Partagez
 

 "Pleurer ne rend pas faible" ft Nausicaa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Proserpine
Proserpine Messages : 303
Age : 24
Date d'inscription : 15/03/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Romaine
Pouvoirs:
MessageSujet: "Pleurer ne rend pas faible" ft Nausicaa   "Pleurer ne rend pas faible" ft Nausicaa Icon_minitimeMer 1 Jan - 19:12

La nuit était tombée depuis longtemps maintenant et la Déesse se promenait dans les rues. Elle aimait trouver des proies le soir mais aujourd'hui, elle ne voulait pas de cela. Elle voulait simplement se balader et admirer le clair de lune. Soudain la porte d'un restaurant s'ouvrit. Elle ne vit pas qui en sortit mais quand les deux personnes s'arrêtèrent pour s'embrasser amoureusement, elle sentit son coeur se serrer. Elle pensa alors à son mari qui déprimait de ne plus avoir de mort et d'avoir perdu leur chien de garde. Elle soupira de tristesse, pourquoi n'avait-elle pas le droit à tout ça elle aussi? Beaucoup de monde ne l'aimait pas, ne la comprenait pas, mais personne ne faisait l'effort de la comprendre. C'était comme si elle était seule au monde. Elle ne l'a jamais expliqué à Sekhmet tout simplement parce qu'elles ne parlent jamais de ça. Le couple s'éloigna et elle sentit sa gorge se nouer. C'était une sensation étrange, comme quelqu'un tentait de te tuer en t'étranglant. Proserpine sentit alors ses yeux s'humidifié et en regardant autour d'elle, elle se sentit de plus en plus oppressée. Courant à en perdre haleine, elle se dirigea sans le savoir vers les ruines scandinaves. Peu de personne venait par ici et quand elle réalisa ou elle était, elle s'assit sur le sol et regarda les étoiles.

-Pourquoi personnes ne cherche à me comprendre réellement aussi? C'est tellement facile de critiquer sans connaître. L'amour n'existe pas, c'est juste une illusion créer par je ne sais qu'elle hormone et qui nous fait croire que nous sommes amoureux. Ca ne peut être que ça, sinon, comme cela se ferait-il que mon époux préfère ses morts à moi?

Elle soupira et regarda sa robe blanche, mettant ses formes généreuses en avant. La Déesse des Saisons était mal en point mais ça, personnes ne le sauraient, une fois partit d'ici, elle remettrait son masque de froideur et de luxure. Tout n'est que masque entre les dieux. On étale manteau de peau sur manteau de peau et un jour on se rend compte que l'on arrive plus à dissocier le vrai soi du nouveau.

-Est-ce qu'un jour quelqu'un me connaîtra vraiment?


Dernière édition par Proserpine le Mar 7 Jan - 21:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nausicaa
Nausicaa Messages : 40
Date d'inscription : 26/12/2013
MessageSujet: Re: "Pleurer ne rend pas faible" ft Nausicaa   "Pleurer ne rend pas faible" ft Nausicaa Icon_minitimeVen 3 Jan - 13:51

Pleurer ne rend pas faible
Megara & Nausicaa

   
Autre chose à dire ?

   

   
La nuit est tombée, mais je suis toujours dehors en train de réfléchir. Bien des choses se bousculent dans mon esprit depuis ma rencontre avec Thor. J'ai tellement envie de savoir pourquoi j'ai eu cette impression de déjà vu en présence du dieu scandinave. Malheureusement, j'ai beau me triturer l'esprit ma mémoire refuse encore et encore d'enlever le voile qui recouvre se souvenir.
Je grommelle et balance une pierre plus loin énervé. J'en ai franchement marre de ne pas me souvenir. Si au moins je me souvenais de la raison qui fait qu'aujourd'hui je suis agoraphobe. Peut-être que si je le savais, je serai en mesure de contrôler ma peur. Je soupire et fond en larme, j'ai besoin de me souvenir.
Je m'apprête à lancer une autre pierre quand soudain j'entends que quelqu'un vient. Je cours me cacher derrière un amas de ruines. Je tremble, espérant que la personne qui vient d'arriver ne m'a pas vu. Je respire à peine. Et j'attends, espérant que cette personne parte vite. Ou que j'ai vite une occasion de partir sans que je sois vue.
Je jette un coup d'oeil. Je me fige alors, cette femme me dit quelque chose. Un souvenir très lointain et bien enfui. Un souvenir empli de joie. Je gémis et me tiens la tête. Cette faille dans le voile de ma mémoire vient de me provoquer une migraine. Je m'assieds un instant et tremble. Ai-je rêvé. Non, je n'ai pas rêvé : une bride de ma mémoire m'est revenue. Juste un tout petit bout, mais c'était tellement agréable. Et c'est grâce à cette femme. Je dois aller la voir.
Je me lève et m'approche doucement. Mon coeur bat la chamade tellement j'ai peur. C'est alors que je vois ses larmes et que j'entends ses paroles. Je la regarde avec tendresse. Je comprends tellement ce qu'elle ressent, même si ma solitude est due à autre chose. Je m'arrête à quelques mètres d'elle et la contemple : elle est d'une beauté à couper le souffle. Mais sa tristesse vient assombrir ce merveilleux tableau.

-Il ne faut pas pleurer... Ça ne sert à rien mademoiselle... mais...euh...


Je ne sais plus quoi dire. J'ai peur de l'énerver. Je n'ai pas l'habitude de parler comme ça à un être à forme humaine. À vrai dire c'est la première fois en trois mois que j'approche quelqu'un de mon plein gré. Je la regarde avec tendresse et rougis de honte. Je cherche quelque chose pour continuer. Pour qu'elle arrête de pleurer, mais rien ne me vient. Cependant, je décide de continuer, même si je risque de dire de grosses bêtises.

-Vous savez, il suffit parfois de regarder autour de soi pour trouver quelqu'un pour vous écouter...euh...


Je réfléchis un moment avant de poursuivre. Je me rapproche encore un peu plus et lui souris timidement. J'ai quand même terriblement peur d'elle, mais c'est quand même moindre comparé aux autres personnes rencontrés jusqu'ici. Je prends une profonde inspiration et continue.

-Si vous le voulez je peux ...être... cette oreille attentive...


Je rougis doucement et baisse les yeux. J'ai peut-être fait une bêtise en faisant cette proposition, mais je suis très sincère. Je veux bien être l'épaule sur laquelle elle pourra pleurer ou rire. Une compagne de solitude en quelque sorte.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Proserpine
Proserpine Messages : 303
Age : 24
Date d'inscription : 15/03/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Romaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: "Pleurer ne rend pas faible" ft Nausicaa   "Pleurer ne rend pas faible" ft Nausicaa Icon_minitimeMar 7 Jan - 22:07

La Reine de l'Enfer n'avais jamais vraiment pleuré face aux autres. Ni vraiment pleuré tout court, elle savait se maîtriser, elle n'avait pas le choix. Pour elle, c'était d'abord la maîtrise même si elle avait une boule dans la gorge et les larmes aux yeux. Pourtant aujourd'hui, c'était sortis et ça ne s'arrêtait pas. Alors quand elle entendit un bruit derrière elle. Elle eut beau essuyer son visage, rien à faire, elle n'arrivait pas à arrêter les larmes. La voix se mit à lui parler et la déesse ne s'attendait pas à ça. Ses pas l'avaient menés dans un endroit presque désertique et voilà qu'elle rencontrait quelqu'un. Pourquoi cela lui arrivait-il à ce moment-là?
D'un nouveau geste rapide, elle tenta d'essuyer les larmes qui coulaient de ses yeux mais ces perles salées n'en finissaient pas de tomber. C'était comme si la déesse avait accumulé trop de sentiment en elle et qu'en ce jour, c'était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase. La personne continua de parler et la déesse se retourna lentement vers celle-ci, désireuse connaître qui lui parler ainsi sans la juger. Belle voilà comment elle la qualifierait. Elle avait un peu quelque chose qui la rendait très belle. Sa voix était d'ailleurs très reposante, elle ne la regardait pas de haut comme de nombreuses personnes. Et ça, Proserpine l'en remercia en décidant de lui parler comme à une amie, en restant calme et en décidant de s'ouvrir un peu. De dire sa vérité.

-Tu as surement raison, mais il se trouve que personne ne veut m'écouter. Je ne suis pas très populaire pour mes discours.

Mais la suite des paroles de la jeune femme l'en étonna davantage. Elle voulait bien l'écouter? Elle qui était tout sauf aimer des autres? La Déesse des Saisons se mit alors à espérer. Peut-être pourrait-elle enfin avoir quelqu'un avec qui parler?

-Je m'appelle Proserpine, je suis la Déesse des Saisons, Reine des Enfers et épouse de Pluton Dieux des Enfers. Qui es-tu, étrange jeune fille? C'est la première fois que je rencontre quelqu'un comme toi. Pour ta proposition, je préfère te dire une chose cruciale sur moi avant que tu ne prennes ta décision de rester mon amie.

Proserpine eut peur pour la première fois depuis longtemps. Elle prit une profonde respiration et ouvrit la bouche, laissant tomber la pierre.

-Ici tout le monde me connaît pour une chose, mon corps, je suis une femme que l'on connaît pour la luxure. Je suis mariée mais infidèle mais le problème c'est qu'ils m'ont tous jugé sans réellement savoir pourquoi j'étais comme cela ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Pleurer ne rend pas faible" ft Nausicaa   "Pleurer ne rend pas faible" ft Nausicaa Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

"Pleurer ne rend pas faible" ft Nausicaa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Avant la reconstruction-