Partagez
 

 Remords futiles [Pv: Tyr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Remords futiles [Pv: Tyr]   Remords futiles [Pv: Tyr] Icon_minitimeDim 5 Jan - 20:55

Thrùd s'était offerte une petite journée dans la nature comme elle en faisait souvent. Et maintenant, alors que le soleil se couchait, elle commençait à avoir une sévère fringale. Évidemment, elle avait eu beau passer la journée à regarder les animaux qu'elle avait habité s'alimenter, son vrai corps, lui n'était absolument pas nourrit. D'ailleurs, elle s'en rendait compte au vu de la perte de graisse et de muscles dont elle était victime: elle ne se nourrissait plus assez. La valkyrie trouvait incroyable qu'elle soit suffisamment captivé par quelque chose pour oublier de s'entretenir.
Mais sitôt qu'elle avait fait retomber les manches de sa tunique sur ses poignets pas encore osseux, mais déjà bien plus maigres, Thrùd oubliait totalement qu'elle devait cesser de se négliger pour aussitôt entrer dans la tête du dauphin qui passait près de la rive à ce moment là, ou bien du lièvre qui filait dans les hautes herbes. Elle n'était pas prudente elle se rendait bien compte: n'importe qui ou n'importe quoi pouvait lui tomber dessus dans ses moments d'absence, quand son âme voyait par les yeux d'un renard ou d'un mulot, mais que son corps gisait au sol sous un arbre.
Mais en même temps, se disait-elle, elle avait Sigr pour la protéger. Et sans plus essayer d'être raisonnable, elle partait dans la tête du cheval qui passait sur le chemin mené par la bride par son cavalier. Il n'empêchait qu'une semaine après son dernier vrai repas, Thrùd avait sacrément faim. Elle se mit donc en quête d'un lapin: rôti à la broche et mangé saignant, sans assaisonnement, à la dure assise par terre dans la neige, ce n'était pas loin d'être son plat préféré et c'était très facile à faire.
Pour ce faire, la valkyrie entrait quelques instants dans la tête de sa monture. Les effluves qui arrivaient constamment au nez du grand loup lui permettait de trouver facilement une piste. C'était alors d'une déconcertante facilité de trouver un lièvre ou un lapin et de le percer d'une flèche. Cette fois ne fit pas exception: elle tomba rapidement sur un levraut du printemps précédent. Bien à l'abri dans ses buissons, Thrùd se mit en joue, visa et... le reconnu.
Oui, ce matin même, elle avait partagé l'esprit de ce rongeur. Elle le reconnaissait à la forme bizarre qu'avait une de ses oreilles. Elle savait qu'il avait du mal à entendre de ce coté là, car elle avait utilisé ces même oreilles ce jour même. C'était trop tard pour l'épargner, sa flèche était partie.

"Pardonne-moi..." murmura-t-elle après s'être approché et avoir soulevé le petit corps encore chaud du lièvre.

***

Thrùd l'avait mangé. De toute façon il était mort, non? Il n’empêchait qu'elle se sentait mal. Elle n'avait pas juste englouti un petit paquet de chair morte, elle avait dévoré un être qui avait été vivant, qui avait été quelqu'un, qui avait eu peur, mal, froid, mais qui avait aussi dû être heureux à sa manière. La valkyrie se sentait stupide. Elle était inondée de remords par l'idée d'avoir tué un lièvre alors qu'elle avait tué des centaines de personnes dans son existence c'était ridicule.
Finalement, elle avait décidé de rentrer chez elle se coucher. A pied, en quittant les grands espaces sauvages en passant par le parc de Valhöll.
Il faisait déjà sombre et Thrùd avançait à pied, suivie par Sigr dans les allées désertes du parc. Son repas lui restait sur l'estomac, elle se sentait lourde.
Proche de la sortie, elle fini par se laisser tomber sur un banc, déséspérée.
Revenir en haut Aller en bas
Tyr
Tyr Messages : 36
Date d'inscription : 28/12/2013
Localisation : Quartier Nordique

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Remords futiles [Pv: Tyr]   Remords futiles [Pv: Tyr] Icon_minitimeDim 19 Jan - 22:42

La journée semblait banale, habituelle pour Tyr. Il avait décider de sortir un peu prendre l'air, seul, afin de se ressourcer. Depuis l'exil, il avait eu tendance à s'en vouloir. A avoir des remords contre lui même car il n'avait pas vu venir cet exil, lui qui arrivait toujours a prévoir les coups de ses ennemis. Aussi, il appréciait se promener dans le parc de Valhöll. C'était pour lui un endroit reposant, calme. Tyr était un être calme, posé et très réfléchi, ce lieu était donc à son image. Un lieu paisible ou il était agréable de s'asseoir sur un banc, au milieu de la nature, et de réfléchir.
Marchant tranquillement il parcourait le parc, son regard azur se posant sur le paysage l'environnent. Il ne pensait à rien, si ce n'est au bien fait que lui prodiguait ce calme. L'arrivée sur Némeil n'avait pas été qu'un choc psychologique pour le dieu de la guerre, elle avait aussi été un choc physique. Qui avait tendance à lui faire ressentir une certaine douleur par moment. Une cicatrice brillante, bleuté, on aurait pu dire divine, figée sur son omoplate gauche. Il n'avait pas su expliqué comment cela était arrivé mais ce qui était sur, c'est que désormais, il avait une réelle faiblesse, ce qui n'aidait pas à s'acclimater à ce nouvel environnement. Cependant, il tenait à garder ça secret. Il n'avait aucune envie que ses ennemis découvrent cette faiblesse, bien qu'il serait très dur de l'atteindre. Par ailleurs, n'ayant aucune compagnes, voir aventures, personnes n'était au courant, personne n'avait encore vu son dos nu et il y faisait très attention. Lui qui pourtant n'éprouvait aucune gêne avant, lorsqu'il s'entrainait, a être torse nu, c'était devenu quelque chose d'impensable désormais. Peut être que cela finirait par passé, qu'il saurait être plus méfiant, bien que ses pouvoirs lui permettaient d'être intouchables, il n'était pas très à l'aise avec le fait de montrer cette cicatrice. Pour le moment, aucune douleur à déclarer, il continuait de marcher tranquillement. Personne à l'horizon, si ce n'était quelques animaux par ci par là, apparaissant dans son champs de vision au fur et à mesure qu'il avançait. 

Cependant, s'approchant du banc où il avait prit l'habitude de s'asseoir et de contempler le paysage en réfléchissant, un évènement inattendu avait fait son apparition. Un évènement féminin plus précisément. Même de loin, Tyr reconnue très bien la jeune femme, il s'agissait de la fille de Thor, Thrùd. Toutefois, tout ne semblait pas normal, ou disons aller pour le mieux. Le dieu de la guerre entreprit alors de s'approcher. La jeune femme tourna le regard vers lui tandis qu'il arrivait à sa hauteur. Elle semblait désemparée. Tyr fit aussi une autre constatation, elle semblait particulièrement faible physiquement. Il fallait dire que l'acclimatation à Némeil n'était pas simple. Les dieux avaient du ré-apprendre à vivre, s'alimenter, subvenir à leur besoin. Ce n'était plus aussi simple qu'avant.
Prenant place à côté d'elle doucement, il tourna son regard vers elle.

Je t'ai rarement vu dans un tel état. Que s'est-il passé Thrùd ?


La voix était calme et posé. Tyr n'était pas quelqu'un de nerveux ou encore d'impulsif. Son ton avait souvent tendance à apaisé ses interlocuteurs. Sauf bien sur lorsqu'il s'agissait de débat de guerre. Dans ces cas là, le scandinave était complètement différent et bien plus effrayant.


Remords futiles [Pv: Tyr] Tefx
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Remords futiles [Pv: Tyr]   Remords futiles [Pv: Tyr] Icon_minitimeVen 24 Jan - 19:32

Des pas dans la neige firent lever la tête à Sigr. Du coin de l’œil, Thrùd perçu le mouvement. Qu'importe, elle ne lèverait pas la tête: moins elle verrait de divine face de gland mieux elle se porterait. Mais les crissements dans la poudreuse se rapprochaient et elle fut bientôt obligée de lever la tête, ne serait-ce que pour envoyer l'importun courir dans le quartier grec à poil pour voir si il tentait les dieux locaux à l'orientation sexuelle douteuse. La valkyrie fini par jeter un regard morne à son visiteur. Elle cligna des yeux une ou deux fois, le temps de reconnaitre le dieu dans l'obscurité crépusculaire. Tyr. Elle allait prendre son inspiration pour l'envoyer se faire mettre, mais il parla avant elle, tout en s'installant sur le banc
Il avait une voix grave et douce, assez apaisante, qui lui passa l'envie de l'agonir d'injures et de le chasser à coups de pieds. Thrùd était fatiguée, très fatiguée, un peu à la manière de l'intense lassitude morale qui l'avait envahie à l'issue de la fête entre les panthéons qu'elle avait quitté avant la fin. Cet état ne l'avait plus tout à fait quitté depuis, elle était toujours à mis chemin entre la mélancolie et l'épuisement, sans savoir exactement ce qui lui arrivait. Le temps où elle dissimulait ses nouvelles faiblesses sous une agressivité et une violence excessive, même pour elle, était fini. La digue céda, celle sous laquelle elle cachait ses émotions trop honteuses, ses fragilités trop ridicules.

"Je ne sais plus qui je suis, je ne sais plus ce que je suis." mugit-elle sans préambules, une ébauche de sanglot dans la voix. "Je n'arrive plus à tuer, mais l'appel du sang résonne toujours à mes oreilles. Je ne peux plus me nourrir d'un lièvre sans me traiter de meurtrière! Est-ce que je suis au moins toujours capable de tuer un homme? Je n'en sais rien. Je ne sais pas si je suis en mesure de faire ce pour quoi j'ai été conçue et élever."

Thrùd renifla bruyamment et s'essuya les yeux d'un revers de la manche, les yeux braqués droit devant elle pour ne pas montrer ses larmes au dieu. Elle pleurait! Depuis quand était-elle redevenue assez faible pour chouiner en publique? Cette idée la déprima tant que l'eau de ses yeux se mit à couler deux fois plus fort, si bien qu'elle se recroquevilla sur elle même pour se protéger des regards.
Revenir en haut Aller en bas
Tyr
Tyr Messages : 36
Date d'inscription : 28/12/2013
Localisation : Quartier Nordique

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Remords futiles [Pv: Tyr]   Remords futiles [Pv: Tyr] Icon_minitimeMar 4 Fév - 22:15

On ne pouvait pas dire que le dieu de la guerre était la personne la plus apte à se montrer chaleureux. Il était plutôt de nature froide et solitaire. Cependant Némeil forçait le contact. Il était bien obligé de se montrer davantage ouvert aux autres. Disons que même si il s'était fait des ennemis, on n'est pas dieu de la guerre pour rien, il s'était créée une mission : celle de veiller sur ceux de son peuple. Après tout désormais, même si les pouvoirs étaient encore présents, tous les dieux étaient mélangés. Certains vivaient cela mieux que d'autres. Odin étant absent pour le moment, Tyr restait le scandinave le plus puissant. Aussi, son instinct de justice avait prit le dessus et pour lui, la principale justice c'était que son peuple ne souffre pas. Même si lui même n'était pas la personne la plus en phase avec elle même, il avait apprit à vivre ici. 
Ayant toujours porter Thrùd en estime de part son courage, il n'aimait guère la voir ainsi. Il savait que quelque chose n'allait pas. Alors il s'était adresser à elle, faisant un effort pour ne pas trop faire ressortir son côté froid. Chose qui n'était pas des plus aisé. Puis la jeune femme avait répliqué et c'est là qu'il avait vraiment senti sa détresse, qu'il vit ses sanglots. Fronçant les sourcils il l'écouta avec attention avant de répliquer.

Je comprend parfaitement ta détresse. Beaucoup des nôtres ont été troublé par cet exil, cela n'a... Pas faciliter les choses.


Elle ne souhaitait pas le regarder dans les yeux. Chose compréhensible. Il avait parfaitement comprit que pour une guerrière telle que Thrùd, admettre ainsi ses faiblesses n'était pas facile. Elle se mettait a pleurer plus fort et Tyr posa une main rassurante sur l'épaule de la jeune femme.


Je sais que tu vas réussir à surpasser tout cela. Tu es une des femmes les plus courageuse que je connaisse. Mais avant cela tu as besoin de reprendre des forces. Accepterais tu de me suivre ? J'ai de quoi manger correctement chez moi.


Il devait admettre qu'il n'était pas très en phase avec l'idée de recevoir chez lui. Depuis l'exil sa demeure était devenue un peu son repaire, l'endroit où il savait qu'il ne serait pas déranger, où il pouvait se terrer si cela lui chantait. Cependant, il avait peu de moyen, il savait que ce serait plus difficile de prendre soin de son peuple au vu de ses moyens actuels. Aussi il s'était résolue a ouvrir enfin la porte de chez lui, si cela était pour la bonne cause.


Remords futiles [Pv: Tyr] Tefx


Dernière édition par Tyr le Mer 19 Mar - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Remords futiles [Pv: Tyr]   Remords futiles [Pv: Tyr] Icon_minitimeDim 9 Fév - 9:24

Où étaient les autres valkyries pour l'aider et la soutenir? Elles étaient une sororité non? Pourquoi l'avaient-elle abandonnée? Thrùd prenaient la mesure de ce vide réprimé, compressé au fond de ses soucis, maintenant que les vannes avaient lâché. C'était la première de ses angoisses et celle qu'elle avait enfouie le plus loin possible en elle pour ne pas y penser. Comme un loup loin de sa meute, elle prenait soudain la mesure de son isolement. Derrière elle, il y avait son père et... personne d'autre. Rien ne lui disait que les autres valkyries l'accepteraient encore quand elles se seraient rendu compte des doutes et des problèmes qui rongeaient son esprit comme des vers rongent le tronc d'un chêne solide au point de le faire pencher.
Tyr posa une main sur son épaule, c'était un geste rassurant, mais Thrùd le sentit à peine, plongeant de plus en plus profondément dans ses propres angoisses.
Elle se sentait comme un cheval dont les sabots auraient brisé la glace d'un lac et qui ce serait retrouvé bloqué dans l'eau glacée en se débattant vainement pour s'en extraire, mais malgré tout, les flots noirs et le poids de son harnachement l'entrainaient inexorablement vers le fond.
Sigr pressa sa grosse tête dans son giron et elle referma les bras dessus, le nez plongé dans l'odeur de fauve et de froid du pelage de son animal. Il lui sembla retrouver un semblant de rationalité et le cheval piégé de son esprit rua si violemment qu'il posa deux antérieurs sur la glace. Thrùd inspira un grand coup et trouva la force de se redresser enfin. Elle s'essuya les yeux et tenta de se recomposer un visage neutre avant de regarder Tyr à nouveau. Sa bouche avait une courbure un peu tremblante, ses yeux étaient trop humides et enflés, encore plein d'un insondable désespoir. Néanmoins, ça sauvait l'honneur envers qui la verrait de loin.

"C'est difficile pour moi de l'admettre, mais j'ai besoin d'aide. J'accepte ton invitation." répondit-elle d'une voix tremblante.

Thrùd espérait qu'il savait garder les secrets. Elle n'avait d'autres choix que de se remettre à lui: la solitude lui serait intolérable. Mais la seule chose qui lui serait encore plus insupportable serait que tout le monde soit au courant de son instant de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Tyr
Tyr Messages : 36
Date d'inscription : 28/12/2013
Localisation : Quartier Nordique

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Remords futiles [Pv: Tyr]   Remords futiles [Pv: Tyr] Icon_minitimeSam 22 Fév - 17:08

Thrùd se redressa. Il semblait que la présence de Tyr avait un bon effet sur la jeune femme. Bien qu'il n'était sur de rien, après tout elle pouvait très bien lui demander de déguerpir. Mais il aurait au moins essayé. S'essuyant le visage, Tyr l'observait, silencieux. Elle prendrait le temps qu'il faudrait pour lui répondre, il n'était pas pressé. Le visage de la jeune femme était encore marqué par sa peine, mais le dieu de la guerre sentait bien que Thrùd était en train de se reprendre et d'arrêter de pleurer. Cette dernière fini alors par la lui répondre. Il apprécia sa réponse. Il ne pouvait pas laisser la jeune femme ainsi sans rien faire. S'enfuir alors qu'il l'aurait vu dans un tel état aurait été clairement un acte de lâcheté et cela ne ressemblait en rien à Tyr. Il savait que Thor apprécierait son geste, enfin, si ce dernier apprenait ce qui était arrivé à sa fille. Connaissant la jeune femme, Tyr savait pertinemment qu'elle voudrait garder sa secret, avouer un tel moment de faiblesse serait inimaginable pour la valkyrie.

Très bien, je vais donc te conduire chez moi, tu pourras y manger correctement et te reposer aussi si tu le souhaites. L'important est que tu ailles mieux.

Se levant donc du bain, Tyr tendit la main à Thrùd afin de l'aider à se lever. Cette dernière lui donna la main et d'un geste il l'a mit sur pied. L'observant il s'assura qu'elle pourrait tenir sur pied correctement avant de prendre la direction de la large maison de pierre qu'il occupait désormais. Il lui avait été impensable de vivre dans une petite cahute. Après tout, avant cet exil il vivait dans le Palais d'Asgard, dans de magnifiques appartements. De passé de cela à un logement bien plus modeste n'avait pas été chose simple. Bien que Tyr n'était pas quelqu'un de spécialement matérialiste il s'était habitué à vivre dans un certains confort. Voilà pourquoi sa maison actuelle, toute en pierre, rappelant un côté nordique, était tout de même richement meublé. Malgré ses nombreuses sorties afin d'explorer Némeil il avait toujours plaisir à rentrer chez lui et à se poser au coin du feu, réfléchir lire, des activités plus calmes. 

Regardant le chemin puis reposant son regard son Thrùd il déclara de sa voix grave :

Allons-y.


Remords futiles [Pv: Tyr] Tefx


Dernière édition par Tyr le Mer 19 Mar - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Remords futiles [Pv: Tyr]   Remords futiles [Pv: Tyr] Icon_minitimeSam 1 Mar - 12:13

Oh bon sang, elle était ridicule. Thrùd resserra les plis de sa cape de laine grise autour de ses épaules et tenta de cesser de trembler. Ses larmes étaient désormais à nouveau soigneusement enfermées dans la petite cage qu'elle leur réservait tout au fond d'elle. Sa respiration était plus calme et plus régulière, mais elle ne doutait pas que si Tyr n'était pas arrivé, elle y serait toujours. Ne serait-ce que par dignité, elle s'était réfrénée. Cela avait été une belle crise, mais cela aurait pu être pire.
Ses tremblements s'accentuèrent à cette pensée. Ce n'était pas fini, ça pouvait recommencer à tout instant: la valkyrie en était au stade où elle ne pouvait plus repousser ses angoisses au fond d'elle pour y penser à un autre moment.

Trùd accepta la main de Tyr pour se relever. Elle tenait bien debout, ses jambes étaient un peu tremblantes, mais sûres. Elle serra doucement la main de son bienfaiteur pour lui montrer qu'elle allait bien, puis la lâcha et passa un bras en travers de l'encolure de Sigr pour rassurer le brave animal. Le regard de la valkyrie glissa vers Tyr. Elle se demanda un instant ce qui motivait une telle bienveillance, puis après avoir réfléchit un instant, déduit que c'était certainement de la gentillesse et de la solidarité ou simplement du respect pour Thor: ne pas laisser sa fille se vider de son désespoir à un endroit où tous pouvaient la voir.

"Oui..." répondit-elle quand il déclara qu'il était temps d'y aller. Elle s'engouffra dans le chemin obscurcit par le crépuscule, vers la sortie du parc. Thrùd ajouta alors d'une toute petite voix:"Merci, Tyr. Je... ça... enfin, j'y serais toujours, si tu ne t'étais pas arrêté."
Revenir en haut Aller en bas
Tyr
Tyr Messages : 36
Date d'inscription : 28/12/2013
Localisation : Quartier Nordique

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Remords futiles [Pv: Tyr]   Remords futiles [Pv: Tyr] Icon_minitimeMer 19 Mar - 22:56

Tyr était fier de lui. Thrùd c'était levée, elle était prête à partir. Il se sentait utile, utile à son peuple, utile à cette jeune femme qu'il admirait, tant pour sa beauté que pour son habileté. Mais elle n'était pas au mieux de sa forme. Il l'avait connue dans un bien meilleur état, se souvenant encore des prouesses de la  valkyrie. C'est alors qu'elle s'adressa à lui, d'une petite voix. Tandis que le duo prenait la route du manoir de Tyr, ce dernier sourit légèrement, et tout en regardant devant lui, déclara :

Avec plaisir Thrùd. Tu n'as pas à tant me remercier, tu en aurais fait de même pour moi si tu m'avais trouvé en piteux état, non ?

Le sourire sur son visage était légèrement amusé. Au vu de ses pouvoirs il avait du mal à s'imaginer affaibli, cependant tout était possible. Mais sur ce coup, le dieu Ase avait assez confiance en lui. Cependant il ne doutait nullement des compétences de Thrùd si elle avait a le sortir du pétrin. Devant eux se dessinait un paysage qui ressemblait à leur divine terre scandinave. Un frisson parcouru Tyr jusqu'à sa cicatrice, ce qui le fit tressaillir. Il préférait ne pas trop penser au passé. Il avait bien sur espoir de retrouver sa terre divine mais il valait mieux pour le moment se concentrer sur le futur et continuer d'avancer, de vivre.
Une légère brise se levant, fouettant au vent les cheveux blond du dieu et les longs cheveux ondulés de Thrùd. Il préférait la voir dans cet état, retrouvant espoir, prête à se relancer, à revivre. C'était important pour lui. Il n'avait jamais prit le temps de mieux connaitre la valkyrie. Certes ils s'étaient côtoyés, notamment dans des batailles, bien que conscient des capacités de l'autre, jamais ils n'avaient prit la peine de connaitre réellement l'autre, de savoir qui il était au fond de lui. Depuis l'exil et l'absence d'Odin, vu que Tyr tentait de prendre soin de son peuple, il avait aussi envie d'apprendre à connaitre ceux de son sang. De son sang nordique. Donc cela passait également par Thrùd. Ne sachant point trop comment aborder le sujet, il essaya très simplement.

Nous n'avons jamais vraiment prit la peine d'apprendre à nous connaitre je dois dire. Mise à part que je connais tes capacités.


Remords futiles [Pv: Tyr] Tefx
Revenir en haut Aller en bas
Thrùd
Thrùd Messages : 139
Date d'inscription : 05/04/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Demi-déesse (Valkyrie), scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Remords futiles [Pv: Tyr]   Remords futiles [Pv: Tyr] Icon_minitimeDim 23 Mar - 15:26

Aurait-elle fait la même chose pour lui? Thrùd resta pensive: rien n'était moins sûr. Il y avait plus de probabilités pour qu'elle ai passé son chemin au galop. Si elle avait du mal à faire face à ses émotions, c'était encore pire pour celles des autres! Sans aucun doute, si Tyr avait eu à faire face à une dizaine d'ennemis mieux armé, la valkyrie aurait volé à son secours. Mais si il avait eu une crise existentielle aussi soudaine qu'un arrêt cardiaque sur un banc... Plus elle y pensait, plus elle était sûre qu'elle aurait détourné les yeux sans s'arrêter. Thrùd se contenta de baisser les yeux sans répondre.

Ses jambes se faisaient de plus en plus sûres et elle lâcha Sigr au bout de quelques mètres pour marcher seule, encadré à gauche par son loup et à droite par Tyr. Le parc de Valhöll en hiver était une des plus belles choses qu'il lui ai été donné de voir, mais il n'égalait pas toutes les merveilles de Midgard et d'Asgard. Rien n'égalait dans aucune dimension les paysages de leur monde d'origine. Rien. Elle se souvenait d'une fois où elle avait fait courir Sigr jusqu'au bord d'une falaise, quelque part entre un royaume franc et germanique. Il avait bondit par dessus un rocher et c'était arrêté juste au bord du gouffre. Le soleil illuminait la vallée du Rhin et l'horizon se perdait dans tant de lumière.

Thrùd ferma un instant les yeux et l'espace d'un instant, l'air froid et l'odeur piquante de la neige furent remplacé par la riche odeur de la terre chauffée par le soleil. Elle sentait à nouveau les flancs de son loup se gonfler entre ses cuisses, le vent bouillant de l'été lui fouetter le visage et le paysage s'imprima sous ses paupières comme si elle y était à nouveau. Thrùd rouvrit les yeux avec mille difficultés quand Tyr lui parla à nouveau. C'était si difficile d'affronter la réalité. Mais elle avait tout de même quelque chose de bienveillant auquel se raccrocher et plutôt que de fixer le chemin, elle tourna la tête vers lui. C'était vrai, il ne se connaissaient pas bien.

"De même. Je ne connais de toi que ta légende. En même temps nous n'avions pas vraiment d'occasion de discuter... Avant... A la maison."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Remords futiles [Pv: Tyr]   Remords futiles [Pv: Tyr] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Remords futiles [Pv: Tyr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Avant la reconstruction-