Partagez
 

 [RP commun] The sun is lost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: [RP commun] The sun is lost   [RP commun] The sun is lost - Page 3 Icon_minitimeDim 30 Juin - 13:43

Le soleil s'était caché. Aussi majestueux et proche puisse-t-il, le voilà bien monocorde et sans pouvoir que d'être caché par une planète aussi grosse que lui. Thaïs savait qu'elle n'était pas au bout de ses surprises, et sentait que cela ne prévoyait rien de bon. Même si cette histoire de divinités la dépassait encore, elle devinait aisément que ce n'était pas coutume de voir une éclipse en plein milieu de la journée, surtout à la vitesse à laquelle elle s'était affichée. La jeune femme avait ses bras posés sur une barrière, et regardait l'évènement solaire. C'était beau à voir tout de même. Mais ce qui se passa par la suite lui plaisait bien moins.

Un froid glacial vint alors tirailler ses muscles, transpercer ses os, et tirer des traits sur son visage déjà crispé. Elle croisa presque instantanément les bras et se mit à greloter. Si je ne fais rien, je finirai congeler sur place, pensa-t-elle. Elle commençait alors à marcher en direction de voix qui faisaient écho au loin. Thaïs était restée loin d'eux jusqu'ici parce que sinon elle aurait du écouter encore quelques histoires à dormir debout, comme à ses premiers jours. Depuis combien de temps était-elle ici ? Un peu moins d'un mois, sûrement. La jeune Américaine était déterminée à compter les jours, mais elle en perdait le file, mêlant ses occupations à des instants d'un ennui quasi mortel. Toute recroquevillée sur elle, elle sentit ses doigts se frigorifier, et ses lèvres étaient sûrement bleutées. Elle tomba nez à nez à un groupe de personnes. Sûrement plein de Dieux, ou autres personnes prétendant en être. Quelque visages lui étaient familiers. Dans l'immédiat, elle ne voulait pas se diriger vers eux, bien que quelques explications auraient été la bienvenue. Rien que de voir leurs expressions, Thaïs observa rapidement que les autres ne semblaient pas trop comprendre non plus ce qu'il se passait.

La température devint alors tout à fait agréable, mais les mains de Thaïs était marbrées, et presque bleues. C'en était douloureux. Thaïs grimaça et secoua ses doigts, espérant que ses doigts se réchauffent rapidement. Elle avait des crampes dans les mollets et les chevilles qui prirent un certain de s'atténuer. Demi-déesse, mon oeil, se dit-elle en ronchonnant. Quand enfin les douleurs de ses jambes s'étaient apaisés, elle entendit des mots qu'elle ne connaissait pas. Ce n'était pas que les mots, mais les phrases, le langage tout entier. La jeune femme regardait tout autour d'elle. Elle ne comprenait pas un traitre mot de ce qu'ils se disaient entre eux. Levant les yeux au ciel, elle s'exclama, à haute voix.

"Il ne manquait franchement plus que ça."

Oui, parce qu'ils ne parlaient pas français, allemand, japonais, ou autre langue où on peut se débrouiller pour se faire comprendre. Mais c'était bien du grec, de l'égyptien, du latin, et autres langues qu'elle ne voulait même pas citer. Surtout que les langues avaient du bien changer depuis les quelques millénaires où ces fameuses divinités ont existé. Thaïs avait quelques notions des langues les plus parlées au monde, pas des langues mortes. Certains écrivaient, d'autres utilisaient des signes. Bien que l'idée soit bonne, les résultats ne la convenaient pas, et ne voulait pas faire l'effort d'en faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: [RP commun] The sun is lost   [RP commun] The sun is lost - Page 3 Icon_minitimeDim 30 Juin - 19:53

J'avais proposé à Dionysos d'être porte-parole des Grecs, chose que je regrettai immédiatement. Qu'est-ce qui m'avait pris ? Je voulais me débarrasser de sa présence encombrante, qu'il s'occupe à quelque chose d'autre et me laisse en paix. Mais acheter ma tranquillité au prix de l'honneur des miens... L'alcoolique allait nous ridiculiser, évidemment. Comment pouvait-il en être autrement ? Voilà ce qui allait se passer : au mieux une honte éternelle, au pire un massacre sur la base d'un malentendu.

Une Eygptienne tentait de dessiner, accroupie à côté de Proserpine. Je jetais à peine un coup d'oeil à leurs gribouillages incompréhensibles. A les regarder par terre comme des enfants qui jouent dans le sable, je me rendais compte du ridicule de la situation. Tout cela était hautement risible. Sérieusement, des dessins ? Tous ces petits doigts qui s'agitaient sur le sol comme des fourmis... J'avais envie de les piétiner. Je ne sais pas pourquoi. Les écraser. Un bon coup de talon. Et puis quoi ! Si les mythologies ne communiquent pas, où est le problème ? Chacun vivrait sa vie dans son Quartier.

Il fallait bien ouvrir les yeux ! J'étais pour une alliance, ou plutôt : j'étais pour la paix. Il était inutile de se chamailler entre les mythologies, nous n'avions pas besoin de cela. Mais ce n'était pas moi qui embrasserai tous les dieux en signe d'amitié. Il suffisait de se supporter. Faire le serment de ne pas entrer en guerre. Mais nous n'avions pas besoin d'être plus que des alliés. Chacun à sa place. Pas de relation, et pas de conflit. C'est lorsque que nous commençons à créer des liens que les problèmes apparaissent. Si seulement tout le monde pouvait vivre comme moi, chassant dans les montagnes, et respectant la nature ! Une vie solitaire et paisible ! Nous ne nous serions même pas rendus compte du problème de langage.

Un autre dieu entra en scène. Egyptien. Une aura calme et sereine se dégageait de lui. Voilà un homme de confiance, responsable ! Pas comme notre crétin de Dionysos. Pourquoi lui avais-je dis de nous représenter ? Regardez-le ! On dirait un insecte face au chef égyptien (ce ne pouvait qu'être un chef, je sentais un pouvoir imposant en lui). L'étranger commença à faire des gestes étranges. Il tentait de communiquer en langue des signes. Je soupirais. Ce genre de choses n'était vraiment pas pour moi. On en aurait pour des heures. L'Egyptien avait l'air sérieux, mais je ne voyais vraiment pas où il voulait en venir. Il faisait des ronds, des carrés, des formes dans tous les sens. Je commençais à perdre patience.

Et... Le comble ! Dionysos faisait semblant de comprendre, et il en vint même à répondre. Par Zeus ! Il était hors de question que l'honneur des Grecs soit entre les mains de cet ivrogne. S'il nous faisait dire n'importe quoi... Ah, Apollon, où es-tu ?


"Bon, vous avez quelque chose à rajouter à ça ? Parce qu’on risque de rester un bon moment coincé ici si vous faites pas un effort…"

Je ne peux exprimer la rage, la colère, la furie qui m'animaient à cet instant... Ah ! En plus d'être idiot, il se devait d'être présomptueux ! "Si vous ne faites pas un effort." Pour qui se prenait-il ? Comme si c'était de notre faute ! Que voulait-il de nous ?
Perséphone acheva de me démoraliser totalement. Elle s'était fait avoir par le spectacle de notre violeur national. Elle semblait même sincrèrement impressionnée. Je fulminais.


"Si tu n'es pas content de ton rôle, sache que personne ne te force ! Comme si nous ne faisions pas d'effort ! De qui te moques-tu, dieu alcoolique ? Si tu savais les efforts incroyables que je fais actuellement pour ne pas t'égorger !"

Malgré la vivacité de mes propos, je réussis à contenir ma rage : je n'avais pas hurlé, je ne lui avais pas sauté au cou. Non, je n'avais fait que répondre à sa question, chuchotant furieusement à son oreille - pour ne pas que les autres mythologies s'aperçoivent des conflits au sein de notre famille et profitent de nos failles.

Ma décision était prise. Je laissais deux minutes à Dionysos pour trouver un accord, un compromis, une promesse, que sais-je. Le délai passé, nous passerions à
ma méthode. Il y a un temps pour la diplomatie, et un temps pour l'action. Les solutions concrètes. Oh, non, pas forcément la violence ! Seulement des négociations plus rapides. J'avais des arguments autrement plus efficaces que la langue des signes.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: [RP commun] The sun is lost   [RP commun] The sun is lost - Page 3 Icon_minitimeLun 1 Juil - 11:45

Cette semaine était décidément invivable... Les épreuves n'en finissaient plus d'affaiblir Azelle. Tout d'abord, une éclipse avait eu lieu, plongeant Némeil dans l'obscurité la plus totale. Alors que la jeune Harpie s'était assoupie dans sa chambre, elle avait entendu ses divins parents se mettre à paniquer. Se levant d'un bond et craignant le pire, elle s'était penchée à sa fenêtre pour constater la noirceur du monde qui l'entourait à présent.

Ce n'est pas que les ténèbres la dérangeait, après tout les Harpies passaient de longs moments aux enfers avant l'exil... Mais la, elle sentait que la situation n'avait rien de normal. Elle soupira : comme si la vie n'était pas assez difficile à supporter depuis qu'ils avaient tous atterri la, il fallait que "quelque chose" d'encore inconnu fasse des siennes et rende les choses encore plus compliquées ! Mais ce n'était pas tout ; la situation était peu à peu redevenue normal, pour dégénérer à nouveau avec une rapidité effrayante.

Les températures chutèrent, ce qui était beaucoup moins drôle. La jeune Harpie rejoignit ses parents dans le salon, grelottant dans ses vêtements d'été. Sa mère l'enveloppa dans une couverture et une discussion eu lieu entre elle et sa famille. Que pouvait-il bien se passer...? Et pourquoi ?
Azelle avait beau tenter de se réchauffer, rien y faisait. Qu'est ce qu'elle pouvait regretter ses plumes, dans un moment pareil !

Les heures passèrent, de pire en pire.
Quand soudain, sans explication rationnelle, tout redevint calme. La température se réchauffa. Quelque chose était en train de jouer avec leurs nerfs... Bien qu'Azelle fut immédiatement soulagée, ses parents ne comptèrent pas en rester la. Ils lui ordonnèrent de sortir dehors et de tenter d'aller trouver réponse auprès des autres Dieux. Elle fulmina de devoir mettre les pieds à l'extérieur dans des conditions aussi instables... Elle, une enfant, qui plus est ! Mais ne préférant pas attiser la colère de ses géniteurs, elle s'habilla rapidement avec une jupe bleu et blanche à dentelle et un haut court dans les mêmes tons que sa jupe.

Elle sortit en soupirant, jurant de s'acquitter de son devoir rapidement pour pouvoir retrouver son foyer au plus vite. Elle traversa les quartiers avec la surprise de les trouver étrangement vides... OU tout le monde pouvait il bien être passés ? C'est en arrivant aux Quartier Neutre qu'elle entendit un brouhaha. Visiblement, elle était sur la bonne voie. Elle plissa les yeux en apercevant des silhouettes; ça y est, elle les voyaient, un grand nombre de personnes étaient sur la plaine.
Elle rejoignit tout ce petit monde en courant et ralentit en se rendant compte que de grands Dieux et Déesses de toutes les mythologies étaient la...

Elle se sentit intimidée et rougit légèrement d'avance, mais elle contra ce sentiment mentalement. Ce n'était pas parce qu'elle n'était qu'une jeune Harpie qu'elle devait se sentir mal à l'aise. Après tout, elles étaient des créatures terribles, avant... Elle pouvait légitimement se mêler à tout ce beau monde. Elle pris une grande inspiration et entra dans la petite foule. L'incompréhension semblait régner, des Déesses étaient au sol en train de faire des sortes de dessins, d'autres rageaient dans leurs coins.

Que se passe t-il encore...? se demanda Azelle en se glissant entre les êtres qui étaient présents. Il fallait absolument qu'elle s'adresse à quelqu'un pour comprendre cette situation. Mais qui?

Elle regarda autour d'elle un long moment avant d'apercevoir une Déesse avec un arc... Elle était assez cultivée pour savoir à qui elle avait affaire. Enfin presque. Était ce Diane, dont elle avait particulièrement entendue parler car elle faisait partie également de la mythologie Romaine, ou était-ce Artemis, de la mythologie Grecque ? Elle haussa les épaules : tant pis, elle verrait bien en lui parlant. Elle s'approcha alors avec une boule d'appréhension au ventre, et posa ses doigts sur le bras de la Déesse pour attirer son attention. Puis, elle les retira en demandant :

-Excusez moi, mais pouvez vous me renseigner sur ce qui est en train de se passer ? Je suis une Harpie Romaine et je...

Elle s'arrêta de parler en constatant qu'elle parlait Romain. Mais pourquoi?! Comment allait elle se faire comprendre, si la Déesse en face d'elle était Artémis et non Diane ? Et à en juger au visage que faisait la Déesse, il était fort possible qu'elle n'est pas compris un seul mot. Elle fit alors le lien avec la scène étrange qui se déroulait sous ses yeux... Personne ne se comprenait. C'était terrible. Azelle adressa un regard désolé à la Déesse en face d'elle, et chercha du regard un de ses semblables Romains...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: [RP commun] The sun is lost   [RP commun] The sun is lost - Page 3 Icon_minitimeMar 2 Juil - 20:00

Maât s’évertuait à essayer de se faire comprendre. La situation s’empirait au fur et a mesure des minutes s’écoulant. La température baissait de plus en plus vite et les demi-dieux commençaient à réellement souffrir de ce manque de chaleur. Les dieux eux semblaient plus résistant. Quoi qu’a force elle-même sentait le froid transpercer ses vêtements et la fine couche de son épiderme. Après tout elle était habituée à la chaleur désertique de l’Egypte.
Les dieux commençaient à s’énerver et a s’agacer de ne pouvoir communiquer. Lorsqu’une main se fit sentir sur son épaule. Une main chaude dont la pression lui était familière. Elle se leva et se retourna et vit son ami et protégé Osiris.
Elle était si heureuse de le retrouver, dommage que ce fusse dans de telles conditions.
La plume le serra contre elle doucement avant de réponse à ce qu’il avait dit.

« Tu as raison, c’est trop long pour se faire comprendre et ça s’empire de plus en plus entre les dieux de tous horizons. »

Son protégé se mit alors à essayer de communiquer avec le langage des signes. Il attira l’attention de Dionysos. Pour une fois il semblait sérieux et prêt à aider. En même temps cela était préférable en vue de la situation.
Il semblait comprendre ce que disait Osiris et traça sur le sol quelque chose qui pouvait représenter … Râ ? L’œil au-dessus de tout était la représentation habituelle du dieu souverain d’Egypte, de son père …
Non ce n’était pas ça elle dit a Osiris :

« Même si c’est une représentation que l’on utilise, ici je suis sure qu’il signifie une entité au-dessus de tout. Quelque chose et non pas quelqu’un qui décide de tout ce qui se passe. Je me demande comment cette « chose » pourrait bien être stoppée. Enfin, si on suit cette logique évidement. »

Maât constatait que près de Dionysos se tenait une déesse qui semblait s’impatienter. Elle dégageait quelque chose de sauvage.
L’égyptienne essaya de capter son regard pour lui montrer qu’elle et le peuple égyptien n’avais aucune intentions belliqueuse envers elle et son peuple. Mais ce n’était pas chose aisée.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: [RP commun] The sun is lost   [RP commun] The sun is lost - Page 3 Icon_minitimeMer 3 Juil - 14:14