Partagez | 
 

 Love life (Dionysos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cæcilia
avatar Messages : 146
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Auprès des Romains

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Harpie Romaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Love life (Dionysos)   Jeu 19 Déc - 16:18

Privé

Love life


Dionysos & Maïlys

J'adorai cet endroit. Depuis que j'avais retrouvé mon frère... Je respirai la joie de vivre -plus qu'à mon habitude encore- et ne pouvais m'empêcher de profiter de ces nouveaux lieux que je ne connaissais pas encore. Sur le chemin, alors que je me dirigeai vers la forêt, je remarquais les regards insistants de certains humains du camp. Maxence était persuadé qu'ils me dévisageaient à cause de mes brûlures. Je ne voulais pas y croire. Les gens ne sont pas assez fermés d'esprit pour s'arrêter à ça, au physique. Alors, je leur souriais et les saluais, chaleureusement. Peut-être qu'ils étaient juste intrigués qu'une nouvelle humaine fasse apparition tout à coup dans leur camp. Après tout, ils avaient vécu entre eux seulement durant ces derniers mois. Un nouveau visage était peut-être perturbant. Les pauvres, je les comprenais. Je me demandais si je pouvais faire quelque chose pour rompre la glace. Maxence ne sera surement pas d'accord, mais j'avais prévu de me mettre à la cuisine, et d'en faire profiter les autres humains du campement. Si j'arrivais à faire ici quelques spécialités de notre ancien pays -l'Amérique-, peut-être qu'ils m'accepteraient plus facilement. Et puis, tout le monde apprécie ce genre d'attentions, non ?

Le coeur léger, je sautillais presque jusqu'à la lisière de la forêt, ne remarquant même pas que l'on me suivait. Ce n'est qu'après quelques minutes que, me retournant, je tombais sur deux jeunes hommes. Je leur souris amicalement.

-Bien le bonjour messieurs, belle journée n'est-ce pas ? Vous seriez-vous perdu ?  

Je battis des paupières, le sourire toujours aux lèvres. Ils me sourirent aussi, mais pas vraiment de la même façon. J'eu le reflex de me retourner, pour vérifier si leurs moues moqueuses m'étaient bien destinées.

-Qu'est-ce qu'il y a ? J'ai des feuilles dans les cheveux ?

Leurs regards étaient insistants, et tandis qu'ils s'approchaient, je vérifiais ma coiffure. J'haussais les épaules, qu'est-ce qui les faisait rire ainsi ?

image 1 : créateur | image 2 : créateur


Maïlys Phoebe Turner • Demi Déesse Romaine fille de Vénus, demi-soeur de Maxence, enfantine et innocente, se croit encore Humaine, pyrophobe, a de nombreuses brûlures sur le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Jeu 19 Déc - 22:35

Privé

Love life

Dionysos & Maïlys



Jamais il n’aurait pu imaginer, en acceptant le deal avec Maxence, que garder un œil sur la jeune Maïlys soit aussi divertissant que exaspérant. L’humain avait été bien clair : Sa demi sœur, une demi déesse romaine, était un aimant à problème. Il ne lui avait pas vraiment expliqué pourquoi sur le moment, mais le dieu grec n’avait pas eu à attendre très longtemps pour comprendre : la petite était un faon dans une arène. Elle était mignonne comme tout, douce, fraiche, avenante … Blanche neige réincarnée. Sauf que voilà, Néméil n’était pas vraiment la chaumière des sept nains, et il dégageait de la jeune femme une candeur des plus alléchantes pour les êtres tordus qui avaient échoué sur l’île. D’ailleurs, elle lui rappelait une autre demi déesse, Gemma, qu’il avait une fois, emmené à des kilomètres de chez elle pour lui faire découvrir l’ivresse, la danse et la transgression des règles. Sauf que lui n’était pas purement malsain, juste un peu imprévisible.

Il avait pris un peu de temps dans l’après midi pour veiller sur la jeune femme ; il le faisait en général de loin, discrètement, sur quelques minutes, quelques heures. Le reste du temps, il chargeait une des créatures qui étaient de son coté à la surveiller. Aujourd’hui, la petite avait décidé de se promener dans une forêt près du campement et, il ne savait pas pourquoi, il sentait qu’elle allait se mettre dans le pétrin, et son instinct ne s’y trompait pas : à peine enfoncée un peu plus profondément dans la forêt, la demi déesse fit bientôt face à deux hommes à l’air patibulaire, et à la lueur sauvage dans le regard : des centaures. Décidément, ces anciennes créatures rôdaient encore dans leur habitat naturel pour guetter la pucelle égarée. Dionysos ne connaissait pas l’état de la vie amoureuse de Maïlys, mais à n’en pas douter, ces deux –là n’étaient pas la pour lui parler plan-épargne-logement. Il allait sûrement devoir agir cette fois ci, et se dévoiler au regard de la jeune femme.

Il était assis sur une branche d’arbre à quelques mètres de la scène, assez proche pour entendre ce qu’ils disaient, mais assez loin pour être caché par les branchages, et dissimulé à l’odorat fin des bêtes. Il se frappa le front de la paume de la main en entendant les réponses de la jeune femme : Perdus, les centaures ? sérieux ? un problème avec ses cheveux ? non, le problème, c’était qu’ils avaient très envie d’aller voir à l’intérieur de ses sous vêtements, voilà le problème. Ne voyait elle pas cette espèce d’aura de barbarie qui émanait de leurs corps aux muscles tendus et noueux ? Ce n’étaient pas des enfants de cœur, cela se voyait sur leur visage … Allez, Let’s the music play ! il était temps pour lui de rentrer en scène.

Il sauta du haut de son arbre, volontairement bruyant, faisant en sorte que les deux compères violeurs se retournent. Juste pour le plaisir de voir leur masque d’agressivité et de testostérones couler, jusqu’à ce que leurs traits se figent dans un air de méfiance, de crainte. Les centaures connaissent forcément Dionysos, le dieu de l’ivresse et de l’excès, le protecteur des nymphes. Combien d’hommes-chevaux avait-il supprimé après que l’un d’entre eux ait outragé une nymphe, sur Terre ? de toute évidence, sur Néméil il remplissait également cette fonction.

-Bien le bonjour camarades, quelle magnifique journée en effet !

Il vint se placer entre les deux géants et, avant qu’un d’entre eux eut le temps d’esquisser un mouvement de recul, il les entoura de ses bras pour saisir leurs épaules de sa poigne surhumaine, et l’on entendit les os de leurs clavicules craquer sinistrement, comme une menace. Ils étaient prévenus, ils étaient sur SON territoire autour du campement des humains. Il leur souffla quelques choses en grec, et les deux colosses acquiescèrent dans un grognement à peine humain, avant de déguerpir sans demander leur reste. La luxure continuera encore à brûler dans leur ventre ce soir.
Il gratifia Maïlys de son sourire d’acteur, avant de lui faire un baise main.

-Vos cheveux sont absolument parfaits mademoiselle, mais il m’aurait déconvenue que l’un de ces deux là vous fasse l’outrage de déranger une seule de vos mèches…


image 1 : créateur | image 2 : créateur


|par contre je te préviens, j'avais déjà mon écriture en rose dans les autres RP ... donc je vais mettre en gras et italique pour distinguer Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Cæcilia
avatar Messages : 146
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Auprès des Romains

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Harpie Romaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Ven 20 Déc - 12:21

Je me pinçais les lèvres entre les dents, ne sachant pas trop comment réagir. Malgré tout, la manière dont ils avançaient vers moi finit par me mettre le doute. Ils voulaient peut-être me faire peur pour que je quitte le camp ? Ou alors, c'était une blague, ou une sorte de test ? Je leur sourie donc de plus belle.

-Vous savez, vous n'avez pas à vous inquiéter, je ne suis pas là pour faire du ma...

Je n'eu pas le temps de finir ma phrase qu'un homme sortit de nul part, et s'adressa aux deux hommes. Je lui fis signe de la main pour le saluer mais visiblement, il ne se préoccupait pas de moi pour le moment. Il s'interposa entre les deux inconnus et les agressa. Mon visage devait refléter mon dégout et ma peur. Par Minerve, j'étais dans de sales draps. J'entendais presque les os de ces pauvres innocents craquer.

-Arrêtez !

Il prononça alors quelques paroles dans une langue que je ne connaissais pas, qui suffirent à faire fuir les deux hommes. J'étais terrorisée, si bien que je ne réagis même pas quand le malfrat m'embrassa la main, me saluant. Il avait l'air courtois, mais il avait quand même fait du mal à ces pauvres garçons. Je reculais d'un pas.

-Pourquoi leur avoir fait du mal ? Tout ça pour une histoire de cheveux ?

Qui était-il donc, un Humain ? Vu la force avec laquelle il avait attrapé ces deux hommes plutôt baraqués, je compris qu'il était divin. Par Jupiter, un Dieu ! J'eu un nouveau geste de recul, qui me fit tomber en arrière. Je n'étais vraiment pas très douée niveau instinct de survie. Je n'étais pas assez courageuse ni assez forte pour jouer la fière devant un Dieu. Je ne comprenais pas bien ce qu'il faisait là. Les Dieux ne savent pourtant pas pour la présence d'Humains ici, si ? Je me rappelais aussi de ces paroles que je n'avais pas compris. S'il n'était pas de la mythologie Romaine, je n'avais aucun moyen de savoir à qui j'avais affaire... Que Jupiter, Minerve et Vénus soient avec moi.


Maïlys Phoebe Turner • Demi Déesse Romaine fille de Vénus, demi-soeur de Maxence, enfantine et innocente, se croit encore Humaine, pyrophobe, a de nombreuses brûlures sur le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Sam 21 Déc - 9:12

Privé

Love life

Dionysos & Maïlys



A peine avait il eu le temps de mettre les deux centaures en déroute que l’humaine lui criait d’arrêter. D’arrêter quoi, de les empêcher d’arracher ses vêtements ? C’était quoi son problème à elle ?! Elle reculait à présent alors qu’il s’approchait pour la saluer le plus courtoisement possible, tant et si bien qu’elle buta sur une racine, et tomba sur les fesses. Il ne put s’empêcher de laisser échapper un petit rire un peu moqueur : par quelle miracle avait elle réussi à atteindre l’Age adulte sans dommage, sérieusement ? Maxence lui avait rapidement raconté les circonstances de leur survie sur terre et de toute évidence, elle ne devait d’être encore en vie qu’à l’entêtement de son frère à ne pas la laisser mourir.

Lentement, il s’avança vers la jeune fille, la dominant de toute sa taille, en la fixant un moment. Puis il s’accroupit, juste en face d’elle, un sourire taquin sur le visage :

-Je leur ai fait du mal, trésor, pour éviter que cela soit eux qui t’en fassent en premier.

Il saisit le poignet de la jeune femme pour la faire se relever, puis remis l’une de ses longues mèches brunes derrière son oreille en rajoutant :

-Les deux hommes qui viennent de s’enfuir sont des centaures, dont l’apparence sur l’île est à présent la même que des êtres humains normaux. Le souci, c’est qu’ils ont gardé le même passe temps : kidnapper de jolies jeunes filles pour abuser d’elle et, éventuellement, les supprimer par la suite.

Il savait que son ton à la fois très léger et incroyablement cru pouvait perturber. Mais c’est ce qu’il aimait faire, choquer et déranger. Et il n’allait pas se priver avec cette petite colombe ! il la détaillait de haut en bas, mais avec une innocence assez inoffensive : il était esthète, mais pas gavé de luxure. Il l’avait été bien sur, mais c’était il y a… Longtemps. La jeune femme était belle, très belle même. Elle correspondait aux canons de beauté romains ; de longs cheveux bruns légèrement ondulés, des lèvres bien pleines, des yeux clairs. Et elle avait un petit quelque chose… un petit truc en plus, une sorte d’aura de douceur et de délicatesse. Est-ce qu’elle tenait ça de son parent divin ? Maxence ne lui avait pas précisé qui était la mère ou le père de la jeune fille. Mais il devait faire comme si il ne la connaissait pas, en tout cas pas tout de suite. Comment réagirait la jeune fille si elle apprenait que son demi frère avait « engagé » un dieu pour la surveiller ?

-Je m’appelle Dio. Quel est ton nom petit chat ? Qu’est ce que tu fais toute seule dans un bois sans aucune arme ?



image 1 : créateur | image 2 : créateur

Revenir en haut Aller en bas
Cæcilia
avatar Messages : 146
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Auprès des Romains

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Harpie Romaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Sam 21 Déc - 12:12

Si Maxence venait à apprendre que je m'étais aventurée dans la forêt, et qu'en moins de temps qu'il faut pour le dire, trois hommes m'étaient tombés dessus... la crise qu'il ferait ! Je regardais instinctivement autour de nous. Aucune trace de mon frère, ouf. L'inconnu s'accroupit alors à mes côtés, et je fronçais les sourcils, comme pour me donner de la contenance. Je n'avais aucun moyen de me défendre, et je regrettais de ne pouvoir faire reculer quelqu'un par un simple regard. Certaines personnes sont inquiétantes, presque angoissantes rien que par leur prestance, c'est impressionnant. Je ne faisais pas parti de ces gens là. Généralement, ou l'on avait pitié de moi à cause de mes nombreuses brûlures, ou l'on me trouvait 'mignonne à croquer'. Rien qui puisse faire reculer cet homme, entre autre. Il m'expliqua alors pourquoi il avait fait fuir ces inconnus si brutalement.  Des centaures ? Il y en avait ici ? C'étaient des créatures Grecques non ? Il m'emprisonna alors un poignet de sa forte poigne, et je fermais les yeux, comme pour ne pas voir ce qu'il allait me faire. Finalement, il m'aida juste à me relever. Alors c'était vraiment lui, le gentil de l'histoire ? Son histoire sur les centaures devait être vraie. Han, si Maxence apprenait qu'un inconnu m'avait sauvé d'une agression de deux autres inconnus... Je fis la grimace.

-Je m’appelle Dio. Quel est ton nom petit chat ? Qu’est ce que tu fais toute seule dans un bois sans aucune arme ?

-Toutes les personnes qui se baladent par ici ne nécessitent pas forcement de se protéger, lui souriais-je. Je m'appelle Maïlys.

C'est vrai quoi, c'était vraiment pas de chance d'être tombée sur ce genre de créatures, mais les gens sont gentils et avenants en général, je n'avais donc aucune raison de m'inquiéter et de sortir armée. Je lui souris de plus belle. Puis, je me souvins qu'il n'était pas Humain. S'il connaissait ces centaures, et qu'il leur avait parlé dans une langue que visiblement, je ne connaissais pas, c'est qu'il devait être de cette mythologie. Dio... Comme Dionysos ? Si tel était le cas, alors je n'avais pas de soucis à me faire. Le Dieu du vin et de la fête ne pouvait pas être mauvais. D'ailleurs, aucune Divinité ne l'était ! Pourquoi est-ce que je me posais autant de questions moi, depuis quand est-ce que je me méfie des inconnus ?

-Je suis enchantée de faire votre connaissance. Dio', comme diminutif de Dionysos ? La mythologie Grecque n'est pas celle que je connais le mieux mais je ne vois pas d'autre Divinité ayant un prénom qui ressemble à Dio'. Vous êtes venus vous balader vous aussi ? Est-ce que... vous connaissez les personnes qui vivent à côté ?

Bien que je sois naïve, la vie de mon frère m'importait trop pour que je puisse utiliser le mot Humain face à un Dieu. On ne sait jamais !


Maïlys Phoebe Turner • Demi Déesse Romaine fille de Vénus, demi-soeur de Maxence, enfantine et innocente, se croit encore Humaine, pyrophobe, a de nombreuses brûlures sur le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Sam 21 Déc - 13:39

Privé

Love life

Dionysos & Maïlys




Elle lui répondit que tout le monde n’avait pas besoin de se promener avec une arme. Elle avait raison, elle s’était mal exprimée : quiconque n’était pas doté d’un esprit de survie et d’une certaine capacité à rendre les coups de manière efficace de pouvait pas se balader sans une arme. Et de toute évidence, elle faisait partie de ses personnes là. Dionysos pencha légèrement la tête sur le coté, alors qu’elle se présentait. Il aurait pu lui saisir la nuque et la briser avant même qu’elle batte à nouveau des cils. Elle paraissait si … fragile. Les humaines qu’il avait rencontré sur le camp paraissaient bien plus aptes à se défendre qu’elle : Helga, la guérisseuse, était certes une femme frêle d’apparence, mais elle était une force de la nature, peu impressionnable et sans peur. Arya, elle, n’avait absolument aucune crainte envers les dieux et surtout, pouvait se transformer en tigresse quand elle se mettait en colère. Maïlys semblait … inoffensive, ni plus ni moins. Un chaton qui n’aurait pas encore fait ses griffes. Pas étonnant que son frère ait besoin de la surveiller constamment. Il lui répondit poliment :

-C’est exact, mais en général on m’appelle Dio, c’est plus court en moins pompeux. A vrai dire, seuls les autres dieux m’appellent par mon nom en entier. En fait, à la base je suis venu commencer l’abattage de quelques arbres pour commencer les charpentes des nouvelles maisons qui se construisent au camp.

Il laissa à la jeune femme le temps de comprendre ce qu’impliquait cette information, avant de reprendre :

-J’habite au camp, parmi les humains qui nous on suivit ici. Je donne un coup de main, comme je le faisais sur Terre. Je n’ai jamais vécu parmi les miens, alors c’est pas ici que je vais commencer à le faire, alors qu’ils sont encore plus cons qu’ils ne l’étaient déjà à la base.

Pour joindre le geste à la parole, il s’approcha d’un arbre dont il pouvait scinder le tronc de ses bras, pliant les jambes et, dans un grognement étouffé, le déracina d’un coup sec. En réalité, il n’avait pas besoin de cet arbre la maintenant tout de suite. Mais au pire, cela ferait toujours du bois à ramener à Helga. Il s’assit sur le tronc fraichement étalé sur le sol, puis tapota la place à coté de lui pour la faire s’asseoir. Le genre d’invitation que l’on ne refuse pas à un dieu, vous voyez ?

-Et toi alors, Maïlys, que fais tu dans cette forêt ? tu te promènes juste ? Pourquoi n’es tu pas dans le quartier romain ? Tu n’es pas une rejetonne grecque, c’est sur, tu es trop pâle pour être égyptienne, et pas assez blonde pour être une nordique… alors pourquoi n’es tu pas caché chez Jupiter ? tu serais probablement plus en sécurité qu’ici …



image 1 : créateur | image 2 : créateur

Revenir en haut Aller en bas
Cæcilia
avatar Messages : 146
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Auprès des Romains

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Harpie Romaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Jeu 2 Jan - 17:31

Je souris à mon interlocuteur. Je n'avais aucune idée de l'histoire de ce Dieu, mais j'étais assez fière d'avoir réussi à l'identifier alors qu'à la base, la mythologie qui m'a donné la foi était celle Romaine. J'avais hâte d'en apprendre plus sur les autres ! J'attendis avec impatience la réponse de Dionysos concernant le camp, et je fus soulagée lorsqu'il m’annonça vivre parmi les Humains.

-Cela veut surement dire que l'on se croisera à nouveau alors ! Vous avez peut-être déjà rencontre mon frère alors, non ? Il se nomma Maxence. Il vit avec une amie à nous, Angie. Cela vous dit quelque chose ?

Je me demandais où pouvait bien se trouver sa demeure. Est-ce que sa maison était plus grande que celle des autres parce qu'il était une Divinité ? Je vis alors le Grec arracher un tronc d'arbre et stupéfaite je le regardais avec de grands yeux ébahis. Il vint alors à le laisser tomber sur le sol, s'y assit et m'invita à faire de même. Sans une once d'hésitation, je suivis son geste et le rejoignis sur le bois dur et rugueux. M'asseyant en tailleur, j'écoutais ses paroles sans trop y porter d'attention (trop occupée à me demander quels autres pouvoirs surprenants pourrait avoir ce Dieu) jusqu'à ce qu'il parle de Romains. J'arquais un sourcil, avant de me mettre à rire. Pourquoi m'associait-il aux Romains ? Je ne savais pas bien comment je devais le prendre... si les Divinités Romaines entendaient cela, elles se sentiraient insultées d'être mises en relation avec une simple humaine comme moi.

-Je ne comprends pas bien l'intérêt pour moi de rester parmi les Romains, j'y ai vécu le temps que je retrouve mon frère, mais vous savez sûrement que les Dieux n'ont pas tous pardonné l'exil aux Humains. Enfin, c'est ce que mon frère m'a fait comprendre... du coup, il craint qu'ils ne s'en prennent à moi.

J'haussais les épaules.

-Pour ma part, je suis intimement convaincue que personne n'en veut à personne. Cependant, je suis ravie de vivre avec mon frère, c'est donc tout naturellement que je m'installe ici.



Désolée du retard :s


Maïlys Phoebe Turner • Demi Déesse Romaine fille de Vénus, demi-soeur de Maxence, enfantine et innocente, se croit encore Humaine, pyrophobe, a de nombreuses brûlures sur le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Ven 3 Jan - 14:17

[quote="Dionysos"]
Privé

Love life

Dionysos & Maïlys




La petite ne savait pas qu’elle était d’engeance divine. C’était intéressant, Maxence ne lui avait pas mentionné ce petit détail. Il devait le prendre à son avantage : Elle semblait d’une gentillesse et d’une innocence presque agnelle. Il fallait qu’il se rende… indispensable à la jeune fille, un doux et amusant compagnon. Une demi déesse romaine lui permettrait de d’infiltrer la généalogie romaine. D’avoir un moyen de pression, sans aucun doute. Il acquiesça avec un sourire charmant aux diverses questions de la jeune femme :

-Il est fort probable que nous nous recroisions en effet, j’habite dans les petites maisons à la lisière entre la forêt et le camp, rien de grandiloquent, mais c’est assez confortable pour quelqu’un qui n’a jamais vraiment eu de maison ! *il haussa les épaules* J’ai entendu parlé de ton frère en effet, mais je ne crois pas avoir eu l’occasion de les rencontrer. Mais je suppose que je ne vais pas tarder à les croiser, le camp n’est pas immense !

Il écouta attentivement la jeune femme se rabaisser, gesticulant comme si l’idée même de rencontrer certains des dieux romains la mettait mal à l’aise, il pencha, la tête sur le coté, l’air ingénument surpris :

-Si tu es une humaine mue par ta foi vers les romains, ne serait ce pas ton rêve de vivre parmi eux, de les cotoyer ? ce n’est pas si difficile tu sais. Jolie comme tu es, n’importe quel dieu te prendrait pour une elfe ou une nymphe des bois, et te traiterait avec tous les égards que l’on accorde à ces créatures fantastiques. * il lui fit un clin d’œil* Et avec ton teint de pêche et tes cheveux longs, tu ferais parfaitement illusion … je pourrais t’amener une fois, si tu veux. Et si ton frère est d’accord, si son avis est important pour toi, bien sur !

Il savait que la proposition était tentante, surtout si la jeune femme était véritablement croyante. Il n’avait encore pas rencontré de dieux véritablement dangereux parmi les romains, et son amie proserpine ne verrait probablement aucun inconvénient à rencontrer la petite humaine. Et par la même occasion, peut être pourrait-elle lui indiquer à quel dieu ou déesse la jeune fille pourrait ressembler … Il se tut, laissant à la jeune fille le temps de savourer la proposition, et que cette idée séduisante fasse son chemin dans sa petite tête d’humaine à peine sortie de l’adolescence …



image 1 : créateur | image 2 : créateur



Pas de souci ne t'inquiete pas <3
Revenir en haut Aller en bas
Cæcilia
avatar Messages : 146
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Auprès des Romains

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Harpie Romaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Ven 3 Jan - 16:40

La mythologie Romaine berçait mes rêves depuis bien longtemps. Bien que Maxence n'y ait jamais cru, il n'avait jamais critiqué mes croyances et, par chance, m'avait suivi ici lorsque je lui avais proposé ce périple alors que nous étions dans une situation critique. Cependant, il est vrai que depuis que nous étions ici, jamais il n'avait proposé que l'on rencontre ensemble les Divinités Romaines. Je pense qu'il se méfie trop d'eux... Alors, quand Dionysos me proposa d'aller faire un tour dans le quartier Latin, heureusement qu'il nomma mon frère pour me ramener à la réalité et réfléchir à ma réponse. Sans l'approbation de Maxence, jamais je ne pourrais m'y rendre. Il avait déjà assez de mal à savoir que j'avais vécu seule là bas durant des semaines, alors si je lui demandais pour y retourner... Je fis la moue. Telle une enfant, je me mis à balancer mes pieds dans le vide, tandis que je me demandais comment le prendrait Maxence si je sortais du camp. Il était très protecteur et je savais que rien que le fait de me rendre dans la forêt l'agacerait. Alors chez les romains... Cependant. Il y avait Dionysos. Un Dieu Grec, qui visiblement avait une force physique colossale. Maxence accepterait peut-être que je retourne chez les romains avec lui ?

-Entendu, j'ai vraiment hâte, vous verrez ce quartier est superbe, il y est bon et les personnes que j'y ai rencontré jusqu'à aujourd'hui sont extraordinaires !

Je me levais alors, un large sourire aux lèvres. Je lui tendis la main, comme pour sceller notre 'pacte' et lui serrais la main.

-Je ne savais pas que les Divinités Grecques s'intéressaient à la mythologie Romaine, vous n'allez pas vous sentir mal à l'aise là bas ?


Maïlys Phoebe Turner • Demi Déesse Romaine fille de Vénus, demi-soeur de Maxence, enfantine et innocente, se croit encore Humaine, pyrophobe, a de nombreuses brûlures sur le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Ven 3 Jan - 19:28

Privé

Love life

Dionysos & Maïlys



Le dieu grec réprima un sourire triomphant alors que la petite tergiversait. A n’en pas douter elle cèderait, elle était juste trop mignonne ! Intérieurement, il tenta d’énumérer tous les dieux et déesses dont être aurait pu être la fille, mais ne connaissant pas leur apparence humaine, il lui était bien difficile de se faire une idée. Bien sur, elle n’était pas la fille de proserpine c’était sur, mais ne sachant pas si elle avait une mère ou un père dieu, le champ d’éventualité était trop vaste. Il ne savait pas non plus si les romains étaient un peuple qui s’était autant mélangé que le peuple grec, qui avait fait des petits un peu partout. Il applaudit la décision la jeune femme avant de lui serrer la main d’une poignée la plus douce possible, afin de ne pas broyer accidentellement sa main qui paraissait minuscule dans la sienne, et incroyablement douce.

- Merveilleux ! nous irons donc voir ton frère, je suis sur qu’il n’y verra aucun… inconvénient.

Il avait surtout pas intérêt de l’ouvrir l’humain, parce qu’à la moindre contrariété, il cesserait sa surveillance sur la petite demi déesse. Et peut être pire encore. La dernière question de Maelys le fit sourire. Puis après un instant de reflexion, il la trouva plutôt maline : en effet les humains ne savaient pour ainsi dire rien des liens qui s’étaient noués entre les différentes mythologies, ils étaient isolés dans leur camp depuis près de six mois. Alors la question était on ne peut plus logique. Il s’étira un peu, faisant craquer son dos, avant de lui répondre tranquillement

- Cela dépend des dieux et des mythologies pour être tout à fait honnête. Certains restent dans leur quartier et n’en bougent pas, préférant la sécurité de la compagnie des leurs, d’autres sont plus curieux, et veulent apprendre à connaitre leurs congénères étrangers. Je fais partie de ceux là. Vois tu, je ne vivais pas sur l’Olympe durant ma vie terrestre, j’ai voyagé un peu partout sur Terre. Je ne tenais pas en place, et ce n’est pas ici que cela va changer Wink.


Maëlys semblait avoir oublié sa petite mésaventure avec les centaures déjà, et avide de connaissances. Il se demanda d’ailleurs si elle avait des pouvoirs particuliers ici. Il ne se souvenait pas que Gemma en eut par exemple, mais peut être ne lui avait elle pas montré l’étendue de ces talents. Cela dit, si la petite pensait être humaine, elle ne s’était surement pas rendue compte qu’elle détenait un quelconque pouvoir … cependant, cela valait la peine de tenter le coup, subtilement :

- Par hasard, t’es tu rendue compte de changement physique ou psychologique sur ton frère ou toi depuis votre arrivé sur l’île ? une rapidité pour courrir, une certaine … connexion avec les animaux … il parait que cette île est un peu … Magique !




image 1 : créateur | image 2 : créateur



Revenir en haut Aller en bas
Cæcilia
avatar Messages : 146
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Auprès des Romains

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Harpie Romaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Sam 4 Jan - 17:48

Comme il semblait enthousiaste, je l'étais aussi. Mon frère nous laisserait nous balader en dehors du camp, j'en étais à présent sûre. Et puis nous n'avions rien à craindre, Maxence se faisait trop de soucis, les Romains avaient eux aussi sûrement soif de connaissance ! Je buvais alors ses paroles lorsqu'il s'expliqua sur les rapports entre mythologies. Combien y avait-il de mythologies ici ? Quatre c'est bien ça ? Lesquelles étaient plutôt réfractaires, lesquelles étaient plutôt curieuses ? Peu importe, les Romains étaient ceux qui m'avaient toujours conquis jusqu'à aujourd'hui, et j'avais hâte de ne me consacrer qu'à eux. Après qu'il m'eut serré la main, il me posa une question étrange.

-L'île est magique ? Fantastique ! Et bien heu... non, rien de spécial. Ou du moins, pas depuis que je suis ici !

Mais avant que je n'arrive ici, c'était bien autre chose. Avec le temps, j'avais finalement compris pourquoi les filles de l'internat avaient mis le... le f... le fe... le feu à ma chambre. Elles étaient jalouses. Jalouses du fait que j'avais su attirer le regard de ceux qui prenaient soin de l'orphelinat, ainsi que de ceux qui le gardaient. Je n'y avais jamais vraiment prêté d'attention, pour moi les hommes, vous savez... Cependant, une fois que j'en eu conscience, après l’incendie, j'avais cherché à savoir si ce qui était arrivé à l'orphelinat s'avérer être vrai en toute circonstance. Et il est vrai que je m'étais jouée de quelques hommes avant d'arrêter mes expériences. Je ne savais pas s'il s'agissait d'un don, mais généralement, aucun homme ne me résistait. Mais ici, je n'avais plus l'impression de faire autant d'effet. Je finis par me confier à Dionysos.

-Sur Terre, j'ai eu.. pas mal de soucis, parce qu'il s'est avéré que... les hommes m'appréciaient particulièrement. Sans que je n'ai quoi que se soit à y faire. Je n'y ai pas cru au début mais j'ai appris avec le temps que c'était inévitable. Les hommes étaient attirés par moi, voilà tout. J'haussais les épaules. Ce n'est pas bien intéressant en fait ce que je vous raconte, qui pourrait faire du mal aux hommes en souhaitant faire naître en eux des sentiments non partagés ? Enfin bref, je crois bien que je n'ai plus ce genre d'attraction aujourd'hui, regardez-vous, il ne me semble pas vous faire le moindre effet. Ce qui est plutôt positif, cette... attraction me faisait peur... avouais-je timidement.


Maïlys Phoebe Turner • Demi Déesse Romaine fille de Vénus, demi-soeur de Maxence, enfantine et innocente, se croit encore Humaine, pyrophobe, a de nombreuses brûlures sur le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Sam 4 Jan - 18:09

Privé

Love life

Dionysos & Maïlys



Attirer les hommes… Attirer les hommes… Il est vrai que la jeune femme était particulièrement charmante, mais était ce véritablement un don ? C’était difficile à dire, lui-même étant un cœur pris et bien pris, il n’était pour ainsi dire que peu sensible aux charmes en ce moment. Alors il n’était pas tout à fait objectif. Cela dit, si ce dont était avéré, cela rétrécissait le champ d’enquête sur la naissance de la jeune fille : telle quelle, elle serait forcément soit la fille de la divinité de la beauté romaine, soit celle de la divinité de l’amour. L’équivalent romain d’Apollon ou d’Aphrodite quoi. Cela ne serait pas super facile à porter ça tient. Il écouta la jeune fille lui raconter son histoire, la facilité qu’elle avait à faire tomber les hommes sous son charme, lors de sa vie humaine, sans qu’elle eut le moindre effort à faire. Serait ce une sorte d’hypnose ? La fille d’une sirène, finalement ? il y avait tellement de possibilité, il valait peut être mieux ne pas faire de pronostique au final.
Quand elle lui avoua être contente de ne plus ressentir cette espèce d’attraction sur l’île, il posa sa main sur son épaule d’un air paternel :

- Certaines personnes sont nées avec des dons, il faut simplement apprendre à vivre avec … et puis tu aurais pu avoir pire comme « spécialité », tu aurais pu avoir le don, je ne sais pas moi, d’imiter tous les animaux de la ferme à la perfection ! avoue que ce n’est pas très glamour.

Il rit, avant de prendre un air un tout petit peu plus sérieux, et de reprendre :

- Ici, nous les dieux, nous avons perdu la plupart de nos pouvoirs, et il ne nous reste que des bribes de ce que nous possédions autrefois… Hum, moi par exemple, je suis encore très fort, et très résistant aux coups et blessures. De plus, je peux changer l’eau en vin, pouvoir indispensable s’il en est pour un dieu du vin quand même ! et enfin … je parle et lis encore toutes les langues qui existent ou ont existé sur terre. Ce qui me permet de te parler dans ta langue maternelle si tu veux, ou de m’entretenir avec les dieux romains en latin. Ce qui est bien pratique parfois, quand ses derniers n’ont pas envie de faire l’effort de parler dans la langue de Néméil, et je peux t’assurer que cela arrive plus que l’on ne croit.

Au loin la cloche de l’auberge du camp sonna l’heure de la cantine pour les travailleurs. Le dieu grec commençait lui aussi à avoir fin, d’ailleurs :

- Aurais tu d’autres questions ? ça ne me dérange pas d’y répondre, alors je peux tenter dans la mesure du possible d’assouvir ta soif de réponses, si tu le veux !


Il n’avait pas encore osé lui poser des questions sur les brulures visibles sur certaines parties de son corps. Mais il se doutait que cela ne devait pas être le sujet préféré de la demoiselle, et tenait à la garder dans les meilleurs dispositions possibles….



image 1 : créateur | image 2 : créateur



Revenir en haut Aller en bas
Cæcilia
avatar Messages : 146
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Auprès des Romains

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Harpie Romaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Jeu 9 Jan - 8:46

La discussion que j'avais avec Dionysos était très étrange... Jamais jusqu'à maintenant, on ne m'avait parlé de personne comme moi ayant un don. Les Humains avaient-ils vraiment des facultés extraordinaires ? Il faudrait que j'en parle à mon frère ! Je souris, fière d'être, peut-être, un peu magique. Quoi que si ma magie ne consistait qu'à attirer les hommes... Je soupirais. Finalement, il devait se tromper, je ne devais pas être si magique que ça. Il finit par me parler de leurs pouvoirs à eux, les Dieux. J'ouvris de grands yeux, attentive comme jamais. Alors comme ça, ils avaient perdu leurs dons.. les pauvres ! J'avais tant de peine pour eux. Mais visiblement, Dionysos s'en tirait bien puisqu'il avait gardé des dons assez impressionnants !

-Lire, comprendre et parler toutes les langues ? Géniale ! Vous devez en savoir tant sur les autres mythologies alors ! Est-ce que vous accepteriez de m'accompagner à la bibliothèque Romaine un de ces jour ?

Mes yeux pétillaient, j'espérai qu'il accepterait. Inconsciemment, je passais ma main sur mon bras brûlé qui commençait à me démanger. Helga m'avait offert des soins et ce matin, j'avais oublié de m'en appliquer, sûrement parce que ses crèmes marchaient si bien que je n'avais pas eu mal de la nuit. Or, après quelques heures sans m'être soignée, je commençais à les sentir à nouveau.

-Aurais tu d’autres questions ? ça ne me dérange pas d’y répondre, alors je peux tenter dans la mesure du possible d’assouvir ta soif de réponses, si tu le veux !


-Et bien, je me demandais si vous aviez faim ? On peut peut-être se rendre au 'restaurant' du village ?

J'avais bien des questions à lui poser encore. J'aimerai aussi qu'il rencontre mon frère, et qu'il me dise si oui ou non, il pensait que lui pouvait avoir un don. D'après ce qu'il disait, tout le monde pouvait en avoir un, sans le savoir, non ? Alors, peut-être que Maxence se cachait certaines choses à lui-même... J'espérai qu'en revanche, il n'aurait pas le don d'imiter tous les bruits environnent comme m'en avait donné l'exemple mon interlocuteur !


-Vous connaissez donc des Humains qui pourraient avoir des dons ?


Maïlys Phoebe Turner • Demi Déesse Romaine fille de Vénus, demi-soeur de Maxence, enfantine et innocente, se croit encore Humaine, pyrophobe, a de nombreuses brûlures sur le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Sam 11 Jan - 20:13

Privé

Love life

Dionysos & Maïlys



Serieusement, avait il une tête de liseuse ? non parce que c’était la deuxième humaine quand même qui lui demandait de faire la lecture en tête à tête. Pensait elle vraiment que le dieu n’avait que ça à faire ? bon, calme toi Dio, ça sert à rien de t’agacer, elle pêche simplement par l’enthousiasme, ça arrive. Il haussa les épaules en prenant un air modeste.

- Plus je ne sais pas, simplement j’ai la curiosité de ne me fermer aucune porte. Je ne sais pas si la bibliothèque romaine est aussi fournie que celle du quartier égyptien, qui est l’un des endroits que je préfère sur l’île, mais si tu le souhaites, je pourrais t’amener faire un tour oui, ça devrait être dans mes cordes.

Il baissa les yeux vers le bras de Maelys qui commençait à se gratter de moins en moins discrètement. Il songea qu’il fallait peut être qu’il l’emmène chez Helga. Le problème, c’était que la guérisseuse ne le connaissait que sous le nom de Nicholas, jeune islandais globe trotter et œnologue, et non comme Dionysos le dieu grec. Le risque de quiproqo avec maelys était trop grand, et il ne pouvait se permettre de perdre la confiance d’aucune des deux. Alors au pire, il irait chercher le remède lui même plus tard.

- Quelle excellente idée, l’auberge du camp fait d’excellents sandwichs, des soupes et de quoi tenir après une bonne journée de labeur, je serais ravi de t’y accompagner !

Accompagnant ces paroles du geste adéquat, il saisit la main libre de la jeune femme pour la faire se redresser, la fit tourner sur elle-même dans une charmante pirouette, puis se dirigea vers le sentier qui menait au village. Il prit quelques instants pour réfléchir à sa réponse à la question, pourtant innocente de la jeune femme. Devait il lui parler des demis dieux ? Pas sans l’accord de son frère, pas sans le prévenir. Il devait noyer le poisson sans mentir à la jeune femme pour autant :

- Et bien, plus ou moins, mais mes recherches n’en sont qu’à leur balbutiement … Mais il existe en effet des personnes qui n’appartiennent à aucune mythologie connue, et qui pourtant sont dotés de … talents certains, tel qu’apaiser avec la voix par exemple, c’est fascinant n’est ce pas ?

Il lui sourit gentiment. Il espérait qu’ils allaient croiser le frère de la jeune fille en chemin, parce que là, il commençait à manquer légèrement d’euphémismes et de patience ….




image 1 : créateur | image 2 : créateur



Revenir en haut Aller en bas
Cæcilia
avatar Messages : 146
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Auprès des Romains

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Harpie Romaine
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   Sam 11 Jan - 20:37

J'en savais beaucoup sur les Romains. Mais ce que je savais d'eux venait d'écrits Humains. Or, si Dionysos m'aidait à lire les écrits des Dieux eux-mêmes... Mes yeux brillaient d'excitation rien qu'à cette pensée. De plus, comme le Dieu semblait d'accord, tout allait pour le mieux ! Ha, que j'aimais cette île.. Il répondit aussi positivement à ma demande concernant la nourriture. Il prit alors ma main et, en deux temps trois mouvements, me fit tourner sur moi-même. Je fus d'abord assez gênée, cet homme avait une manière assez étrange de se comporter avec les gens non ? Ou alors, c'était tout simplement parce que moi, j'avais toujours évité de côtoyer les hommes le plus possible, et que du coup, être face à Dionysos me semblait déroutant alors que pour n'importe qui d'autre, il n'y aurait eu aucun malaise. Rassurée par mes propres pensées, je souris et accompagnais presque en sautillant le Dieu de la fête.

Il répondit alors à ma question concernant les Humains à pouvoirs. Bien sûr, il ne pouvait me donner aucune réponse exacte s'il n'en était qu'au début de ses recherches. Cet homme était incroyable. Et j'avais confiance en lui. J’acquiesçais lorsqu'il me demanda mon avis sur un don qu'il me présenta.

-Quelle chance de savoir chanter, et si cela permet de calmer les esprits en colère...

Rêveuse, le temps me parut très court jusqu'à la boulangerie tellement j'étais dans mes pensées. J'avais hâte de déjeuner avec le Dieu Grec, et savais déjà ce que j'allais commander...


RP terminé Smile


Maïlys Phoebe Turner • Demi Déesse Romaine fille de Vénus, demi-soeur de Maxence, enfantine et innocente, se croit encore Humaine, pyrophobe, a de nombreuses brûlures sur le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Love life (Dionysos)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Love life (Dionysos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Intrigue 1 : Les Humains-