Partagez | 
 

 Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Lun 17 Juin - 14:53

Chef on a soif !
Thor & Hercule

Plus on est de fous, plus on rit !



Pas de créatures contre qui se battre, pas de guerre à mener, pas de vengeance à faire tomber, rien qui ne puisse éveiller un quelconque intérêt à Thor hormis attendre qu'on trouve une solution pour quitter Néméil. Cet endroit le déprimait, dès qu'il se retrouvait confronter à lui-même dans le silence de la nuit. La journée, il pouvait encore trouver une activité à faire, comme s'entrainer au combat ou converser avec quelques rares personnes dont il supportait la présence. Mais la nuit... bien qu'il soit dieu il devait aussi se reposer. Se tournant et se retournant dans son grand lit, Thor finit par se lasser d'attendre que le sommeil veuille bien le prendre et il finit par se lever avec une idée en tête. A défaut de dormir ou de pouvoir faire autre chose, il se rendrait dans le quartier Grec où il savait qu'il trouverait quelques tonneaux d'alcool qui l'aiderait à oublier le monde l'espace d'une nuit.

Se revêtant d'une armure légère, Thor marchait d'un pas assuré jusqu'à la cave d'une taverne bien connue ici, sur Néméil, où tous les dieux se retrouvaient souvent, qu'importe la mythologie. A cette heure avancée, elle devait être fermée et le dieu scandinave n'avait nullement l'envie d'attendre qu'elle rouvre. Forçant la porte de la cave qui donnait sur l'extérieur, Thor mit une cale contre celle-ci pour pouvoir ressortir plus tard, espérant ainsi passer inaperçu quand il sortirait. Pas la peine que Néméil tout entier soit au courant de ses beuveries nocturnes, et surtout pas le propriétaire. Refermant doucement la porte qui resta légèrement entrouverte grâce à la cale en bois, le dieu insomniaque se dirigea vers le fond de la cave et ouvrit un premier fût. Du rouge ! Extra ! Le nordique se donna à cœur joie de boire à même le tonneau, avant de chercher un broc ou une choppe pour aller puiser plus profondément dans le fût.

La nuit s'annonçait plutôt bien maintenant, et le fils d'Odin se laissa à aller ouvrir un autre tonneau, s'affalant à même le sol. Ces idées noires s'envolaient au rythme des choppes qu'il avalait et un sentiment de bien-être prenait le dessus. Tout se passait pour le mieux quand il entendit du bruit près de la porte. Il se leva, aux aguets, et ferma le tonneau, planqua la choppe dans un coin et partit voir qui pouvait bien être là à une heure pareil en espérant que ce ne soit pas le propriétaire. Ouvrir une guerre entre deux civilisations pour une histoire d'alcool avait certes quelques intérêts ludiques pour les lendemains à venir, mais ce n'était sans doute pas le moment. Déjà que cette histoire avec le soleil qui avait disparu puis le froid qui avait gouverné quelques temps la température de l'île avaient failli causé un incident entre son peuple et les autres... Inutile d'en rajouter une couche.

Jetant un coup d’œil vers l'entrée, il aperçut un homme blond, plus jeune que lui, sans doute la petite vingtaine. Thor fut rassuré, ce n'était pas le propriétaire. Si au début il voulut faire comme si de rien n'était et retourner discrètement à ses beuveries, il s'interrogeait aussi sur la présence de l'importun. venait-il lui aussi prendre quelques bonnes rasades d'alcool en douce ? Sortant de l'ombre, l'asgardien se planta devant lui.

- Salutations ! Tout va bien ?

Une question neutre qui permettrait de savoir s'il pourrait voir en lui un compagnon avec qui faire la fête quelques instants ou s'il devrait inventer une histoire pour justifier sa propre présence. Enfin en théorie. Dans la pratique, le nordique n'aimait pas devoir rendre des comptes et ce, même s'il était en tort (c'est le cas de le dire !). Cette nuit sensée être tranquille se verrait alors peut-être teintée d'une bagarre...  
Code by AMIANTE


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.


Dernière édition par Thor le Sam 17 Aoû - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Ven 12 Juil - 16:28






Au frontibus. Au nasibus. Au mentibus.
Au ventribus. Au sexibus.
Et glou, et glou, et glou...

Dans mon quartier, un silence mortel. Rien d’intéressant, pas le son d’une bagarre, aucune créature à abattre. Ici les règles n’étaient plus les mêmes. J’avais vécu jusqu’à ce jour pour la débauche, puis pour le combat, choses qui j’en étais plutôt certains, ne m’attireraient rien de bon sur cette île. Mais alors, que me restait-il ? Mes enfants n’étaient plus, ma femme ne voulait plus me voir, et mes hobbies étaient de mauvais genre ici. Non décidément, il n’y avait pas grand-chose à faire pour tuer le temps. J’étais donc parti me promener dans les rues de mon quartier lorsque je me rappelai qu’il y avait bien une de mes « passions » que personne ne pouvait me retirer, même pas ici : l’alcool. En effet j’avais un ami qui avait une cave tout prêt d’ici. J’allais aller lui « emprunter » une bouteille ou deux, et il ne se rendrait compte de rien.

Arrivant devant la porte de la cave, je me penchai vers le pot de fleur qui, je le savais, contenait la clef qui ouvrait ce lieu. Toutefois j’entendis du bruit à l’intérieur et me retournai sans avoir obtenu le précieux objet. J’avançai de quelques pas et ouvrit la porte. Un homme très grand et relativement carré se tenait devant moi. A n’en pas douter, c’était un nordique, et connaissant le coté raciste de mon ami, je doutai qu’il y avait été invité. Qu’à cela ne tienne, il avait visiblement déjà un peu entamé le stock de vin de la cave, et bien qu’il aurait fait un adversaire intéressant, je n’étais pas là pour me battre mais bien pour … Etancher ma soif. Il me demanda si tout allait bien. Je tentai de déceler le ton dans sa voix, pour savoir si cela sonnait comme une menace mais … J’avais toujours été plutôt fonceur et pas trop du genre à interpréter les choses. Je ne parvins donc pas à deviner si il était amical ou non.

« Bonsoir grand nordique. Eh bien figure toi que non, tout ne vas pas bien, je m’ennuie à mourir ici. Et je suis venu noyer mon ennui dans l’alcool qu’on peut trouver ici … Alors que j’aille bien ou pas va maintenant dépendre entièrement de toi. Tu es partageur ? »

J’avais dit cela avec une pointe d’amusement, sachant très bien que cet endroit n’était pas à lui, et étant plutôt sur qu’il ne serait pas contre un camarade de beuverie vu l’état dans lequel il se trouvait déjà.

« Enfin, si je veux te rattraper il va falloir que je m’y mette assez rapidement. Mais j’ai entendu dire que les Nordiques étaient entre tous, les divinités qui tenaient le mieux l’alcool. Mais je ne suis pas du genre à tourner le dos à un défi … Alors l’ami, pense-tu être de taille à boire plus que moi ? Au fait, je ne me suis pas présenté … Hercule ».

Je lui tendis la main attendant de savoir comment ce géant se prénommait lorsque j’entendis un « clac » sonore derrière moi. C’était la porte, qui venait visiblement de se refermer dans mon dos. Et évidemment, les clefs étaient restées dans le pot de la plante, à l’extérieur. Génial. Maintenant la soirée allait se corser. Comment allait-on sortir de là sans se faire remarquer du propriétaire ? Au fond de moi, j’éprouvais un peu de plaisir à cette nouvelle malgré tout. C’était un défi intéressant, complexe, mais cela allait occuper ma soirée … Voir ma nuit.


Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Ven 19 Juil - 10:21

Chef on a soif !
Thor & Hercule

Plus on est de fous, plus on rit !



L'homme en face de lui ne lui disait rien du tout mais néanmoins, il reconnut en ce jeune homme un combattant. En étant un lui-même et étant habitué aux guerriers, Thor savait les repérer de loin. La seule question qu'il se posait réellement était de savoir si cet intrus serait ami ou ennemi. Une chose était sûre, il devait sans doute être un combattant émérite car soit il était un dieu, soit un demi-dieu (étant donné qu'il n'y avait pas d'être humain ici) ce qui faisait de lui un être supérieur et intéressant, ce qui n'était pas pour déplaire au nordique qui aimait à croire qu'il avait une affinité particulière et amicale avec chaque guerrier. En serait-il de même avec celui-là ?

Si Thor ne saurait dire de quelle mythologie venait l’importun, ce dernier en revanche avait de suite reconnu d'où lui venait : du nord ! ce qui arracha un sourire fier à l'asgardien. De toute évidence leur réputation les précédait et il n'allait sûrement pas en prendre ombrage, bien au contraire ! Son ego ainsi gonflé à bloc, Thor se sentait l'âme joyeuse et se disait que si la conversation continuait  sur cette lancé, il allait vraiment l'apprécier ce petit-là. Mais pour le moment, il préférait quand même rester sur ses gardes et ce n'était pas quelques choppes de vin rouge qui allait lui faire oublier sa méfiance naturelle. Pourtant, plus il prêtait attention aux paroles du blond en face de lui, plus il se trouvait des points communs avec lui comme le fait de s'ennuyer à mourir ici et de vouloir venir noyer cet ennui dans l'alcool. Et puis, il montrait aussi un fort caractère en parlant d'un ton égal au dieu de la foudre.

- Je sais partager oui, surtout avec les âmes en peine qui viennent noyer leur chagrin, lâcha-t-il avec une pointe de curiosité.

Ne se laissant pas impressionner davantage par la stature du nordique, le nouveau camarade de beuverie de Thor fit remarquer que s'il voulait le rattraper, il allait devoir s'y mettre sans tarder. Nouveau sourire amusé de la part de l'asgardien. Il avait bien hâte maintenant de savoir qui s'adressait à lui de cette manière et ne tarda pas à le savoir. Il se prénommait Hercule, nom qui ne disait toujours rien à Thor mais vu la tournure que prenait les évènements, il ne l'oubliera certainement pas dans les jours qui viennent. En effet, Hercule affirma connaître la réputation des nordiques sur leur capacité à tenir l'alcool bien mieux que tout autre peuple, et il lui proposa alors le défi de voir qui des deux tiendrait le mieux. Un défi Ô combien intéressant que l'asgardien n'allait pas refuser !

- Je relève le pari ! asséna-t-il de sa voix puissante qui sonna en cet instant comme un éclair qui frappe le sol, tout en serrant avec poigne la main de son adversaire.

Et alors qu'ils se serraient la main, acceptant de ce fait le défi, un clac sonore retentit dans la pièce et les deux hommes fixèrent leur regard dans la même direction : la porte par laquelle ils étaient entrés et par laquelle ils étaient sensés ressortir en catimini après que leur méfait soit accompli. Tout ne se passait pas comme prévu mais pour le moment, Thor n'en avait cure. Il avait un pari à relever et de toute façon, ce n'était pas une simple porte en bois qui l'empêcherait de sortir. Ce serait juste moins discret...

- Il semblerait que nous n'ayons plus le choix et que le hasard lui-même nous oblige à tenir parole. Fort bien, allons donc se pinter comme il se doit, lança le nordique en se retournant pour rejoindre le tonneau qu'il avait déjà ouvert. Tu veux tenter de me rattraper avant de commencer, ou bien on part du principe qu'on est à égalité ? Aucune différence pour moi. Évidemment, puisqu'il allait gagner ! et ce même avec un tonneau de vin rouge d'avance dans le gosier ! Au fait, moi c'est Thor. Et décidant qu'ils avaient suffisamment parlementer, il tendit une autre choppe à son concurrent et posa un regard narquois sur lui. Le défi commençait...
Code by AMIANTE


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Jeu 25 Juil - 7:36






Au frontibus. Au nasibus. Au mentibus.
Au ventribus. Au sexibus.
Et glou, et glou, et glou...

Thor me proposa de partager, ce dont je fus agréablement surpris. Enfin, il disait être partageur ce qui revenait presque au même. Je ris lorsqu’il chercha à savoir ce qui me poussait à venir boire.

« On est curieux chez les scandinaves ? Non, désolé de te décevoir, mais le chagrin n’a rien à voir là-dedans et je n’ai nulle histoire passionnante à raconter autour d’un verre- ou d’une bouteille. Mon âme est juste en peine de se retrouver sur une île si vide d’intérêt et où les distractions sont si rares … Moi qui avait l’habitude de tuer au moins un monstre avant le petit-déjeuner, je crains de ne pas être à ma place sur cette petite île bien tranquille … »


Je fus toutefois heureux de me trouver une distraction pour la soirée en la personne de Thor qui acceptait mon défi de boire jusqu’à ce que mort s’en suive –ou presque, mais qui tient vraiment à ce genre de détail ? Il accepta ma poignée de main et force fut de reconnaître qu’il avait une sacrée poigne ! Je notais dans un coin de ma tête et ce sans méchanceté que dans notre autre vie, j’aurais été honoré d’affronter un tel homme.

Nous fument dérangés lorsque la porte claqua bruyamment derrière nous. Enfermés. Cela nous donnerait une bonne excuse pour s’occuper ici, si on avait eu besoin d’une. Thor fit cette même remarque à voix haute et je le gratifiai d’un sourire, qui se transforma en rire devant son expression « pinter ». Décidément il n’y avait pas que les coutumes qui nous séparaient, chaque peuple avait ses expressions étranges devant lesquelles je tentai de ne pas me moquer, imaginant fort bien que je devais moi-même parfois en faire rire certains.

Il me proposa alors de rattraper mon retard si j’en avais envie. J’haussais les épaules.

« Autant être juste, je vais commencer sans toi. Etant donné que je vais les enchainer, je vais commencer avec trois verres, si cela te semble juste ? »

Sans attendre sa réponse, j’attrapai le premier verre qu’il me tendit et le descendit cul sec. Comme d’habitude les premiers coulaient comme du sirop, c’est plus tard que cela se corserait.

« Eh bien l’ami, un autre ! Si je bois plus vite que tu ne remplis on est pas sorti ! »

J’avais dit cela sur le ton de l’humour, et me servais moi-même mon second verre, et mon troisième. Parti sur la lancée, je descendis le quatrième avant d’en remplir un pour mon concurrent.

« Que les choses sérieuses commencent ! »

Et de deux, et de trois … Et de quelques verres plus tard, et j’étais « bien » comme on dit chez moi. La quantité déjà importante d’alcool ingurgitée ne me faisait pas encore tourner la tête, mais elle était suffisamment présente pour lever mes quelques rares inhibitions. Je levai les yeux vers Thor, et le voyant plier son bras pour prendre un autre verre, je ne pus m’empêcher de remarquer la taille de son biceps. Haussant un sourcil, je commençai à rire.

« Wow, tu as de sacrés bras Thor. Montre-moi ta force l’ami. »

Et je tendis le bras sur la table, comme pour faire un bras de fer. Où cela allait-il nous mener ? Et d’ailleurs, une fois saoul, lequel de nous resterait assez lucide pour nous trouver un moyen de sortir de là ? Pour le moment, ça n’avait guère d’importance, et j’avais l’esprit trop embrumer pour me préoccuper de ce genre de détails …


Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Mar 30 Juil - 17:33

Chef on a soif !
Thor & Hercule

Plus on est de fous, plus on rit !



Non, il n'était pas curieux et à la réflexion, la phrase qu'il avait lancé était légèrement stupide. L'asgardien ne buvait pas uniquement en cas de crise, bien au contraire ! C'était généralement plutôt l'inverse. Généralement... Maintenant qu'ils en parlaient, Thor ne se souvenait pas une seule fois avoir absorbé de l'alcool pour noyer un quelconque désespoir. Déjà parce que la tristesse chez lui était une sentiment qu'il ne connaissait pas tant que ça, et ensuite parce les rares fois où il avait ressenti le besoin de s'isoler après un coup dur, ça n'avait sûrement pas été pour aller se pinter. En fait, c'était une première chez lui, de venir boire plus que de raison parce qu'il s'était lassé de ne pas trouver le sommeil. A croire que cette île de malheur changeait vraiment les gens...

Par contre, il l'aimait bien se gamin. Moi qui avait l’habitude de tuer au moins un monstre avant le petit-déjeuner, je crains de ne pas être à ma place sur cette petite île bien tranquille... Mais mec je t'aime ! Enfin quelqu'un qui le comprenait en dehors des Scandinaves ! Dans les faits il ne savait pas trop ce que valait ce Hercule mais pour le peu qu'il venait de lui dire, il avait attiré son attention avec un vif intérêt. En plus il lui ressemblait. Blond, bien bâti, il avait une certaine nonchalance qui pourtant lui conférait du respect et il avait de l'humour. Brave homme, il l'appréciait déjà ! Et en plus, il venait boire un coup et lançait les paris ! Cette nuit s'annonçait particulièrement passionnante. Thor ne regrettait pas un instant qu'une mélancolie passagère l'ai pris cette nuit-là. Le destin peut-être ?

- Tu parles à un converti.

Porte close, défi accepté, Thor et Hercule se retrouvaient désormais autours du tonneau de vin rouge. Hercule proposa de se prendre trois verres d'affilés pour compenser et l'asgardien hocha la tête. Qu'il fasse ! ça lui allait bien. Ça prouvait que ce gaillard-là n'avait pas froid aux yeux et qu'il était honnête. Il le taquina même en disant qu'il n'arriverait jamais au bout s'il ne le servait pas plus vite. Humour que le dieu appréciait et qui attira une sourire amusé sur ses lèvres. S'il continuait comme ça, le dieu de la foudre allait finir par croire que son compagnon de soûlerie était un fils caché. Puis les choses sérieuses commencèrent et Hercule remplit un verre chacun.

Comme tu dis l'ami, c'est partit !

Et voilà que les deux compères s'explosaient la panse en ingurgitant une quantité impressionnante d'alcool. Thor avait cessé depuis un petit bout de temps de compter à combien ils en étaient mais le propriétaire allait se tirer les cheveux en constatant les dégâts. Cela dit, quelle importance ? Thor, comme Hercule, s'en moquaient éperdument à cet instant. Ils étaient bien trop soûl pour réfléchir aux conséquences de leurs actes. La preuve, le blondinet ouvrit de grands yeux sur les bras de l'asgardien et lui proposa un bras de fer. Alors là ! s'il l'entrainait sur ce terrain-là, allez savoir comment ça allait finir. Si Hercule se mettait à flatter l'égo du dieu en parlant musculature, ils allaient finir meilleurs potes avant la fin de la nuit !

- Haha ! tu veux vraiment me défier là-dessus l'ami ? Tu ne sais pas à quoi tu t'exposes, répliqua-t-il, rieur et fier à la fois.

Inutile de lui dire deux fois de suite. Thor attrapa la main du jeune homme dans une posture presque parfaite, autant que le lui permettait l'alcool, et ils s'attaquèrent ainsi à un jeu puéril particulièrement aimé chez les hommes virils. Il fallait avouer que ce jeune-là avait de la poigne. Mmm, qu'était sa vie avant qu'il n'atterrisse ici ? Sa piquait la curiosité du nordique qui s'empressa de le lui faire remarquer.

- Peu de personnes dans mon entourage parviennent à me donner un temps soit peu du fil à retordre. Maiiiiiiiiiiis... tu t'en sors bien. Bah, ça ne te sauvera pas mais sache que t'en a dans les biceps et que pour ça, tu as mon respect !

Et avec sa force brut, il remporta le premier round, manquant cependant de se vautrer de tout son long sur le sol.

- Ooh ça tangue, riait-il. Et si on jouait la revanche ?

Il suivit sa proposition d'un geste hésitant et balourd, pour s'abreuver d'un énième verre de vin rouge. L'esprit joyeux, Thor avait complètement oublié pourquoi il était ici, et ce n'était pas plus mal finalement.
Code by AMIANTE


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Mar 13 Aoû - 21:44






Au frontibus. Au nasibus. Au mentibus.
Au ventribus. Au sexibus.
Et glou, et glou, et glou...

Toute cette conversation avec Thor m’avait au moins appris une chose : contrairement à ce qu’on m’avait dit, toutes les divinités n’étaient pas hostiles bien au contraire ! Je sentais déjà une affinité se créer entre le scandinave et moi et étais ravi à cette idée. Nous étions sur la même longueur d’onde, tous les deux perdu dans ce monde sans guerre et sans vraie bataille à mener face à cet ennemi invisible.  

C’était donc bien agréable de se détendre avec un de mes pairs, de la façon la plus masculine qui soit : alcool et testostérone.  Après que j’eus rattrapé mon retard, il m’accompagna. Le dieu de la foudre avait une belle descente, c’était évident. Mais cela ne faisait que rendre le défi intéressant.

Une quantité d’alcool énorme plus tard, le bras de fer commençait. Si sur l’alcool, je savais d’avance que j’étais sûr de perdre (son volume était bien plus impressionnant que moi il partait avec une longueur d’avance), sur le bras de fer je pensais avoir mes chances, même si ce n’était pas gagné d’avance. Au premier round, il gagna facilement. J’avais clairement sous-estimé mon adversaire, et n’avais pas mis suffisamment de force dans ma poigne. Il souligna néanmoins le fait que j’avais de la poigne, et j’appréciais son fair play.

HERCULE ► - Tu peux parler !

Il me mit rapidement le premier coup, et me proposa ma revanche, bon joueur. Je souris et acceptai rapidement ; je n’étais pas du genre à abandonner si facilement. Et cela recommença, deux fois, puis trois, puis quatre … Globalement, c’était honnête, et on se valait sur ce terrain-là. Mais il fallait avouer qu’on avait bien abusé de l’alcool auparavant, qu’il avait de plus commencé avant moi et qu’en temps normal, j’aurais sans doute été dépassé. Je levai la main comme pour agiter le drapeau blanc.

HERCULE ►- J’ai besoin d’un autre verre, je ne sens plus l’alcool dans mes veines.

Quel affreux mensonge. J’avais bien trop bu au contraire, pour savoir ce que je sentais. Mais alors qu’il avançait pour se servir un verre, je décidai comme un enfant que puisque j’avais eu l’idée avant, le premier verre me revenait de droit. Je le bousculai gentiment pour me servir en premier, et remplissait le verre. Et alors qu’il allait s’en emparer, je le dressai au-dessus de ma tête en agitant mon index.

HERCULE ►- Non non non, ce verre n’est pas pour toi …

Et me penchant trop en avant, il fut capable de s’en emparer, mais dans la bousculade, il se renversa. Je me jetai alors sur lui pour récupérer le verre, éclatant de rire. Ce dieu était tout de même relativement imposant, et je me questionnais vraiment sur mes capacités à le mettre à terre. Quoique vu notre état, je pense que se retrouver à terre serait relativement aisé. Tous les deux à terre, le verre lui glissa des mains et je me jetai en avant pour le récupérer, mais senti le géant m’agripper.

HERCULE ►- Hey !

Et dans un geste brusque, je secouai mon pied, lui assénant un coup à la mâchoire. Je roulai sur le dos, essoufflé, mort de rire et fier de moi. Pourquoi se battait-on déjà ? Ah, oui. Un verre. Vide.

Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Sam 17 Aoû - 17:37

Chef on a soif !
Thor & Hercule

Plus on est de fous, plus on rit !



Très honnêtement, les deux comparses étaient dans un tel état d'ébriété que les dieux de la fête tel que Dyonisos ou Bacchus pourraient facilement en devenir jaloux, ou être admiratif et les rejoindre. Depuis combien de temps Thor ne s'était-il pas amusé de la sorte ? S'il lui était quelquefois arrivé d'être soûl depuis son arrivée sur cette île, ça n'avait jamais été jusqu'à ce point et pour autant qu'il se souvienne, il ne s'était pas distrait de cette façon et avec autant de rire depuis bien longtemps. S'il se mêlait aux dîners festifs que les nordiques organisaient chaque soir, comme en Asgard, Thor n'était pas du genre à refuser une bonne chope d'hydromel, il était loin d'être un puits sans fond et de boire juste pour le plaisir de finir fin plein et de passer la nuit avachit sous une table. Quand à se donner des défis, ça se passait généralement sur l'espace des duels et et les challenges se gagnaient avec une épée ou tout autre arme. Alors que l'asgardien soit là, complètement éméché, à rire pour rien en faisant des grimaces, il y avait de quoi inquiéter ceux qui le connaissaient. Pourtant, il n'y avait vraiment de quoi se faire du soucis ! Le nordique n'avait pas eu le cœur aussi léger et joyeux depuis bien trop longtemps et tout cela ne serait jamais arrivé si le hasard ne l'avait pas fait croisé la route de ce jeune homme répondant au nom de Hercule et qui avait une personnalité si proche de la sienne que s'en était troublant. On pourrai croire un mini-Thor ou alors un Hercule grandeur XXL. En tout cas, les deux s'entendaient bien, c'était le moins qu'on puisse dire.

Après s'être lancé le défi de celui qui tiendrait l'alcool le plus longtemps, les enchères augmentèrent en mettant en jeu le titre decelui qui est le plus fort au bras de fer. En sommes, que des jeux de mecs virils qui se complaisaient dans les plaisirs simples de la vie : alcool et rapport de force. Ces deux-là s'étaient bien trouvés, peut-être même un peu trop. Allez savoir si maintenant qu'ils s'étaient autant éclater ils n'allaient pas devenir inséparable et être les deux terreurs de l'île, arpentant les bars et café de l'île bras dessus bras dessous en chantant des chansons paillardes à tue-tête. Au moins, ça mettra de la gaieté sur Néméil. Gagnant le premier round, Thor proposa naturellement sa revanche à son nouvel ami qui accepta, sans rancune. Ils les enchainèrent jusqu'à qu'Hercule finisse par y mettre un terme. Est-ce que ça voulait dire qu'il lui laissait le titre de la victoire ? Aucune importance, ça l'arrangeait bien qu'ils s'arrêtent parce que le dieu du tonnerre qui deviendrait bientôt le dieu de l'ivresse à ce rythme-là, commençait à voir double voire triple, et ne parvenait plus à distinguer ou était la main de son compagnon de beuverie pour enchainer les autres bras de fer. A ce niveau-là, ce n'était plus la gueule de bois qu'il allait avoir, non, ce serait bien pire que ça. D'ailleurs, ce serait bien étonnant qu'il parvienne à rentrer chez lui avec tout ce qu'il avait bu. En plus, la porte était fermée. Les deux ivrognes allaient sûrement aussi partagé le sol de la cave à vin en plus des fûts qu'ils avaient vidé. Parlant de fût, Hercule affirma qu'il n'avait plus assez de vin dans les veines, raison pour laquelle justement il voulait cessé les bras de fer.

- Oooh il faut y remédier de suite ! Et maintenant que tu en parles, je remarque que moi aussi il faut que je m'y remettes. Ça doit faire au moins... deux minutes que je n'ai pas étanché ma soif.

Et les deux se ruèrent (ou plutôt se trainèrent) comme ils purent sur le tonneau.

- Enfer et damnation ! Où est mon... ma... mamon ? L'asgardien se mit à rire tout seul avant de tenter une nouvelle fois sa phrase. Où passé ma chope ? Avec des mots en moins dans la phrase, ça fonctionnait aussi...

Apercevant Hercule qui lui, avait toujours son verre, il s'approcha de lui pour le lui prendre des mains et le grec qui l'avait vu arrivé, se hâta de protéger son butin en le stoppant d'une main dont le nordique ne tint aucunement compte, ses yeux seulement préoccupés par la chope. Hélas pour le demi-dieu, il était si imbibé qu'il titubait dangereusement et en voulant se reculer, il se rapprocha de Thor qui parvint à mettre un doigt sur ledit verre mais de manière trop forte, si bien qu'il renversa le tout. A présent, on pouvait assister au triste (ou comique, ça dépend du point de vue) spectacle de deux divinités bourrés qui se donnaient des coups et s'écrasaient mutuellement pour attraper le premier un verre vide. Tant de gloire en un seul geste... L'asgardien, ou ce qui en restait, attrapa la cheville du grec qui lui donna un coup dans le nez (c'est le cas de le dire !) ce qui sonna le grand blond durant plusieurs secondes, donnant le temps à Hercule d'attraper le verre et de repartir vers le tonneau pour se servir enfin un verre de rouge. Thor se releva difficilement mais ne put bouger, complètement à la ramasse. Il était ainsi installé par terre, ne tombant pas en arrière et restant à peu près stable seulement parce que c'était la mode. C'est alors que le bruit de la porte se fit à nouveau entendre mais cette fois-ci, dans un cliquetis de délivrance. En voulant se retourner, le nordique se mangea le parterre et mit quelques secondes à rouvrir les yeux. Fronçant les sourcils, il tenta de voir qui était le nouvel arrivant mais sa vision était trop flou et l'endroit trop sombre pour qu'il parvienne à distinguer quoi que ce soit.

- Chuuuuut, je crois qu'il y a quelqu'un qui vient d'entrer, fit-il à son ami  qui tenait toujours son verre comme si sa vie en dépendait.

Mais que vaut réellement le discrétion de deux mecs bourrés ? Pas grand-chose... Le nouveau venu était d'ailleurs probablement arrivé ici en entendant leur épique bataille pour se nommer propriétaire d'un verre vide. Il fallait juste espérer qu'on ne leur chercherait pas d'ennui parce que dans l'était ou ils étaient... cela dit, ils pourraient bien vite s'énerver si on venait les priver de leur si bon vin, qui était par ailleurs un excellent cru.
Code by AMIANTE


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Lun 19 Aoû - 13:01



Un cri de rage résonna dans la nuit avant de s'éteindre. Des tintements d'aciers se firent entendre, tantôt mat en heurtant le bois du bouclier, tantôt métallique lorsque l'épée touchait l'armure adverse.  La Valkyrie en face d'elle était bonne combattante, elle se déplaçait avec agilité, ses jambes étaient en mouvement constant et jamais elle ne quittait la Déité du regard ne cillant pas au pire des regards assassins de Hel, ce que cette dernière apprécia grandement. Rares étaient ceux qui le faisaient désormais...ôtant en user. Un assaut plus tard, Hel laissa une ouverture à son épaule, feignant une douleur à la cuisse par un pas maladroit. La vierge guerrière n'y vit que du feu et s'engouffra dans la brèche alors qu'Hel d'un puissant appui sur sa jambe pivota d'un demi-tour et coinça le bras de la Valkyrie en formant un étaux avec le sien alors que finissant de pivoter son bouclier percuta le dos de son adversaire. La Valkyrie sous le choc se retrouva à terre, Hel rengaina son arme et pivota sur ses talons. Ragnarök se révélait être un fantastique terrain d'entraînement, où les adversaires se rencontraient et se séparaient sans question, sans compte à rendre tous étaient trop préoccupés par leur propre tragédie. La lune dardait sur les ruines de Néméïl son halo argenté et la brise rencontrant les pierres produisaient une mélopée pesante et inquiétante, tout à fait au goût d'Hel puisqu'elle rendait désertique cet endroit laissant la Déité à sa mélancolie. Sans interrompre sa marche, Hel ôta le heaume à moitié rongé par la rouille qu'elle avait trouvé en chemin libérant sa crinière brune avant de le lâcher dans son sillage, gardant néanmoins sa propre armure.

Les casques garantissaient l'anonymat, l'identité de la déesse en faisant fuir plus d'un elle préférait que ses adversaires ne connaissent pas la sienne avant un combat puisqu'elle n'utilisait de toutefaçon pas son contrôle de la douleur en combat excepté lorsque l'opposant était trop faible, Hel leur faisait alors comprendre qu'ils n'avaient pas à traîner dans la cour des grands. C'était des créatures la plupart du temps, les divinités saines d'esprit évitant son quartier fétiche. Toujours est-il qu'Hel s'abîma sur sa route dans ses pensées, laissant ses pas la guider à travers Néméïl dans la nuit noire, ressassant sa solitude inéluctablement.

Et puis il y eu le bruit, sourd qui lui fit faire un pas d'écart et porter la main au pommeau de son épée. Au silence qui suivit, elle cru avoir rêvé mais les battements saccadés de son cœur dans sa poitrine étaient bien trop réels pour que tout ceci ne soit que le fruit de son imagination. Les rues plus ou moins pavées avaient conduit la Déesse jusqu'à un endroit qu'elle ne reconnut pas et si ses sens ne l'abusaient pas le vacarme provenait de la porte en face d'elle. Détachant sa main de son épée, elle rejoignit en silence la porte, posant son oreille contre le battant et un nouveau bruit – bruit le mot était faible, imaginez le vacarme d'une avalanche ou le grondement de l'orage et vous aurez approximativement une idée de ce que lui communiqua la porte – se fit entendre faisant reculer lé déesse par réflexe.
Un choix se présenta alors à elle : Soit passer son chemin et errer dans des rues inconnues comme une âme en peine -ce qu'elle était approximativement-, soit entrer et faire le jour sur ce vacarme. Elle eut des choix plus durs à prendre en toute honnêteté - comme celui de cette triste histoire pour Baldr mais passons – et elle posa la main de la poignée, la porte lui résistant par la suite suffisamment pour qu'elle lui expédie un coup d'épaule qui finit de troubler le calme de la nuit en percutant le mur et en faisant s'envoler une nuée de poussière. Pour la discrétion, on repassera. Quant à la vision qui s'offrit à ses yeux....


    Oncle ?, hoqueta t-elle alors qu'elle découvrait ce dernier.

Revenons un instant sur la scène d'ailleurs, son Oncle, le Dieu du Tonnerre et de la Foudre, Prince d'Asgard, Vainqueur de tant de bataille qu'il faudrait une journée pour les citer bref Thor en personne étalé de tout son long dans la poussière d'une cave - à VIN put-elle constater en jetant un regard au alentour-, couvert de poussière et un peu plus loin, derrière son royal proche, un autre homme blond lui aussi au dessus d'un tonneau avec un verre à la main. Tombant des nues, Hel prit la rougeur du visage et l'air hagard de son oncle alcoolisé comme un résultat d'un bagarre entre lui et l'autre homme. La question était de savoir comment cette gueule d'ange qui avait tout sauf les traits bruts et sauvages d'un scandinave, bien plus gracieux et ciselés, avait pu terrasser la montagne de force et de nerfs qu'était Thor. Son Dieu d'Oncle avait-il été enlevé ? Pour quelle raison ? Et comment ses ravisseurs avaient pu le maîtriser assez pour le jeter dans cette cave ?  Ne cherchant pas à comprendre le pourquoi du comment, Hel posa un regard glacial sur l'homme qui s’effondra dans la seconde qui suivit. Ceci fait, elle rejoignit en deux foulées Thor et s'accroupit pour l'aider à se relever avant de sentir l'odeur d'alcool qui émanait de lui. Soudain les pièces du puzzle finirent de s'assembler et alors qu'elle terminait de le relever -non sans penser que moins de vin et plus de sport ferait du bien à sa silhouette- elle hésita un :


    Par la lance d'Odin, vous êtes …. comment dire... ensemble ?

Elle avait envie de se mettre des gifles tant la formulation était maladroite et elle eu du mal à interpréter le long échange de regard qu'elle eut avec Thor. Si cela se trouvait, Tonton était juste trop bourré pour comprendre ce qu'elle venait de dire. De son côté, l'autre homme se relevait lui aussi avec difficulté. Pas du tout culpabilisée pour autant, Hel lui lança un regard qui signifiait clairement qu'au moindre geste suspect à son encontre elle pourrait renouveler son attaque mais cela ne semblait de toute evidencepas être la dynamique des deux hommes !
Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Ven 23 Aoû - 14:09

Chef on a soif !
Thor & Hercule & Hel

Plus on est de fous, plus on rit !



A l'affût de l'intrus, Thor ne distinguait pas bien s'il s'agissait d'un autre dieu ou de quelque chose d'approchant. De toute façon, vu que maintenant les créatures avaient pris une apparence disons... "normal", à l'image des dieux et demi-dieux et que plusieurs mythologies cohabitaient, il lui aurait été impossible de reconnaitre la personne à moins qu'il ne l'ait déjà vu et là, on part du principe de s'il avait été sobre. Or, ce n'était pas le cas présentement. La vue troublée et la cave n'étant pas très bien éclairée, l'asgardien distinguait mal le nouvel arrivant. Mais si ses yeux retrouveraient leur capacité plus tard, son ouïe n'avait rien perdu de ses fonctions et il reconnut la voix. Au mot oncle Thor arrêta instantanément ses gamineries en reconnaissant le timbre de Hel, la fille de Loki.

- Oups... lâcha-t-il avant de tenter de se relever mais sans succès.

Là pour le coup, c'était vraiment la honte. Il n'avait jamais vraiment conversé avec sa nièce alors qu'ils se retrouvent là, alors qu'il vient noyer le désespoir que cette île fait naître en lui n'était réellement pas la rencontre officielle qu'il avait espérer. Cela dit, il aurait surtout le temps de regretter plus tard car pour le moment, il ne se rendait pas encore bien compte de la situation. Et Hel, qu'allait-elle penser de ça ? Il chercha un instant quoi dire mais son cerveau, alourdi par l'alcool ne lui permettait plus de le faire. Heureusement (ou pas, il ne savait pas ce qui était pire : que sa nièce le laisse là sans s'en mêler ou qu'elle aide l'alcoolique qu'il était alors) sa nièce prenait les choses en main. Venant à lui, elle l'aida à se remettre debout et la tâche n'était pas aisée, avant de lui demander s'il était avec l'homme étalé quelques mètres plus loin.

- Ensemble ? répéta-t-il, dubitatif. Je suis pas aussi désespéré que ça, se mit-il à rire. Néanmoins, Thor possédait encore suffisamment de matière grise éveillée pour faire les présentations. C'est Hercule, je ne sais d'où il vient, mais je l'aime bien. Il n'est peut-être pas de chez nous mais il est aussi vaillant qu'un nordique ! Il a une belle descente digne de ses ancêtres et une force qu'il n'a pas à m'envier. Tu vois, il me fait penser à moi. Tu crois que je peux le garder ? demanda-t-il en chuchotant.

Il se retourna d'ailleurs vers le fameux Hercule qui tentait misérablement de se relever. Il avait l'air mal en point et son triste visage lui faisait deviner à peu près à quoi le sien devait ressembler. Triste spectacle. Sa nièce devait quant à elle se poser beaucoup de questions sur son oncle, à moins que justement, ça ne réponde à beaucoup d'autres. Quoiqu'il en soit, le grand blond ne saurait dire combien de verres voire combien de fûts ils avaient engloutis, mais en tout cas, demain ce serait gueule de bois. La présence de Hel annonçait d'ailleurs que la soirée touchait à sa fin, à moins que ce ne soit cette fatigue profonde qui envahissait chacun de ses muscles ? Seulement, quitter son nouvel ami ne lui disait rien du tout et il ne comptait pas non le laisser là, avec le risque de se faire sérieusement houspiller par le propriétaire. L'idée lui vint de le ramener chez eux, dans le quartier nordique mais il doutait de pouvoir le porter et Hel ne pourrait s'occuper des deux alcooliques, à moins de les trainer chacun par une jambe ? Ne trouvant aucune solution à son problème, Thor décida alors de poursuivre les festivités en y invitant sa nièce.

- Je ne sais pas pourquoi tu es là mais tu peux bien boire un verre ou deux ? Dis Herc, tu peux prêter ta chope ? C'est pour ma nièce. Et il se rendit compte qu'il n'avait fait les présentations que dans un seul sens. Certes, le jeune homme était à la ramasse et vu dans l'état ou il était, il y avait peu de chance qu'il se souvienne de ce qui s'était passé mais ce n'était pas une raison pour se montrer barbare. Elle, c'est Hel. Thor se mit à rire de cette comique consonance mais dut s'arrêter bien vite sous peine de trébucher et de s'étaler à nouveau dans la poussière de cette cave. C'est ma nièce. On ne se connaît pas très bien mais je l'aime quand même. L'asgardien se déconnecta alors du monde réel, réfléchissant à quelque chose mais personne ne saura sans doute à quoi, lui encore moins que les autres. L'alcool prenant de plus en plus d'ampleur dans ses veines et dans son organisme et il sentait que d'ici peu, il allait s'assoupir pour au moins les douze prochaines heures.
Code by AMIANTE


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Lun 26 Aoû - 18:55






Au frontibus. Au nasibus. Au mentibus.
Au ventribus. Au sexibus.
Et glou, et glou, et glou...


Une drôle de scène se déroulait sous mes yeux. Une jeune femme –très belle d’ailleurs, mais ma vue n’était sans doute pas à son mieux- venait de faire irruption dans la cave. Ma seule pensée logique fut qu’elle n’était sans doute pas la propriétaire, car même avec le peu de lucidité qui me restait, je me doutais que si tel avait été le cas, elle aurait été plus énervée que cela … (Soit dit en passant, si ça avait été SA cave, elle n’aurait surement pas enfoncé la porte, mais bon …) Mais alors, qui était cette inconnue ? Une autre fan de vin peut-être ? Elle m’apporta un semblant de réponse lorsqu’elle appela Thor « oncle ». Elle l’aida à se relever, j’en conclu que leur relation n’était pas mauvaise … En effet, chez les dieux, « famille » ne rime pas toujours avec « allié ». Toutefois la jeune femme semblait choquée, et si je cru d’abord que c’était par l’état de Thor, je compris (lentement) que c’était plutôt par la vue de nous deux ensemble sur le sol. « Ensemble » … J’éclatai de rire. Avait-elle des doutes sur l’orientation sexuelle du dieu de la foudre ?

HERCULE ► « Ensemble … Ensemble ? C’est pas parce qu’on mange des carottes qu’on est un lapin hein ! C’est pas parce qu’on est couché tous les deux que voilà. Dis l’ami, les femmes nordiques ont-elles toutes l’esprit si mal placé ? »

J’entendis ensuite Thor vanter mes mérites, et j’avoue avoir éprouvé de la fierté en entendant un homme si fort et vaillant dire de moi que j’aurais pu être un nordique. Je penchai la tête, le fixant un instant quand je l’entendis demander s’il pouvait me garder. Ciel, je n’étais pas un chaton abandonné ! Je secouai la tete devant son humour –ou pas- décalé. C’est vrai qu’on avait un petit air de ressemblance quand même. Je tentai de réfléchir à cela. Zeus était mon père, c’était indéniable, sans quoi sa furie de femme Héra n’aurait pas été si affreuse avec moi. Donc, si Thor avait un rôle là-dedans ….

HERCULE ► « Dis Thor, tu n’as jamais eu une aventure avec Zeus n’est-ce pas ? »

Ca pourrait expliquer que la jeune nièce du nordique pense qu’il aurait pu avoir des penchants pour la gente masculine … A cette heure-ci, mon esprit n’arrivait pas à faire 1+1, donc l’idée que de toute façon, Thor+Zeus ne pourraient physiquement parlant pas procréer un Hercule ne me traversa même pas l’esprit.

Il me demanda ensuite mon verre, pour le donner à cette jeune femme. Je le serai contre moi un instant, pas très enthousiaste à l’idée de m’exécuter, mais alcool ou pas je n’en étais pas moins galant. Je lui tendis mon verre après ce court instant de réflexion. Toutefois, lorsqu’il fit les présentations, il me perdit complétement. Je répétai à voix haute son affirmation, comme pour y chercher un sens caché.

HERCULE ► « Elle, c’est elle …. »

Non, toujours pas de sens à cette phrase étrange. Disait-il cela pour me montrer son importance ? Comme « Elle », la femme de ma vie ? Pour ne rien améliorer, il affirma qu’elle était sa nièce, et qu’il l’aimait bien qu’ils ne se connaissaient que peu. Je fronçai les sourcils et me tournai vers la demoiselle à mes côtés.

HERCULE ► « Donc vous avez épousé votre oncle sans le connaître ? J’ignorais que les nordiques faisaient des mariages arrangés … Ou consanguins, pour ce que ça peut changer. »

J’étais enterré sous une foule de quiproquos et ne comprenait pas bien ce qui m’arrivait. Je haussais les épaules avant d’éclater de rire.

HERCULE ► « Eh bien on en apprend tous les jours, faut garder l’esprit ouvert sur cette île. Z’avez des enfants ? »

Je tournai la tête vers Thor qui semblait perdu dans un monde lointain. Pour avoir déjà été dans cet état souvent, je savais qu’une fois qu’on l’aurait perdu, c’était pour un moment. Sans réfléchir, je le giflai, seule chose pouvant réveiller un mort-vivant-alcoolisé.

HERCULE ► « Allez Pôpa on se réveille, on va pas laisser ta petite femme boire toute seule. »

Le laissant reprendre ses esprits, je servis tant bien que mal un verre à notre nouvelle arrivante, et le lui tendit en m’inclinant légèrement, renversant au passage la moitié du verre, et menaçant de m’éclater par terre. Je mesurais très mal la distance front/sol. Je remontai rapidement.

HERCULE ► « Tenez gente dame, il faut vous y mettre si vous souhaitez nous rattraper. Quel est donc votre nom ? »


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Mar 27 Aoû - 9:04

Il fallait plus que quelques verres pour avoir raison d'un Scandinave au sommet de sa forme et Hel le constata bien vite. Légèrement – très légèrement n'est-ce pas- euphorique, l'oncle corrigea la nièce sur la situation et lui présenta le damoiseau devant elle. Hercule donc selon son oncle, mais Hel dans son fort intérieur décida que cela resterait « Gueule d'Ange » un petit moment, d'une mythologie inconnue (avec un tel nom cela devait être grec ou romain) et à la descente comparable à celle d'un Nordique. A cette déclaration Hel arqua un sourcil alors que le reste de son visage restait de marbre, tout aussi froid au demeurant et Thor couronna le tout par le fait que Gueule d'Ange avait été lui aussi doté d'une grande force. A ces mots  Hel passa immédiatement le nouveau venu dans la catégorie des gens dont il fallait prendre garde. Récemment la Déité avait commencé à dresser des listes plus ou moins bien agencées.... En fait il y avait surtout les alliés, les ennemis, les faibles et les inconnus qui ne rentraient pas dans la catégorie des faibles et dont il fallait se méfier. Hercule venait d’atterrir dans cette zone jusqu'à nouvel ordre. Le « Tu crois que je peux le garder ? » fut bien difficile à interpréter par la macabre brune et pourtant nulle goutte d'alcool avait embrumé son esprit. Elle trancha que dans l'esprit de Tonton bourré c'était de l'humour et cela signifiait en tant qu'ami ce à quoi elle répliqua tout aussi doucement.

    ▬   Ce genre de décision se prend a jeun... Si tu te souviens de lui demain », ajouta t-elle dans un demi-sourire

Sourire qu'elle perdit lorsqu'Hercule insinua qu'elle avait l'esprit mal placé. Bonté divine, certes sa formulation laissait à désirer mais elle n'avait pas prononcé ses mots pour qu'ils aient ce sens. Et puis entre parenthèses, les latins avaient des pratiques -et une tolérance- que les vikings ne partageaient pas. Si deux hommes pouvaient tout à fait se permettre d'être du même bord dans la Grèce antique, les vikings le condamnaient  et c'était une injure de l'insinuer. Étroitesse d'esprit quand tu nous tiens...mais passons Hel tenait donc à remettre les points sur les i.

    ▬   J'insinuais par là du même côté stratégique, Thor mordant rarement la poussière quelque soit l'occasion et je be m'étais pas aperçue de prime abord que ses réflexes étaient... altérés et que la bagarre était amicale. »

Pourtant c'était typiquement nordique de se taper dessus dans une taverne, près du feu alors que l'alcool coulait à flot ! Enfin, Hel fut assez perplexe quand à la suite des événement quand Thor lui proposa un verre. Damned, cela était-il bien raisonnable ? Alors que dehors des créatures rôdaient, des dieux sombres cherchaient à perpétrer un quelconque méfait (Elle en savait quelque chose, elle en faisait parti !) ? Puis elle s'aperçut qu'elle devait être en présence des Dieux dotés de la plus grande force de Néméïl, alors qu'elle-même sans aucun contact physique pouvait faire ployer plus d'un adversaire d'un simple regard... Hel en conclut donc qu'elle ne risquait rien. Bien déterminée à ne pas faire passer les Scandinaves pour des lâches, elle accepta l'invitation d'un signe de tête à l'adresse du Grec . Et Thor continua son monologue.... et là ce fut le drame. Non pas que les déclarations de Thor étaient erronées, elles auraient même étaient adorables de la part du grand costaux s'ils ne s'étaient pas bien connus parce qu'Odin ne l'avait pas isolée de TOUTES les divinités pour l'enfermer en Helheim, mais elles entraînèrent une confusion qui atteignit des sommets dans l'esprit d'Hercule. Hel en resta même totalement atterrée, assistant en silence aux déclarations plus abracadabrantes les unes des autres du grec. Mariés ? Consanguin ? Des ENFANTS ? Au silence qui suivit, elle déduisit que Thor devait être tout aussi médusée mais un rapide coup d’œil dans sa direction lui apprit qu'il avait juste quitter la terre ferme pour les sommets plus attrayants de son esprit. Soit, traitons cela par étape.

    ▬  Alors de une, nous ne sommes pas techniquement du même sang puisque mon père a été adopté. Non, nous ne sommes pas mariés du moins moi si mais pas avec lui, avec un mort. »

Bon pour le coup elle devait l'avouer, la déité avait pris un malin plaisir à prononcer cette dernière phrase et ses lèvres s’étirèrent dans un sourire carnassier. Bonne joueuse, elle continua d'éclaircir la situation avant qu'Hercule ne parte en courant.

    ▬  Je suis la souveraine de Helheim, le monde inférieur donc je ne fréquente que ces derniers et des Valkyries et si nous ne nous connaissons que peu c'est parce que... notre situation est compliquée familialement parlant. »

Hel se mordit la lèvre pour ne pas faire une remarque désobligeante sur son grand-père et ne pas mettre Thor dans une situation gênante. Ce n'était ni le moment, ni le lieu d'aborder ces sujets là en présence de son Oncle, du moins maintenant qu'il était saoul. Adressant un sourire à Hercule, elle accepta le verre et répliqua d'un air presque -oui cela reste Hel la dépressive tout de même- enjouée pour changer de sujet :

    ▬  Et vous alors d'où venez-vous Hercule ? Vous avez mentionné Zeus, j'en déduirai que vous êtes grecque.... Est-ce votre père ? Si je ne m'abuse, il s'agit du Dieu principal de votre panthéon tout comme le père de Thor, Odin est celui du nôtre vous partageriez un autre point commun tous les deux. »

En fait, à bien y regarder les Nordiques étaient bel et bien tombés sur le Thor Grec.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Jeu 29 Aoû - 14:45






Au frontibus. Au nasibus. Au mentibus.
Au ventribus. Au sexibus.
Et glou, et glou, et glou...


Visiblement, l’alcool m’avait plus perturbé que ce que je pensais –ou cette nordique s’exprimait vraiment mal- mais il semblait qu’elle et moi ayons un sérieux problème de communication. Cette île avait peut-être quelques bugs, et parfois on ne se comprenait pas si bien ? Ou était-ce mon cerveau, qui avait quelques problèmes de connexion ?

HERCULE ► « Amical, il faut le dire vite. Il a quand même tenté de me voler mon verre vide ! »

Ca pouvait paraitre dérisoire à ses yeux, mais pour Thor et moi un verre, c’était précieux ! La jeune femme ne sembla pas rassurée par mon affirmation, puisque je la vis regarder la porte avec insistance. Avait-elle peur de nous, ou du propriétaire qui pouvait débarquer à tout instant ? Après tout, elle avait quand même détruit la porte …

HERCULE ► « Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais nous nous étions enfermés … Les clés étaient sur la porte … »

Moi je dis ça, comme ça hein. Visiblement, les nordiques ne faisaient pas les choses à moitié, mais quand même, de là à enfoncer une porte ouverte .... Au moins j'étais prévenu, je n’avais pas affaire à des petits joueurs. Elle continua par d’autres explications, sur le fait qu’elle n’était pas mariée à Thor –ceci explique cela- mais à  … Un mort. J’écarquillai les yeux, et tentai de rassembler le peu de bon sens qui me restait. Mais avant que j’ai pu murmurer un « désolé », elle m’expliqua qu’en fait il n’était pas mort version cadavre froid, mais bien une âme qui pouvait lui tenir compagnie dans la cité des morts. Aaaah, voilà donc ce qu’elle était. J’eus un demi-sourire, sachant que j’étais moi-même une fois descendu chez les morts grecques pour récupérer une âme volée par Hadès, notre dieu des morts. Lorsqu’elle m’expliqua que sa famille était compliquée, j’éclatai d’un rire franc.

HERCULE ► « Ce n’est pas moi qui vais vous juger. Ma belle-mère a plusieurs fois tenté de me tuer, moi et mes proches. »

Je songeais dans un coin de ma tête qu’elle avait réussi avec mes enfants. Cette simple pensée calma l’aspect jovial que m’avait donné l’alcool, et j’eus l’impression que, sans dessaouler, une partie de l’alcool que j’avais ingéré s’évanouissait avec cette joie.

HERCULE ► « Il semblerait que toutes les familles divines soient … Compliquées. »

Elle continua en me posant d’autres questions, surement pour changer de sujet. Elle ne devait pas être très  à l’aise avec le fait de parler de ses démons, ce qui me convenait bien. J’appris que Thor était le fils d’un dieu majeur lui aussi, mais je rétabli rapidement la vérité auprès de la jeune femme.

HERCULE ► « En effet, je suis grec, mais si je suis le fils de Zeus je crains de devoir vous décevoir, car je ne suis pas un dieu. Je ne suis qu’un simple demi-dieu, issu d’une relation que mon père a eu avec une mortelle. Sur ce point, je crois que cela nous fait tout de même une sacré différence … »

Je jetai un œil à Thor pour voir sa réaction, pour le trouvé allongé sur le sol. Ma petite claque pour le réveillé avait eu l’effet inverse, et il semblerait que je l’ai assommé. J’écarquillai une nouvelle fois les yeux avant de me baisser pour le faire revenir parmi nous.

HERCULE ► « Allons l’ami, ce n’est pas l’heure de dormir …. »

Je jetai un œil à Hel, cherchant implicitement son aide. Que fallait-il faire.  Je tournai la tête derrière moi, songeant qu’un saut d’eau pourrait nous aider, mais de toute évidence, il n’y avait pas beaucoup d’eau dans une cave à vin.

HERCULE ► « A la guerre comme à la guerre … »

Je pris un tonneau de vin, et donnant un coup très fort dedans, son contenu se déversa sur le nordique qui ouvrit aussitôt les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Lun 2 Sep - 10:52

Chef on a soif !
Thor & Hercule & Hel

Plus on est de fous, plus on rit !



Il regardait sans voir, il écoutait sans entendre, il était là sans y être. Alors que l'arrivée de Hel et la discussion qui s'ensuivit aurait dû le réveiller un bon coup, cela avait eut l'effet l'inverse. Ayant dû rassembler ses esprits pour expliquer la situation avec le plus de cohérence possible, cet effort lui avait coûté plus qu'il n'y paraissait, faisant griller les connexions de son cerveau. Thor était ainsi là, physiquement, mais son esprit était partit ailleurs, dans un monde incertain et brumeux duquel il ne pourra s'en aller qu'après avoir cuvé son vin. Sauf qu'au vu de ce qu'il avait ingurgité... ça allait prendre un peu de temps. Puis le gris vira au noir et il n'y eut plus rien quand tout à coup, un liquide se déversa sur lui. Bien qu'alourdit par l'alcool qui coulait dans ses veines plus sûrement que son sang, il se leva comme il put prêt à en découdre quand il tomba nez-à-nez avec le grec.

- Ah mais je te reconnais toi ! Tu es ce gentil camarade de beuverie au cœur digne d'un nordique. On est où ?

Regardant autours de lui, il se rendit compte de la présence de Hel et peu à peu, les choses lui revinrent. La cave, Hercule, le vin, le pari, la mignonne petite bagarre entre alcoolos. Il comprit aussi qu'il s'était assoupi, tombant à même le sol poussiéreux pour entamer un long sommeil réparateur. Étrange... il était certain qu'il était bien debout, même branlant, mais qu'il se soutenait grâce à une des étagères qui accueillait des bouteilles. Enfin cela dit, que valait vraiment la logique d'un mec ivre plein. Par contre, il fallait vraiment qu'il dorme. Ses paupières se faisaient lourdes, si lourdes qu'il devait lutter pour ne pas fermer les yeux et s'endormir à nouveau.

- Quelle heure se fait-il ? Il faudrait peut-être songer à aller dormir non ? Vaudrait mieux pas qu'on se fasse voir ici après ça et vu que ça fait un petit moment qu'on est là, on ferait mieux de déguerpir rapidement.

La fatigue devenait intenable. L'envie d'être au calme et de pouvoir dormir se faisait de plus en plus sentir et tout alcoolisé qu'il était, il sentait qu'il pourrait tuer pour qu'on le laisse tranquille. Le truc, c'est qu'il savait aussi qu'il ne devait pas rester ici car incessamment sous peu, le propriétaire finirait bien par venir et face au massacre qu'il verrait, ça risquait de créer quelques dissensions entre son son peuple et les grecs. Il n'avait pas non plus envie que Néméil tout entier soit au courant de ses méfaits nocturnes, ça ferait sacrément tâche pour ensuite proposer des alliances en tant qu'héritier du chef des scandinaves. Et il n'avait pas non plus envie que Sif soit au courant, surtout pas ! Elle pourrait lui demander qu'est-ce qui lui avait prit de faire ça et hors de question d'avouer qu'il avait eu une baisse de moral. Il était le Grand Thor, invincible, intouchable, celui qui redonnait le courage aux troupes. Impossible donc de laisser entendre qu'il avait eu une petite faiblesse. Personne ne devrait jamais savoir et d'ailleurs, si jamais certaines personnes viendraient à être au courant, il mettrait ça sur le compte de la curiosité des boissons étrangères et de l'envie de déconner un peu. Mais Thor doutait que Hel ou Hercule soient du genre à chanter ce genre de chose-là sur les toits. Heureusement encore !

- Par contre euh... va falloir que quelqu'un m'aide à rester debout parce que dans l'état actuel de mon corps, ça m'étonnerait que je dépasse la porte...

Se tournant vers Hel et Hercule, il attendit que la déesse et le demi-dieu se mettent en marche. D'ailleurs, à propos du demi-dieu, l'asgardien l'appréciait tellement qu'il proposa :

- Si tu veux, tu peux venir avec nous. On doit bien avoir une chambre réservée aux invités.

Pour le réveil, il ne promettait rien mais là, ça lui paraissait être une bonne idée. Comme Hel l'avait dit : pas sûr qu'il se souvienne de lui au réveil avec ce qu'il s'était enfilé dans le gosier. Mais bon, ce serait quand même très étonnant que le dieu du tonnerre oublie si facilement une personne qui lui est si semblable. Quoiqu'il se passera pour le lendemain, pour Thor, sa rencontre avec Hercule s'annonçait être une belle amitié en perspective. Pour le reste, tout dépendra de ce qu'ils font lorsqu'il n'y a pas d'alcool à porter de verre. De la baston peut-être ? Mmm, pourquoi pas ! Entre guerrier de renom, futurs amis et alliés, ce serait une excellente idée de s'entrainer ensemble ! Ce serait aussi l'occasion de lui faire rencontrer les autres nordiques et Thor n'avait aucun doute là-dessus : Herc' s'entendrait à merveilles avec eux aussi.
Code by AMIANTE


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Mar 10 Sep - 19:41

Pendant que le grecque lui rapportait l'offense ultime que lui avait fait Thor -lui voler son verre (vide)-, Hel guettait ce dernier tandis que la question de comment le ramener chez lui s'il ne tenait plus sur ses deux jambes se faisait de plus en plus pressante. Revenant à Hercule, ce dernier lui fit remarquer  que les clés étaient sur la porte. Son regard revint sur ladite porte en haut des escaliers de la cave mais si ses souvenirs étaient bons la serrure avait été littéralement explosée -sans doute par Tonton et sa douceur naturelle avec les éléments matériels- ce qui faisait que le bois coinçait un peu et expliquait plus ou moins son entrée en trombe. Enfin pourquoi s'enquiquiner à tourner une clé dans une serrure pour ouvrir une porte alors qu'on pouvait la faire céder par d'autres moyens beaucoup plus divertissant. Quant aux dommages causés à la porte et bien... c'était le cadet de ses soucis actuel. Sa remarque sur leur famille foireuse à elle et Thor sembla amuser le Grec puisque selon ses dires sa propre belle-mère avait tenté de lui faire la peau. Hel eut une pensée pour la douce Sigyn qui pas même un instant n'aurait pensé s'en prendre à elle alors qu'elle était la fille d'une autre femme. Pour Hercule il s'agissait sans doute de la jalousie lié à une infidélité, les latins que ce soit Jupiter ou Zeus étaient connus pour leur tendance à courir la gueuse. Bon certes les Nordiques et Odin n'était pas en reste mais Frigg semblait ne jamais s'en être pris aux enfants nés des adultères d'Odin comme Thor, Vali ou encore Vidar alors que les femmes latines étaient plus vindicatives. L'évocation du bourreau de son frère Fenrir selon la Prophétie lui rappela que la boisson n'attendait qu'elle et elle porta à ses lèvres le verre de rouge. Hercule continua son récit en lui expliquant qu'il était lui-même un demi-dieu à la différence de Thor. Un sourire sarcastique s'épanouit sur les lèvres d'Hel alors qu'elle répliquait, amer.

    ▬  Et moi la fille d'un Asgardien adopté, soit de deux Géants. Santé ! »

Levant son verre à l'absurdité de la généalogie divine, son regard suivit celui du grecque pour découvrir son Oncle étalé sur le sol. Par les corbeaux d'Odin, elle qui voulait justement que son Oncle reste sur ses deux jambes pour le ramener chez lui ! Il était déjà assez difficile de relever sa masse lorsqu'il était à moitié conscient pour que l'exploit de le faire lorsqu'il était léthargique soit hors de sa portée. Ses yeux suivirent alors la musculature d'Hercule qui selon Thor égalait la sienne... voilà qui pourrait résoudre le problème. Revenant au visage du grecque, elle se rendit compte que celui-ci quémandait son aide et elle lui répondit tout aussi silencieusement qu'à part lui coller des baffes jusqu'à ce qu'il émerge elle ne voyait pas ce qu'elle pouvait faire.

Hercule prenant l'initiative, Hel n'esquissa pas un mouvement lorsqu'Hercule renversa un tonneau sur son oncle occupée à chiffrer mentalement le coup de cette soirée pour le tavernier alors que son Oncle émergeait. Gloire aux Ases, ce dernier se redressa seul et demanda alors à Hercule où il se trouvait. Avec un soupir, Hel s'éloigna du champ de vision de Thor et se rapprocha de la porte pour guetter la venue d'un autre Dieu alcoolique ou au pire des cas du tavernier, n'ayant strictement aucune envie de payer la note. Et puis honnêtement, qu'il s'amuse à la lui demander. Thor demanda alors l'heure et arriva à la même conclusion qu'Hel quant à leur présence ici et au fait qu'ils feraient mieux de rentrer ce qu'elle approuva d'un signe de tête. Pressée de quitter la pièce, Hel se glissa sans un mot sous le bras de Thor en invitant Hercule à ouvrir la marche souhaitant tester l'équilibre de ce dernier pour savoir si elle aurait à surveiller un ou deux piliers de bar pendant le trajet. A l'invitation de Thor elle haussa les épaules, les Scandinaves ne verraient sans doute pas d'objection à accueillir le grec surtout si Thor en personne lui envoyait le faire-part. Même s'il semblait avoir l'alcool visiblement triste, un dépressif de plus ou de moins ne changerait pas grand chose au paysage scandinave et il ferait certainement bonne figure dans une bagarre de taverne dont seuls eux avaient le secret !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   Lun 7 Oct - 21:51






Au frontibus. Au nasibus. Au mentibus.
Au ventribus. Au sexibus.
Et glou, et glou, et glou...


Cette soirée devenait de plus en plus bizarre. J’avais certes un peu moins bu que Thor, mais je pense que l’alcool grandement présent dans mon corps ne m’aidait pas particulièrement à clarifier la situation … Seulement voilà, si je tenais sur mes jambes, je n’étais pas sûr du tout de pouvoir porter un nordique d’une centaine de kilos sur mes épaules. Toutefois, je pensais également que la tâche ne serait pas aisée pour la petite Hel. Elle semblait avoir du caractère et de la motivation, mais en ce qui concernait de la force brute physique, rien n’était moins sûr. C’est ce moment-là que Thor choisi pour nous avouer qu’il allait falloir le porter et qu’il ne rentrerait jamais seul chez lui. Je ris un instant, sans trop savoir si c’était le comique de la situation, l’alcool, ou bien un rire nerveux pour le coup. Peut-être un petit mix des trois …

Hel se glissa sous le bras sous l’épaule de Thor, et je la vis tituber. Il devait clairement peser très lourd.

« Je ne dis pas que je suis beaucoup plus sobre que mon presque-père, mais je peux essayer de t’aider. »

Connaissant la fierté des Asgardiens, je me gardais bien d’attendre sa réponse et me glissait sous l’autre bras du géant Thor, avant d’avancer. Nous serions plus lents, mais plus sûr, c’était certain. Nous passâmes la porte. Aucun signe ennemi (ou ami pour ce que ça vallait) en vue. D’un pas peu sûr, nous tentions de progresser dans la rue. Je suivais les légères pressions de Hel, ne connaissant absolument pas le chemin avant de réaliser quelque chose.

« Etant dans le quartier grec, il serait bien plus facile qu’on l’amène chez moi. Cela raccourcirait grandement le chemin à faire avec lui sur le dos … »

Je désignai du menton la rue que nous venions de passer, et que je n’avais même pas reconnue comme la mienne, trop concentré sur mes pas et sur les indications silencieuses de la scandinave.

« C’est cette maison. J’ai deux lit et un canapé ; vous êtes la bienvenue si vous voulez rester auprès de votre oncle, vous serez en sécurité chez moi. »

Je savais que par nature les Asgardiens étaient suspicieux, mais je comptais sur le bon sens de la jeune femme. Après tout, je n’étais pas dans l’était de m’en prendre à quelqu’un même si je l’avais voulu. Je l’observais en coin, ne pouvant que deviner ses expressions, son visage à moitié caché par l’imposante présence de Thor entre nous deux. J’attendais patiemment qu’elle me donne sa réponse, et comme pour ne pas qu’elle se sente forcée, je me forçai d’ajouter :

« Si jamais cela vous dérange, on peut suivre votre premier plan et le ramener chez vous, je vous aiderez tout de même. »




Retard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Avant la reconstruction-