennes sont très différentes des vôtres.

    Je refermais le vieil ouvrage de Gylfaginning, le tentant au Dieu. Il avait précisé un peu plus tôt que les livres recelaient le savoir. Effectivement, j’étais d’accord avec lui sur ce point.

    - Vous pensez qu’à travers les livres qui sont sur l’île, vous trouverez la solution pour vous échapper ? N’est- ce pas ? Les humains ne sont pas assez idiots pour laisser trainer des informations de la sorte. C’est peine perdue.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une rencontre dès plus particulière || Loki   Une rencontre dès plus particulière || Loki Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre dès plus particulière || Loki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Intrigue 1 : Les Humains-