Partagez
 

 Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos]   Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos] Icon_minitimeMer 19 Juin - 9:51

Libre/Privé ?

Un après midi découverte


Depuis quelques temps maintenant Maât s’évertuait à parcourir Néméïl de long en large afin de voir le moindre recoin. Avide de tourisme ? Pas vraiment, mais le désir de trouver une réponse, un semblant d’idée de la raison de la présence de tous les dieux ici.
Maintenant qu’elle avait passé sa période déprime, elle avait la phase « exploratrice ». Mais il valait mieux ça que passer son temps à maugréer dans les pattes de son mari.
Ce matin la déesse se leva donc aux aurores et se prépara pour une journée découverte. Habillée d’une longue robe blanche ceinturée par un ruban couleur or, elle semblait sortir d’une peinture bien de chez elle, le côté « de profil » en moins.
Maât s’était mise en tête de se promener dans le quartier grec. Depuis qu’elle avait rencontré cette nymphe grecque, la plume d’Egypte était piquée de curiosité pour ce peuple aux mœurs si différentes du sien.
 
Sa matinée passée dans l’Avenue de l’Olympe, et son repas de midi passé dans un de ces restaurants grec absolument délicieux, elle se retrouva en début d’après-midi, vagabondant dans le parc.
Maât marchait tout en pensant que tout avait été créé dans l’île pour que tout corresponde aux nationalités des différents dieux. C’était vraiment un plan d’exil à long terme qui avait été longuement réfléchit et mis en place.
Décidément les humains aimaient vraiment perdre du temps pour rien.
D’ailleurs sur l’île elle n’en avait pas croisé, enfin, elle savait qu’il y avait des demi-dieux sur l’île, mais ils n’étaient qu’à moitié humains donc pas concerné par ce plan.  
En même temps heureusement pour les humains de ne pas se trouver là, face à des dieux le cœur remplis de colère et d’incompréhension.
 
Ce fut au bord de l’eau d’un des petits étangs que la déesse s’assit, les pieds dans l’eau. Appréciant la fraicheur de celle-ci. Une petite pause post-repas était décidément une très bonne idée.
Quelques couples marchaient main dans la main, d’autres plus sportifs, courraient seul ou en groupe. La vie ici était d’un banal, comme si ils n’étaient pas des dieux, comme si tout le monde semblait oublier qu’à la base ils avaient un but, une mission. Ici sur cette ile plus rien n’avait de sens.

Le cœur de l’égyptienne se serra et quelques larmes coulèrent sur ses joues. Elle les essuya d’un revers de main, plus de larmes, plus de déprime, elle se l’était promis !


Spoiler:
 

Créditsimage 1 : créateur | image 2 : créateur
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos]   Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos] Icon_minitimeJeu 20 Juin - 15:41



un après-midi décuverte

_______________________________________________
PV. Maât & Dionysos



Un quartier tout de blanc vêtu. D'immenses bâtisses entourés de statues presque aussi grandes qu'elles sinon plus. Et le tout pointé de quelques couleurs vives par des fleurs disposées ici et là. Un coin quasi paradisiaque, des endroits qu'on n'aurait jamais pensé que ça existerait sur Terre. Et pourtant. Quoique Thaïs ne savait pas vraiment si elle se trouvait encore sur la planète bleue, ou si elle rêvait. Elle cherchait, à l'entrée de la ville, si celle-ci avait un nom quelconque, mais elle ne trouva aucun panneau l'indiquant, ou aucune autre flèche directionnelle montrant celles qui se trouvaient à proximité. Un peu comme si l'on voulait conserver un certain mystère, et que ça ne soit jamais trouvé. Ne voulant pas insisté davantage, Thaïs continuait sa marche, assez lentement, en regardant les moindres détails des maisons et autres bâtiments qui l'entouraient. C'était presque dépourvu de modernité, rappelant quelque peu des rues d'antan, et Thaïs y éprouvait un certain malaise. Comme si c'était un monde à part, et qu'elle n'avait rien à faire ici.

Néanmoins, malgré toute cette étrangeté, Thaïs se sentait un peu comme chez elle. Elle continuait sa promenade, sans savoir où allait. De toute façon, depuis son réveil, il ne se passe que des choses bizarres. Elle se réveilla au milieu de nulle part, et peu de temps ensuite, on lui dit qu'elle était une demi-déesse. Thaïs ne trouvait pas qu'elle avait franchement la dégaine d'une divinité. Mais ce dénommé Jan lui avait dit que c'était le seul moyen pour qu'elle ne se retrouve ici. Pour elle, tout ceci ne se résumait qu'à une grosse blague. Elle ne croyait pas en ces mythologies, même si le sujet était fascinant (parce qu'il éveillait bien des curiosités). C'était des religions d'époque, où savants et rois se plaisaient à vénérer pour qu'on leur accorde leurs grâces. Très cartésienne - contrairement à sa mère -, Thaïs ne croit en aucun élément surnaturel, quel qu'il soit. Comme elle se plaisait à le dire à chaque fois qu'on évoquait une histoire que dépassait la normale, "je suis comme St Thomas, je crois ce que je vois". Il suffirait de lui rassembler quelques preuves pour lui donner raison, mais encore faudrait-il qu'elle se plaise à y croire.

Thaïs continuait sa marche, jusqu'à ce qu'elle tombe sur un point d'eau. Elle croisait quelques personnes, qui la regardait avec perplexité, ou interrogation. La jeune femme se contentait de les ignorer et continuer son chemin. Un peu plus loin, une femme, à la peau mâte, vêtue d'une longue et souple robe blanche, qui était soulevé par une brise légère qui était plus qu'agréable. De profil, comme ça, Thaïs avait eu un cliché soudain, d'un égyptienne. Et cette pensée collait un peu trop avec le décor planté autour, et ce qu'on lui avait dit un peu plus tôt. Exacerbée, et pensant qu'il s'agissait d'une bonne vieille blague, elle marmonna
"Oh punaise, c'est pas possible."
Elle lâcha un gros soupir, et leva les yeux au ciel. Mais, c'était bien la seule personne aux alentours qui ne la regardait pas bizarrement et qui était seule. C'était l'occasion ou jamais de demander s'il y avait moyen de rentrer chez soi ou non.
D'un ton doux, mais déterminé, elle finit par lui adresse la parole
" Je suis vraiment désolée de vous déranger dans vos pensées, mais je suis complètement perdue."
Elle marquait un temps de pause
"Vous ne connaitriez pas la route pour retourner sur Boston, par hasard ?"


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos]   Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos] Icon_minitimeSam 29 Juin - 18:34

Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos] Tumblr_mp5rmifFHw1rn43roo1_500

Dionysos avait toujours été fasciné par le nombre de personnes qui peuplait le quartier grec de l’île. Etaient ils tous des demis dieux, de la progéniture divine à un quelconque degré ? Après tout les demis dieux présents dans la mythologie n’étaient pas stériles, ils avaient du avoir des enfants, qui à leur tour avaient eu des enfants… Une descendance dont aucun livre ne parlait, dont personne n’avait fait le registre… A quel moment, à quel degré de métissage les gènes divins devenaient récessifs ? a quel instant les pouvoirs, la santé, la force disparaissait elle ? Un arrière arrière arrière arrière arrière petit fils de dieu avait il encore quelques compétences particulières ? Cela expliquerait les grands scientifiques, les sportifs ou les aventuriers tiens… Peut être que Lady Gaga ou autres étrangetés artistiques étaient de la descendance à Lui ? L’idée même le fit sourire, alors qu’il marchait dans la rue principale de la ville. Il faisait beau aujourd’hui, les gens en profitaient, prenant un peu de bon temps en extérieur. En même temps, avaient ils vraiement grand-chose à faire d’autre ? certains avaient l’air de vivre leur vie de manière parfaitement normal, comme si ils vivaient là depuis des années. Ou toujours. Ce n’était pas le cas des divinités qui, privées de leurs pouvoirs, avaient du se fondre dans la masse, avec plus ou moins de succès. Il ne savait pas si tous ces gens Savaient qui Ils étaient. Jusqu’à présent personne ne l’avait arrêté dans la rue pour lui dire « hey, mais t’es Dionysos toi non ? ». en même temps, il n’avait jamais eu sa photo sur les cartons de lait. Mais bon, il avait quand même une petite similarité avec les statues que l’on avait pu faire de lui il y a 2 ou 3 mille ans …

Il avait continué d’avancer, absorbé dans ses pensées, et n’avait véritablement levé la tête qu’une fois les grilles du parc. Il y avait du monde, ce qui n’était pas étonnant, mais il n’avait pas tardé à sentir une présence divine non loin. Apparemment ils avaient des espèces « d’antennes » pour se reconnaitre mutuellement, c’était comme ça. Après, de la à savoir de qui il s’agissait…

Suivant son instinct, il avança, sans trop savoir où il allait, jusqu’à la fontaine, et le petit bassin l’entourant. Il lui suffit de fermer les yeux et de respirer à plein poumon, pour laisser venir les effluves de miel, de datte et de sable chaud. Une égyptienne. La vibration était forte, ça devait être une déesse de premier plan. Il se décida à ouvrir les yeux et à aller à sa rencontre. Après tout l n’avait que ça a faire aujourd’hui, et cela pouvait être intéressant.

Il allait arrivé à hauteur de Maat, bien reconnaissable avec son teint doré et sa robe d’ivoire, avant de se faire couper proprement le chemin par une parfaite inconnue, qui s’approcha directement de la déesse, sans introduction préalable. Il haussa un sourcil, surpris et amusé ; ah bon, on lui coupait la route maintenant ? il n’en prit pas ombrage, ça lui permettrait de faire son petit effet d’entrée. Il entendit la question de la jeune fille à la déesse, qui tournait la tête vers elle.

Avant même que la déesse eut le temps de répondre, Dionysos, qui se tenait au final dans le dos de Thaïs, avança d’un pas pour avoir son visage juste au dessus de l’épaule de la jeune femme, la bouche près de son oreille, et de souffler de sa voix veloutée :

-Désolée Mademoiselle, mais je crains fort qu’en dehors de la section Egypte antique du musée des Beaux Arts de Boston, Maat ici présente n’ait pas une grande idée de ce dont vous parlez… Sans vouloir t’offenser Maat tu le sais bien.

Il eut un espèce de petit gloussement satisfait, puis se recula prestement de l’espace vitale de la jeune femme pour arriver d’un pas agile près de la déesse assise, posnt ses mains sur ses épaules pour se pencher et l’embrasser sur la joue. Et oui, dionysos était un dieu avec des comportements humains, et la pseudo décence et retenue des dieux le faisait hautement ch … enfin ça l’embétait quoi. Il sourit, et s’assit sur le rebord du bassin à coté des pieds de la déesse, tout content de son petit effet.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos]   Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos] Icon_minitimeLun 1 Juil - 20:40



Maât-Thaïs-Dionysos

Maât était perdue dans ses pensées, les pieds glissés doucement dans l’eau, elle regardait droit devant elle, se remémorant les années passées à marcher le long du Nil en compagnie d’Isis, Osiris, Anubis et son cher Mari. La déesse se souvenait si bien que les odeurs chaudes et sucrées lui remontaient et la laissait dans une sorte de transe inconsciente.
L’Egypte avait été sa terre chérie pendant si longtemps et maintenant elle se demandait si elle la reverrait un jour.
Cette terre avait adopté les origines de tous les peuples exilés et ne possédait donc pas cette authenticité qu’avait chaque pays. Ici Maât se sentait comme dans un cocon fabriqué afin que les dieux oublient qui ils avaient été et surtout le mode de vie qu’ils avaient avant.
Le changement avait été si brutal pour l’égyptienne que voir d’autres personnes s’adapter l’avait rendue perplexe et effrayée. Allait-elle aussi oublier un jour ? Allait-elle arrêter de chercher comment retrouver sa terre natale ?

Ses pensées furent interrompues par l’arrivée d’un élément assez perturbateur. Une voix se fit entendre tout près d’elle bien avant qu’elle réalise la présence de la personne. Maât fit volte-face, surprise. C’était une jeune femme, de couleur blanche, donc pas égyptienne, elle le sentait, qui s’était approchée d’elle afin de lui poser une question.
D’ailleurs elle avait bien compris la question, mais elle n’en comprenait pas le sens. Enfin elle ne voyait pas pourquoi l’étrangère lui posait une telle question. Elle avait pris l’habitude que les dieux reconnaissent sa nationalité ici et donc ils ne posaient que des questions auxquelles elle pouvait répondre. Mais là …
Un éclair de lucidité traversa Maât, cette jeune femme n’était pas une déesse… Mais alors … pourquoi elle ressentait une sorte d’aura divine autour de cette personne ?
La réponse était également simple, demi-déesse. Elle savait qu’ils existaient mais n’en avait jamais rencontré. Maât trouva étrange qu’elle puisse capter cette aura chez les personnes d’origine divine ici, il fallait qu’elle retienne cela et qu’elle en parle avec Thot.

La plume d’Egypte resta assise et regarda la jeune femme un peu intriguée. Elle s’apprêtait à répondre qu’elle ne savait pas de quoi elle parlait et qu’elle était désolée de ne pas pouvoir répondre, quand une personne répondit à sa place.
Maât fronça les sourcils et elle n’eut pas le temps de réaliser ce que la personne avait dit qu’elle sentit des mains se poser sur ses épaules et des lèvres l’embrasser sur la joue.

Dionysos …

Maât connaissait ce dieu grec aux mœurs trop humaines. Il était sans gêne et surtout sans morale. L’égyptienne essayait toujours quand elle le voyait de lui faire la morale, en vain. Depuis le temps elle avait compris que ce n’était plus la peine.
Elle fronça les sourcils et le regarda d’un air réprobateur.

« Ne t’as ont jamais appris les bonnes manières Dionysos ? »

Elle soupira et secoua la tête, de toute manière même s’ils les avaient apprises il ne les aurait surement pas respectées.
Elle se retourna vers la jeune femme qui elle aussi avait surement dû être étonnée.

« Ne lui en veuillez pas, c’est dans sa nature de s’introduire de la sorte, on s’y habitue à un moment, ou presque. »

Puis elle continua par rapport à la question qu’elle lui avait posée avant que le grec ne les interrompt.

« Comme j’allais dire et comme l’a si bien fait remarqué mon … ami (elle avait pesé le mot), je suis désolé je ne pense pas pouvoir vous répondre, j’ignore tout du monde et de ce que vous appelez Boston. Mais ne cherchez pas, vous ne pourrez pas partir d’ici, beaucoup ont essayé déjà, en vain. »

Au moins ainsi elle avait pu formuler une réponse correcte. Maât n’aimait pas être interrompue.

Créditsimage : tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos]   Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos] Icon_minitimeJeu 4 Juil - 18:13


La jeune femme était fermement concentrée sur son interlocutrice. Si bien qu'elle se décomposa du place en entendant une voix si proche de son oreille. Si proche qu'elle sentait le souffle chaud émise par la bouche de l'inconnu effleurait sa joue. L'effet de surprise fut tel qu'elle ne comprenait pas en premier lieu ce qu'on lui disait. Thaïs se retourna alors, regardant avec interrogation celui qui venait de l'interrompre. Restant silencieuse, elle l'observait quelques secondes. Il fallait l'admettre, il avait un certain charme. Il dégageait quelque chose de particulier, mais Thaïs préférait ne pas penser davantage au physique de l'inconnu avant de se perdre dans ses réflexions. Elle ne fit aucun commentaire, bien que son attitude lui avait déplu. Le pire, c'est qu'il semblait fier de sa petite introduction. C'est vrai que ça changeait des formules de politesse usuelles.

Les yeux noisette de l'Américaine alternait les deux inconnus. Et elle fronçait les sourcils lorsque la femme nommait son compagnon Dionysos. Dionysos, sérieusement ? Thaïs écarquilla brièvement les yeux, perplexe. Dionysos, c'est un peu comme Bacchus, non ? Une personne qui n'était pas loin de l'obésité morbide, avec une couronne faite de vignes et coupe en or remplie constamment de vin en main, un nez bien rouge. Toujours bien imbibé aussi. Thaïs s'en était faite une idée claire dans sa ta tête, et il ne ressemblait en rien à l'homme qui se présentait devant elle. Ou peut-être que sa mère était une passionnée de la Grèce ou je-ne-sais-quelle mythologie, et qu'elle était un peu trop inspirée lorsqu'elle a vu naître son garçon. Soudain, la femme au teint mâte s'adressa à elle, s'excusant du comportement du dénommé Dionysos. Au moins, Thaïs était prévenue désormais.

Et c'était à son grand désespoir qu'elle entait dire qu'elle ne pourrait pas rentrer chez elle, et, l'inconnue appuyant le fait que beaucoup de personnes ont déjà essayé, ne faisait qu'appuyer son désarroi. Thaïs soupirait. C'était sûrement une plaisanterie, une télé-réalité, ou quelque chose du même type. Thaïs leva les yeux en l'air, et leur fit dos pendant un instant. Peu de temps après, elle se retourna.

" C'est complètement dingue."
soupira-t-elle.
"On me dit que je suis exilée, je rencontre un homme vêtu à la mode préhistorique, et ... et puis il y a vous."


Son ton était calme, mais quelque peu paniquée. Elle n'y comprenait rien, et il n'y avait sûrement rien à comprendre. Et tout ceci la désespérait. Ne pas maîtriser une situation, ne pas savoir où elle était, ne connaître personne aux alentours, sont des choses qu'elles détestaient. Elle était vulnérable. On pouvait lui raconter n'importe quoi, il fallait juste qu'elle choisisse la version qui lui semblait la plus probable. Mais jusqu'ici, aucune ne lui convenait. Thaïs n'était pas croyante, et très cartésienne de surcroît. Elle posait les mains sur les hanches, et demandait.

"Si on est bloqué ici - sans aucune raison valable selon moi -, on est censé faire quoi ? J'veux dire ... vous avez certes des noms originaux, ou quoi que ce soit... Je n'ai rien à faire ici moi."


Thaïs en perdait le sens de ses phrases. Elle ne savait pas où commencer, ni par où finir. Encore gênée par l'apparition de Dionysos, elle s'embrouillait dans ses propres pensées. Cela faisait trop de choses à assimiler et à accepter en une seule fois. Mais n'allez pas croire que Thaïs va admettre tout ce qu'on pourrait lui dire.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos]   Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos] Icon_minitimeVen 5 Juil - 20:51

Il ne fallait pas lui en vouloir au dieu grec, c’est vrai qu’il adorait surprendre les gens avec ce genre de petites blagues. Maât ne réagissait presque plus à ses petites provocations, elle s’était contentée de le réprimander sur ses manières. Qu’avaient elles ses manières ? les européens se faisaient la bise, c’était une démonstration sociale d’affection et de proximité. Ils se connaissaient bien à présent, c’était même la première déesse égyptienne qu’il eut l’occasion de rencontrer. Alors ils s’aimaient bien, malgré tout. Il haussa alors juste les épaules en entendant les paroles adressées à Thaïs par Maat. En même temps, avait elle vraiment tort ?
Assis à coté de l’égyptienne, il sentit bien vite le regard insistant de Thais sur lui. Il sourit, autant intérieurement qu’en dehors : était elle surprise de le trouver là, ce dieu controversé, dans un parc, en plein jour et, oh surprise, sobre et bien peigné ? c’est vrai qu’au cours de sa longue, très longue vie sur terre, il avait eu à peu près toutes les apparences possibles et imaginables. Les vases et les peintures ne l’avaient pas toujours immortalisé sous son meilleur jour, il l’avouait. Mais bon, il avait perdu son gras double depuis quelques centaines d’années déjà. Mais il était toujours content d’attirer le regard. Que voulez vous, apparences, vaines apparences.

- Tu n’es pas obligée de t’excuser pour moi Maat, je suis sur que cette demoiselle s’en est déjà remise … en tout qu’à plus qu’à la réponse désastreuse à sa question.

Il leva son regard pour le planter dans les yeux couleur chocolat de la jeune femme qui n’avait pas donné encore son nom. A croire que c’était une manie ici, de ne pas se présenter quand on s’adressait aux inconnus. Ce n’était pas très poli. De plus, l’humaine, ou la créature, ou quel qu’elle soit, était toujours debout, plantée comme un, charmant au passage, rond de flan. Aussi, il se releva aussi prestement qu’il s’était assis, venant prendre la main droite de la jeune femme pour la serrer dans la sienne.

- En plus de ne pouvoir aider, nous en oublions même la politesse en nous apostrophant mutuellement sans même nous présenter réellement. Je m’appelle Dionysos, même si dans certaines villes on a pu m’appeler Joseph, Nicolas, John … enfin qu’importe. Et cette jeune femme se prénomme Maât, c’est pas très joli comme non mais que voulez vous, elle ne l’a pas choisi. Et vous … tu , es ?

Oui, ça aussi il n’y arrivait pas : le vouvoiement. Si il tutoyait des êtres divins à la hauteur de Zeus ou d’Osiris, comme arriverait il à vouvoyer une jeune femme d’une vingtaine d’année ? Tant pis si il vexait, de toute façon il n’était pas à une bizarrerie près.

- Donc, pour vous donner ma propre version de la réponse d’un pessimisme sans borne, il s’avère que, Pour l’Instant, personne n’a trouvé d’issue de secours. Cela ne signifie pas qu’elle n’existe pas. Juste qu’elle n’a pas été trouvé Encore. Ensuite, pour ce qui y du bien fondé de notre présence ici, à nous trois comme à tous les autres, ils n’y a que deux alternatives : soit tu es là de ton plein gré, ce qui n’est pas le cas apparemment, soit tu es affiliée à l’une de ces personnes * il fit des guillemets avec ses doigts, plissant légèrement les yeux* avec un nom original. Laquelle, ça on ne saurait te dire. Après tout … nous ne sommes pas tout puissant ici, n’est ce pas Maâtouh ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos]   Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un après midi découverte [PV Thaïs/Dionysos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Intrigue 1 : Les Humains-