Partagez | 
 

 Mom, I am hurt! {PV Helga}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Proud
avatar Messages : 79
Age : 24
Date d'inscription : 14/09/2013
Localisation : A ton avis?

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humain
Pouvoirs:
MessageSujet: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Mar 31 Déc - 0:54

Alexander se réveilla chez lui, sa blessure lui brûla violemment la jambe. Il regarda son mollet, la morsure était plus infectée qu'il ne le pensait... Il se précipita dans sa cuisine, prit une cruche d'eau qui traînait sur la table, et versa quelques gouttes d'eau sur l'immonde blessure qui décorait son mollet droit. Il serra les dents pour ne pas crier de douleur. Jamais il n'avait autant détesté une femme autant que cette blondasse là! Jamais il n'avait haï un animal autant que ce loup! Et jamais il n'avait eu autant mal de toute sa vie! Il décida de laisser sa blessure sécher au soleil. Il traîna sa jambe jusqu'aux marches de son chalet, et s'y assit tranquillement en laissant sa blessure purulente à la vue de tout passants. Il faisait plutôt beau, et il devait être vers midi. Le camp était calme, comme le vent. Alex se plongea dans ses pensées. il imaginait un millier de pièges machiavéliques et de situations embarrassantes pour et contre la valkyrie et son ridicule chien de sac à main quand, une femme rousse s'approcha d'Alex. Cette femme devait avoir vers les 30 ans, et inspirait plutôt confiance. Alexander lui sourit et lui demanda gentiment:

"Bonjour, vous avez besoin de quelque chose?"

Son écœurante blessure recommença à lui faire un peu mal. Il serra les dents en regardant sa maudite cicatrice. Et releva sa tête d'ange souriante vers l'inconnue.



L'ironie:
cette étincelle d'intelligence dont l'humain abuse pour 
s'autoriser à ne plus craindre les dieux,
et à leurs sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helga Haraldsdottir
avatar Messages : 50
Date d'inscription : 17/09/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Sam 4 Jan - 13:50

L'hiver faisait des ravages dans les rangs des humains, qui venaient pour certains de pays méridionaux et n'avaient ainsi jamais connu d'hivers rigoureux. Ainsi ils étaient nombreux à être alités. La gydia passait beaucoup de temps à soulager les maladies des uns et des autres. Elle se félicitait d'avoir constitué depuis longtemps ses provisions pour l'hiver, car elle n'avait plus une heure pour aller ramasser des plantes tant elle était sollicitée. Prendre un apprenti commençait à lui sembler une bonne idée.

C'était ce à quoi songeait Helga tout en revenant d'une visite à une femme clouée au lit par une grippe sévère, traversant le village au trot sur le dos de son cheval pour aller faire une sieste chez elle. On l'avait réveillée au milieu de la nuit pour une fièvre délirante chez un jeune enfant et depuis elle n'avait cessé d'aller d'une maison à une autre pour visiter ses patients alités. Il y avait assez peu de progrès, malgré les soins attentifs d'Helga. Elle ne pouvait pas être partout hélas.

Un jeune homme assis sur les marches d'un chalet attira soudain son attention. Son pantalon était déchiqueté et imbibé de sang, il semblait souffrir. Aussitôt, la gydia mit pied à terre et s’approcha en tirant Brokkari par la bride.

"Non, ce n'ai pas moi qui ai besoin de quelque chose." répondit-elle surprise par la réponse de l'homme.

Sans plus attendre, Helga s'agenouilla à coté de la blessure et sortant son couteau, découpa le reste du pantalon du blessé jusqu'au dessous du genoux sans un coup de semonce pour mieux voir la plaie. Manifestement une morsure, d'une énorme bête, un ours peut-être...Ou un loup d'une taille colossale? Elle écarta bien vite cette idée ridicule. C'était certainement un grizzli et en tout cas, la plaie était rouge, mal cicatrisée et très infectée, si bien que la gydia en eu un mouvement de recul.

"Mais vous êtes complètement fou de rester sans soins avec une morsure d'ours!" s'exclama Helga en levant les bras au ciel. "Il aurait fallu désinfecter et suturer tout de suite! Maintenant c'est tellement dégueulasse qu'il va falloir cautériser. Ne bougez pas je vais chercher quelqu'un pour m'aider à vous transporter chez moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Proud
avatar Messages : 79
Age : 24
Date d'inscription : 14/09/2013
Localisation : A ton avis?

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humain
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Sam 4 Jan - 16:35

Alexander écarquilla les yeux, surpris de la réponse de la femme. Elle s'agenouilla devant lui, et déchira son pantalon. Il ne bougea pas. "elle doit être médecin" pensa-t-il. Quand elle vu la blessure, elle s'écarta de quelques centimètres. Alexander se retint (difficilement) de sourire. Ce n'est pas qu'être blessé le faisait rire, mais l'air surpris que la rouquine affichait était plutôt... marrent. De plus, elle devenait presque folle de voir qu'il n'avait même pas essayé de soigner sa morsure d'ours correctement. Ours? Il n'avait pas été mordu par un ours!

"Ce n'est pas une morsure d'ours, mais de loup!"

Les mots lui avaient échappé. Il regarda fixement l'inconnue, elle avait l'air deux fois plus stressée que lui pourtant, c'est bien Alex qui souffrait! Il se leva et descendit les marches en s'aidant de la rambarde. Il sauta ensuite à cloche pied jusqu'à son bâton qu'il avait violemment envoyé au sol la veille. Il s'en empara.

"Merci mais... ce n'est pas la peine d'aller déranger qui que ce soit, tant que je ne m'appuie pas sur ma jambe, je ne soufre pas."

Il sourit une fois de plus à la grande rousse avant de lui demander son nom.

"Je m'appelle Alexander Proud, et vous?"

Il tourna le regard vers le cheval. Si Alexander n'aime pas vraiment les animaux, il appréciait les chevaux. Ce sont de braves bêtes qui souvent, restent fidèles aux humains jusqu'à leur dernier souffle. Il caressa d'une main la crinière de l'animal, et s'en recula pour s'approcher un peu de la si gentille dame.



L'ironie:
cette étincelle d'intelligence dont l'humain abuse pour 
s'autoriser à ne plus craindre les dieux,
et à leurs sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helga Haraldsdottir
avatar Messages : 50
Date d'inscription : 17/09/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Sam 4 Jan - 17:47

De loup? Voilà que le pauvre garçon se mettait à délirer! La plaie était certainement plus infectée que ce qu'elle avait estimé, il devait avoir de la fièvre. Helga posa une main sur le front du blessé et une sur le sien pour comparer leur chaleur. Non c'était tout à fait normal. A défaut, elle adopta un ton sévère et maternant pour répondre:

"Ne racontez pas de bêtises, il aurait fallu que ce loup soit aussi gros qu'un cheval pour laisser une trace pareille sur votre jambe."

Le jeune homme se leva et boitilla pour aller récupérer un bâton sur lequel il s'appuya en lui disant qu'il pouvait marcher. Ah la fierté masculine! Ce pauvre jeune homme avec sa jambe en sang lui affirmant avec aplomb qu'il pouvait tout à fait parcourir à pied le bon kilomètre à travers la forêt qui menait jusqu'à la maison d'Helga en était un parfait exemple. Elle ne savait pas en toute franchise si ça lui donnait envie de rire ou de pleurer.

Elle lui lança un petit regard las, puis s'apprêta à lui expliquer à quel point marcher sur le chemin boueux et presque impraticable qui menait jusqu'à sa maison, quand il lui demanda son nom avec un air angélique de petit garçon. Comment lui en vouloir? Helga sourit en coin avant de répondre.

"Helga Haraldsdottir..." répondit-elle alors qu'il se mettait à caresser l'encolure grise de Brokkari. Elle décida de passer au tutoiement pour expliquer la suite au blessé. Son coté maternel lui donnait aussi de l'autorité et se montrer familière avec les gens augmenter cet ascendant. Toujours dans cette optique là, elle saisit le jeune homme par les épaules pour le tourner vers elle."Écoute moi, Alexander. Tu ne peux pas marcher, ça va aggraver ta blessure. Nous avons deux options: l'une serait que tu monte sur le cheval. C'est possible si tu monte sur les marches et que je le place à coté de l'escalier. L'autre que je cherche quelqu'un pour qu'on te porte sur un brancard. Qu'est ce que tu préfère?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Proud
avatar Messages : 79
Age : 24
Date d'inscription : 14/09/2013
Localisation : A ton avis?

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humain
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Jeu 16 Jan - 9:57

La femme fit clairement comprendre à Alexander qu'il était impossible pour lui de marcher jusque chez elle. Le blessé ne voulait vraiment pas embêter qui que ce soit. Depuis qu'il avait emménagé sur l'ile, il s'était promis d'être serviable et gentil avec tout le monde... Bien qu'il ait du mal à tenir cette promesse a certains moments, il ne se débrouillait pas trop mal!

"Je préfère le cheval."

Dit-il en regardant la brave bête qui ne bougeait pas d'un poil. puis il tourna la tête et regarda Helga. Il était un peu vexé qu'elle ne le croit pas au sujet du loup, alors il tenta une dernière fois de la convaincre:

"Je t'assure que c'était bien un loup! Un loup immense, certes! Mais c'était bien un loup! Il était accompagné d'une fille, Thrùd je crois. Je t'en prie, crois- moi! De toute façon, pourquoi je te mentirais?"

Il monta sur les marches, et une fois le cheval en bas de celles-ci, il se glissa difficilement sur l'animal en serrant les dents. À ce moment, il regretta amèrement d'avoir été "irrespectueux" envers Thrùd... Il regarda la dame rousse et lui fit son plus beau sourire, comme pour la rassurer, et lui dire que tout allait bien.



L'ironie:
cette étincelle d'intelligence dont l'humain abuse pour 
s'autoriser à ne plus craindre les dieux,
et à leurs sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helga Haraldsdottir
avatar Messages : 50
Date d'inscription : 17/09/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Mar 21 Jan - 19:30

Le jeune homme se hissa sur le dos de Brokkari tant bien que mal, qui fidèle à son habitude, ne bougea pas d'un poil jusqu'à ce qu'il le sente stable. Ce ne fut qu'à ce moment là qu'il tourna la tête pour toucher du bout du nez le pied de son passager. Évidemment, le poids et l'assiette du cavalier était différente de ceux auquel il était habitué! Helga le caressa pour l'apaiser par précaution, mais il lui semblait que son animal était de toute façon trop vieux pour s'emballer. Le blessé revint alors à la charge à propos de la bête qui l'avait attaqué: un loup géant, il maintenait. Ce ne fut que quand il évoqua le nom d'une femme qui se trouvait avec lui que la gydia eu un électrochoc.
Dans ses oreilles, elle entendait encore la voix de sa mère réciter pour elle une comptine énumérant les noms de toutes les valkyries. Elle l'avait oublié depuis longtemps: Helga vénérait la déesse-mère, Jörd, aussi les filles d'Odin n'avaient jamais retenu son attention. Mais maintenant qu'elle y pensait, Thrùd était le nom d'une des leurs. Et elles étaient montées sur des loups géants... Tout concordait. S'accordant encore un petit temps de réflexion, elle passa les rênes par dessus l'encolure de Brokkari et le mena au pas vers la sortie du village.

"Accroche toi à sa crinière." expliqua-t-elle machinalement avant de poursuivre ses explication pour qu'il passe le trajet dans un confort relatif: "Laisse ton bassin suivre les mouvements de son pas, ne soit pas raide mais tiens toi à peu près droit. Ensuite penche toi en avant dans les montées et en arrière dans les descentes, ce sera plus confortable pour Brokkari et il se fatiguera moins."

Une valkyrie. Helga avait peine à y croire. Ils avaient beau partager cette ile avec les dieux, ça lui faisait bizarre d'être sur le point de soigner un homme blessé par une des guerrières d'Asgard. Et en même temps, ça avait quelque chose d’excitant: elle réalisait enfin que les dieux qu'elle avait vénéré toute sa vie étaient réellement tout proches d'elle! Ils s'engagèrent alors dans la forêt, sur le petit sentier à moitié tracé qui serpentait entre les fougères brunies par l'hiver.

"La femme à qui appartenait le loup qui t'as attaqué, je suis à peu près sûre que c'était une valkyrie. Tu as eu énormément de chance qu'elle te laisse en vie, mon garçon."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Proud
avatar Messages : 79
Age : 24
Date d'inscription : 14/09/2013
Localisation : A ton avis?

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humain
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Sam 25 Jan - 11:43

Helga lui expliqua comment monter à cheval. Elle lui dit même le nom du cheval! Proud s’exécuta sans plus attendre et attrapa la crinière de Brokkari. Ils quittèrent le village pour aller s'enfoncer dans la forêt. L'humain ne pouvait plus s'enlever les visages deThrùd et de son abominable loup de sa tête. Il espérait qu'un jour, il retrouverait la sanglante demoiselle et se vengerait de cette femme, ainsi que de son ridicule animal. Il préférait mille fois le cheval au gigantesque chien tueur de la blonde. La dame rousse prit la parole:

"La femme à qui appartenait le loup qui t'a attaqué, je suis à peu près sûre que c'était une valkyrie. Tu as eu énormément de chance qu'elle te laisse en vie, mon garçon. 
- Je ne sais pas si je suis chanceux, mais a cause d'elle je suis boiteux!"

On pouvait entendre la haine qu'il lui portait au son de sa voix. Mais le garçon se calma tout de suite lorsqu'il sentit que cela stressait le gris animal qui lui prêtait son dos. Puis une question le perturba:

"D'où viens-tu? En tout cas tu n'es surement pas égyptienne, ton teint est beaucoup trop pâle!"

Il attendit patiemment sa réponse. Puis il crut entendre des moutons. Il y a des moutons sur cette île? Il décida de poser la question à Helga: 

"Ce sont des moutons qu'on entend?" 

Alexander fronça les sourcils et regarda fixement le sol, il ne savait décidément rien sur cette fichue île. Plus il avançait, plus les bêlements se rapprochaient. Puis une jolie maison se dressa devant eux. Le blessé fut un peu triste, il aimait bien être sur Brokkari....



L'ironie:
cette étincelle d'intelligence dont l'humain abuse pour 
s'autoriser à ne plus craindre les dieux,
et à leurs sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helga Haraldsdottir
avatar Messages : 50
Date d'inscription : 17/09/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Mer 29 Jan - 20:54

"Tu ne restera pas boiteux quand j'en aurais fini avec toi!" déclara Helga en riant, tout en s'inquiétant mentalement de la haine qu'elle avait sentit dans la voix d'Alexander.

La rage et la rancune n'étaient jamais de bonnes choses. Elle espérait qu'il ne s'empoisonnerait pas la vie à courir après des chimères. Ce serait gâcher un bel avenir! Un joli garçon vigoureux comme ça ne devait pas perdre son temps à fomenter des plans pour se venger d'une créature surnaturelle. Et il serait bien chanceux si il n'y perdait que ses années de jeunesse et pas sa vie dès la première confrontation. Mais après tout, Helga n'avait guère d'expérience dans le domaine guerrier! Paisible, calme et pacifiste, elle s'énervait rarement et ne comprenait pas les rancunes vieilles de plusieurs années, si prompte qu'elle était à l'oubli et au pardon.
Ils restèrent silencieux en abordant la côte qui séparait le village de la maison de la gydia. Brokkari souffla en s'y engageant, mais suivi docilement sa maitresse qui y trainait bravement ses vieux os gelés par trente-cinq hivers, la bride dans la main droite, la jupe remontée sur les mollets dans la gauche.

"Pourquoi je serais égyptienne? Non, non, je viens d'Islande." répondit-elle, essoufflée. "C'est un beau pays, mais si rude que le moindre de ses hivers ne rivalise pas avec le plus rigoureux de Némeïl."

L'Islande lui manquait un peu par moment. Elle avait quitté la terre de ses ancêtres après tout, et sans espoirs d'y retourner un jour. Enfin, ils parvinrent au sommet de la colline et entamèrent la descente. Ils arrivaient par l'arrière de la maison et entendaient sans les voir les moutons, chose qu'Alexander ne manqua pas de noter.

"Oui des moutons... Ce sont ceux que j'ai emporté avec moi."

Helga guida le cheval et son cavalier le long du sentier contournant l'autel à Jörd qu'elle avait installé sur une large pierre plate, avant d'entrer dans la clairière où elle faisait pousser ses simples et ses légumes et au fond de laquelle se trouvait sa maison. Ils passèrent devant la tombe d'Ingrid, puis entre les allées dévastées par l'hiver du jardin, pour contourner la maison et accéder à la porte, devant laquelle Helga arrêta Brokkari avant d'attacher les rênes à un anneau du mur.

"Bon, je vais t'aider à descendre, puis t'installer à l'intérieur. Je vais aller desceller le cheval et on s'occupera de ta jambe."

Il ne fallait pas compter sur le fait qu'il puisse rentrer chez lui ce soir! Elle allait l'installer dans le deuxième lit installé dans sa chambre en plus du sien, celui qu'elle avait prévu pour un éventuel malade en observation. Ce serait seulement la seconde fois qu'il servirait, Alexander y serait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Proud
avatar Messages : 79
Age : 24
Date d'inscription : 14/09/2013
Localisation : A ton avis?

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humain
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Mer 5 Fév - 12:20

Helga venait d’Islande. Alexander n'aimerait pas vraiment y vivre, il y fait trop froid! Chose que la rousse confirma sans qu'il n'ait besoin de le lui demander! Le petit bouclé fut surpris d'entendre des bêlements, il posa alors la question à la sympathique femme qui lui répondit qu'en effet, ces insupportables plaintes appartenaient à ses moutons.
Quelques minutes après, ils arrivèrent devant la maison après être passé silencieusement devant un autel, une espèce de potager, puis devant ce qui ressemblait à une tombe... Il avait pensé à demander à qui elle appartenait, mais il n'avait pas osé. C'était plutôt indiscret comme question, puis ce n'était pas ses affaires! Une fois le cheval attacher à un anneau, la jeune femme reprit la parole:

"Bon, je vais t'aider à descendre, puis t'installer à l'intérieur. Je vais aller desceller le cheval et on s'occupera de ta jambe.
-Mais, ça fera mal? F 'fin... "

Il passa sa main dans ses cheveux, il était plutôt effrayé. Puis il n'avait jamais eu l'occasion de se faire cautériser. On aurait dit un enfant de 12 ans, ce qui n'était pas tout à fait faux! Alexander avait gardé un esprit assez enfantin, il ne prenait rien trop au sérieux, sauf si c'était important à ses yeux.
La maison d'Helga était éloignée de tous. Et elle n'avait pas l'air d'être super-joyeuse, cette maison. Ce qui étonna le jeune homme, vu que la rousse était plutôt dynamique!

"Tu vis ici toute seule? Ne le prend surtout pas mal, mais il n'y a pas trop d'ambiance ici."

Il regarda la gentille dame dans les yeux, en espérant qu'elle ne prenne pas sa question de travers. C'est juste qu'il trouvait dommage qu'une si sympathique compagne reste toute seule dans sa demeure éloignée de tout, à attendre que quelqu'un vienne discuter avec elle.



L'ironie:
cette étincelle d'intelligence dont l'humain abuse pour 
s'autoriser à ne plus craindre les dieux,
et à leurs sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helga Haraldsdottir
avatar Messages : 50
Date d'inscription : 17/09/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Lun 24 Fév - 10:16

Helga aida son patient à glisser à bas de la selle, et passant une épaule sous son bras, le guida en clopinant jusque dans la maison. La pièce principale était toujours aussi bordélique: livres d'herboristerie et traités d'histoire gisaient pêle-mêle en tas sur la table et les plans de travail. Des bouquets d'herbe pendaient du plafond et quelques plantes en pots trainaient ici et là, au milieu des bocaux de pommades et de simples séchés. Sur le tapis devant la cheminée, il y avait un rouet et plusieurs pelotes de laine dans une corbeille.

L'agneau malade que la gydia avait gardé plusieurs jours dans la maison avait retrouvé le troupeau la veille, et la maison semblait bien vide. Alexander ne manqua pas de le noter.

"Oui, je vis seule. J'ai passé les dix dernières années à vivre en ermite avec ma fille adoptive, tu pense bien que je préfère rester un peu à l'écart." expliqua-t-elle en tirant du pied une chaise pour la rapprocher de la cheminée, avant de faire assoir son patient dessus. "Ne t'en fais pas, je ne pense pas cautériser, finalement. Rouvrir la plaie pour désinfecter et suturer proprement devrait suffire. On verra si il y a une amélioration. Ne bouge pas, je revient."

Helga sortit de la maison. Elle déharnacha Brokkari et le pansa rapidement en listant tout ce dont elle aurait besoin pour soigner Alexander. De l'eau, déjà, bouillie pour en éliminer les germes. Du thym, de l'ail, de l'argile, des bandes, une aiguille et du fil à suture. Si autre chose lui venait, elle pourrait toujours aller le chercher: sa maison était si petite qu'elle avait tout à portée de main.
La gydia rentra quelques minutes plus tard et remplit sa marmite de l'eau qu'elle gardait dans de grandes outres. Elle ranima le feu pour la faire bouillir, et rassembla aussitôt son matériel.

Helga était plus habituée à ce genre d'opération sur des moutons que sur des humains, mais elle l'avait répété tant de fois qu'elle s'en sortait désormais à merveille. Ce n'était pas une transplantation cardiaque, après tout, n'importe qui aurait pu faire ce genre de chose avec un peu d'entrainement.

"Je vais t'expliquer, tu n'aura ainsi pas de mauvaise surprise." expliqua la gydia en vérifiant le fil de son couteau. "Je vais d'abord nettoyer ta jambe, pour en enlever tout ce sang, puis rouvrir toutes les marques de crocs. Ça risque d'être l'opération la plus douloureuse, mais je pense que je pourrais essayer de te doper au pavot pour que tu somnole. Je vais y appliquer un mélange désinfectant. C'est à base d'ail, de thym et de gnôle faite maison, ça risque de puer un peu, mais ça devrait venir à bout du début d'infection. Ensuite je vais recoudre, compte bien huit point par plaie, puis appliquer de l'argile pour que ça cicatrise et enfin bander. Tu vas rester ici jusqu'à ce que tu puisse marcher sans boiter, je veux surveiller cette blessure de très près."

Helga présumait que si d'autres attaques de valkyrie survenaient, s'être confirmé que cette méthode de soin fonctionnait avec les morsures de leur loup lui permettrait de gagner pas mal de temps et de l'enseigner aux villageois afin qu'ils puissent la répéter eux même. L'eau bouillait enfin et elle la sortit du feu. La gydia en transféra une partie dans un récipient plus petit avec des graines de pavot pour fabriquer une décoction anesthésiante qui pourrait faire comater son patient dans les parties les plus douloureuses du soin. En attendant, Helga se mit à nettoyer la jambe d'Alexander avec un linge humide. Tout ce sang séché!

"Et que faisais-tu, avant de venir ici?" demanda-t-elle pour entretenir la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Proud
avatar Messages : 79
Age : 24
Date d'inscription : 14/09/2013
Localisation : A ton avis?

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humain
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Mar 18 Mar - 15:39

Installer sur la chaise près de la cheminée, il se sentait presque bien. Il était plutôt stressé, même si sa blessure n'allait finalement pas être cautérisée... Alex attendit patiemment qu'Helga revienne avec son matériel, et l'écoutât attentivement lorsqu'elle lui expliqua tout ce qu'elle allait faire à sa pauvre petite jambe blessée. Lorsqu'elle eut fini de parler, le bouclé baissa les yeux et secoua la tête pour montrer qu'il avait bien compris. La rousse commença à lui nettoyer la jambe et lui demanda ce qu'il faisait avant de s'exiler sur l'île.

"Eh bien, rien d'intéressant. Je passais mes journées à faire la fête, draguer les jolies filles, espionné ma voisine en train de chassé..."

Il sourit en coin en repensant à sa jolie voisine, et regarda sa blessure. Elle était vraiment horrible et bien infectée. Il était déjà impatient de pouvoir marcher sans traîner la jambe. Il demanda:

"Je vais guérir vite? Dans combien de temps à peu près?"

Son impatience le faisait rire intérieurement, parfois il avait vraiment l'impression d'être encore un gamin! De plus, il avait encore en tête l'hilarante figure surprise de la doctoresse.



L'ironie:
cette étincelle d'intelligence dont l'humain abuse pour 
s'autoriser à ne plus craindre les dieux,
et à leurs sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helga Haraldsdottir
avatar Messages : 50
Date d'inscription : 17/09/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Humaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   Lun 31 Mar - 17:45

Helga rapprocha un tabouret et souleva sans le consulter le pied d'Alexander pour le poser dessus. Ainsi à la hauteur des yeux, c'était plus pratique, tout en écoutant son patient lui parler de sa vie d'avant, elle retira la décoction de pavot du feu et la fit tourner dans le bol pour la faire refroidir. Il avait été un jeune homme comme les autres, lui. Pourquoi avait-il décidé de suivre les dieux? Helga n'y voyait pas de motif. A ce qu'il disait, il n'avait pas l'air d'un type très porté sur la spiritualité. Il aurait probablement mieux vécu dans le monde des humains, à faire la fête et à aimer tout ce qui portait jupon dans les environs. Ici il n'avait pas beaucoup de choix!

"Je vois. Tu as du avoir une vie heureuse alors. Mais pourquoi n'es-tu pas resté sur Terre?" elle lui tendit la décoction. "Avale ça, on arrive au moment douloureux. Normalement ce n'est pas mauvais."

Pendant qu'il buvait, Helga se mit à la confection de son remède désinfectant, écrasant les ingrédients dans un mortier avec la rapidité forgée par l'habitude. Elle déposa au sol un panier rempli de compresses pour épancher l’hémorragie qui risquait de se déclencher quand elle rouvrirait les plaies. Elle passa rapidement son couteau à la flamme pour le désinfecter, puis retourna s'agenouiller aux coté d'Alexander.

"Accroche toi c'est parti." dit-elle en appliquant sa lame sur la première plaie. "Tu es jeune, tu guérira vite, mais je ne pourrait pas te donner un nombre de jours."

Helga rouvrit chaque morsure rapidement, arrachant chaque croute comme elle aurait pelé une pomme de la main droite, épongeant le sang de la main gauche. L'opération fut achevée en quelques minutes. Elle posa son couteau sur la table et essuya ses mains sanguinolentes sur son tablier, pour tapoter la joue d'Alexander.

"Ca va? Tu as passé le plus dur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mom, I am hurt! {PV Helga}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mom, I am hurt! {PV Helga}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Avant la reconstruction-