Partagez | 
 

 Le ciel et l'enfer [Hadès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Le ciel et l'enfer [Hadès]   Sam 8 Juin - 13:24

Privé

Le ciel et l'enfer

Thor & Hadès

Chose promise, chose due. Thor avait invité Perséphone à passer quelques jours dans le quartier nordique après avoir constaté qu'elle n'était pas au plus haut de sa forme. Pas sûr que le froid hivernal soit moins déprimant que les limbes de cet endroit ou elle vivait, mais au moins l'air y était plus pur et la compagnie plus amusante. Le seul point délicat de ces vacances seraient d'en informer le mari de l'intéressée. Bien évidemment, vu que c'était une idée du blond, il avait décidé que ce serait lui qui irait trouver Hadès pour l'informer, et pour l'informer seulement car il ne comptait pas lui demander la permission. Difficile de dire comment il accueillerait la nouvelle, mais en utilisant le bien-être de Perséphone, Thor était assuré qu'il arriverait à avoir un échange avec le dieu des enfers sans que ça ne finisse en massacre. Enfin, normalement... Cela dit, la présence du dieu de la foudre n'était pas seulement pour assurer la sécurité de son amie Perséphone. Depuis qu'il avait rencontré cette dernière et qu'elle lui avait parlé de certaine chose, il demeurait curieux de rencontrer ce fameux dieu cruel et sadique qui avait finalement déteint sur la déesse des saisons. Il voulait voir à quoi il ressemblait, et ce qu'il pensait de cette île. S'il s'en tenait à ce qu'il savait de Perséphone, Thor était convaincu que Hadès ferait un merveilleux allié ici, mais surtout de retour sur Terre, quand la vengeance des dieux s'abattra impitoyablement sur ces pleutres d'humains. L'occasion était trop belle pour passer à côté et c'est pourquoi il se rendait dans la demeure du dieu colérique d'un pas assuré.

Entrant dans la maison, il se fit annoncé par la porte qui claqua bien trop fort, ce que le dieu nordique avait inconsciemment fait exprès, et Hadès ne tarda pas à arriver. Sans doute pensait-il que c'était sa femme qui rentrait ? La surprise allait être de taille. Toujours est-il que lorsqu'il vit arriver le dieu, Thor resta de marbre. Comme d'habitude, il était plus grand que les autres et de toute évidence, le seul point commun que les deux dieux avaient était leur attachement à Perséphone. Néanmoins, le fils d'Odin était venu en paix, aussi fit-il preuve de respect.

- Saluations Hadès, dieu des morts. Je suis Thor, dieu de la foudre chez les scandinaves. Nous ne nous sommes jamais rencontrés mais je connais néanmoins votre femme, Perséphone. Vous n'ignorez peut-être pas que nous sommes amis et à ce titre, je l'ai invité dans notre quartier quelques jours durant.

Autant être franc et direct, Thor détestait par dessus tout tourner autours du pot. Ce n'était de toute manière pas dans sa personnalité mais heureusement pour lui, son charisme lui permettait de dire les choses promptement sans que ça ne tourne inévitablement en rixe. Son physique de géant aussi devait contribuer à ce qu'on n'aille pas à l'encontre de ce qu'il souhaitait, et sa réputation n'était pas à écarter non plus. Mais ici, tout cela n'avait plus de réelle importance. Tous était dieux ou demi-dieux et ils se retrouvaient donc tous sur un pied d'égalité, ou presque. Le fils d'Odin avait une foi inébranlable en ses compétences de combattant et ce, bien qu'il ait perdu Mjöllnir en arrivant ici.

- Je veillerais à ce qu'aucun mal ne lui soit fait. Elle est mon hôte et mon amie et je vous prête serment qu'il ne lui arrivera rien et qu'elle reviendra vous retrouver d'ici quelques jours, une semaine tout au plus.

C'est sans doute à ce moment-là qu'il devrait partir, sans rien attendre. Mais il n'était pas stupide, Thor savait très bien combien Hadès était attaché à sa femme et nul doute qu'il ne le laisserait pas partir aussi facilement. Il refuserait très probablement et chercherait à les en empêcher. A moins que Néméil ne l'ait changé ? Le nordique en doutait très fortement, mais qu'importe par quel moyen, Hadès devra bien finir par accepter. Et de toute façon, il ne voulait pas partir tout de suite. Avant, il désirait tester un peu ce dieu réputé pour son sadisme et voir à quel genre de personne il avait à faire. Savoir si un jour il pourrait lui faire suffisamment confiance pour le compter parmi ses alliés ou non. Et peut-être aussi mieux comprendre le lien qui unissait les époux du monde des morts.

Créditsimage 1 : Vanaheim | image 2 : Hareton


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.


Dernière édition par Thor le Sam 8 Juin - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
avatar Messages : 79
Date d'inscription : 06/06/2013
Localisation : Dans mes propres Enfers

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu Grec
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Le ciel et l'enfer [Hadès]   Sam 8 Juin - 19:35

Hadès se réveilla dans le noir absolu. Les bougies de la chambre s'étaient toutes éteintes et il fut surpris de constater que Perséphone ne les avait pas rallumé. D'ailleurs, où était-elle ? Sa femme n'était pas là, ni même dans la maison. Roulant à sa place, il s'étira et se leva pour se préparer. Depuis leur dernière sortie commune, elle avait l'air de s'absenter bien plus souvent, et lui de s'enterrer un peu plus chaque jour, pour son plus grand bonheur. Evidemment, ça n'aidait pas à oublier la nostalgie du passé, et de ses chères Enfers, mais là, à ce moment, il voulait voir sa femme.

-Perséphone !


Hadès avait une voix rauque, qui portait assez loin, mais s'il ne sentait pas la jeune fille dans le coin, ce n'était même pas la peine d'espérer une réponse de sa part. D'ailleurs, ça l'irrita. Il voulait la voir sur le champ, et pas ce soir, ni demain, alors plein d'ambition et de résolution il sortit de la salle d'eau, et tomba nez à nez avec... Un type. Un grand type, qui était là, dans son hall d'entré. Ses yeux vermeils se dressèrent pour voir le visage de l'homme et Hadès, fidèle à lui même, anti-social de carrière, voulu ignorer totalement le visiteur en premier lieu. Il se ravisa bien vite car après tout cet homme était chez lui, et vu ce qu'il était en train de dire, il valait mieux tendre l'oreille. Malgré la situation, il daigna lui attribuer un temps soi peu d'attention et ce ne fut pas du luxe !
Il avait en face de lui un autre dieu -visiblement-, qui connaissait bien Perséphone. Oui et... ? Mais quand le Dieu des Enfers entendit que sa jolie Muse allait découcher, il cru s'étouffer.

-Quoi ?!


Oui, parce qu'il ne fallait pas non plus penser qu'Hadès était fait d'amour et de chocolat. Et puis pendant UNE semaine ? Essayant de reprendre un peu contenance -après tout, ce n'était pas tous les jours qu'un type débarquait pour vous dire qu'il vous prenait votre femme-, il croisa les bras et haussa un sourcil :

-Vous veillerez à ce qu'aucun mal ne lui soit fait... Je n'en doute pas une seconde.


Il évalua le blond du regard, jaugeant par la même occasion sa plastique irréprochable. Alors oui, Perséphone n'était pas du genre volage, au contraire, elle était plutôt bien accrochée, mais le fait que Thor vienne lui dire qu'il prenait sa femme chez lui, dans son quartier... Non. Non, non et non. Décroisant les bras, il fronça les sourcils, passablement irrité par cette conversation et dit :

-Et si je tente de la garder ici, que se passera-t-il ?

Bien sur, c'était presque une question relevant plus de la politesse, pour éviter de lui envoyer directement un poing dans les gencives. Hadès était beaucoup plus intelligent que ça. Il devait d'abord s'assurer des conséquences, et de la situation actuelle, mais il ne lâcherait pas sa femme à un soi disant "ami", si facilement. Pourtant ce Dieu avait l'air d'être honnête, mais le Roi des Enfers ne pouvait se résoudre à se fier sur "l'air" que dégageaient les gens. Il savait mieux que quiconque, ô combien ça pouvait conduire les gens tout droit vers la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Le ciel et l'enfer [Hadès]   Lun 10 Juin - 18:32

Privé

Le ciel et l'enfer

Thor & Hadès

Une fois que le dieu grec se fut arrêté face à lui, Thor en profita pour le détailler rapidement, comme il avait prit l'habitude de le faire chaque fois qu'il se tenait devant un adversaire potentiel. Hadès était certes plus petit et plus fin que lui, nul doute qu'il ferait un concurrent de taille si l'annonce qu'il avait à lui faire ne plaisait vraiment pas. Néanmoins, ce qui attira surtout son attention était ses yeux d'un rouge sombre braqués sur lui. Pour le reste, il ressemblait à peu près à l'image qu'il s'en était fait au travers des yeux de Perséphone. Isolé du reste des dieux, Hadès avait la peau pâle qui contrastait avec la noirceur de ses vêtements, et restait sur ses gardes, tout comme Thor lui-même le faisait de manière imperceptible. Après tout, une personne sensée ne donne pas sa confiance au premier venu et sait qu'il ne faut jamais sous-estimer ses adversaires.

Décidant de ne pas y aller par quatre chemins, le nordique entra rapidement dans le vif du sujet après s'être présenté, et ses déclarations furent accueillies d'une exclamation qui mit le blond davantage sur la défensive. Il n'avait guère envie de lui envoyer son poing en pleine face, pour Perséphone évidemment, car il ne voulait pas lui attirer de problème, mais aussi pour lui. Après tout, le grand blond avait dans l'optique de s'en faire allié... pas sûr qu'il y arrive en "enlevant" sa femme durant quelques jours. Le regard inquisiteur, le grec semblait évaluer ses chances de survie en combat singulier, avant de laisser l'irritation percer dans sa voix. Finalement, c'est un avertissement qui fit office de réponse.

- Soyons clairs, je ne cherche pas à vous la voler, je sais parfaitement que vous tenez mutuellement l'un à l'autre. Mais justement, vous qui l'aimez tant, vous cherchez son bonheur non ? Or elle a besoin de changer un peu d'air. Je vous serais vraiment reconnaissant si lui permettiez de venir visiter le quartier nordique quelques jours. Et si ça peut vous tranquillisez, elle vous fera même parvenir une lettre par jour pour vous conter ce qu'elle fait.

Thor espérait vraiment parvenir à un accord, sinon il faudra qu'il l'étende un moment sur le sol le temps de pouvoir s'en aller, de retrouver Perséphone et de la mettre à l'abri. Il était bien décidé à l'accueillir chez lui comme il le lui avait promit. Et puis, il lui avait aussi parlé de Sif et espérait qu'elle la rencontrerait et qu'elle lui dise ce qu'elle en pensait. Dis comme ça, on avait l'impression que c'était deux adolescents qui tentaient de faire le mur, mais dans le fond Hadès ne pourrait que comprendre, non ? Lui qui était tant amoureux fou de la déesse des saisons qu'il l'avait kidnappé et emmené sous terre pour ne pas qu'elle lui échappe ! N'oublions pas cependant qu'on parle d'un dieu égoïste ! Même si Thor en viendrait à lui parler de Sif - et il ne comptait pas le faire, pas même en dernier recours - Hadès n'accepterait pas pour la simple et bonne raison que ça ne le regarde pas. Lui, la seule chose qu'il veut, c'est sa femme ! Le reste du monde peut bien tomber en déchéance, ça ne lui fera ni chaud ni froid !

D'un autre côté, tenter de convaincre ce dieu-là était un bon exercice pour le futur roi d'Asgard. D'habitude, il conversait plutôt avec les armes qu'avec les mots. Mais ceux-ci pouvaient s'avérer aussi acérés qu'une lame à double tranchant si on savait en faire usage correctement. Ainsi, il ne restait plus qu'au fils d'Odin de réussir à obtenir ce qu'il désirait par la conciliation. Et si jamais ses efforts n'étaient pas récompensés et que ça tournait au vinaigre ? Au moins, il aurait essayé !

Créditsimage 1 : Vanaheim | image 2 : Hareton


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadès
avatar Messages : 79
Date d'inscription : 06/06/2013
Localisation : Dans mes propres Enfers

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu Grec
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Le ciel et l'enfer [Hadès]   Ven 5 Juil - 19:38


Hadès le toisa du regard. L'avantage de côtoyer des morts toute la journée, en plus de nous faire tomber dans une certaine forme de démence, faisait naitre en nous un sentiment de méfiance, allant presque au-delà de la paranoïa. Cependant, ce type n'alertait pas plus que ça les sens du Dieu des Morts. Il se contenait, il était clair dans ses propos, et ses gestes n'étaient pas déplacés. C'est vrai, pourquoi Hadès refuserait ? Parce que c'était sa femme.
Thor ayant répondu à sa question, le divin fit demi-tour, sans mot, et alla se servir à boire dans la cuisine. Cet "air" que lui inspirait le nordique, le faisait réfléchir à deux fois quant aux paroles qu'il pourrait dire. Il ne faisait confiance à personne, et même Perséphone mit beaucoup de temps à percer certaines barrières chez lui.
Dans l'autre pièce, il posa son verre et dit :

-Persé' trouve son bonheur en moi comme je le trouve en elle. Nous n'avons pas besoin d'aller et venir en se questionnant l'un l'autre, pour le savoir.


C'était une façon gentille et plus ou moins diplomatique de dire au nordique que ce n'était pas avec les sentiments, surtout ceux de Perséphone, que Thor allait l'avoir. Hadès était le mieux placé pour savoir ce qu'elle éprouvait, et ce qu'elle pensait, alors de ce côté là, il n'avait absolument pas à se faire du soucis, au sujet des 'on dit'.
S'appuyant contre le mur, croisant les bras, il continua :

-Sa liberté n'a d'égale, que l'indépendance que je lui tolère, c'est à dire très peu. Ceci dit je ne suis pas sa mère, je suis son mari, alors les lettres quotidiennes ne seront pas nécessaire. J'ai assez confiance en elle, et surtout en moi, pour la laisser s'échapper quelques jours.

Hadès n'avait pas daigné regarder le nordique, avant le dernier mot prononcer, pour achever sa phrase. Le bonheur de Perséphone ? Il croyait vraiment l'attendrir avec ça ? Il n'était pas comme Démeter, et ce serait une insulte pour lui de le comparer à pareille harpie. Non, Hadès était bien pire que ça. Le Dieu avait réussi à la rendre dépendante, totalement drogué, d'où le fait qu'il la laissait aller chez ce type cette fois-ci. Comme il dit, quoi qu'elle fasse, il le saura et à long terme, il lui manquera tellement qu'elle reviendra toute seule vers lui. Et ce sera à ce moment là qu'il lui montrera ô combien elle n'est rien sans lui.
La chaine de la liberté se cultive avec patience, et Hadès était un maitre dans cet art là.
Esquissant un demi-sourire -qui, sur lui, n'augurait jamais rien de bon- il leva doucement la tête et reprit son expression totalement froide et distante. Se décollant du mur il vaqua sereinement à une autre occupation, que celle de rallumer quelques bougies disparates, comme si l'autre Dieu ne représentait absolument aucune menace :

-Combien de temps part-elle ?


Une fois qu'il eut sa réponse il hocha la tête, ne regardant même plus l'intrus chez lui et lança :

-Si c'est tout ce que vous me vouliez, vous avez eu votre réponse non ?


Sa phrase était aussi froide que le blizzard, et l'ambiance de cette maison, malgré le feu des bougies, aussi mordante que les ténèbres glacées. Hadès voulait que Thor parte, vu qu'il n'avait plus rien à faire ici. Il était chez lui, venait lui quémander sa femme, et le Dieu des Morts avait plié, ayant préalablement tout calculé si quoi que ce soit se passait. Il ressentait Perséphone, dans ses moindres recoins, alors il savait que s'il lui arrivait quelque chose, en bien ou en mal, il le saurait, vu qu'il le devinerait.

Hadès pouvait paraitre abject comme personne. Il était frigide, anti-social, agoraphobe, et tellement ermite qu'il avait développé une nyctalopie avancée. Cependant, peut être que le dieu nordique attendait autre chose de lui, et voyait au delà de ce comportement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thor
avatar Messages : 1921
Date d'inscription : 08/05/2013

Ô Grand moi
Relations:
Race & Mythologie: Dieu scandinave
Pouvoirs:
MessageSujet: Re: Le ciel et l'enfer [Hadès]   Jeu 8 Aoû - 20:54

Privé

Le ciel et l'enfer

Thor & Hadès

Est-ce que Thor était du genre à se laisser impressionner ? Nullement. Il était habitué à la guerre et aux horreurs qui pouvaient aller avec. Pourtant sans dire qu'il était impressionné par le dieu grec, il se dégageait du mari de Perséphone tant de complexité que l'asgardien se sentait attiré. Tant de mystères semblaient l'entourer... Et puis, ce serait mentir que de nier que la relation amoureuse que les deux-là entretenaient ne l'intéressait pas. De l'amour ? Probablement mais qui tenait visiblement de la destruction, à l'image de leur rôle dans leur mythologie. De son côté, ce n'était pas ainsi qu'il envisageait une relation intime avec une autre personne. Cela dit, il ne venait pas parlementer de ça avec Hadès.

Parlant d'Hadès, le nordique fut assez étonné que celui-ci se montre si facilement conciliant pour accéder à sa requête. Devait-il se méfier ? Est-ce que ça cachait quelque chose ? Difficile à dire et si Thor était généralement très prévisible dans ses réactions, ce n'était guère le cas de son interlocuteur. Il avait pensé qu'il ferait preuve de plus de réticence ou même qu'il serait catégorique en refusant, surprise ! Restant sur ses gardes, l'asgardien se tenait droit, comme un guerrier prêt au combat qui n'attendait que le signal. Le dieu grec par contre, sembla ne pas trouver de réel motif de se soucier de surveiller ses arrières, à moins qu'il ne soit certain de sa victoire en cas de rixe, puisqu'il tourna les talons et se rendit dans une autre pièce de laquelle il répondit à Thor, lequel se détendit un peu. Hadès réapparut quelques instants plus tard dans l'embrasure de la porte et croisant les bras, s'adossa au mur. Il refusait que Perséphone lui envoie des lettres tous les jours ce qui, il fallait bien le dire, soulagea quelques peu le scandinave. Ça l'aurait assez rapidement agacé de la voir perdre du temps à rédiger des lettres alors qu'il voulait lui montrer beaucoup de chose du quartier nordique. Mais bon, il avait finalement obtenu les quelques jours demandés et sans même montrer les crocs. Tant mieux ! Il hocha cependant la tête, confirmant qu'il comprenait ou le dieu de la mort voulait en venir. Hadès décida ensuite de le congédier en lui faisant comprendre qu'il pouvait s'en aller, à moins qu'il n'est autre chose à lui quémander ? Thor resta un moment immobile. Il avait réellement envie d'apprendre à connaître ce gaillard-là, de s'en faire un allié. Sûrement parce que Perséphone lui en parlait et pas tout le temps en mal, mais pas que. Étrangement et sans parvenir à se l'expliquer, il avait tendance à lui faire confiance et à se dire qu'ils pourraient s'entendre, contre toute apparence.

- Ce sera tout. Pour le moment.

Il était ami avec Perséphone alors nul doute qu'ils seront amenés un jour ou l'autre à se retomber dessus. Il faudra peut-être aussi qu'il en touche quelques mots à la déesse ? Thor s'imaginait mal venir manger ici, coincé entre Hadès et Perséphone à déguster quelques viandes tout en parlant de tout et de rien. Mais il faudra bien un jour ou l'autre qu'il se donne les moyens de venir converser avec le grec, en espérant qu'il soit aussi réceptif à une possible amitié/alliance qu'il ne venait de l'être en permettant à Perséphone de venir passer quelques temps chez les nordiques. Jaugeant un instant le dieu de la mort, Thor finit par prendre congé et partit rejoindre Perséphone pour lui annoncer la bonne nouvelle.

FIN du RP

Créditsimage 1 : Vanaheim | image 2 : Hareton


We're brothers, remember ?
We're family Loki. I'm your family. It always be you and me, remember ? We're still brothers and that can never change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le ciel et l'enfer [Hadès]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le ciel et l'enfer [Hadès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre Divine :: Intrigue 1 : Les Humains-